Politique

Saint-Leu se paye zodiac et jet ski dans son plan anti-requin

Les élus de Saint-Leu sont invités à se prononcer demain, jeudi, sur le "dispositif requin" ficelé par le maire et son équipe. Un budget de 190.000 euros sera dispatché sur plusieurs volets axés sur l'observation du plan d'eau et sur du nouveau matériel.


Comme ici à Boucan, les sauveteurs de Saint-Leu disposeront de nouveaux matériels
Comme ici à Boucan, les sauveteurs de Saint-Leu disposeront de nouveaux matériels
On s'en souvient, quelques jours après l'attaque sur Mathieu Schiller en septembre 2011, la mairie de Saint-Leu n'avait pas attendu pour passer commande de shark shield. Le matériel n'avait pas convaincu et l'actualité a fini par rattraper tristement nos élus locaux.

Jeudi, les élus municipaux de Saint-Leu doivent se prononcer sur un plan de financement prévisionnel de ce que la mairie appelle tout simplement son "dispositif risque requin".

En renfort humain, six nouvelles personnes devraient être embauchées pour un contrat initial de 16 mois. La formation à l'observation et aux gestes de secours sera assurée, le tout pour un coût de 92.000 euros. La note s'alourdit quand on y ajoute l'équipement de ce nouveau personnel dédié à la surveillance des plages (lunettes polarisantes,...).

Ni zodiac, ni jet ski jusqu'à maintenant

Le littoral de Saint-Leu se dotera aussi pour l'occasion de la signalétique adoptée en 2011 par les postes MNS de Saint-Paul. Un mât, des panneaux signalant le risque en entrée de plage et des drapeaux aux icônes du prédateur seront commandés, facture : 20.000 euros.

Enfin, pour faciliter la tâche des MNS, un zodiac, un jet ski, un sondeur et des appareils de télécommunication VHF seront opérants pour un coût estimé à 74.000 euros. Jusqu'à maintenant, les sauveteurs de Saint-Leu ne disposaient que de planches pour aller porter secours. L'utilisation de ces nouveaux moyens de déplacement motorisés sur le lagon estampillé "réserve marine" est soumise à approbation de la Préfecture. Une dérogation est prévue.

L'addition est coquette, 190.000 euros*, mais sans doute à la hauteur de la psychose qui contamine l'ensemble de la côte Ouest. Le spot de Saint-Leu deviendra par la force des choses un site refuge, comme Trois-Bassins a pu l'être pendant des années. Avant ce lundi 23 juillet 2012.

*Ventilation du financement :
Etat :  87.000 €
Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale : 51.000€
Commune : 37.000 €
Région 14.000 €
Mercredi 25 Juillet 2012 - 17:04
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1955 fois




1.Posté par saturday le 25/07/2012 17:42
après on ira encore dire du mal de Thierry Robert!

encore une fois, c'est le seul qui se bouge et qui prend le problème à bras le corps.
si tous les élus étaient comme lui.....

Bravo thierry robert!

2.Posté par Peuple de Moutons décervelés le 25/07/2012 18:13
Etat : 87.000 € ......... c'est le couillon de travailleur qui va casquer !
Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale : 51.000€ ... c'est le couillon de travailleur qui va casquer !
Commune : 37.000 € .........c'est le couillon de travailleur qui va casquer !
Région 14.000 € .........c'est le couillon de travailleur qui va casquer !
Bravo thierry Robert !

3.Posté par magnol le 25/07/2012 18:33
Je propose de compléter le dispositif avec des bouées immergées à l'effigie de nos élus de l'ouest, des écolos de la réserve marine et des chercheurs...c'est sûr que les requins s'enfuiront !

4.Posté par RD le 25/07/2012 18:35
Pas un fan de ce boug-là, mais force est de reconnaître qu'il réagit convenablement.

5.Posté par jo le 25/07/2012 18:51
BRAVO !!! C très bien, a par sa je ne voit pas de vrais solution à se souci. Au lieu de faire des prélèvement(à croire que l'océan est à nous) qui ne servirons à rien .

6.Posté par piment bouc le 25/07/2012 19:12
C'est une bonne initiative qui permettra de sauver des vies humaines mais est-ce suffisant ?
L'avenir nous le dira très vite ...
Ce qu'il faudrait c'est de permettre de pêcher quelques requins pour ne pas les laisser coloniser ces endroits très prisés par nos surfeurs ...et diminuer leur nombre .

7.Posté par psig le 25/07/2012 20:45
bha que la collectivité paye... ça me gène pas plus que ça.... mais en contrepartie j'espère que les surfeurs de ce spot vont en contrepartie changer d'attitude car c'est le spot le plus mal réputé de nos cotes..... donc payer pour la sécurité de nos surfeurs oui, mais que l'accès à ce spot soit libre.....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales