Politique

Saint-Jo acquiert du foncier pour son "Ring"


Saint-Jo acquiert du foncier pour son "Ring"
 
Conseil "d’appoint" hier pour les élus municipaux de Saint-Joseph qui délibéraient sur moins d’une vingtaine d’affaires. La municipalité a surtout validé l’acquisition de quatre parcelles d’une surface globale de 1.462 m². Le coût de cette opération est d’environ 340.000 euros pour la commune.

Il s’agit là d’acquisitions amiables suite à des négociations avec les propriétaires. L’objectif est d’acquérir les emprises foncières nécessaires à la création du "ring", le projet de rocade périphérique censé répondre aux problèmes de densification et de déplacements en centre-ville. A Saint-Joseph, on voit un double intérêt à la concrétisation de ce projet : libérer le cœur de ville des circulations parasitaires et permettre aux nombreux véhicules de stationner sur les parkings prévus le long de cette nouvelle voie.

La mairie préempte un logement social "LES"

Autre affaire importante du conseil d’hier soir, la préemption d’un logement social de la résidence "Marine-Langevin". Ce bien avait été acquis en novembre 2000 au franc symbolique dans le cadre de l’accession à la propriété d’un logement évolutif social (LES). Il a été "récupéré" pour 69.000 euros par la mairie, conformément à l’estimation faite par l’administration des domaines.

Lors de la cession du bien, une mention particulière avait été inscrite dans l’acte de vente. Elle venait préciser les conditions du droit de préemption de la mairie en cas de revente : Le vendeur (à savoir la commune) disposera d’un droit de préemption, formellement
reconnu par l’acquéreur, pendant une durée de 15 ans.

Dernièrement, Patrick Lebreton, le député-maire de Saint-Joseph, avait défendu le dispositif LES permettant aux foyers les plus modestes d’accéder à la propriété. Selon lui, ces logements doivent être intégrés au quota des logements sociaux prévu dans le cadre de la loi SRU. Seul bémol à ce dispositif, le risque de voir une spéculation autour des logements sociaux. Pour s’en prémunir, le maire avait déjà souligné qu’il préempterait les logements sociaux mis en vente par les propriétaires bénéficiaires des LES.
Mercredi 27 Juillet 2011 - 09:00
Lu 1346 fois




1.Posté par soeur rocade ne voit tu rien........ le 28/07/2011 12:25
en tout cas faut pas être pressé, de la rocade en question nana que le pont qui a pris forme, dans 15 ans on verra les travaux VRD jusqu'à langevin peut-être, soyons optimiste car mr lebreton est un alchimiste...ou comment transformé l'or en cuivre, lol.

2.Posté par DURANDAL le 28/07/2011 19:04
belle affaire,
nous donne logement pour 1 € financé par nos impots l'impact sur le prix des terrains par la pressions des logements sociaux est telle , que celui qui paie l'impôt donc les LES , paie plus cher un terrain disponible, en dehors de la ville, et celui qui béneficie paie un € et empoche 69 000 € quand il part ce cout est encore une fois supporté par ceux qui paient l'impôt, c'est la la justice sociale de M. LEBRETON Donner à ceux qui foutent rien avec l'argent de ceux qui bosse , lui, il s'en fout il est payé par mes impots des fois je me demande si je ne vais pas quitter ce pays qui favorise les fainéants en les engraissant du fric de ceux qui eux grattent

3.Posté par le creol33 le 05/09/2011 19:42
réponse a durandal vous avez raison sur le commentaire moi j ai quitter l ile il y a plus vingt ans j etait de vincendo j ai meme des copains d enfance qui me dit qu ils ont pas besoin de travailler ils sont a la retraite depuis longtemp ils ont juste 40ans moi je trime en metropole sa fou les boules quand meme

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales