Faits-divers

Saint-Gilles-les-Hauts: Un père de famille décède suite à un ralé-poussé

Un homme de 36 ans trouve la mort suite à une querelle sur fond d'alcool.


Saint-Gilles-les-Hauts: Un père de famille décède suite à un ralé-poussé
Patrick Técher avait 36 ans. Il était artisan et père de trois enfants. Sa femme est enceinte du quatrième. C'était un homme sans histoire, selon sa famille. Pourtant, hier vers 19h30, Patrick est prit à parti par une de ses connaissances, Bryan Thomas, 19 ans. Les deux hommes se trouvent alors devant une boutique sur la route principale qui traverse Saint-Gilles-les-Hauts.

Pour une raison encore indéterminée, Bryan Thomas, manifestement ivre, commence à se quereller avec Patrick Técher. Le plus jeune lève alors la main sur son ainé. Les coups pleuvent, le père de famille bascule en arrière et reste inerte sur le sol, mort. Les secours sont aussitôt alertés, et une douzaine de gendarmes boucle le quartier. L'auteur des coups, qui avait pris la fuite, finira par se rendre aux autorités plus tard dans la soirée.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du drame. Une autopsie sera réalisée aujourd'hui. S'il s'avère que la mort a été causée par un coup de Bryan Thomas, le jeune homme risque 15 ans de réclusion criminelle pour "violence volontaire ayant entraînée la mort sans intention de la donner". Si le père de famille est décédé suite à sa chute, l'agresseur pourrait alors être condamné pour "homicide involontaire", et risque 3 ans d'emprisonnement ainsi qu'une amende. Les conclusions de l'enquête vont donc être déterminantes pour le dossier.
Samedi 3 Avril 2010 - 09:03
Virginie BARET
Lu 2169 fois




1.Posté par môvélang le 03/04/2010 22:40
Quels enseignement tirer de cette affaire ????,,,,,

1) fais comme moi ! achètes ta bouteille charrette et vas picoler tranquillement chez toi, c'est devant la boutique que se retrouve les kaniards.

2)le jeune homme risque 15 ans de réclusion criminelle pour "violence volontaire ayant entraînée la mort sans intention de la donner". " NC "

3) Si le père de famille est décédé suite à sa chute, l'agresseur pourrait alors être condamné pour "homicide involontaire", et risque 3 ans d'emprisonnement

donc, mi totoche ali in direct, son tet bat si trotoir, li mort, lapamoin loter????????? wahhhhhhhhhh
bin si mi pik ali in kouto, idoi met lo kouto en taule, non ?

4) bin oui! alédi partoo

2.Posté par blacko le 05/04/2010 04:53
Vive la jeunesse !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales