Faits-divers

Saint-Benoît : Une mère et ses quatre enfants sans toit

Une alerte à la solidarité a été lancée par Patrick Savatier, président de l'association Momon papa lé la, pour venir en aide à une mère et ses quatre enfants dont l'appartement a pris feu hier lundi, et qui sont depuis à la rue.


Saint-Benoît : Une mère et ses quatre enfants sans toit
Marie*, quatre enfants, n'a aujourd'hui plus d'endroit où vivre. Il y a cinq mois de cela, son ancien compagnon mettait le feu à sa maison située à Bras-Panon et était condamné à trois mois de prison. Relogée depuis dans un appartement à Saint-Benoît, la petite famille essayait de se remettre sur pieds. Mais le sort semble s'acharner sur la mère de famille, son nouvel appartement a à son tour été détruit par les flammes, lundi 28 décembre. Un incendie mystérieux qui laisse une fois de plus cette famille dans le désarroi.

L'appel a été lancé par la voisine de Marie, qui s'étonnait de n'avoir vu aucune assistante sociale s'occuper du relogement provisoire de la petite famille. "L'assistante sociale l'a larguée là même", s'insurge Patrick Savatier. L'association décide alors de venir en aide à la mère de famille et la retrouve, avec ses quatre enfants âgés de 1 à 6 ans, s'apprêtant à passer la nuit sur la terrasse, seul endroit épargné par la noirceur des flammes, et alors que la porte a été défoncée par les pompiers. "C'est incroyable de laisser une famille dans un endroit inhabitable", s'indigne le président de l'association.

"Cette petite femme est complètement désespérée"

Pour qu'elle ne soit pas volée dans la nuit, les membres de l'association ont entrepris le déménagement des quelques meubles non-calcinés : une table, un réfrigérateur, et une cuisinière. Patrick Savatier a par ailleurs été "atterré" de découvrir le peu de fournitures qui meublaient l'appartement. Il ajoute : "Cette petite femme est complètement désespérée, elle a même parlé de suicide."

L'association a aujourd'hui joint le Conseil général, qui n'était pas au courant de la situation de la famille. Des vacances ont été organisées pour trois des enfants de Marie, le dernier, âgé de 1 an, restant avec sa maman. L'enquête quant aux causes de l'incendie est en cours.

"Momon papa lé la" héberge actuellement la mère et ses quatre enfants et invite les Réunionnais à la solidarité en appelant ce numéro : 0262 46 18 16.

*Prénom d'emprunt
Mardi 29 Décembre 2009 - 16:17
Amandine Dolphin
Lu 1156 fois




1.Posté par ERICK LE ZOREIL le 29/12/2009 19:44
? Bravo à cette association ceci dit sans arrière pensée

mais les collectivités, l'état ? Ne peuvent-ils pas intervenir ? Il me semble qu'en France justement dans ces cas là on est aidé ?

2.Posté par Montfort le 29/12/2009 20:06
Je pense que le mieux serait d'avoir un RIB de cette pauvre femme.... J e serai le premier à faire un virement.

La dessus, je peux donner des habits et chaussures pour un enfant de 4 à 10 ans.

Zinfos974 est autorisé à donner mes coordonnées.

3.Posté par un bon geste le 30/12/2009 01:01
je suis volontaire a aider cette personne par des dons de matériels et nouritures mais pas d'argent, je peux l'aider aussi par des dons de vetements, de matériels de maison fonctionnel etc... des tickets de restaurant comment me joinddre un message à alonso78@hotmail.fr mon prénom c'est christophe

4.Posté par Alain BLED le 30/12/2009 12:27
Ce qui fout particulièrement les boules (et pas de Noel), c'est de constater que pour des études inutiles, des voyages pseudo-professionnels, de la propagande electorale, des achats de moques en tôle pour un musée bidon, des cocktails de people , sans compter les dessous de table et autres magouilles,, il y a des centaines de millions gaspillés. Et qu'ensuite il manque toujours quelques milliers d'euros pour aider une association vraiment utile, un particulier en situation d'urgence, ou des salariés jetés comme des malpropres.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales