Politique

Saint-Denis : Orientations budgétaires pour 2011

Ce matin, le conseil municipal de Saint-Denis s'est consacré à l'orientation budgétaire 2011 de la ville, avec en ligne de mire le projet Saint-Denis 2020, "un budget ambitieux en terme de projets dans un contexte de maitrise du fonctionnement et de maintien des taux de fiscalité locale".


Saint-Denis : Orientations budgétaires pour 2011
Le 6ème conseil municipal de la municipalité de Saint-Denis a été consacré au vote des orientations budgétaires 2011, "un budget 2011 qui se situe dans un contexte difficile, les dotations aux collectivités ayant été gelées pendant trois ans par l'Etat", explique Gilbert Annette, maire de Saint-Denis.

Ce vote du budget 2011 s'inscrit dans le projet Saint-Denis 2020, un projet qui repose sur trois axes politiques forts qui formalisent les "engagements" et traduisent "notre volonté". Le ton est donné d'entrée, René Paul Victoria, conseiller municipal d'opposition, s'interroge sur "la situation financière actuelle de la collectivité qui est absente de ces orientations budgétaires 2011. Comment savoir si le projet est faisable ?"

Acteur du développement durable

Le premier axe, réduire les inégalités et favoriser l'épanouissement humain en impliquant les habitants de Saint-Denis en "tant qu'acteur du développement durable" de la municipalité. Un premier axe qui a fait réagir René Paul Victoria, "vous voulez recréer un lien entre la population et les élus. Donc vous reconnaissez qu'il y a une rupture entre votre politique et les attentes de la population. Le développement d'une ville ne se voit pas sur 10 ans. A Saint-Denis il existe suffisamment de problèmes majeurs comme la circulation, le stationnement, le logement (…) et vous ne prenez pas en compte le vieillissement de la population. Il manque dans ces orientations budgétaires, une vision à long terme, car 10 ans c'est beaucoup trop court".

Le deuxième axe est d'amplifier le dynamisme et le rayonnement de Saint-Denis, en confirmant sa "place de leader économique, d'affirmer sa place de leader intellectuel, culturel et sportif et de favoriser la réussite éducative". La réussite éducative passe par le Projet Educatif Global qui a pour objectif d'élever le niveau d'éducation et de réduire l'échec scolaire et l'illettrisme.

3.000 logements sociaux en 6 ans

Enfin le dernier axe concerne le logement et la qualité de vie au quotidien. Une municipalité qui s'engage à construire "500 logements par an et résorber l'habitat insalubre", avec pour objectif sur les 6 ans de mandature de Gilbert Annette, la construction de 3.000 logements sociaux dans le chef lieu. Sur ce troisième point, l'opposition a réagi par la voix de Dominique Fournel "je n'ai rien vu de nouveau au niveau des constructions de logements sociaux. On en parle, on en parle mais je ne vois rien pour l'instant. Vous vous projetez en 2014, mais cela ne me satisfait pas. Je souhaite connaitre la réalité des logements sociaux".

Gibert Annette a réagi aux différentes critiques de ces nouvelles orientations budgétaires en répondant aux différents conseillers d'opposition, "certains anticipent sur notre bilan pour nous accuser de manquer d'ambition? Vous nous dîtes que 500 logements, ce n'est pas assez ambitieux alors que vous en avez construit 250 (ndlr : visant René Paul Victoria, ancien maire de Saint-Denis). Il faudrait d'abord regarder son travail. Nous tiendrons nos promesses de 3.000 logements par an et nous serons au rendez-vous".

Un budget 2011 "ambitieux en terme de projet" dans un contexte particulièrement délicat en cette période de crise économique et de gèle des dotations de l'Etat en faveur des collectivités locales.
Samedi 20 Novembre 2010 - 14:57
Julien Delarue
Lu 1752 fois




1.Posté par noe974 le 20/11/2010 15:26
Laissez ce Maire , ce grand Maire , ce Maire grand , faire son travail , au-delà des difficultés du moment .

Saint Denis a beaucoup de projets et ils ne se montent en un jour !
-Barachois avec sa plage de sable et son port de plaisance et ses boîtes de nuit et ses dancings
-Brûlé avec ses kiosques , ses piques-niques
-les parkings payants
-Chaudron et ses beaux immeubles tout fleuris , où il fait bon vivre entre voisins

Continuez M. le Maire !

2.Posté par Fred le 20/11/2010 17:05
Pff! Voila un maire qui prefere s occuper a mettre des panneaux saint denis en creole et a changer la rue de l est alors qu il y a tellement de chose a faire pour cette ville... Regarder le boulecard lancastel a quoi ressemble ces vieux batiments delabres!!! Parking inexistant a st denis! Insecurite absolue! On nage en plein delire avec ce maire!

3.Posté par tiboug le 20/11/2010 20:52
Quelque soit LE projet d'aujourd'hui et de demain, monsieur le maire doit tenir une ligne de conduite: AUCUNE AUGMENTATION D'IMPOT SOUS AUCUNE FORME

on ne peut plus payer. pour ceux qui payent cela devient insupportable de travailler pour que d'autre dispose de leur argent sous forme de taxe.

4.Posté par Sieg' le 20/11/2010 21:28
Avec ce maire?
ça fait un bail que c'est comme cela le Boulevard Lancastel, ça a passé l'ancienne majorité municipale sans que personne ne bronche.
Au moins là il y a un vrai projet pour ce Boulevard avec l'espace océan.
C'est ambitieux, mais l'idée est bonne.
Y a de beaux projets je pense. Faut juste les laisser sortir de terre!!!

5.Posté par Pitié le 21/11/2010 13:43
Ou vas t-on? La rue de l'est a trouvé son nom:Issop Ravate. Non c'est sa la reconnaissance du Maire pour Mr RAVATE, la rue de l'est, mais vous plaisantez j'espère!!! parce que i shop vraiment rue là.
Pour tous ce que Mr RAVATE a fait pour SIN-DNI y mérite un peu plus de respect.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales