Social

Safptr : "Après l'Arast, la Redetar ?"

Le Safptr demande à ce que le Conseil général s'explique sur la "vague de licenciements" qui sévit actuellement à la Redetar (Régie départementale des travaux agricoles ruraux), dont quasiment la moitié du personnel est concernée. Sollicité par courrier recommandé, le président de la structure, Jean-Jacques Vlody, n'a pas donné suite alors qu'il avait déclaré lors d'une rencontre que "des solutions existent".


Le secrétaire départemental du Syndicat autonome, Johnny Imara, dénonce une vague de licenciements concernant 14 salariés de la Redetar sur 30. Dans leur lettre de licenciement, les motifs évoqués seraient "une baisse d'activité et une baisse du chiffre d'affaire".

Selon Johnny Imara, le président de la structure Jean-Jacques Vlody s'était engagé, lors d'une rencontre le 14 décembre dernier dans les locaux de la Redetar, à "mettre tout en œuvre" pour préserver les emplois et préparer une réintégration des "licenciés" au sein du Conseil général. "Il nous avait assuré qu'il y avait des possibilités de reclassement. Nous lui avons fait parvenir un courrier en recommandé pour avoir une confirmation mais qui est restée sans réponse".

"Il n'est plus possible de joindre le président de la Redetar depuis la rencontre du 14 décembre", regrette le syndicaliste. La Safptr dénonce "la casse sociale" pratiquée par le Conseil général alors que sa "prérogative principale est justement le social", rappelle t-il. "On s'interroge sur l'avenir des salariés qui ont dix ans d'ancienneté et plus".

"Où vont aller les fonds qui sont sensés être versés à la Redetar et à l'Arast"

Le porte-parole de la Safptr refuse "qu'une telle vague de licenciements" soit passée sous silence et souhaite que le Conseil général communique sur ses résultats concrets en matière d'actions sociales ces dernières années. "En terme social, Nassimah Dindar aurait-elle oublié ses prérogatives premières ?Où vont aller les fonds qui sont sensés être versés à la Redetar et à l'Arast ?" Pas de réponse du Département pour le moment...
Lundi 1 Février 2010 - 07:02
Karine Maillot
Lu 3491 fois




1.Posté par Jacques (Ste Rose) le 01/02/2010 07:19
VOLDY et ANNETTE= la casse social.

2.Posté par Grand mer kal le 01/02/2010 07:47
Il faut bien payer la contribution, pour faire parti de la liste de l'Alliance des incapable.
c'est toujours les même qui payent.

3.Posté par joue alawii le 01/02/2010 08:39
et vous M. IMARA que devenez vous ?

4.Posté par Citoyen le 01/02/2010 11:18
La présidente ne fait parler d'elle que dans de telles circonstances. Peut etre qu'elle est encore sous le choc du camouflet que lui a infliger Sarko. Lorsqu'il y a quelques années, Nassimah était favorite et avait droit aux embrassades et accolades dues à son rang de chouchoute du président, aujourd'ui ce n'est qu'une poignée de main accompagnée d'à peine un regard.
Ma pauvre dame, allez vous présenter à d'autres élections avec l'appuie du vieux parceque vous n'êtes plus de premier ordre

5.Posté par Manipulation politique le 01/02/2010 11:18
Quelles précisions pour les journalistes et internautes:

- Le président de lu SAFPTR n'est autre que celui qui monte des grèves à la Plaine des Palmistes avec les partisans de feu Marco Boyer contre le PS.

-Quand il a sa casquette de président d'association comme à Biotope, il n'hésite pas à licencier et même à avoir un comportement scandaleux (comme avec Jacqueline Grondin). Venir après donner des leçons, c'est gonflé!

- Ou est le SAFPTR quand il y a 80 livenciement à l'hopital de saint-pierrre? ou est le SAFPTR quand le Tampon privilégie les emplois politiques plutôt que la valorisation administrative. Pour Info, par exemple, Surgine Fontaine est directrice et Nathalie Latchoumy comptable de la médiathèque du Tampon!

6.Posté par bouboul974 le 01/02/2010 12:13
A chaque fois qu'il y a un élu de la gauche qui concerné par un conflit c'est le SAFPTR qui est devant, mais quand il s'agit d'un élu de l'UMP c'est comme cherche une aiguille dans une botte de foin.
Dernièrement lors des élections municipales aux tampon des personnes ont été engagé pour des contrats de six mois et aussitôt les élections terminés ceux-ci on été licenciées sans commune mesure. OU EST LE SAFPTR? Collé bien au basque des dirigeants de l'UMP.

7.Posté par FRANCO le 01/02/2010 13:39
"boulboul974" et pourquoi quand il y a un conflit social du fait d'un élu communiste ou socialiste où sont la CGTR, la CFDT et autres ?

Par contre quand il s'agit d'un élu de droite, alors là la CGTR, la CFDT, et autres sont aux premières loges. Curieux non ?

Nous savons tous cher "boulboul974" que souvent les syndicats, malheureusement, sont les courroies de transmission des partis politiques ou mêmes de certains hommes politiques voir la CGTR et la CFDT et Paul Vergès ! Souvenez vous de la convocation du COSPAR un dimanche à la région par Paul vergès pour se faire interdire de réclamer 50 € à la région et 50 € au conseil général dont il assumait déjà pratiquement de fait la gestion en lieu et place de Nassimah Dindar comme cela se confirme avec éclat sur le dossier ARAST .

8.Posté par citoyen le 01/02/2010 13:49
@ Manipulation politique
Le SAFPTR est un syndicat de la fonction publique territoriale, et à ce que je sache l'hopital de Saint Pierre fait parti de la fonction publique Hospitaliere, en plus en ce qui concerne le Tampon si tout le monde est content que voulez vous qu'un syndicat fasse?
C'est bien de donner des noms et de dénoncer mais savez vous vraiment qui est cette Jacqueline Grondin? elle était responsable de la caisse des écoles de saint louis alors en ce qui concerne les licenciements je crois qu'elle en connait un rayon

9.Posté par pascal-eric le 01/02/2010 14:07
Bravo à M. VLODY qui nous gratifie une fois de plus de la qualité de sa gestion et de son savoir-faire. Dire qu'il souhaite être Maire ou conseiller régional. pauvres de nous.

10.Posté par bouboul974 le 01/02/2010 14:48
" et pourquoi quand il y a un conflit social du fait d'un élu communiste ou socialiste où sont la CGTR, la CFDT et autres ?
A la Région la CGTR est bien en grève contre le staff en place?
Mais comme vous dites si bien la plus part de syndicat sont politisé , alors pourquoi cette acharnement?
ARAST :-) Vous devriez vous renseignez sur la liste prochaine de l'UMP et bien observé les noms il me semble qu'il aurait des surprises selon des sources autorisées

11.Posté par bouboul974 le 01/02/2010 14:52
@ citoyen
Vous ne êtes jamais les conditions des employés du Tampon, je ne parles des cadres et proches du Maire, mais ceux qui rime pour faire bouillir leur marmite. Quels sont les pressions, s'il ont le malheur de parlé avec un membre de l'opposition ils seront dans un premier temps gronder puis déplacer.et la pas SFAPTR

12.Posté par bouboul974 le 01/02/2010 14:57
@ pascal-eric
Mr Vlody est une personne intègre et il sais ce qu'il veut, quand il y a une bonne action faite par Vlody ou autre homme de gauche les journaliste font grise mine, amis quand il y a un problème ces élus doivent guérir le monde.

13.Posté par Bobcat le 01/02/2010 15:18
Puisque c'est dans l'air du temps, et qu'on balance à tout va, quelqu'un pourrait-il éclairer ma lanterne sur le rôle de P. Maillot à la mairie du Tampon? Il fut un temps à la CC Sud, puis est revenu à la mairie où il est assis à la droite du père tout puissant...
Pourrait-on préciser le rôle de M. C. Hamilcaro à la CC Sud?
Pourrait-on préciser le rôle et accessoirement la fonction de l'épouse de l'ancien directeur de la CISE dans le Sud -lui-même étant à la retraite- sa femme ayant été embauchée à la CC Sud...

14.Posté par TekPaf le 01/02/2010 15:42
Reponse à Bobcat :
Leur rôle ? Assoir le pouvoir de Didier Robert dans la commune en ramenant tous ses amis escrocs !
ET c'est pas fini !
Il veut être président de la Région xD

15.Posté par réacteur le 01/02/2010 16:49
avec vlody zot lé cuit nana un convention avec le maire st-denis pou que ce conseiller y çà va diego pou créer un quartier que va appelle vlodytown, après n'aura le transfert des contrats de travail des salariés raide tard. Alors vous n'avez pas intérêt de rester mous et de rejoindre rapidement l'arast , les grands mouvements sont à l'ordre du jour. la nassima lé déja en l'huil

16.Posté par Bacchus le 01/02/2010 16:56
A post 14: si le rôle de cette bande d'alimentaire décrite par Bobcat est d'asseoir le pouvoir de Didier Robert dans la commune, alors Didier Robert en premier est...mal assis!
Et à la liste j'ajouterai volontiers un autre nom: celui de P. Viroleau, ancien directeur de l'office de tourisme de Saint-paul ramené au Tampon par Didier Robert en juillet 2007 pour un salaire confortable, voté le plus légalement du monde par le conseil municipal du Tampon le 18 juin 2007. P. Viroleau est directeur de la régie touristiqeu du Tampon. Avant d'aller titiller Vergès et la région sur le tourisme, Didier Robert peut-il dresser un bilan de sa régie touristique?
Et, pour la bonne forme, pourrait-on savoir quelle est la fonction exacte de Tony Manglou, qui pantoufle à la mairie du Tampon depuis bientôt trois ans?

17.Posté par pascal-eric le 01/02/2010 17:05
Inutiles, oui vos paroles sont inutiles. Il vaut mieux parler et comparer les programmes plutôt que d'attaquer des hommes, vous ne croyez pas? Parlons des programmes. Au fait qui en a, et qui en a parlé?

18.Posté par Un syndicaliste CFDT le 01/02/2010 17:11
Monsieur FRANCO je pense très sincèrement qu'il vaut mieux la fermer plutôt que de dire des anneries comme vous le faites.

Pour votre gouverne je vous invite à regarder les statuts de la CFDT qui prévoit que dès lors qu'un mandaté s'engage dans la voix politique, don mandat lui est d'office retiré.

Par contre, comme à votre habitude, vous vous placez en première ligne pour faire de la récupération tout azimut et cela bien évidemment dans un but électoral en prévision des prochaines régionales.

Votre ambition vous aveugle à un point tels que vous oubliez le viel adage :"plus le singe monte haut, plus on voit son derrière". Il est de mon devoir en conséquence de vous ouvrir les yeux et de vous ramener sur terre car tout le monde sait que brides de cheval ne va pas à un âne.

Merci de vous renseigner avant de dire n'impote quoi.

19.Posté par pascal-eric le 01/02/2010 17:12
Je ne suis pas d'accord. Que l'on attaque des hommes politiques, cela se comprend. Ce la fait partie de leur métier. Mais les autres? Je crois qu'il faut rester correct et préserver la vie privée des gens.

20.Posté par pascal le 01/02/2010 17:21
Où travaille la suppléante de JJ Vlody? N'est elle pas responsable du CG antenne Sud. Voilà de la promotion après une élection.

21.Posté par CHOUCHOU PAYS le 01/02/2010 17:48
Réponse à Manipulation politique : Vous vous êtes posé la question qui a financé la campagne d'affichage de Christine grondin ? A t-elle les moyens ? Organisation d'un pique nique, madame a un chauffeur et qui se cache derrière tout cela ? Le PCR ?
Il me semble également que le SAFPTR est un syndicat de la fonction publique territoriale. Pour ce qui du combat syndical, que ce soit une commune de gauche ou de droite, lorsqu'il y a problème, le SAFPTR est présent. Il n'y a pas lieu d'associer tout particulièrement le SAFPTR à la droite : le A de ce syndicat signifie bien Autonome contrairement aux autres organisations.
A juste titre, par le passé, beaucoup d'actions ont été menées queqlque soit la collectivité dans l'intérêt des agents.
Ne confondons pas fonction publique territoriale, hospitalière et d'état. Il vous faut réviser !

22.Posté par Bacchus le 01/02/2010 17:59
Programme et bilan

Dans mon post 16, ma question était limpide: "Didier Robert peut-il dresser un bilan de sa régie touristique?"

Dans la mesure où il s'attaque au bilan de la région en la matière, on est tout à fait en droit de lui demander des comptes sur la régie touristique du Tampon et accessoirement, le programme qu'il entend développer dans les mois et années à venir.

Ce serait là une contribution au débat et permettrait éventuellement au député-maire du Tampon de montrer qu'il sait de quoi il parle, ayant déjà une expérience dans ce domaine, à l'échelle de sa commune...


Pour le reste, le salaire du directeur ayant été voté par le conseil municipal et les personnes citées étant rémunérées sur des fonds publics, je ne me suis pas attaqué à des personnes privées, ni à leur vie privée que je respecte, mais je demande simplement des éclaircissement, car quand on fait la leçon aux autres, il convient d'être irréprochable soi même.

On peut reprocher à la région sagestion du tourisme, mais on peut également demander des comptes à la régie touristique du Tampon. On peut s'interroger sur les voyages et autres dépenses comptuaires de la région, mais on peut aussi demander à quoi ont servi les voyages à Deauville et en Afrique du Sud du directeur de la régie touristique du Tampon et de quelques élus et ...professionnels.

M. Técher, propriétaire de l'hôtel "les Chenets" à Cilaos est dentistique au Tampon et fait partie d'une structure mise en place par le maire pour le développement touristique. M. Técher était aux côtés de Didier Robert lors de sa conférence de presse. Quelles sont les actions initiées par M. Técher et ses amis au Tampon dans le domaine touristique?

Enfin, simple question: quelle était la capacité d'hébergement du Tampon en 2007, année de la création de la régie touristique et quelle est cette capacité aujourd'hui?

23.Posté par concré le 01/02/2010 19:48
Comment voulez vous qu'une personne comme le delegue departemental : viré de l'ADI, insulte envers sa hierarchie...; errant solitaire, banni de tous puisse defendre des dossiers? en pkus devant nassimah dindar ??? vous allez au suicide mes pauvres gars....ne donner jamais un dossier a gerer par un looser le resultat sera a l'hauteur....sebast

24.Posté par bouboul974 le 01/02/2010 20:15
Où travaille la suppléante de JJ Vlody? N'est elle pas responsable du CG antenne Sud. Voilà de la promotion après une élection.

Elle n'est pas responsable de l'antenne sud du CG , mais ell y travaille bien avant que Vlody ne soit Conseiller Général et Vice-Président

25.Posté par Django Chan le 02/02/2010 10:28
Après l'ARAST, la REDETAR ou "Raide et Tard " ! Ouhhh ! La, je m'aime ! Tiens, je m'embrasse la main ! Oui, c'est vraiment très Raide pour les licenciements et TARD pour comprendre le problème ! Encore une fois, et là je suis heureux d'être rejoint dans les journaux par un ancien sénateur (Albert Ramassamy), quant à son point de vue sur l'ARAST ! Une association peut dépenser l'argent public sans aucun contrôle puisque la Chambre Régionale des Comptes manque de moyens et de pouvoir ! Certains élus profitent de cet état de fait pour s'enrichir, pour se payer des voyages, des bonnes bouffes même si la Cour des Comptes a relevé des anomalies, il n'y a jamais de suivi ( voir certaines affaires du côté de La Possession ou ailleurs). Quand va t'on arrêter de faire semblant, de se couvrir, de s'autoprotéger pour éviter toute condamnation ?? Ce film, on nous le rejoue un peu trop souvent ! Ah, si les élus devaient hypothéquer leurs biens ! Voila une idée qu'elle est bonne !!!
Après l'ARAST et REDETAR, quel est le prochain organisme sous responsabilité départementale qui fera la une??????? TROP c'est TROP !
CONTROLES, je vous dis ! CONTROLES, REPRESSIONS et SANCTIONS, svp !!!!
Avec , à la clé, un petit test d'alcoolémie : on ne sait jamais !

26.Posté par bouboul974 le 02/02/2010 11:31
D'accord avec Django Chan
Que les mauvais gestionnaires paye leurs incompétences et cesser de tirer sur l'ambulance surtout pendant la période Electirale.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales