Société

Saint-Denis fêtera l'Eïd du 9 au 12 septembre


Saint-Denis fêtera l'Eïd du 9 au 12 septembre
 
Comme chaque année, la municipalité de Saint-Denis se prépare à fêter l'Eïd pour célébrer la fin du ramadan. La ville a voulu marquer sa volonté de "rassembler" les Dionysiens au-delà de leurs convictions et de leurs croyances. "La fête de l'Eïd conclut une période qui n'est pas forcément facile pour tout le monde, celle du ramadan. L'Eïd permet de le conclure par des festivités culturelles", explique René-Louis Pestel, adjoint chargé de la Culture à Saint-Denis. "Nous savons tous le rôle déterminant de la communauté musulmane dans le dialogue interreligieux qui est un exemple pour la communauté nationale", rappelle-t-il.

Pour marquer l'Eïd, la municipalité a convié des associations musulmanes pour la préparation de cette fête qui se déroulera du 9 au 12 septembre prochain. Deux lieux ont été retenus par les organisateurs, à commencer par le square Labourdonnais où se tiendra un village et une scène où se produiront différents groupes de musique tels que Wajd et Nejma, respectivement spécialisés dans des chants arabes type opéra et dans le style Raï, Allaouï...

A l’Hôtel de Ville de Saint-Denis, la municipalité organisera deux conférences. "Cette année, la fête se déroulera différemment. Deux conférences seront organisées autour du Soufisme et du Féminisme par Khaled Roumo (ndlr : poète, auteur et romancier) et Ghaïss Jasser (ndlr : docteur d'Etat et chercheuse compositrice). Enfin, deux concerts seront organisés devant la préfecture", souligne Sham's, directeur des affaires culturelles de la Ville de Saint-Denis.

En plus des concerts, un village artisanal proposant de la calligraphie, de l'art mais aussi de la gastronomie sera installé ce dimanche 11 septembre au niveau du square Labourdonnais.

La fête de l'Eïd se déroulera pendant quatre jours entre le 9 et le 12 septembre à Saint-Denis.

-----------------------------------

Au programme à l'Hôtel de Ville :

- Vendredi 9 septembre : Conférence à 18 heures de Khaled Roumo "Aux racines du soufisme"

- Samedi 10 septembre : Concert de l'ensemble Wajd à 19 heures

- Lundi 12 septembre : Conférence de Ghaïss Jasser "L'université des idées féministes"

Square Labourdonnais / Barachois :

- Dimanche 11 septembre : Village Eïd / Concert Wajd à 16 h 30 / Concert de Nejma à 17 heures.
Mardi 6 Septembre 2011 - 13:33
Lu 1883 fois




1.Posté par Dr Cali Méraut le 06/09/2011 14:13
Et encore une violation de la laïcité...UNE !!!!

Delanoé vient de se faire taper sur les doigts pour le préfet exactement pour le même motif, mais la pêche aux voix pour les socialos semble justifier toutes les bassesses et tous les coup tordus !!!!

2.Posté par David Asmodee le 06/09/2011 14:28
"La ville a voulu marquer sa volonté de "rassembler" les Dionysiens au-delà de leurs convictions et de leurs croyances."
Déjà qu'on est obligé de manger Halal, donc de payer l'impôt islamique, quand on achète sa viande dans les grandes surfaces, maintenant on finance les fêtes religieuses avec l'argent des impôts.

Quelle coïncidence, les festivités tomberont en même temps que la commémoration du 11 septembre...

3.Posté par Dionysien en colere le 06/09/2011 17:07
"Nous savons tous le rôle déterminant de la communauté musulmane dans le dialogue interreligieux qui est un exemple pour la communauté nationale"

Est-ce qu'il est possible d'avoir la tete encore plus profondemment enfouie dans le sable ?

4.Posté par Gérard Jeanneau le 06/09/2011 17:13
Toutes les têtes pensantes du PS jettent des regards pleins de convoitise vers la commuinauté musulmane dont le poids électoral est de plus en plus important et peut le devenir davantage suite au printemps arabe. Souvenons-nous : Martine Aubry a accordé à ses consoeurs musulmanes une piscine de Lille; Delanoë a célébré le ramadan sur les panneaux publicitaires de la ville de Paris, aux frais des contribuables. Et notre brave Annette court dans la même direction en fêtant pendant trois jours la fin du ramadan aux frais des contribuables de Saint-Denis.

Toutes nos têtes socialistes disent en plein accord avec Henri IV : Paris vaut bien un ramadan !

http://www.facebook.com/gerard.jeanneau?sk=wall

5.Posté par Avicène le 06/09/2011 18:10
QUEL DIALOGUE INTERRELIGIEUX ???
Qu'on arrête de nous pomper l'ai avec le modèle de dialogue interreligieux à la réunionnaise !!!
Il y a bien un groupe de dialogie interreligieux ici mais ce n'est pas pour autant qu'on dialogue !
Il n'y a même aucun dialogue sur des points de la plus haute importance comme le port de voiles intégarux islamiques que ce groupe aurait dû être le premier à dénoncer ert qu'il a, au contraire, laiissé faire.
Il y a également le scandale de la viande halal à La Réunion que notre groupe de dialogue n'a jamais dénoncé et ne dénonce toujours pas !
Ce modèle de dialogue interreligieux qui se couche devant l'islam fait gerber !!!

6.Posté par Cambronne le 06/09/2011 18:35
j'adore la laïcité à deux vitesses dans ce pays ...socialos de merde pays de merde

7.Posté par timagnola le 06/09/2011 18:47
...et à la place du nine -eleven se fera un grand sacrifice d'animaux innocents ! Au fait, aucune réaction depuis des mois sur le "printemps arabe" et sur les propos d'un certain Kadhafi sur les femmes notamment!. Et vive la démocratie française...plus mauvais système de gouvernance...à l'exception de tous les autres (merci à Winston C)


9.Posté par catho, laïc mais pas facho le 06/09/2011 19:54
Putain ! les relents de commentaires façon croisade sont plus qu’inquiétants !!
Quand la ville fait le village de Noël pour la nativité vous la ramenez pas aussi violemment. Quand la ville participe à la restauration d’une "oeuvre patrimoniale », qui n’est ni plus ni moins qu’une église, comme l’église de la délivrance pour 3 millions d’euros (travaux toujours en cours d’ailleurs) on vous entend pas hurler votre haine.
Cambrone commentaire nul et non avenu car ça n’a rien à voir (le jour où la mairie achètera sur ses deniers un objet de culte oui).
Le seul point sur lequel je suis d’accord c’est la prise en otage sur les produits halal. d’ailleurs je boycotte certaines boulangeries du chef lieu qui serve du jambon de poulet dans les sandwichs et j’adore le cochon. Sinon pour le reste ce sont vos commentaires nauséabonds qui donnent envie de gerber !!!

10.Posté par David Asmodee le 06/09/2011 20:45
"ui n’est ni plus ni moins qu’une église, comme l’église de la délivrance pour 3 millions d’euros (travaux toujours en cours d’ailleurs) on vous entend pas hurler votre haine. "

Si, si..j'ai pas trouvé normal que de l'argent public a été gaspillé dans une fontaine devant la cathédrale de St-Denis. Je mets TOUTES les religions dans le même panier de crabes.

11.Posté par Dr Cali Méraut le 06/09/2011 21:04
8....village de noel ? si c'est le noel commercial, normal ! si c'est le noel religieux...non !

voilà pourquoi normalement on trouve des pére noel (créé par coca cola) et des sapins....à la place de crèches et de chants religieux dans les fêtes de fin d'année organisées par les mairies !

les églises entretenus ? pour le moins normal que l'état entretienne...des biens qu' il a confisqués !!!



catho, laic...mais pas instruit ..ce qui lui fait voir du facho partout..sauf là ou ils sont, en bon gauchiste !

http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=19051209

– Les biens détenus précédemment par les Églises deviennent la propriété de l'État mais celui-ci se réserve le droit de les confier gratuitement aux représentants des Églises en vue de l'exercice du culte.

Pour les Églises, l'opération va s'avérer plutôt profitable (mais on ne s'en apercevra que bien plus tard). En effet, d'une part, les ministres du culte et en particulier les évêques vont gagner en indépendance, n'étant plus tenus de rendre des comptes à l'administration. D'autre part, les Églises ne vont plus avoir à leur charge l'entretien très coûteux des édifices religieux (cathédrales, églises, temples...) préexistant à la loi de 1905. Elles ne devront plus assurer que l'entretien courant de ces édifices... Quand à ceux qu'elles seront amenées à construire après la loi de 1905, ils seront leur propriété pleine et entière.


http://www.lepost.fr/article/2010/12/07/2331432_au-nom-de-la-laicite-une-creche-de-noel-interdite-sur-la-place-d-un-village.html

Pour le premier magistrat le tribunal administratif ne lui demande pas de démonter explicitement cette crèche de Noël.

L’ancien maire de Moutiers a donc décidé de demander au préfet de l’Oise de rendre exécutoire la décision du tribunal administratif d’Amiens.

Car pour Claude Debaye, "la laïcité ne s’aménage pas" et "il faut traquer ses atteintes partout où elles se trouvent. La réligion doit rester dans le domaine du privé".





Que nous dit le gaucho Claude debaye de la laïcité atteinte par le gaucho annette ????

12.Posté par catho, laïc mais pas facho le 06/09/2011 21:33
8....village de noel ? si c'est le noel commercial, normal ! si c'est le noel religieux...non !

Si c’est l’eid religieux non, si c’est c’est l’eid culturel oui.
Tout est dit et la comparaison avec l’entretien
des édifices catholiques valait pour l’absurdité des raccourcis des commentaires qui, oui, on des vrais relents fachos ne vous en déplaise docteur.
Instruction et intelligence ne sont pas nourries au même sein.

13.Posté par Chapeau pointu le 06/09/2011 21:42
Enfin une ville socialiste où "l'allahicité" est pleinement respectée !

14.Posté par David Asmodee le 06/09/2011 22:12
En parlant, voici un lien avec une histoire de porc halal à Jumbo Score Maurice
http://www.medias-france-libre.fr/chroniques/8-infomations-diverses/1634-du-porc-halal--cest-possible-

15.Posté par sansblague le 06/09/2011 22:29
Certains commentaires reflètent la haine de "l'autre" celui qui a une religion différente. La laïcité en France est à géométrie variable..
" Alors que partout ailleurs un prêtre gagne à peine le smic grâce au denier du culte, un corbeau de Strasbourg ou de Mulhouse ( pasteur ou rabin) palpe quelque 2500 euros net. Soit davantage qu’un prof agrégé après dix ans d’ancienneté (2300 euros). A cela il faut ajouter un logement de fonction et des frais de déplacement princiers. Quant aux évêques, c’est 4.307 euros qu’ils empochent chaque mois, auxquels il faut ajouter des "indemnités de représentation" et une voiture avec chauffeur. Au total, ce sont 2100 ecclesiastiques qui pompent 37 millions d’euros par an dans les caisses de l’Etat (en plus des exonérations fiscales et de l’entretien obligatoire des bâtiments religieux). Avec ça, on a beau jeu de fêter le centenaire de la laïcité.

(...) En Alsace-Moselle, la laïcité est souillée à chaque coin de rue. A l’école en premier lieu. "Quand une nouvelle école est inaugurée à la campagne, le curé la bénit avant que le maire vienne couper le ruban",

Au tribunal aussi, une loi moyennageuse punit tout blasphème de trois ans de prison. Autre hérésie, la cours d’assises du tribunal de Metz est ornée d’un tableau d’un Christ en croix.
Il faut savoir que les Alsaciens bénéficient d’un "droit local" hérité de l’annexion allemande, grâce auquel ils ont acquis une série d’avantages sociaux : jours fériés supplémentaires, Sécurité sociale qui rembourse à 90 %, etc.

Les Alsaciens ne sont pas prêts d’arrêter de se torcher avec le principe de laïcité, et ce comportement fait fantasmer plus d’un responsable politique. Le chef de file de ces crapauds de bénitier cravatés n’est autre que Sarkozy. Pour s’en persuader, il suffit de lire l’"interview qu’il donnait aux journal "Les Dernières Nouvelles d’Alsace" en mars dernier : "La loi de 1905 n’est pas un monolithe sacré. On peut la faire évoluer sans en modifier les grands équilibres ; Et les Alsaciens sont bien placés pour comprendre mon point de vue : est-ce que l’Alsace est moins républicaine parce qu’elle est encore placée sous le régime du concordat ? " Autrement dit, l’Alsace-Moselle est l’exemple à suivre. D’ailleurs, le ministre des cultes n’a pas trainé pour passer à l’acte. Sur les quinze membres de la commission qu’il a nommée pour déglinguer la laïcité, on trouve plusieurs éminents partisans du concordat. Notamment Jean-Marie Woehrling, Francis Messner et Jean-Paul Willaime. Le premier est directeur de l’institut du droit local alsacien-mosellan, qui n’est rien d’autre qu’un organe de défense du condordat. Quant aux deux derniers, ils sont respectivement membre du comité scientifique et collaborateur régulier dudit institut. Cette sur-représentation de la calotte alsacienne montre à quel point Sarkozy veut faire du concordat un modèle pour "sa" France. Preuve qu’au-delà de sa pseudo-modernité, au nom de la quelle il veut réformer la loi de 1905, c’est un vrai retour à 1801 qu’il nous prépare.

Antonio Fischetti




16.Posté par Armand GUNET le 06/09/2011 22:39
Au post 10
Faites pas perdre du temps aux lecteurs à lire vos çonneries ! ! !
La place de la cathédrale appartient à la mairie de Saint-Denis, y compris la fontaine.
Cette fontaine n’a, en outre, strictement rien de religieux. Les statues représentent les secteurs clés de l’économie réunionnaise.

17.Posté par Dr Cali Méraut le 07/09/2011 06:30
12..........l' eid est il une fête culturelle partagée par tous ? bien sur que non.....C'est une fête religieuse pure qu'annette désire ouvrir aux autres communautés...pas un évènement culturel trans religieux , ou une fête "commerciale" à l'instar de noël !


comparaison valable ???? mouaaahhh...ainsi vous n'avez rien compris aux textes de 1905, à leur esprit ???? Et forcément vous voyez toujours des fachos derrière vos petites lunettes rouges...

18.Posté par Gérard Jeanneau le 07/09/2011 09:28
L'auteur du post 9 sort de sa pauvre gibecière un argument d'une débilité déconcertante : on se tait, selon lui, sur le fait qu'Annette subventionne les fêtes de Noël et son fameux village. Voilà un Annette en train de faire du prosélytisme en faveur du christianisme ! Qui peut croire cela ? Pas même une grenouille de bénitier, laquelle n'oserait pas faire un petit signe de croix devant un petit Jésus au service du commerce. L'auteur intrépide doit encore croire au père Noël ! Les responsables religieux, catholiques, protestants, etc. devraient dénoncer ce type de manifestation : on ridiculise Noël ! Les commerçants tirent grand profit de ce Noël-là, et Annette pense avoir sa récompense le jour des élections ! La subvention est au service du commerce !

Avicène a bien répondu au sujet de la fontaine restaurée de la cathédrale ! Rien à redire ! Tout est clair comme l'eau de cette fontaine ! Quant aux églises anciennes, elles sont la propriété de l'Etat comme l'est le château de Versailles ! Les contribuables doivent entretenir les biens communs. Qu'en pense notre déluré du post 9 ?


19.Posté par catho,laïc mais pas facho le 07/09/2011 10:41
Le déluré va vous répondre :
on fête à la Réunion les évènements importants d'origine cultuelle ayant une résonnance culturelle de la même manière (Dipavali - Guandi qui ont un fondement cultuel) ce qui permet à chaque identité de notre composante de partager avec les autres une facette de ses origines.
Les mairies mettent à disposition des moyens techniques (tentes - podium etc...) pour faciliter et accompagner ces évènements.
Que je sache pour Guandi dont le rituel religieux est très important on a vu personne monter au créneau et s'offusquer. On a vu personne parler de dérive, d'entorse à la laïcité et je ne sais quels autres arguments falacieux.
La dérive du 24 décembre sur une fête commerciale n'est pas que je sache l'oeuvre de "gaucho" ou de "socialo" comme aiment à les traiter les "facho" qui écrivent dans ce blog.
Pour les leçons d'histoire vous repasserez. Certains de mes ancêtres sont entérrés dans un village de Provence ou tient encore debout une des 2 églises de France ayant à son fronton la devise de notre République : Liberté Egalité et Fraternité, devise que vous devriez méditer profondément au lieu de fustiger tout ce qui touche de près ou de loin à l'islam.
Déluré peut être si ca vous fait plaisir mais crétin regardez vous dans une glace

20.Posté par Gérard Jeanneau le 07/09/2011 13:16

Je me suis bien regardé dans la glace et je peux sortir le déluré de son divin délire, attrapé au cours des dernières bacchanales. Il faut comparer ce qui est comparable et respecter une logique purement cartésienne. Oui, les fêtes tamoules sont à la fois cultuelles et culturelles. Tout le monde peut assister aux marches sur le feu et même avoir accès aux différents temples. Pour l'aïd, c'est tout autre : les croyants seuls sont conviés à la mosquée; pas de places pour les infidèles. Après la fête, il y a distribution de l'aumône aux pauvres de quelque confession qu'ils soient, sans cérémonies particulières. Bien sûr, on peut verser des subventions aux associations musulmanes pour leurs danses traditionnelles et leur musique, que j'apprécie beaucoup. On peut s'offrir de bons voeux sans se plier à un rituel qui n'est pas le sien. L'aïd est une fête strictement religieuse, comme le Noël fêté dans les églises et les temples. Les socialistes, attachés à la laïcité, savent brouiller le divin et le profane quand ça les arrange ! Ils font ce qu'il faut pour enrichir... leur chapelle ! Par les temps qui courent, c'est bon ! Voilà le joli clin d'oeil d'Anette, qui pense être récompensé de ses générosités !

Fermons le ban, cher déluré !

21.Posté par Dr Cali Méraut le 07/09/2011 14:33
Dipavali ou guandi financé par la mairie c'est tout aussi tendancieux....on sacrifie là aussi la laïcité à des fins électoralistes, tout en créant du communautarisme !!!

Ton "église" avec liberté, égalité, fraternité doit être un de ces bâtiments volés à l'église en 1789 et reconverti en mairie !!! cet exemple n'est pas pertinent....qu'elle ait été restituée à l'église en 1905..ou non !!!

l'exemple alsacien pourrait être intéressant si la Réunion avait signé elle aussi le concordat !
est ce le cas ?? là aussi exemple non pertinent ...ce qui nous intéresse c'est qu' annette viole la laicité, et non qu'il y ait un département qui soit légalement non laïc de par son histoire....annette n'a qu'à se faire élire en alsace...ou respecter la LOI !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales