Social

Saint-Denis : Faible mobilisation contre la réforme des retraites

Ce matin, devant la préfecture de la Réunion, l'intersyndicale s'est réunie pour de nouveau dire "non" à la réforme des retraites. Une mobilisation très faiblement suivie, une centaine de personnes ont fait le déplacement.


Voici une nouvelle journée de mobilisation qui s'inscrit dans le calendrier national... Le discours reste le même après quatre mois de protestation et de mobilisation contre la réforme des retraites.

L'intersyndicale a donné rendez-vous ce matin aux Réunionnais pour dire "non" à cette réforme "injuste" mise en place par le gouvernement. Une centaine de personnes se sont mobilisées ce matin, devant la préfecture de la Réunion, à Saint-Denis.

"C'est samedi, la mobilisation le samedi n'est décidément pas un bon jour pour manifester à la Réunion", explique Jean-Pierre Rivière de la CFDT. Le parvis de la préfecture est clairsemé ce matin. "Nous irons jusqu'au bout, pour bien montrer au gouvernement que les responsables syndicaux que nous sommes, notre désaccord sur la manière de faire de ce gouvernement", explique Daniel Thiaw Wing Kai, secrétaire de la CFE-CGC, "le gouvernement avait mis en place des groupes de discussions, mais il n'en a pas tenu compte. C'est une attitude "Je m'en foutiste" de leur part", ajoute-t-il.

Acteurs des enjeux et problématiques locales

Pour l'intersyndicale la mobilisation va continuer, sous d'autres formes, mais "il n'est pas question de baisser les bras".

Quant à la possible résignation des Français, suite au vote de la réforme des retraites, il y a une semaine au Sénat, "même si Nicolas Sarkozy va promulguer la loi, elle ne devient pas juste pour autant". Si une partie des Français semble attendre les futures élections présidentielles en 2012 et la possibilité d'un vote sanction contre Nicolas Sarkozy, du côté des syndicats "il n'est pas question d'attendre 2012, nous relancerons ces sujets de négociations très rapidement pour être les acteurs des enjeux et des problématiques locales".
Samedi 6 Novembre 2010 - 10:31
Julien Delarue
Lu 1643 fois




1.Posté par un commentaire SVP ! le 06/11/2010 16:52
Même pas un commentaire des lycéens .... Il n'y a donc pas de réciprocité dans le soutien !

2.Posté par Anne-lo le 06/11/2010 17:11
Ah bon il y avait une manifestation?

3.Posté par les tocards le 06/11/2010 19:33
qoué!!!! le patron du leader cfdt n'était pas là.Mais où était ZIIIILBER de sintdénis; probablement à diégo avec périgo entrain mange patate avec la pô! Et ils palabrent de virer Sarko? Ben Sarko naura encore pou brule zotes papiers ce bande cumulards zindemnités

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales