Faits-divers

Saint-Denis: Un fils violent placé en garde à vue


Un jeune homme de 22 ans a été arrêté par la police pour avoir frappé sa mère.

Ivre, il rentre chez lui dans la nuit de samedi à dimanche, se dispute avec cette dernière et finit par la frapper.

Alertés, les policiers réussissent à maitriser le fils violent qui sera emmené au commissariat de Malartic. Le jeune homme a été placé en garde à vue. La mère n'a pas porté plainte. L’enquête se poursuit.
 
Lundi 25 Janvier 2016 - 07:54
Lu 1280 fois




1.Posté par Eno2016 le 25/01/2016 08:21
Si on ne frappe pas son père , on frappe sa mère !
Plus aucun respect des personnes qui vous ont fabriqués !

2.Posté par titi974 le 25/01/2016 08:25
Une bonne raclée et en taule ....

3.Posté par ALAIN DIMITRI le 25/01/2016 08:37
violence faite aux femmes ,voila ou la justice doit s 'occupé du délit avec ou sans plainte trop de souffrance inutile

4.Posté par Citoyen le 25/01/2016 09:31
Laxisme des parents, laxisme de la justice. Retour de manivelle pour la mère brutalisee et un délinquant de plus à mettre entre les mains de nos psys compatissants et plein d'amour. Hare Krishna!

5.Posté par jambalak le 25/01/2016 11:28
POURQUOI cette MAMAN victimes de violence ne porte t'elle pas PLAINTE!!!!!!!POURQUOI??????
STOP a la violence mesdames RÉVOLTÉ - VOUS, arrêter de subir dans la soumission et la peur.

6.Posté par Traitement de choc le 25/01/2016 13:39
Rale a li deryer dan la kizine é apré un bon totochement byin réglé, direksyon domenjod direk san pasé par la kaz trébinal. En outre, afin de lui ôter toute envie de remettre le couvert, une bonne décoction à coups de bascule dans le dos, dans les pattes, dans le collet, le tout agrémenté d’œils pochés au beurre noir par exemple, ne seront jamais de trop. En définitive, pour peu que l'on veuille que le traitement lui serve de leçon, il est nécessaire que ça fasse mal, très mal même ! Ainsi soit-il... alléluia !
Les anciens qui ont eu, un jour de l'an de grâce 1962, l'outrecuidance de se mêler à une grève de planteurs, grève qui n'était pourtant pas la leur, en savent quelque chose de l'onction distillée non par Saint-Domingue mais par Sainte Bascule dans les locaux d'une gendarmerie de l'ouest.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales