Faits-divers

Saint-Benoît: Des parents condamnés pour violences


Saint-Benoît: Des parents condamnés pour violences
Ils ont élevé six enfants mais leur fille de 16 ans leur donne du fil à retordre. Face à ses nombreuses sorties, ses fugues et sa consommation de zamal, ces parents de Saint-Benoit n’ont trouvé d’autres réponses que de violemment la corriger à coups de poing, la menaçant de mort et tirant sur ces cheveux, relate la presse écrite de ce jour. 

L’adolescente décrit elle une situation familiale difficile sur fond d’alcool et de violence. 

Les parents ont été condamnés à trois mois de prison avec sursis et à 2000 euros de dommages et intérêts.
Samedi 18 Juin 2016 - 07:34
Lu 3482 fois




1.Posté par Eno1 le 18/06/2016 15:00
Difficile de "corriger" ses enfants de nos jours ...
Beaucoup pensent que les coups , brimades et autres violences "redressent" les enfants (comme jadis) !

C'est fini tout cela !
Aujourd'hui , seul le dialogue prime sur tout ... il faut trouver les mots qui touche le coeur sans s'énerver , sans crier ... et c'est difficile pour beaucoup !

2.Posté par Oljunid Izlov, from Kirghizistan le 18/06/2016 19:28
@ 1 : exact. Le dialogue et aussi les sanctions financières, matérielles, morales (comme pour les adultes).

C'est normal : on a une société qui réprime l'usage de la violence.
Donc si on élève les enfants avec la violence, ils associeront "justice" avec "violence" dans leur esprit, et plus tard finiront devant un juge pour violence (sur femme, enfant, voisin, ...).
Donc on interdit aux parents d'user de violence sur les enfants, futurs adultes et citoyens.
C'est parfaitement cohérent.

Problème : on ne forme pas les parents aux nouvelles stratégies d'éducation.
Alors c'est facile de les juger comme des moins que rien, mais il faudrait au moins leur donner le mode d'emploi d'abord.
Et après, s'ils respectent pas, alors là d'accord on les juge.
La cohérence, c'est dans les deux sens.

3.Posté par marie le 19/06/2016 09:36
Quel dommage interet encore fous sa ds maison redressement ,

4.Posté par Soundira le 19/06/2016 12:53
De nos jours marmailles i pense rienk a zot. Mi comprend la detress les parents, face a band calamité pareil. Ou donn a zot tt cet zot i veu i remercie a ou en apprenant pas l'ecole, i mank a ou de respect. I fume zamal, i fugue. Bana i pense pas dehors kosa i peu arrive a zot ! A mwin oci mi t fin empreinte un mauvais chemin, ma pousse droite pcq momon papa t là pou bien chock a mwin remett a mWin droite et mi remercie a zot aujourd'hui.
A mwin mi di 2 coups de poings i tué pas personne ça. Malheureusement quand c la mauvaise graine ou la beau fait cet ou veu le seul solution c ca !
Ou peu parle comme ou veu bana i ri dans out figure ! Respect pour c gramouns.
Un jour ti fille la va rouv le yeux va pleur derriere momon papa pou demande pardon.
Réfléchi marmail, réfléchi.
Un momon un papa ca nena rienk un.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales