Politique

SR21 : La tentation de la classe confort n'a pas de prix, sauf pour les contribuables

Difficile de ne pas voir large lorsque l'argent dépensé n'est pas le sien. C'est le cruel dilemme que n'ont pas respecté les différents cadres de la SR21, toutes époques confondues. Le rapport de la Chambre régionale des comptes qui couvre les exercices 2002 à 2008 fait état de billets d'avion dont la nature reste toujours à justifier.


SR21 : La tentation de la classe confort n'a pas de prix, sauf pour les contribuables
 
"Une maîtrise des dépenses de déplacement est souhaitable pour la SR21". Voici les propos tenus dans une note de service du président directeur général de la SR21 datée du 7 septembre 2006 dont l'objet s'intitule sobrement "Billet d'avion". Une promesse qui volera en éclat dans la réalité.

La note de service poursuit en ces termes : "(...) tous les déplacements des agents doivent être réalisés en classe économique". L'engagement des dirigeants de la structure n'aura pas fait long feu.

Pas de contreseing du CA

La Chambre régionale des comptes y va de son constat. "Malgré l'affichage d'un objectif de maîtrise des dépenses de déplacements, il a été constaté que tous les voyages aériens du PDG ont été effectués en classe confort de la compagnie Air Austral". Compagnie qui deviendra d'ailleurs, un peu à la même période, la compagnie privilégiée de la SR21 pour des raisons obscures (voir notre précédent article : Pierre Verges grand consommateur de voyages en violation du code des marchés publics ).

La CRC continue ses griefs à l'encontre de la SEML. L'objet des déplacements "n'est pas toujours clairement établi". En guise de preuve, la mention "diverses rencontres" finit par mettre le doute. Pire, aucun contreseing d'un autre membre du conseil d'administration n'est apposé sur les programmes de mission signés du PDG lui-même.

Les autres motifs de déplacements aériens laissent perplexes: "Contacts avec divers interlocuteurs pour colloque partenariat public privé (PPP) - Revue parlementaire". "Aucune activité de la SR21 ne justifie la prise en charge d'un tel voyage", s'inquiète Christian Roux, président de la CRC Réunion-Mayotte, dans son rapport d'observations définitives.

Du 22 juillet au 12 août, le programme de mission toujours exclusivement signé par le PDG lui-même a pour motif : "Jeudi 24 juillet : missions diverses et vendredi 25 juillet : rendez-vous avec maître X..." (le nom de cet avocat n'est pas communiqué dans le rapport de la CRC, ndlr).

Personne pour corriger le tir

Les imprécisions des directeurs généraux successifs ont gagné les rangs de la structure. Pas même les adjoints ne rattraperont les engagements pris pour une rationalisation des frais d'avion.

La Chambre : "les directeurs généraux adjoints ont bénéficié de voyages en classe confort de la compagnie Air Austral, et, pour deux d'entre eux, l'objet des voyages n'est pas non plus mentionné".

Enfin, le garde fou des collectivités territoriales et de leurs émanations s'attarde sur des largesses dans la prise en charge de billets d'avion en classe "club austral" pour des personnes extérieures à la société d'économie mixte.

En décembre 2007, le directeur de l'IRIS et son épouse, pour un montant de 8.059 euros, un directeur de recherche de l'IRIS (4.029 euros), une journaliste d'un magazine de presse écrite (même montant), ainsi qu'une autre personnalité (4.965 euros) ont tous voyagé aux frais de la SR21 et donc en bonne partie sur des fonds publics de la Région, le principal pourvoyeur de la SR21."Telles étaient les exigences formulées par les invités de la SR21 à ce séminaire", argumente Pierre Vergès.

Pierre Vergès charge son directeur adjoint

Dans sa réponse développée à l'attention de Christian Roux, Pierre Vergès met en cause son ex-directeur adjoint. "Sur cette question (des billets d'avion attribués à des tiers, ndlr), l’habilitation donnée à Monsieur (...) pour l’organisation du séminaire du CERIS a été la plus large possible. Constatant la prise en charge du billet d’avion de l’épouse de Monsieur Boniface j’ai demandé à Monsieur (...) de constater son erreur et d’en assumer les responsabilités. Le refus persistant de mon directeur adjoint à rembourser les frais occasionnés par cette dépense indue a été un des éléments motivant la rupture du contrat le liant à la SR21. Le constat de carence de responsabilité de Monsieur (...) a conduit mon autre Directeur Général Adjoint, qui a suivi l’organisation du séminaire, à régulariser cette situation. Je dois reconnaître que cette régularisation est intervenue après la rupture avec Monsieur (...) (le directeur adjoint, ndlr) dans une période qui ne fait pas l’objet de votre contrôle".
Vendredi 17 Juin 2011 - 08:02
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3546 fois




1.Posté par noe974 le 17/06/2011 11:16
Les voleurs , les abuseurs resteront tj les mêmes .... c'est ancré dans leur gène ...
Minable ! et dire qu'on vote à l'aveuglette pour ces "mecs" !!!

2.Posté par BOYER Claude le 17/06/2011 11:59
merci de bien vouloir nous donner le montant du salaire de Mr VALY ainsi que ces indemnités de licenciments
a faire courir un invalide

3.Posté par Anti cons et connes le 17/06/2011 13:06
Et les électeurs continueront à voter pour les mêmes crapules ...

Copier Coller :
Emmanuel-Joseph Sieyès considérait que le vote est une fonction et que par conséquent seuls les individus ayant les capacités (intelligence, niveau économique) d'exercer cette activité peuvent l'exercer. Selon cette théorie, seuls « les actionnaires de la grande société » seraient suffisamment légitimes pour exercer l'activité de vote. Sieyès distingue les « citoyens actifs », ceux qui paient suffisamment d’impôts directs et qui sont capables de voter, des citoyens passifs, dont la richesse ne justifie pas une imposition, et incapables de voter. Sieyès justifie cette position en constatant que seuls les citoyens riches contribuent à la bonne marche de l'économie nationale et qu'il est par conséquent juste qu'ils influent sur la vie politique par le truchement du vote. Ceci explique le suffrage censitaire dans la constitution de 1791, dont Sieyès a contribué à la rédaction.
------------------------------

Un jour quand tout ira encore plus mal, il faudra inventer le suffrage selon le niveau culturel, selon le niveau d'intelligence, selon le niveau de moralité.
Toute personne voulant voter devrait passer des QCM très simples sur les institutions, des tests de QI en quelques questions très simples, et devra avoir jamais été condamnée par la justice pour quelque motif que ce soit.
On passe bien le permis de conduire ! Il faudrait passer le permis de voter tous les 5 ans ...
Jamais alors on entendrait parler de gens comme il y en a une grande quantité dans la vie politique réunionnaise. Parce que ils ne pourraient pas se présenter aux élections n'étant pas capables de passer les tests avec succès*, et parce que les électeurs auraient suffisamment de discernement pour démasquer ceux qui seraient passé à travers les mailles du filet.
A partir de ce moment, l'économie décollerait en flèche, l'ensemble de la population en profiterait, les gens seraient plus heureux.

* voyez ce qu'il y a parmi les conseillers municipaux, même dans une grande ville comme Saint-Denis ...

4.Posté par Anti cons et connes le 17/06/2011 13:15
Démocratie = Démagogie
Avec le suffrage universel, il ne peut pas en être autrement.

5.Posté par TEGO le 17/06/2011 13:38
En lisant ces rapports depuis qq temps sur ZINFO + , je me demande qui est à plaindre Christian Roux, président de la CRC Réunion-Mayotte ou alors Vergès Pierre . S'il fallait donner une note je dirai que le Christian Roux mérite largement : 2 / 20 et tant qu'à Vergès Pierre je lui donnerai une capacité intellectuelle supérieure au physicien Albert EINSTEIN , beaucoup le savent , était d'une modestie sans pareil ( en d'autre terme mi dirai que c'est foutage de G.... pour le P'tit Pierre : 2 X 0 = 2 , voilà comment ce dernier a appris à compter depuis qu'il se dit " moin sé in élu grâce à papa de 86 ans ? " )

6.Posté par JORI le 17/06/2011 14:38
Pour la CIREST, la faute incomberait à un manque de personnel, pour la SR21 ce serait celle de Valy. Question : Mais quel est donc le rôle de nos élus dans tous ces organismes, celui d'encaisser uniquement leurs indemnités sans aucune responsabilité ?. A quoi servent ils donc dans ce cas?; On pourrait alors au vu des explications de Virapoullé fils et Vergès fils (quelle descendance au passage), se poser la question de l'utilité de ceux ci. Comme je l'ai déjà dit à maintes reprises, je mets au défi quiconque pouvant le faire ( Région, SR21 et CIREST) de porter plainte contre les anciennes équipes afin de récupérer les fonds publics indument versés aux uns et aux autres. Les annonces de dépôts de plaintes ne sont que des opérations de com destinées à calmer la population et à lui faire croire que cela ne se reproduira pas avec les équipes en place. Qui peut encore y croire ?.

7.Posté par Nimh ANNAUD le 17/06/2011 16:11
J'ai toujours pensé qu'il y avait une lacune dans la démocratie, les jours de vote ou ma voix a exactement la même valeur que celle du quidam, manifestement ivre, qui sort de l'isoloir.

Même réflexion quand je vois une vieille personne, manifestement très " à l'ouest", quitter le bureau de vote où elle a été glisser un bulletin dans l'urne, "épaulée" par une aide aidante, compatissante et "impartiale".

Subséquemment, je suis d'accord pour une loi instituant un permis de vote, ce geste étant trop important pour le confier à n'importe qui !

Allez, que les âmes bien pensantes se déchaînent ! ! !

8.Posté par le fils de rodes le 17/06/2011 16:30
D'acc avec TEGO. Mr le Président de la CRC vient jouer son rôle et nous dire combien les fonctions de ces gens là ont été exercées avec toute cette piraterie. Bien merci mais lui il joue vraiment son rôle à plein donc mieux que ceux dont ils jugent les comptes et comportements ?? A priori NON ! Avez vous lu quelque part que ce sont des faits ou actes qui méritent d'être transmis au Procureur ??? Non c'est pas écrit !! Et pourtant la CRC sait parfaitement écrire ces mots tout simples, et c'est ce qu'elle fait par ailleurs ... quand il ne s'agit pas de X , pére de, de Y fils de pêut être ... et de clan dont même les institutions telles que la CRC "craint" les réseaux si bien implantés aprés toutes ces années de pouvoir à la Réunion. Oui c'est de son rôle de signaler que tel ou tel "fait est de nature à..." être examiné par la justice pénale ... comme ils ont su l'écrire à propos de pus petites choses que ces immensités là. Alors qu'il fasse son boulot comme tout fonctionnaire sans laisser croire à la population qu'il reviendrait au Politique actuellement en poste d'aller porter plainte contre ses voisins d'antan !! Alors croyons que nous ne sommes pas assez informés et que Mr le président de la CRC a transmis ces choses là au Procureur. Sinon quel crédit d'impartialité par rapport aux autres qu'il a envoyés au tribunal !!!???? j'attends de savoir avant de mettre ma note et de proposer mon rapport définitif Monsieur. Vous avez 15 jours.

9.Posté par jumeau_974 le 17/06/2011 16:43
Mais pourquoi ces rapports ne sortent que maintenant ? Que faisait la CRC depuis tout ce temps ? Que faisait le Procureur ? Que faisait les élus du CRégional ? Ce sont eux qui ont voté ces subventions non ? Bref, une véritable faillite du système.
La véritable question est ce que celà se poursuit toujours à la SR 21 (également à l'IRT) sous la nouvelle direction. Celà fait plus d'un an qu'il y a une nouvelle direction, à quand un extrait du rapport de la CRC ?

Et surtout : est-ce que la Région va porter plainte ?!!

10.Posté par JORI le 17/06/2011 17:23
@ post 7. Le permis de vote n'empêchera pas d'être ivre pour aller voter, voir analogie avec le permis de conduire. Cependant c'est une idée qui mérite réflexion surtout pour votre 2 ème exemple et seulement si cela reste dans le domaine de l’aptitude des facultés cérébrales, et dans ce cas l’ivresse, ou tout état secondaire temporaire (jour du vote), pourrait y être incluse. De même que si l’interdiction de vote pour certains voit le jour, il faudrait bannir à vie des élections, tout candidat ayant fait l’objet d’une condamnation dans l’exercice d’un mandat électif.

11.Posté par jo le 17/06/2011 17:27
@9 Si la Région actuelle ne porte pas plainte alors peut-être qu'il serait logique de penser que les élus majoritaires de cette institution ont réussi non pas à faire pire que ceux de l'ancienne majorité, parce qu'ils ne vivent finalement que depuis quelques mois de nos impôts... mais on peut constater qu'ils s'acharnent à rattraper leur retard.

12.Posté par Kaloupillé le 17/06/2011 17:31
Est ce que Monsieur le Préfet de l'Ile de la Réunion va porter PLAINTE ???? pour tous ces ARNAQUES ? ou il va toujours faire semblant de ne pas les voir et continuer à rester sous les Cocotiers jusqu'à la fin de son MANDAT ?????

13.Posté par minolta le 17/06/2011 17:35
ca commence a etre un peu "rasoir" ces articles ....

14.Posté par Marie Pierre PAYET le 17/06/2011 17:49
Mon dernier commentaire a été censuré... comme souvent; C'est vrai comme le dit poste 13, on a tous lu le rapport complet sur le blog de PV ainsi que ses réponses. Aujourd'hui, tout le monde s'en fout... Je renouvelle ma proposition, parlons plutôt des 15 M d'euros de cadeau offert à A. Cadjee pour un terrain dan trou bététe par la Région actuelle. C'est beaucoup plus scandaleux que du rapport de la CRC qui n'est plus de l'information, mais du lynchage...

(Note de Pierrot Dupuy : Vous n'avez posté aucun commentaire sur cet article, vous n'avez donc pas pu être censuré...).

15.Posté par sdni gaud le 17/06/2011 19:35
J'ignore l'affaire des 15 patates "cadjee".rien ne vous empeche de nous éclairer.
Cela n'absout pas pour autant PV des observations qui lui ont été notifiées par la CRC.
Quant à parler de lynchage de Ti Pierre,ce serait pas plutot LAPIDATION ? :-))

16.Posté par voyageur en classe éco le 17/06/2011 20:08
le seul élu que j'ai croisé en classe éco, c'est le Maire de St Denis, aussi étonnant que cela puisse paraitre... j'aimerais savoir quels autres élus voyagent à prix éco... allez un petit sondage....

17.Posté par olive974 le 17/06/2011 20:24
C'est de la compétence de qui de porter plainte pour ce genre d'affaire ?
Qui avait porté plainte pour l'affaire de l'endiguement de la rivière des Galets ?
Comment peut-on se présenter à des élections lorsque l'on a un tel passé , moi , je pense que l'inéligibilité devrait être prononcée à vie pour des magouilles aussi grosses
Après tout s'il est compétent de par ses diplômes et ses qualités propres il n'a pas besoin d'être élu pour vivre , d'autant qu'il parait qu'il risque d'être suppléant de son père aux sénatoriales, c'est à dire qu'il sera sénateur , vu l'age du boss qui aura du mal à finir son mandat

18.Posté par Anti cons et connes le 17/06/2011 21:15
13.Posté par minolta le 17/06/2011 17:35
ca commence a etre un peu "rasoir" ces articles ....
-----------

Voilà un cas qui devrait être exclu du droit de vote ...
Raison : Inaptitude à distinguer le bien du mal.

19.Posté par la case de l'oncle tom le 17/06/2011 21:27
t'as bien fait d'en profiter pierre ! tous ces jaloux qui bavent ne rêvent que d'en faire autant , comme leurs " sponsors " de l'équipe en place....qui voyagent tous en éco , se déplacent bà vélo et font leurs
calculs avec...un boulier ? LOOOOOOOOOL !

20.Posté par met encore la pas sé le 17/06/2011 23:17
c'est super intéressant que de zinfos fasse un point sur chaque chapître du rapport car perso les deux pages dans le jir il y a peu n'ont pas satisfait mon envie d'en savoir un peu plus sur les grandes lignes de ce rapport que je n'aurais de toute façon pas le temps de lire et qui doit être assez barbant j'imagine. donc merci zinfos

quant à ceux qui parlent d'acharnement ou de lynchage, je pense que ces gens là souffrent du symdrome de stockholm : ils commencent à soutenir leur bourreau, commencent à avoir de la sympathie pour un mec PV qui n'a eu de cesse de marcher sur la justice. vous aussi il faudrait vous interdire de voter.

Tant qu'on pourra lui mettre sous le nez toutes ces actions nauséabondes dans des structures "PUBLIQUES" (payées par vous et moi) et bien que la presse ne se gene pas


21.Posté par met encore la pas sé 2 le 17/06/2011 23:47
Et puis je pense que même si aucune plainte n'est déposée, la punition la plus ultime dans nos sociétés reste la mise sur la place publique de son incompétence et de la honte que ça peut occasionner

donc tant qu'on connaitra les agissements de tels bonhommes avec l'argent du contribuable mieux l'action publique tendra vers la transparence

22.Posté par Bertrand le 18/06/2011 22:12
en violation du code des marchés publics

comme la rivière de galets...... avec plein de galettes


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 16:57 Jean-Hugues Ratenon présente sa candidature

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales