Société

Saint-Leu lance un appel d'offres pour sécuriser son spot de surf


Saint-Leu lance un appel d'offres pour sécuriser son spot de surf
Finies les propositions et les bonnes intentions, la ville de Saint-Leu franchit une étape dans la gestion de la crise requin.

La municipalité a fait le choix de lancer une étude opérationnelle pour sécuriser le spot de surf de Saint-Leu et sa célèbre gauche.

Un appel d'offres a été lancé aujourd'hui pour trouver une solution pérenne et adaptée à la poursuite du surf sur ce site. La mairie est clairement à la recherche d'une "solution technique fiable" pour endiguer les risques de rencontres entre requins et usagers de l'océan.

Les entreprises ou groupements qui souhaitent répondre à cet appel d'offres ont jusqu'au 10 février pour le faire savoir au service des marchés publics de la mairie.

Du diagnostic à l'élaboration du projet de sécurisation, il faudra compter au moins 7 mois avant qu'un projet ne vienne à être sélectionné.

Saint-Leu lance un appel d'offres pour sécuriser son spot de surf
Lundi 9 Décembre 2013 - 18:16
.
Lu 1871 fois




1.Posté par lady la fée le 09/12/2013 19:43
je ne vois que l'IRD ou le parc marin qui est ces compétences! Le top serait qu'ils répondent à ce marché!! Dans quel sac le maire serait!!!!

2.Posté par Vide Océane le 09/12/2013 19:45
Que Mme BELLO députée maire d'une commune balnéaire à l'abandon prenne EXEMPLE et prenne à bras le corps ce problème qui nuit gravement à l'image de l'île à l'international.

3.Posté par JORI le 09/12/2013 19:47
Encore et toujours beaucoup de bruit par notre supérieur à tout le monde T.Robert pour un éternel spchiiiiit. Et quand compte t il lancer les appels d'offres pour sa station d'épuration hors normes?. Pourtant on peut lire: "Finies les propositions et les bonnes intentions, la ville de Saint-Leu franchit une étape dans la gestion de la crise requin.", mais peut être que le problème de cette station n’est pas en corrélation avec la crise requin!!. Enfin selon notre supérieur à tout le monde T.Robert.

4.Posté par la vigie le 09/12/2013 19:48
La différence essentielle entre le député maire de Saint-Leu Thierry Robert et les autres maires de la Réunion, c'est que lui est un chef d'entreprise qui prend des initiatives alors que ses collègues quasiment tous des anciens fonctionnaires attendent que se soit l'Etat qui prennent les décisions,....

il suffit de voir depuis 3 ans le résultat pitoyable de Saint-Paul dirigée par une députée maire cumularde ancienne enseignante qui veut tout régenter en attendant que l'Etat prenne les décisions à sa place !!!

5.Posté par bébé requin le 09/12/2013 19:55
Bon , on parie que la mairie connait déjà le seul et unique mec qui répondra à tous ces critères aussi bidons que démago...
Ils ont oublié de préciser si le gars devait savoir nager et avoir sa carte du parti...
Plus ridicule tu meurs , tout est bon pour occuper le terrain en période pré électorale!
Au fait il ne demande pas:
- un mec spécialiste du rejet des eaux usées dans la mer
- un mec qui sait nager en eaux troubles ( près des stations d'épuration en panne par exemple)
- un mec qui n'a pas peur des requins de la politique.
Si je compte bien , les délais donnés ( février puis 7 mois de réflexion) ça nous amène en septembre prochain , mais d'ici là les élections auront eu lieu et Zébulon pourra enterrer ce truc , plus personne n'y pensera , sauf bien sûr si le candidat trouvé est un homme à l'échine souple et un élément politique à la botte!

6.Posté par darky le 09/12/2013 21:29
maitre Creissen avec un fusil harpon au fonds de l'eau..voilà une bonne idée..

7.Posté par mazenbron le 09/12/2013 22:09
Titi a dit : touche pas à mon spot !

8.Posté par tchouch le 09/12/2013 22:53
Bravo !!!
T.Robert doit inspirer les autres maires...

9.Posté par noe le 10/12/2013 07:11
Un ti mort de temps en temps c'est pas méchant du tout !

On doit continuer à faire du surf comme moi dans l'Est ... c'est ma liberté de vie !

10.Posté par ? le 10/12/2013 08:08
Mr ROBERT lance un appel et un très grand appel pour qu'en 2014, la population de Saint Leu ne vote plus pour lui, car il en a marre de la politique
Il appelle la population de Saint Louis à voter pour son frère, car c'est lui qui va commander
Pour Saint Leu , il recherche un maire pour :
être à l'écoute de la population

11.Posté par Ti baba le 10/12/2013 14:51
Et il lance pas un appel d'offre pour que la merde des St leusien-es ne soit plus déversée dans la mer ??? Ils font bien rire les surfeurs et consorts qui veulent sécuriser les plages alors que St lLeu n'a pas de station d'épuration ! ah les constructions pas de pb pour avoir les permis, y'a qu'à voir le nombre de constructions en plus en quelques années…. Prenez des photos aériennes d'il y a 10ans seulement et à ce jour, vous verrez le changement de paysage sur terre et surtout le changement de couleur des fonds marins particulièrement aux abords des ravines : Rien de plus parlant !!!

12.Posté par ? le 10/12/2013 16:06
Bien sur que le changement de paysage est très probant, et on voit cela grâce au nombre de constructions chaque années! POURQUOI? Et bien ce cher Maire n'est il pas Entrepreneur
Faut qu'il fasse marcher son bisness au cas ou il ne serait plus Maire en 2014

13.Posté par Dominique TOUSSAINT le 10/12/2013 20:42
Les membres du SEDNAIV poursuivent leurs investigations, leurs conclusions intermédiaires me laissent dubitatif.

En effet, ils pointent l'explosion démographique, l'urbanisation anarchique, la gestion des déchets dans les ravines, la gestion des eaux usées et pluviales, ... pour expliquer le récent attrait de la côte ouest réunionnaise pour les requins.

Mais comment font-ils à Madagascar, Maurice, Comores et Mayotte ? Est-ce que ce sont ces modèles de développement durable et harmonieux avec leur environnement, que la Réunion doit suivre ?

C'est oublier bien vite que la Réunion doit détenir le record de stations d'épuration performantes et derniers cris, en service, dans la zone océan indien !!!

La seule différence entre la Réunion et ses voisins est la pression que continue de mettre les pêcheurs sur les populations de requins côtiers.

L'article : http://sedna.radio-canada.ca/fr/aventure/journaux-de-bord/601/tous-les-chemins-menent-a-la-mer

14.Posté par Dominique TOUSSAINT le 10/12/2013 22:04
Tt le monde parle de stLeu....pr expliquer les attaques ms les autres.... Le fiat principal c'est que le bull avant n'était pas aussi prés et pas là!!! Avant les ravines, les stations c'etaient pires.... Maintenant on nettoie, on essaie de mettre au normes etc....Le seul truc, meme qd sa surfait sur les spots en eau boueuse (pas trouble ek un pipi de chat et qu'on ns dit de faire super gaffe)..on ne craignait pas les bulls ms plus les staphylo et autres otites.... Maintenant la RMNR ek ces reglements contre le braconnage d'antan (je suis ok la dessus) à trop 'retirer' de la présence humaine aux abords des cotes. Et la plus grosse erreur fut de fermer intégralement la zone entre le cap Lahoussaye (Baie Stpaul) et Boucan! C'est le seul endroit où ils peuvent venir du large tranquille en remontant le sec de stPAul....Cette zone ou il ya maintenant une protection intégrale maintenant, ne les oblige plus aà prendre le large sils voulaient longer Boucan et/ou descendre plus encore.....Les attaques de requin bouledogue tt le long de la cote Ouest (cote balnéaire) montre bien qu'il suive le long, le pourtour de cette RMNR! Ils descendent vers le sud.........Le fait qu'on voit les petits ds les étangs de ravine ou pres des plages montrent bien qu'ils st ds une zone de confort dû à la non présence des chasseurs, pecheurs... qui avant faisaient pression territoriale en longeant, fréquentant ces colonnes d'eau.....Le reste c du blabla...meme si la cause est multifactoreille ms l'essentielle est de revenir sur les aménagements de la RMNR! On a et aura le tepms de les etudier tranquillemnt, vu le que le prinicpe de precaution est un droit (non appliqué ici par le préfet qui se couvre de ces mauvais choix, dictés par le conseil scientifique qui s'en foute de ce qui se passe...en interdisant la Mer)..... Ce qui montre bel et bien qu'il y a un pb non pas de comportements d'une certaine communauté ms une mauvaise compréhnesion volontaire de la situation... Une fois que le bouledogue est installé, stations d'épurations ou pas, il va pas changer d'endroit de chasse ou de passage (loccasion fera le larron) si on lui met pas a nouveau une nouvelle pression territoriale (la chasse) ou de peche aux abords des cotes et fortiori ou il y a de l'activité nautique.... Le reste c'est du détail et bcp d'argent perdu

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales