Culture

Saint-André : Festi Plantes devient "mielleux" pour la bonne cause

Comme chaque année, la Ville de Saint-André offre aux amoureux des plantes une évasion au cœur d’une nature riche et accueillante avec Festi Plantes. Comme pour Flore et Halle du Port, la manifestation met à l'honneur le miel sous tous ses aspects. Et ce n'est pas qu'une question de dégustation mais bel et bien de préservation de l'environnement.


 
Festi Plantes s’inscrit désormais dans une logique de préservation et de retransmission du patrimoine naturel. En 2010, tous les acteurs s'étaient consacrés à faire redécouvrir les "ravaz et zerbaz lontan". 2011 mettra le miel à l’honneur.

Aujourd’hui à la Réunion, "sur 300 tonnes de miel consommées, la moitié est issue de l’importation", constate, affligé, Calixte Cadet, apiculteur mais surtout passionné et prêt à agir en faveur de la biodiversité végétale dont les abeilles sont garantes. Car la situation est critique, malgré les sourires de circonstance pour présenter la fête qui s'annonce dès aujourd'hui mercredi sur le vaste domaine du Parc du Colosse. "Nous sommes obligés de nourrir les abeilles", regrette le professionnel, qui en veut toujours à la mouche bleue qu'il voit désormais installée pour de bon sous nos tropiques. "Ça y est, c'est fini, elle sera toujours là", s'avance-t-il défaitiste.

Saint-André : Festi Plantes devient "mielleux" pour la bonne cause
Malgré un tableau qui n'inspire pas l'optimisme, la filière ne se décourage pas. Festi Plantes sera vécue comme une vitrine d'importance. "On va insister sur le fait d'acheter local", affirme Calixte Cadet.

La bonne idée du professionnel

Même si le miel est à l'honneur, le coeur de métier du festival reste les plantes. "Il faut que Saint-André devienne agricole", sourit le 3ème adjoint Alain Aquilimeba. Le volet pédagogique n'a pas été oublié puisque des conférences "incontournables", estime Michelle Caniguy, 2ème adjointe, auront pour mission de "faire passer le savoir". Un savoir trop souvent concurrencé par les importations, regrette Alain Aquilimeba, "alors qu'il y a la possibilité ici, mais encore faut-il y mettre les moyens", juge sévèrement le professionnel de l'apiculture.

D'ailleurs, jamais à court d'idées, ce dernier fait un appel aux élus présents autour de la table. "Pourquoi Saint-André ne prendrait pas exemple sur le Tampon qui offre chaque année cinq plantes à ses habitants. Peu importe la plante, pourvu qu'il y ait une certaine diversité", lui qui pense à ses petites protégées d'abeilles.

Enfin, puisque même un festival dédié aux plantes ne peut se concevoir à la Réunion sans un peu de musique et de divertissement, la programmation scénique verra Jérôme Payet, Fabrice Legros ou Didier Mangaye, pour ne citer qu'eux, se succéder sur les cinq jours de la manifestation. Rendez-vous est donné au Parc du Colosse à partir de ce mercredi 7 septembre.
Mercredi 7 Septembre 2011 - 10:14
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1886 fois




1.Posté par bekibo le 07/09/2011 15:43
Il est vrai qu'en éradicant le raison marron, la mouche bleue a porté un rude coup à la biodiversité réunionnaise.

Heureusement, il nous reste les goyaviers !

Et le parfum du longose en sous-bois !

2.Posté par môvélang le 07/09/2011 18:53

1.Posté par bekibo le 07/09/2011 15:43

heu!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!:

tu sais que le goyavier est une peste végétal à éradiquer?

tu sais que le faux poivrier ( baies roses) est une peste végétale qu'il faut éradiquer ?

là où le raisin marron a été éradiqué, d'autres pestes végétales pire que le raisin marron ont colonisé les espaces libérés

3.Posté par méfiant le 10/09/2011 21:51
"sur 300 tonnes de miel consommées, la moitié est issue de l’importation", constate, affligé, Calixte Cadet, apiculteur

que peut nous dire monsieur cadet de ses amis apiculteurs qui achètent du miel bon marché en grande surface et qui le mélange avec du miel local pour faire plus ?

et de ses autres amis qui importent de la gelée royale de pays où l'importation est interdite et qui le vendent comme gelée royale péi ?

ou des apiculteurs qui produisent plusieurs centaines de kilos de miel avec quelques petites ruches ????????????

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales