Social

Saint-Louis : Handicapée, elle s'est vue retirer tout son matériel de travail médicalisé

Céline Moëllon, une employée chargée d'accueillir le public à la Maison de Justice et du Droit de Saint-Louis vit de mauvais jours depuis le 11 juin dernier. A cette date, liée à la fin de ses congés annuels, cette personne porteuse de handicaps s'est vue retirer tout son matériel de travail qui lui était adapté ; matériel qui avait été livré à la fin du mois de mai dernier. Selon cette dernière, il s'agit d'une nouvelle action d'intimidation de l'équipe municipale en place.


Saint-Louis : Handicapée, elle s'est vue retirer tout son matériel de travail médicalisé
Quelle ne fut pas la surprise de Céline Moëllon, cette employée handicapée de la Maison de Justice et du Droit de Saint-Louis, lorsqu'à son retour de congés, cette dernière constate que sa chaise médicalisée et son bureau ont disparu pour laisser place à une chaise classique. Selon le témoignage d'une collègue de la Maison de Justice, c'est Claude Hoarau lui-même et deux autres personnes qui seraient venus récupérer ce matériel, moins d'un mois après sa livraison.

Céline Moëllon est en CES (Contrat emploi solidarité) à la Maison de la Justice et du Droit de Saint-Louis depuis 2001. Equipée depuis le 6 mai dernier, d'un fauteuil médicalisé et de matériel dédiés à la bonne adaptation d'une personne porteuse de handicaps au monde du travail, cette dernière vit un vrai cauchemar. En cause, une hernie discale, un tassement des vertèbres, de l'ostéoporose et dernièrement, une lombalgie qui a nécessité un arrêt de travail.

Saint-Louis : Handicapée, elle s'est vue retirer tout son matériel de travail médicalisé
Selon, ses collègues, le maire de Saint-Louis, Claude Hoarau, serait "venu en personne et accompagné" récupérer ce matériel qu'elle avait longtemps attendu pour travailler dans de bonnes conditions. Céline Moëllon indique, par ailleurs, qu'elle a reçu la visite de trois employés communaux, suite à ses congés, qui lui auraient explicitement conseillé de voter pour le maire actuel : "Si vous voulez récupérer votre bureau et votre matériel, il faudra voter pour la liste Claude Hoarau". Visiblement assurés d'une prochaine décision défavorable de la part du Conseil d'État concernant l'invalidation des municipales de mars 2008, ces employés communaux auraient décidé de prendre les devants selon cette employée et son comité de soutien, présent ce matin.

La SAFPTR prépare un dossier de réclamations...

Face à ce constat, Céline Moëllon contacte alors les services municipaux qui lui répondent par la négative "car il ne s'agit pas d'un problème administratif mais bien d'un problème politique", le ton est donné.
Lésée dans ses droits, l'employée de la Maison de Justice et du Droit, se rapproche alors de la SAFPTR (Syndicat autonome de la fonction publique territoriale à la Réunion) qui prépare actuellement un dossier en vue de réclamations. L'association "Femmes du Sud en action" a aussi été approchée par cette salariée handicapée qui devrait déposer une plainte à l'encontre de Claude Hoarau, la seconde en deux semaines après celle de Sabrina Etangsale. Du côté du CCAS (Centre communal d'action sociale) de Saint-Louis, aucune réponse n'a pu lui être donnée sur ce point.

Où est passé ce matériel financé dans le cadre du Fonds d'insertion pour les personnes handicapées dans la fonction publique (FIDHFP) ? Seuls les auteurs de ce qui s'apparente à un vol et à une atteinte directe aux droits d'un salarié handicapé peuvent y répondre. En attendant, une plainte devrait être déposée dans les prochains jours au Tribunal de Grande instance de Saint-Pierre. Ceci étant, en l'absence de preuves concrètes si ce ne sont des témoignages, il sera difficile aux juristes de trancher.

"Tout ce que je veux pour pouvoir travailler dans des conditions décentes, c'est de récupérer mon fauteuil et mon bureau. Ma santé ne me permet pas de travailler dans de telles conditions. C'est une discrimination car la politique n'a rien à faire là dedans. C'est inadmissible qu'en 2009, on puisse encore observer de tels comportements et actes envers les personnes handicapées. Inadmissible..." s'indigne Céline Moëllon.

Guerre politique ouverte entre la majorité municipale et l'opposition ? Non-respect du droit des travailleurs handicapés ? Vol mal intentionné ? Il demeure, une fois encore, impossible de se prononcer sur les origines de la détresse de cette salariée porteuse de handicap mais une chose est sûre, Saint-Louis s'illustre une nouvelle fois à travers un fait-divers des plus affligeants.

PS : Nous avons tenté de joindre le maire Claude Hoarau pour obtenir des explications mais aucune réponse ne nous est parvenue.

Céline Moëllon et son comité de soutien qui menace de bloquer l'accès à la Maison de justice
Céline Moëllon et son comité de soutien qui menace de bloquer l'accès à la Maison de justice
Lundi 6 Juillet 2009 - 17:00
Ludovic Robert
Lu 2499 fois




1.Posté par eric le 06/07/2009 20:45
que fait mme BELLO dans tout ça elle qui revendique la défense des femmes j'espére qu'elle aura le courage de défendre cettre pauvre femme.
ne vous laisser pas faire Mme votez pour qui vous vous voulez n'acceptez pas l'intimidation
je vois bien claude hoarau c'est vraiment un (...) pas étonnant que ces copains d'école l'ont surnommé NASSER

2.Posté par un communiste qui veut avancé le 06/07/2009 22:44
quand sa sera fini tout sa c triste pour la dame.pas de pitié même pour les handicapé t claude ou c vraiment un .......... ma la toujours étais communiste aujourd'hui mi vois c koi ce partie sois disant pour les pauvre.
la li la fé lérér la ha ha ha ha.....
madame MOËLLON mi lé de tout cœur avec vous tiembo largue pas.

3.Posté par Michel le 07/07/2009 06:00
Comment en 2009, le Prefet et la justice puissent avoir peur de Claude HOARAU? Une seule solution l'inégibilité definitive pour qu'il comprenne qu'il faut respecter les citoyens de Saint-Louis et surtout les handicapés. Courage Madame
Saint-Louis vous meritez mieux que ce bandit .

4.Posté par Toto le 07/07/2009 07:13
Mme BELLO ca fait belle lurette qu'elle ne défend qu'une seule femme: elle-même!

tant qu'il y aura des idiots pour voter pour ces malfrats...

5.Posté par Laura le 07/07/2009 12:08
On voit encore la, les coups bas de Claude H et son partie.
Ne pouvant pas s’en prendre a Sabrina Etangsale, voila qu’il s’en prend a une femme handicapé. Quelle bassesse, honte a vous Claude H jusqu’ou irez vous vous et vos sbires ?
Que font les pouvoirs publique et jusqu’ou laisseront t’il aller se maire provisoire ?
Peur des communistes ? De Verges ?

6.Posté par Réality le 07/07/2009 13:11
Claude hoarau lui meme aurais étais bon d'etre handicapés pour aux moin vivre ceux que cette femme vie aujourd'hui est ce que dans cette situation il aurais aimais etre maltraité comme ca.

7.Posté par Sam le 07/07/2009 16:58 (depuis mobile)
Claude hoarau est une erreur politique, la population de st louis a fait une grosse erreur en 2008 et maintenant on a un maire sans coeur, qui ne pense qu'a lui et qui ne respecte rien même pa les handicapés, il n'a même pas peur de la justice qui ne fait d'alleur pas sont travail, mais que fait la justice, on devrait enfermer ce maire sans respect, sans coeur, qui ne pense qu'a prendre le pouvoir sur tout le monde et comme disait (réality) Claude hoarau lui meme aurais étais bon d'etre handicapés. Honte a claude hoarau, une seule solution l'inégibilité definitive.

8.Posté par LOUIS le 07/07/2009 20:56
Il faudrait éradiquer le communisme des cette belle et jolie Ile elle ne s’en porterait que mieux.
La bello et le cloclo élection annulé Verges va-t-il faire quelque chose pour eux ?
Surement mais jusqu'à quand ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales