Faits-divers

Saint-Leu : Un pêcheur sauvé des eaux par les airs

Plus de peur que de mal à Saint-Leu cet après-midi où un pêcheur a dû être hélitreuillé, au large, par un hélicoptère de la marine nationale.


Opération de sauvetage périlleuse réussie au large de Saint-Leu cet après-midi. Malgré les nombreuses mises en garde de prudence largement énoncées depuis dimanche, des pêcheurs se sont laissés prendre à risquer leurs vies (Saint-Gilles) et celles des sauveteurs.

Parti au large pour exercer son activité, le pêcheur s'est rendu compte en début d'après-midi qu'il lui était impossible de rentrer dans le port de Saint-Leu tellement la houle s'était intensifiée depuis son départ le matin.

Pendant plus de trois heures, les curieux ainsi que la famille du pêcheur ont assisté, sans pouvoir rien faire, à la dérive du bateau au large, certes dans des eaux beaucoup moins houleuses que sous la ligne des 300 mètres du rivage. Devant la menace que représentait toute sortie en mer, les sauveteurs ont opté pour l'option aérienne.

C'est grâce à l'intervention d'un hélicoptère de type Panther de la marine nationale que le "piégé" a pu être sauvé. Son bateau, lui, devait être remorqué par les hommes de la SNSM. A cette heure, seul le port de Plaisance du Port est en mesure d'ouvrir ses portes. Les conditions de houle sont en effet très impressionnantes tout le long de la côte Ouest, mais plus favorables du côté de la Pointe des Galets.

Saint-Leu : Un pêcheur sauvé des eaux par les airs
Lundi 5 Septembre 2011 - 17:23
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2339 fois




1.Posté par roussel le 05/09/2011 18:00
alors lui son irresponsabilite et evidente,faite lui payer le deplacement de l avion ,et la prochaine fois il comprendras peut etre mieux le mot "interdiction"

2.Posté par Choupette le 05/09/2011 19:18
J'espère qu'ils vont lui faire payer la promenade.
Comme pour les sauvetages en montagne des personnes qui skient hors piste alors qu'elles connaissent les risques.
Ici, c'est pareil.
Si ce type ne lit pas zinfos (et il a tort), il a sans doute écouté Freedom ce matin qui annonçait la forte houle.
Donc, responsable ET coupable.

3.Posté par David ASMODEE le 05/09/2011 19:23
"alors lui son irresponsabilite et evidente,faite lui payer le deplacement de l avion ,et la prochaine fois il comprendras peut etre mieux le mot "interdiction"

Quand il s'agit d'un zamalien qui va gratter son c... sur une planche de surf, faut rien dire. Quand c'est un mec qui va bosser, faut faire payer...bien sûr, bien sûr...

4.Posté par noe le 05/09/2011 19:54
cette personne aurait du être sauvée par une baleine comme Jonas ...moins bruyant et moins cher !

5.Posté par article1, alineas 2 le 05/09/2011 19:58
reponse à choupette:

les sauvetages sont gratuits car la vie n'a pas de prix. En revanche le remorquage de l'embarcation lui ne l'est pas. Comme le canot était abandonné, le SNSM pourrait en revendiquer la propriété . Avec 750 euros pour récupérer son canot, il s'en sort bien, il est vrai.


l'alerte houle débutait à 12H00. Cette goyave aurait quand meme pu prévoir son plein d'essence pour se derouter sur PDG (puisqu'en en toute circonstance les bassins de port Ouest ou port Est restent praticables.

Chaque week end le PGHM intervient dans les cirques pour des blaireaux qui pleurent un tendinite, une luxation sans que ca provoque l'ire des pisse vinaigres. Pourquoi cet excès d’émotivité?


6.Posté par DoB le 05/09/2011 22:10
Laissez les gens travailler. C'est quelqu'un de courageux qui n'a pas peur de braver les flots même rugissants comme ce fut le cas aujourd'hui. A tous ceux qui le critiquent sur ce forum, on vous met dans une barque au large de St-Leu par beau temps, vous faites dans vos frocs. Au moins lui, il n'attend pas le petit rémi de ce 5 du mois pour faire vivre sa famille. Soyons heureux qu'il s'en est sorti

Ce que vous auriez dû blâmer c'est ce voyeurisme déplacé des spectateurs agglutiner sur les berges. Pire celui exerçait par l'animateur de la radio commérage.

7.Posté par Sansblague... le 06/09/2011 01:09
Pendant plus de trois heures ? C'est pas rien . Il a du être secoué. heureusement , qu'il y avait cet hélico.. Imaginez cela dans les années 30 .....


8.Posté par noe le 06/09/2011 06:23
Un vrai travailleur osant braver les flots rugissants pour pêcher quelques truites pour embellir sa marmite devant ses enfants criant famine , n'est-ce pas héroïque ?
Tel le brave chevalier fonçant sur les sarrazins, défiant le rugissement des flots , cet homme qui ne demande pas l'aumône , en quête de poissons pour agrémenter le repas de ses rejetons criant "papa , on a faim" dans leur nid douillé , belle image de bravoure en ce monde de brutes ...!

Comme le pélican , il se sacrifie pour ses enfants !

Cette image d'Epinal nous donne une bonne leçon de morale comme le suggère Luc Chatel pour les écoles !

9.Posté par Jeff le 06/09/2011 06:45
DoB, il ne faut pas dire n'importe quoi. Va au Guilvinec, à Sidmouth, Boulogne, etc. ou pour être plus clair à Etel et tu verras que les pêcheurs professionnels ne sortent pas si le temps est trop mauvais. Ils font face s'ils sont en mer mais ni ne rentrent ni ne sortent si la météo est annoncée mauvaise.

On ne peut pas reprocher non plus que des gens soient attirés par le spectacle, c'est la nature humaine qui veut cela, on est curieux de l'inhabituel.

Signé : un marin

10.Posté par Nounours le 06/09/2011 07:12
Paix à ton ame Judex, au lieu de critiquer faites com lui, c'était in vrai pecheur, ce n'était pas un assisté mais un bosseur, un vrai caf, fier, digne, je t'ai toujours admiré lo frér, il a bravé, contrairement à certains qui attendent, lui il n'aimait pas son marmite vide surtout pou sonz'enfants, alors ferme zot G..... toutes mes pensées vont à ta soeur, toute ta famille lo caf, jepenserai toujours à toi, c'était ton heure, pars, on te rejoindra. et bonne route.
Nounours

11.Posté par DoB le 06/09/2011 10:05
Un jour viendra où certains goberont de l'air dans leurs becs de pélicans. Fini les retraites dodues, exit le temps pour l'indolence tapotant badin et léger sur son clavier dès le lever du soleil jusqu'à son couchant. Une image nous vienne à l'esprit, celle du centurion romain dans l'épisode de Astérix et la serpe d'or ''Je suis las, las, las''... Disparue la civilisation romaine..

12.Posté par sgeg le 06/09/2011 10:08
post 9 en même temps , chaque saison paye son tribut de marins et de pêcheurs...nous ne sommes jamais assez conscients de la dureté de leur métier ni assez reconnaissants à cette noble profession qui prend de gros risques parfois pour nous régaler de poisson frais et aussi nourrir leurs familles...
merci pour leur courage et paix aux âmes des marins emportés par la mer !

13.Posté par DoB le 06/09/2011 10:46
Post 9, êtes vous en train de toiser nos petits pécheurs de votre piédestal de maître éclairé aux références venues d'ailleurs et de grand comparateur devant l'Eternel ?

14.Posté par Dr Cali Méraut le 06/09/2011 12:17
Qu'aurait fait le gramoune à Bello dans ce cas ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales