Faits-divers

Saint-Leu : une jeune femme tuée par son mari


Saint-Leu : une jeune femme tuée par son mari
Un drame s'est joué cette nuit à 4 heures du matin à la Chaloupe Saint-Leu : un homme a poignardé sa femme après une dispute conjugale. La jeune femme, âgée d'une trentaine d'années, aurait tenté de s'enfuir, en vain. Son corps sans vie aurait été retrouvé ce matin à 7 heures.

Par ailleurs, le mari auteur des coups mortels, aurait tenté de mettre fin à ses jours, avec le couteau du crime. Il a été hospitalisé, ses jours ne seraient pas en danger.

Les trois jeunes enfants du couple auraient assisté à la scène...
Vendredi 28 Mai 2010 - 14:11
Renaud Daron
Lu 3301 fois




1.Posté par Cambronne le 28/05/2010 15:20
Y a pas idée à 4h00 du matin ?
cette société et littéralement décadente

2.Posté par etjosedire le 28/05/2010 18:32
Voilà une bonne Fête des mères pour ces enfants !

Le réunionnais, de par la pauvreté de son vocabulaire créole, ne parvient pas à exprimer son mécontentement hormis que par la violence physique.

Je m'attends à nombres de réactions indignées. Je ne les lirai que la semaine prochaine.

3.Posté par le congo chez tintin le 28/05/2010 20:46
Lamentable, encore une fois...;entre les audiences charette et les meurtres abominables quasiment toujours commis par des frustres alcoolisés,les familles qui se déchirent pour un bout de terre à hériter, sans compter les violences sexuelles de tous genres au zénith....les pauvres juges doivent avoir une vision bien noire de notre société curieusement présentée comme harmonieusement paradisiaque pour les gogos...



+ 1 et j'osedire, MAIS.....gaffe aux procès pour propos politikement incorrects sur la belle langue créole et les réyoné, c'est à la mode chez les kreoleux pcristes invectivards en ce moment !

De par leur pauvreté intellectuelle, et leur rigidité psychique.. ils sont dans l'incapacité de justifier leurs contradictions hormis que par un avocat et des menaces de procédures grotesques.

Comme tu es parti tu risques la plainte pour discrimination de langue régionale, plus propos racistes anti réunionnais.....ça joue plus ici lorsque on n'est pas un mouton politikement korrect !

4.Posté par Pour "si j'ose dire " = commère le 28/05/2010 21:13
Cédric Horneck a été condamné vendredi à la réclusion criminelle à perpétuité, avec une période de sûreté de dix-huit ans, pour le meurtre d'Anne Deriez et la tentative d'assassinat contre le fils de celle-ci, Antoine, 8 ans, en mai 2008.

Le petit garçon, qui avait échappé miraculeusement à la noyade, avait alors été surnommé «l'enfant du lac».

et ça c'est à la Chaloupe " sij'osedire" et y koné rien ? Faut regarder ailleurs et ferme out ... ( ou la compris ).

5.Posté par nouveau né dans un sac le 28/05/2010 21:16
Pour post N°2 =

Un nouveau-né âgé de 2 heures à peine a été retrouvé hier matin abandonné dans un sous-bois au Chesnay (Yvelines). Vers 7 h 30, avenue de la Bretèche, une jeune femme promène son chien sur un petit chemin situé en face d’un arrêt de bus. L’animal sent quelque chose. Sa maîtresse s’approche et entend des petits cris venant d’un sac plastique.


6.Posté par Logique le 28/05/2010 21:35
Post 2:

L'indignation ne convient pas à la connerie de cette contribution, la pitié à la limite...

Le vocabulaire créole permet de tout dire: si certains ne parlent pas de leurs sentiments, c'est par éducation, timidité, peur d'être ridicule ou moqué, pour des milliers de raisons mais certainement pas par manque de vocabulaire.

Oser dire, c'est bien, mais à condition que ce qui soit dit vaille la peine d'être entendu.

Comme dit le dicton arabe: "Si ce que tu as à dire est moins beau que le silence, alors tais toi !"
Si en plus d'être laid c'est con, ça fait bien 2 bonnes raisons de fermer sa gueule....

7.Posté par Tchikoune le 29/05/2010 18:23
a Post 2 "etjosedire"
Vous semblez dire qu'il n' y a qu'à la Réunion que les problèmes entre couple se règlent par la violence et par des meurtres.
Je vais éclairer votre lanterne :
Lundi un homme à Ouveillan dans l'Aude a tué sa femme de plusieurs coups de couteaux de cuisine devant son fils âgé de 15 mois parce que cette dernière avait demandé le divorce.
Vendredi un homme demeurant à Lussac a tué sa compagne qui était hébergé chez ses propres parents à lui à St Sauveur depuis quelques jours. Il s'est emparé d'un fusil de chasse et a tiré sur sa compagne devant sa fille âgée de 18 mois.
Et j'en passe comme ça il y en a tous les jours en France Métropolitaine comme partout ailleurs alors ne venez pas donner des leçons aux réunionnais qui bien sûr n'adhèrent pas aux actes impardonnables de ces hommes lâches et meurtriers.
Pourquoi ne lisez-vous pas les réactions suite à votre commentaire aujourd'hui-même vous pensez peut-être qu'on oubliera et qu'on n'y pensera plus au contraire on attend tous votre réponse. Et si vous voyez qu'à la Réunion tout se règle par la violence et qu'on est pauvre en vocabulaire il y a des avions qui décollent matin et soir à Roland Garros qu'attendez-vous pour sauter dans l'un deux et foutre le camp ?

8.Posté par Tchikoune le 29/05/2010 21:14
A Post 2 "etjosedire"
Avant que vous ne l'ouvrez, j'ai deux fautes d'inattention à corriger dans le Post 7. Le "a" devant Post 2 s'écrit "à" et "hébergé" après était s'écrit "hébergée" parce que sinon vous allez encore dire que nous les réunionnais nous sommes pauvres en grammaire. Ah oui St Sauveur c'est St Sauveur de Puynormand je précise.
J'ai encore 2 faits divers qui me reviennent :
Dans l'Ain dans la nuit du mardi 11 au mercredi 12 un homme a tué son épouse d'un tir de carabine après une énième dispute conjugale.
Et pour vous dire que je ne généralise pas il y a aussi des femmes lâches qui assassinent leurs compagnons.
Dans l'Aisne dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 une femme a tué son compagnon.
à leur domicile.
Alors vous voyez en France Métropolitaine ça arrive presque tous les jours.
Vous devriez vous la boucler avant de juger les réunionnais.
J'attends impatiemment votre réponse à mes deux réactions.

9.Posté par Gran Zoreil du SUD le 30/05/2010 11:08
Les violences conjugales ne sont (hélas) pas une exclusivite reunionnaise!! En metropole cela existe (encore une fois,hélas!) Quand au vocabulaire réunionnais,il suffisement coloré et imagé pour exprimer tous les états d'ame et emotions.Alors s v p , arrètez de rabaisser la langue créole et les Reunionnais en général. Les plus à plaindre dans cette triste histoire,ce sont les enfants qui sont maintenant orphelins et ont la lourde charge à porter ('un père assassin.) cordialement.

10.Posté par Tchikoune le 05/06/2010 16:05
A Post 2 "etsijosedire"

Voilà une semaine passée depuis le 28/05/10 et vous n'avez toujours pas réagi à nos commentaires. Vous nous fuyez je pense mais j'ai encore un scoop pour vous :
Ce vendredi 4 juin un homme a poignardé sa femme à leur domicile à l'Hay les Roses dans le Val de Marne ensuite il a voulu se suicider en se donnant des coups de couteaux dans l'abdomen. Ces hommes sont tellement lâches qu'à chaque fois ils tentent de se suicider après avoir commis leur acte afin d'échapper à la prison ou se font passer pour des dépressifs.
J'attends toujours votre réaction.

11.Posté par Par-ci, par-là le 16/03/2011 11:44
Etrange la façon dont ces commentaires dérivent, et laissent de côté ce fait divers dramatique. Pourtant, je vais contribuer à cette dérive.

L'argumentation apportée contre post 2 n'est pas vraiment convaincante. Certes tous les jours il y a des faits divers tragiques en métropole, comme à la Réunion, mais il faudrait comparer ce qui est comparable. La Réunion est un département, et la métropole un ensemble de départements. Donc proportionnellement il me semble que les faits divers de ce genre sont beaucoup plus fréquents ici que là-bas. (Bien sûr, il faudrait vérifier).

Ensuite, en se basant sur des IMPRESSIONS, il me semble que la Réunion est particulièrement touchée par les violences conjugales. Tous les employés du secteur social (éducateurs spécialisés, assistantes sociales, psy, médecins, conseillés conjugaux, etc.) pourront vous confirmer qu'ils rencontrent au quotidien des victimes de ces abus. Et que leur nombre dépasse largement les quelques cas dévoilés dans la presse (notamment en raison du silence des victimes). Ils vous diront également que tous les milieux sont touchés, mais préférentiellement les milieux défavorisés, c'est un fait. Et à chaque fois, on peut mettre en évidence une défaillance, voire une faillite du système éducatif familial (ce qui n'excuse en rien le coupable).

Bref, c'est dramatique. Une des solutions de prévention est de dénoncer les agresseurs, même s'il est de la famille, même si c'est la première fois... et également aider les victimes à franchir le pas de la plainte pour ne pas que les coupables recommencent. Une autre est la prévention, en diffusant des messages d'informations sur les violences à autrui.


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 08:15 Saint-Paul: Un scootériste décède

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales