Economie

Saint-Benoit a son Pôle Bois...

Quinze hectares bruts, 116.000 m2 aménagés : la zone industrielle n°3 de Bras-Fusil devrait faire la part belle au bois local et ainsi dynamiser l'économie de l'Est. Au sein de ce pôle, une scierie très moderne livrée en décembre 2007 et opérationnelle depuis 2008 fait l'affaire des artisans et des particuliers...


Le travail du bois de tamarins des hauts (Acacia heterophylla) et du cryptoméria (cryptomeria japonica) ne sera plus réservé au Nord (Providence) ou à l'Ouest. Désormais, la ville de Saint-Benoit a sa propre zone d'activité dédiée à ce matériau : le Pôle Bois...

Financée par la Région et l'Europe, la zone d'activité des Plaines devrait avoir un bel avenir pour les entreprises gravitant autour du travail du bois. A l'origine, l'objectif était de rééquilibrer économiquement l'Est, de créer une véritable filière bois et de regrouper les acteurs de la filière sur un même site.

Pour le président de la Cirest, Philippe Leconstant (Photo en bas et à droite), c'est la "volonté d'accueillir des entreprises développant leur activité autour de la transformation du bois et une opportunité de 200 emplois créés" qui a débouché sur ce pôle. Héritier d'une situation financière "problématique" à la Cirest, Philippe Leconstant ne cache pas son enthousiasme quant aux recettes et aux emplois générés par ce nouveau pôle.

Saint-Benoit a son Pôle Bois...
Située à l'intersection de la RN2 et de la RN3, cette nouvelle zone d'activité, d'une surface de 15 hectares a été divisée en 33 parcelles. Une 1ère tranche de 7,5 hectares accueille la scierie de l'ONF tandis qu'une seconde tranche a été aménagée en 20 parcelles. Dédiée à d'autres activités que le bois, cette seconde tranche concentrera plusieurs entreprises spécialisées dans les productions de savons, de charpentes et même de piscines. Seul bémol, certaines entreprises qui ont subi les effets directs de la crise actuelle ont décidé de ne plus s'installer dans cette zone, faute de finances.

Plusieurs entreprises vont rapidement s'installer comme le Groupe Ravate qui orientera ses activités autour du séchage du bois. C'est donc toute une filière qui devrait profiter d'un outil moderne dans la micro-région Est.

Saint-Benoit a son Pôle Bois...
Au coeur de la scierie

Pour Régis De Palmas, le président de la société anonyme Sciages de Bourbon, cette "scierie était un pari osé". Dirigée par Rémi Cazeaux, cette nouvelle scierie propose désormais du bois de cryptoméria et de tamarin de qualité pour tous les usages. Traitant à peu près 10.000 m3 de bois par an, cette scierie travaille  des bois en provenance de toute l'île (Bélouve, Cilaos, ...). C'est l'ONF (Office national des forêts) qui gère le bois. En cas de cyclone, la scierie est amenée à tourner à plein régime, ce que souhaite Rémi Cazeaux.

Les artisans et même les particuliers pourront commander le débit de bois souhaité. C'est donc du bois sur-mesure qui est proposé et ce, à des coûts dérisoires. Tournée vers le développement durable, les déchets et autres chutes de la scierie sont retravaillés par l'entreprise Copeaux Bois qui transforme alors ces déchets en litière pour les animaux. Rien ne se perd...

Saint-Benoit a son Pôle Bois...
Faut-il rappeler que le bois de cryptoméria est un bois noble de la famille des résineux ? Présent aux Açores, en Chine, au Japon et à la Réunion, le cryptoméria reste très résistant et très adapté au climat local. Le tamarin des hauts permet, par exemple, de réaliser des parquets et/ou des bardeaux de qualité et de privilégier les bois locaux plutôt que les traditionnels pins et autres chênes.

Scierie, traitement, séchage, recyclage des déchets du bois : le bois réunionnais a un bel avenir et son nouvel écrin dans l'Est est là pour en témoigner...
Jeudi 26 Février 2009 - 15:00
Ludovic Robert
Lu 5402 fois




1.Posté par G.Maillot le 26/02/2009 19:01
Elle ne "tourne" pas vraiment à plein régime! Je ne sais pas si je vais pouvoir , réellement, me procurer du bois "à des coûts vraiment dérisoires"...
Il y a encore des coûts dérisoires à La Réunion? Dans tous les cas, pour St Benoit, cette scierie est la bienvenue et quelque part une aubaine.

2.Posté par Et les artisans ? le 26/02/2009 21:35
Je croyais qu'à l'origine, le bois de tamarin , de plus en plus rare, devait être réservé pour les artisans ou lieu des particuliers, et à un prix très compétitif ....

3.Posté par G.Maillot le 27/02/2009 13:09
Je rigole...Le bois de tamarin est réservé à Pierre, Paul, Jacques et Huguette!
J'ai 43 ans...Mes petits enfants devront payer cette putain de route des tamarins...Merci Paul, Pierre, Jacques et tous les autres!
Sans rancune les gars...

4.Posté par la chausette le 03/03/2009 20:53
Ce qu'il faut savoir c'est que Mr Leconstant n'a jamais créer la scierie mais Mr Jean Marie VIRAPOULLE.
Mr LECONSTANT ne fait que de la récupération des projets de Bertho à St Benoit et de JM VIRAPOULLE à la CIREST.
La CIREST est aujourd'hui un véritable club de petit copains et copines sachez contribuable de l'est on augmente vos taxes aux profits de qui?
Et aussi que la scierie est ouverte qu'aux professionnels.

5.Posté par antoine zola le 16/03/2009 21:14
La nouvelle équipe de La CIREST se fout aussi bien de la population que des employés de La CIREST.
Les projets vantés par Leconstant sont des projets qui ont été lancés par l'ancienne équipe. La nouvelle équipe ne sait que profiter des avantages (administratfs et élus) ils ne travaillent pas mais veulent tout détruire afin que ne soit mis en lumière leur incompétence notoire, VIVEMENT la reprise par Eric Le Rouge.

6.Posté par Le babouck le 17/03/2009 23:42
A la cirest, rien de plus,hormis qu' il y a que les recrutements des petits copains et copines du DGS et du Président qui sort de st paul ou du CG974. sachant que tous les autres projets étaient de JM VIRAPOULLE.
En plus, la cerise sur le gateau c que la directrice de Cabinet n'est autre qu'une adjointe à la mairie de st benoit et fait entrée par la même occasion sa copine de route en tant que chargé de mission sachant que celle-ci avait déjà un emploi.
Alors contribuables de l'est plus particulièrement celui de st benoit les échéances électoral arrive pour l'elu votez encore pour exemple MR LECONSTANT avec ces discours il va faire revivre st Benoit.
Regardez simplement cher contribuable ce que fait Mr LECONSTANT aux salariés de la Mairie de St benoit et de la CIRESTde toute facon il travail toujours en COPIER - COLLER.
KPMG à la mairie et KPMG à la CIREST.
question s a choix multiples pour leconstant:
Combien de mandat avez-vous? 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10
Combien d'indemnités percevez-vous? 1000€ - 5000€ - 10000€ et plus
Percevez-vous toujours votre salaire de proviseur à ste anne : oui mais combien? 100€ - 2400€ et plus.
Combien de voyage faites-vous par an? 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10
Quand ce n'est pas le CG974 qui paye c qui? mairie de st benoit ou CIREST
Mr leconstant si'il faut dire la vérité, on pourrai écrire un livre .
Je vous donne RDV aux prochaines échéances!!!!!
Courage

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales