Politique

Saint-Leu: Retour en vidéo sur la manifestation anti-Le Pen

La zone résidentielle et la zone industrielle de la Pointe des Châteaux (Saint-Leu) a perdu hier soir son calme habituel. Si les riverains ont pu passer avec leur véhicule malgré le blocage de la route mené par environ 100 manifestants anti-FN, les personnes souhaitant assister au meeting de la candidate à la présidentielle ont été conspuées. Des "racistes !" ou "retournez chez vous !" ont volé de la cohue, obligeant les invités du meeting à attendre l'intervention des gendarmes. Le fourgon transportant Marine Le Pen a quant à lui choisi un chemin connexe pour gagner la salle de restaurant du Domaine des Lys. Le véhicule passera tout de même à moins de deux mètres des manifestants.

Retour en vidéo et sans commentaires sur une folle soirée.


Mercredi 8 Février 2012 - 11:18
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 5416 fois




1.Posté par la régle le 08/02/2012 10:33
allez bouger manifesté pour la bonne cause , est laissez marine le pen faire tremblé les élus

vous avez rien comprit

2.Posté par Lionel Tilmont ♝ le 08/02/2012 11:13
Sérieusement pour paraphraser Manuel Valls "ça manque un peu de blacko" dans cette manifestation!
Manifestation non représentative donc, à 0'40 sur la vidéo un gars avec un accent du Sud de la France à couper au couteau qui dit à un réunionnais pro-Fn de rentrer chez lui, tout cela n'est pas très sérieux...
Le seul point positif à retenir c'est que beaucoup vont comprendre la nécessité de l'engagement politique pour combattre le marxisme culturel (Antonio Gramsci, école de Francfort) et son corollaire l'idéologie mondialiste, et surtout le besoin impérieux d'être présent sur le terrain pour que cesse cette mascarade...

3.Posté par MARIE le 08/02/2012 12:01
c'est pittoyable de voir ça! où est la liberté d'expression et de choix là dedans ?

A la région il n'y a aucuns cafres à la direction!!!!!!!!!!!!!!!

alors qui est plus raciste?

4.Posté par Zozossi le 08/02/2012 12:36
Ces cent charlots ont réussi à faire l'unanimité contre eux, y compris les riverains.
Les frontistes présents auraient pu balayer ces excités en un rien de temps, mais les caméras des télés veillaient pour transformer immédiatement les agressés en agresseurs.
Les partisans de Marine ont bien fait de rester stoïques: tout le monde a pu voir les nervis agresser les participants isolés, pousser des personnes âgées qui ont failli tomber dans un fossé.
Le bénéfice politique pour Marine est immense: forums écrits et radiophoniques ne sont qu'un cri d'indignation contre les voyous. Résultat: les intentions de vote Le Pen explosent.
Merci à tous.

5.Posté par Vifleur le 08/02/2012 12:54
C'est une honte mais où est-elle la démocratie ? Cette manifestation prouve bien que les gens préfèrent manifester dans les rues contre Marine que d'aller au travail !
Savent-ils au moins les raisons de leur manifestation car on voit sur une pancarte que Marine veut interdire l'IVG alors que à la Réunion c'est tout le contraire car bcp de plus en plus jeunes mamans et toujours autant de familles nombreuses malgré la pauvreté et le manque de travail.

Laissez Marine faire sa campagne comme tous les autres candidats et comportez-vous comme des humains et non comme juda avec vos crachats.

C'est une honte !

6.Posté par teta a claque le 08/02/2012 13:10
ah c donc ça les tetes de caton2 et autre posteurs de publication puant... vieux, mal habillé l'air dé connecté de la réalité!
de vrai tete a claque les pro-lepen!
des frustrés quoi

7.Posté par Bertrand le 08/02/2012 13:45
Extrêmistes gauchistes anti démocratiques

les gauchos provoquent et traitent de racisme le FN en face alors qu'il y a de toutes les races !!!!!

en plus les ouvriers vont votés Marine Lepen pas de chance


propagandes gauchistes qui ne trompent même pas eux

8.Posté par Bertrand le 08/02/2012 14:08
c'est une agression verbale et souffler un vuvuzella dans l'oreille d'un homme d'un certain âge l'auarait-il fait pour son propre père !!! il peut avoir des conséquences par la vidéo on peut le retrouver trainer en justice

Les formes d'abus verbaux incluent:
Moquerie ou humiliation sans respect
Blessures émotionnelles, fausses accusations, agression ou menaces,
Intimidation, sarcasmes



Les injures et la diffamation sont des agressions verbales. Il est possible de recourir à la justice si l'on est victime d'agression verbale, en déposant plainte. Selon leur caractère privé ou public, la peine peut aller de la contravention à une peine d'emprisonnement de plusieurs mois.

Dans tous les cas, il faut avoir des preuves matérielles ou des témoins.

9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 08/02/2012 19:27
faut savoir accepter la manifestation anti Fhaine, signe de bonne santé de notre démocratie.
la victimisation à outrance, faut arrêter !

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 08/02/2012 19:29
lepen faisant un programme de gauche, faut il s'étonner du vote des ouvriers ?

11.Posté par Nathalie le 08/02/2012 20:07
Ils étaient où les réunionnais métissés qui craignent le FN ??? Lamentable de voir ce genre d'énergumènes faire autant de boucan, ils defendent quoi ??? leur place au soleil ?? Certainement car ils ne sont pas d'ici ceux là. Ce qu'ils ont réussi à faire, un vrai coup de pub pour la Lepen. Ils ont peut être été payés par elle. Ce n'est pas cela la Réunion qui est mon île, ici nous sommes tolérents, nous acceptons tout le monde, un peu trop peut être à voir toutes ces têtes de zamalées qui sortent de l'autre côté de la mer... Je suis certaine qu'il y a un grand nombre qui enseignent parmi eux. Ils sont venus apprendre aux petits créoles que nous sommes "à vivre" ainsi que les bonnes manières ? Et après on parle d'échec scolaire de nos gamins ??? Zot la vu zot touche ???

12.Posté par Vifleur le 08/02/2012 20:44
Permettez-moi de vous répondre mais je dois vous dire que moi cela fait 37 ans que j'ai quitté mon Ile donc je suis derrière la mer comme vous dites si bien et j'ai honte aujourd'hui de voir le comportement de certaines personnes envers Marine.
Derrière la mer, nous avons un savoir vivre et c'est cela que j'ai voulu donner à mes enfants car c'est une richesse.

13.Posté par nicolas de launay de la perriere le 08/02/2012 20:56
et bien nathalie, peux tu nous donner la description de ce qu'est un réunionnais métissé..?
à la Réunion on accepte tout le monde, certes, mais avec l'expérience, les abruti(es) et les con(nes) peuvent rester à Gillot pour repartir illico.

faut savoir être tolérant, certes, mais ne dit on pas "trop bon trop con" ? il est temps que la Réunion devienne intelligente...

14.Posté par JD974 le 08/02/2012 21:01
On me voit bien sur la vidéo. Or je suis venu à St-Leu, hier soir, pour discuter avec MLP, en particulier de mon expérience, de médecin à la retraite, de l'IVG dont je désire le maintien pour les jeunes filles tombées enceintes par surprise; mais pas pour celles qui utilisent les médecins pour faire de l'IVG un moyen contraceptif.

Je suis tombé sur un barrage dont ne sont sorties que quelques jeunes femmes discutant, on ne le voit pas sur la vidéo, non pas de l’IVG mentionné sur leurs cartons, mais seulement de la nécessité de faire un barrage devenu quelques instants plus tard dangereux pour les personnes, surtout dangereux pour la démocratie.

C'est là un barrage qui est contraire à la démocratie, avec des personnes qui sont, pourtant, comme moi, mais alors là de manière inconséquente pour le maintien du remboursement de l'IVG.

Cette erreur de la gauche ressemble beaucoup à ce numéro de France observateur (L'AVORTEUR DES TROPIQUES) de 1969 qui est à l’origine de l’incarcération quatre ans d’un médecin qui faisait des curetages en 1965-1970 à St-Benoit, alors que la loi ne l’autorisait pas, et alors qu’il le faisait par simple bon sens avec l’accord de M DEBRE, j’en suis le témoin au Tribunal.

Je n’ai pas pu me faire entendre, la vidéo le montre bien, assourdi par des trompettes !

Mais j'ai vu, hier soir à St-Leu, que ce ne sont que des jeunes gens exaltés un peu comme des supporters de football qui hurlent, qui sifflent, qui trompettent, qui poussent les gens qui ne veulent que voir qui est MLP ; mais ils s’y opposent jusqu'au risque de faire tomber des gens dans la ravine.

Ce sont des personnes qui ne veulent pas discuter; mais qui veulent empêcher les discussions ! Est-ce là de la démocratie ? Non !

15.Posté par JD974 le 08/02/2012 21:20
Non ! C'est peut-être difficile à croire, mais c’est ce qu’il faut bien appeler par son nom : du fascisme, eh oui, ils sont tout à fait semblables mais ils ne le savent pas aux STURMABTEILUNGEN, les SA de HITLER ! Service commandé pour foutre le bordel !

Alors à quoi servent leurs pancartes pour l’IVG ?

A quoi servent leurs cris et que LA REUNION a été peuplée par des vagues d'immigration, alors qu'elle le fut par des vagues de colons ayant certes commis l'erreur d'importer des esclaves au lieu de se faire ou de rester planteurs eux-mêmes !

Un immigré c’est quelqu’un qui, gardant la nationalité de son pays d’origine, vient dans un autre pays pour y vivre comme dans un pays d’accueil.

Un colon, lui, il acquiert la nationalité du pays qui l’accueille s’il est habité ou bien non habité il y fonde une colonie

16.Posté par JD974 le 09/02/2012 07:30
On peut lire dans le JIR un article bien caractéristique de notre époque.

Au lieu de pointer du doigt l'organisation de la sécurité de cette réunion de St-Leu par les forces publiques et le PREFET, ici bien défaillants devant des contre-manifestants violents, voyez les vidéos, non, le JIR pointe du doigt, pour vos lecteurs, uniquement le FN local qui serait en défaut d’organisation !

Sachez que vous montrez, par cet article tendancieux, à tous les lecteurs du JIR que dans les medias certains journalistes ne sont plus neutres mais qu'ils se conduisent comme des militants de partis.

Oui, c'est vrai vous avez raison d’écrire que, pour entrer dans la salle de restaurant : « n’importe quel manifestant aurait pu tomber son tee-shirt "Che Guevara" pour faire bonne figure et ainsi venir perturber le déroulé de la soirée."

Mais vous montrez ainsi que vous ne pouvez même pas imaginer que ce soit plus simplement pour écouter voire pour apporter la contradiction sur tel ou tel point comme chacun a pu le faire avec elle !

Est-ce là le rôle des medias, lors d'une réunion politique, que de montrer qu’il est possible de perturber « le déroulé des réunions » ?

Pour vous, une soirée politique n'a pas pour but de prendre connaissance, de visu de la candidate, de son programme, n'a pas pour but de lui poser des questions, n'a pas pour but de tenter de la faire changer d'avis sur tel ou tel point.

Non, pour vous, le rôle des invités d'une soirée politique, c'est de perturber le déroulé de la soirée, ce qui serait la seule façon de respecter la démocratie.

Vous donnez à vos lecteurs une idée assez inattendue des medias. Ils ne l'oublieront pas par la suite !

17.Posté par JD974 le 09/02/2012 09:09
On peut encore lire dans le JIR un article bien caractéristique de notre époque.

Quels mensonges en quelques mots que de dire que cette salle de meeting, (est) vieillotte (alors qu’elle est des plus modernes), sans clim’ (Ce qui est faux ! Moi, j’ai eu froid, mais MLP nous a réchauffé), à la déco ringarde (? Les drapeaux français, c’est ringard ? Bon ! Mais SVP gardez cette excellente vision pour vous), et à la lumière blafarde (Trop forte à mes yeux) ?

Lorsque cette salle sera, de nouveau, utilisée par d’autres candidats nous n’oublierons pas ces propos fallacieux ni le courage du restaurateur de St-Leu !

Une histoire belge. Voyez ce qu’a subi Caroline FOUREST (que j’aime beaucoup d’ailleurs ; elle a quelques moments de sincérité), alors qu’elle était invitée à l’Université Libre de Belgique pour débattre de l’extrême droite.

L’extrême droite l’a empêchée de débattre ! Mais quelle extrême droite ? Des skins ? Non ! Des Identitaires ? Non ! Des néo-nazis ? Non ! Madame Fourest a eu affaire à la véritable extrême droite, celle dont elle parle si peu, les islamistes ! Quarante fascistes islamistes, fort bien organisés, menés par un assistant de l’Université, Souhail Chichah, pour casser la soirée, et empêcher le débat.


Prenez Google et youtuber et vous verrez Quand Caroline Fourest que est interdite de parole à l’ULB en Belgique, ce qui est ignoble, par des fascistes islamistes, c’est une atteinte réelle à la démocratie !

Mais alors pourquoi perturber la réunion de MLP n’est-il pas une atteinte à la démocratie ?

18.Posté par yeux ouverts le 10/02/2012 18:30
même si je ne voterai pas fn
je pense que la marine fera un bon score et
je dirais merci à tout les cons de manifestants

19.Posté par JD974 le 11/02/2012 14:26
Madame la stagiaire du JIR, belle Camara,

As-tu manifesté pour le respect .... de la charte de Munich ?

La Charte de Munich est une Déclaration déontologique qui liste les devoirs et les droits des journalistes et qui discute de l'éthique des journalistes, en distinguant dix devoirs et cinq droits.

Rédigés dans un style direct et concis, pour être accessibles à tous, les 15 articles de la charte tiennent sur une page recto-verso que nulle journaliste ne peut ignorer.

Les dix devoirs de la charte

Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité. Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique. Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents.

Surtout ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents.

Faut-il ici rappeler que, juste après le départ des journalistes officiels de St-Benoît, une dame se disant étudiante en droit et d’origine guinéenne est venue chercher de quoi faire un article contre le FN pour l’édition du JIR du lendemain.

Certes son contact était très agréable, sa façon de faire habile, ses étonnements feints avec un grand charme.

Mais voilà, elle s’est présentée étudiante en droit, en fin d'études, et seulement curieuse des idées et des personnes du FN.

Droit ? Tiens ! Alors je lui 'ai demandé si elle avait une opinion sur la requête du FN en droit constitutionnel, une requête d’ailleurs très bien rédigée et envoyée au Conseil d'ETAT pour obtenir l'anonymat des parrainages des maires et ainsi parvenir aux 500 signatures..

Bizarre ! Diplômée de droit ! Mais elle n'avait pas d'opinion sur ce sujet typique du droit enseigné en première année et elle n'avait pas lu cette belle requête quoique curieuse du FN.

Est-elle diplômée de droit après cette question sans réponses ? Le doute est permis.

Devant l’étonnement des militants du FN sur ce sujet de droit bien banal et très d’actualité on pouvait penser que cela était normal puisque que guinéenne. Bien !

Méfiant les militants ont alors demandé des nouvelles de la santé du Président guinéen Camara blessé à la tête lors d'un attentat après avoir pris le pouvoir par un coup d’Etat.

En fait, sachez que Moussa Dadis Camara, blessé à la tête le 3 décembre 2009 par un de ses gardiens, il a été hospitalisé au Maroc, puis au Burkina Faso, et il a quitté ses fonctions le mois suivant. Mais la belle Marly n’en savait rien !

Un sympathisant lui a demandé le nombre d’attentats et de coups d’Etat en Afrique depuis les indépendances de 1960. Cette question, elle ne l’a pas entendue. Bien joué belle comédienne !

Je reprends les devoirs des journalistes selon la convention de MUNICH. Or au devoir de s’obliger à respecter la vie privée des personnes, de rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte, de garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement, de s’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information, il s’ajoute encore ceci :


Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui …. Du propagandiste… !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales