Culture

Saint-Denis: La fête du 20 décembre "à l'image d'une partition"


"Tienbo le rein !" Tel est le thème choisi cette année pour commémorer l’abolition de l’esclavage dans le chef-lieu. La ville de Saint-Denis s'est inspirée du poème d'Alain Lorraine pour "véhiculer un message de solidarité" ce 20 décembre 2014.

La solidarité comme leitmotiv des festivités, mais aussi le patrimoine musical. Les organisateurs précisent même que la manifestation a été imaginée et construite "comme une partition". A l'instar des années précédentes, les percussions rythmeront la soirée au travers des nombreux kabars du 12 au 19 décembre. "L'idée, c'est de sortir de son quartier et aller voir se qui se passe chez le voisin", expliquent-ils. 

Le groupe de maloya Ras Maron, invité sur la grande scène de "La nuit de la liberté", se dit "très honoré" de participer à l’événement. "Nous sommes nés dans cette ville et nous avons assisté à de nombreuses manifestations au Barachois, confient-ils. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’interpréter des morceaux qui auront une résonnance particulière à cette commémoration."

Les Ambassadeurs en tête d'affiche

Françoise Guimbert, grande voix du répertoire local, préfère elle célébrer la mémoire des ancêtres en s’essayant à tous les styles samedi soir : "Maloya ou pop, peu importe le style pour faire passer le message. Je suis prête à mettre le feu!". La programmation sera également enrichie par la présence d’artistes internationaux, comme la capverdienne Mayra Andrade. Selon les organisateurs, la chanteuse est "très émue de donner pour la première fois un concert en lien avec notre histoire".

Le choix des artistes ne s’est d’ailleurs "pas fait au hasard", précise Amandine Moreau, chargée de production au Palaxa : "Nous les avons sélectionnés parce qu’ils ont une réelle connexion avec le thème". Raison pour laquelle ils ont aussi tenu à convier Les Ambassadeurs, groupe africain mythique des années 70 fondé entres autres par Salif Keita, Amadou Bagayoko et Cheik Tidiane. "Nou espère ke Salif Keita i fera l’honneur de jouer un ti morceau ek nou !" concluent les membres de Ras Maron. 

Programme complet du "20 désamb" (à retrouver le site de la ville de Saint-Denis):

- Du 6 au 13 décembre: Festival du film documentaire sur les "sociétés coloniales en mouvement"
- Du 12 au 19 décembre: Kabars dans toute la ville
- Du 13 au 19 décembre: Résidence itinérante de l'artiste Rajery et six artistes malgaches
- 20 décembre à 11h: Hommage aux ancêtres à la stèle Géréon et Jasmin
- 20 décembre à 18h: Grand défilé de la liberté au départ de la rue de Paris
- 20 décembre à partir de 19h: Plateau musical au Barachois
Jeudi 4 Décembre 2014 - 19:24
Lu 1658 fois




1.Posté par Maurice BONNET PIRON le 05/12/2014 11:25
NON MERCI CET ARGENT POURRAIT ETRE MIEUX EMPLOYE

2.Posté par KLD le 06/12/2014 00:49
cool , super programme !!

3.Posté par iliade974 le 06/12/2014 08:53
M"en fout je bosse.. Il faut prendre l'argent quand il y en a....
Vous chantiez...... j'en suis fort aise et bien dansez maintenant.....


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales