Politique

SR21 : Frais kilométriques disproportionnés, ordinateur à 2.000 euros, cave à vin...

Dépenses de carburant qui grimpent pour un parc automobile qui stagne, des avantages sociaux plus que généreux, des titres restaurants qui viennent en sus des repas fournit gratuitement par l'employeur... une partie assez conséquente du rapport de la Chambre régionale des comptes se penche sur les petits cadeaux de la SR21 à ses employés mais aussi à son PDG de l'époque Pierre Vergès.


SR21 : Frais kilométriques disproportionnés, ordinateur à 2.000 euros, cave à vin...
 
Continuons aujourd'hui notre série sur le rapport d'observations de la Chambre régionale des comptes (CRC) sur la société d'économie mixte locale SR21. Ce rapport qui, faut-il le rappeler, n'a pas encore était rendu public par Christian Roux, le président de la CRC de la Réunion et Mayotte, tout simplement parce que ce document doit être soumis à la connaissance des élus et personnels de la Région et du conseil d'administration de la SR21 dans leur prochaine délibération.

Les avantages sociaux

Sur la période examinée par la Chambre, c'est-à-dire entre 2002 et 2008, chaque salarié bénéficie de la prise en charge à 100% d'une mutuelle d'entreprise par la SR21, d'une prime de Noël, certes variable selon les années, de l'ordre de 50 euros par enfant de moins de 15 ans sur production d'un justificatif des dépenses du salarié.

En guise de doublon incompréhensible, des titres restaurants d'une valeur unitaire de 7 euros sont également délivrés aux employés de la SR21. Des titres resto' qui viennent se cumuler avec une prise en charge directe de repas par l'employeur. Dans ce cas, "l'attribution d'un titre restaurant est sans objet", rappelle la Caisse générale de sécurité sociale qui dressera un contrôle sans concession sur la SR21. C'était en 2008, en même temps que le contrôle des magistrats de la CRC. La CGSS rappelle notamment "l'obligation de tenir une comptabilité détaillée et assortie de justificatifs".

Les remboursements de frais professionnels

La Chambre a constaté que les pièces justificatives des indemnités kilométriques, purement déclaratives, ne permettaient pas un contrôle rigoureux de la réalité des déplacements afférents. En effet, sur l'exercice 2008, "de nombreux versements d'indemnités kilométriques pour les salariés utilisant leur véhicule personnel ont été constatés : ceux-ci portent très souvent sur plusieurs mois (trois, quatre, jusqu'à six mois pour l'un d'entre eux), sont difficilement vérifiables eu égard à la multitude de lieux éparpillés dans toute l'île, ne comportent pas toujours le visa de la direction sur le bordereau présenté par le salarié, concernent des distances kilométriques souvent surestimées. Enfin, le montant remboursé atteint des sommes élevées (500 euros pour un seul bordereau et jusqu'à plus de 1.000 euros)".

Ainsi, à titre d'exemple, un salarié du service communication a obtenu pour l'année 2008 le versement d'indemnités kilométriques pour 2.734 euros (voir le tableau résumant les frais du parc automobile de la structure), sur la base de cinq états récapitulatifs de ses frais, lesquels, pour deux d'entre eux, ne correspondent pas aux pièces jointes, à savoir un tableau détaillé déclaratif sommaire non signé par la direction.

Pour sa défense, Pierre Vergès témoigne que "des rappels avaient été faits aux salariés les invitant à établir leurs demandes d'indemnisation mensuellement, mais que la société ne disposait d'aucun moyen de pression pour les y contraindre, dès lors qu'ils les formulaient dans un délai de cinq ans".

Des dépenses bizarres pour une SEM

Par ailleurs, ont également donné lieu à remboursements de frais professionnels les dépenses de certains salariés concernant des consommables informatiques (clé USB, casque multimédia, CD, DVD, multiprise pour ordinateur...) alors que la SR21 achète ce type de matériels auprès de fournisseurs. Il en est de même pour les achats de livres, de fournitures de bureau, de lampes, de chocolats, de sucre... sans que les justificatifs soient systématiquement joints "même si M. Pierre Vergès a affirmé en réponse à cette observation que les remboursements étaient impérativement opérés au vu de justificatifs", déclare la CRC.

Enfin, un remboursement de frais correspondant à la location d'un véhicule lors d'une mission en métropole a été effectué sans que l'ordre de mission ni le justificatif du mode de règlement soient joints à l'appui de la demande de remboursement. Pourtant, une note de service en date du 30 mai 2003 (le seul document produit par la SR21 quant aux modalités de prise en charge des frais professionnels) est censé exclure ce type de remboursement. La chambre note que "le remboursement effectué par chèque de la société d'un montant de 506,29 euros correspond à une demande de remboursement de frais d'un montant de 806,29 euros et que la différence, soit 300 euros, s'explique par la vente d'une cave à vin Home Teck de la SR21 à un cadre supérieur (cette cave à vin avait été acquise par la SR21 en date du 9 février 2007 et a été cédée un an et demi plus tard, le 1er juillet 2008)".

En guise de conclusion à ce chapitre, la Chambre estime que les importants salaires versés, sans références précises, apparaissent en décalage avec les résultats d'exploitation en régression, l'activité de la société ne subsistant que par l'apport de fonds publics de la Région au titre des actions d'intérêt général. Aux salaires de base confortables s'ajoutent des rémunérations accessoires croissantes, notamment une prime de fin d'année dont les modalités d'attribution demeurent discrétionnaires estime la Chambre régionale des comptes.

Les dépenses du patron

Depuis 2006, le PDG dispose d'une carte bancaire à débit différé sur le compte bancaire de la SR21. Certains frais réalisés apparaissent peu ou pas justifiés quant à l'intérêt de la société, avance Christian Roux dans ses observations.

S'agissant des frais de restauration, les seules pièces justificatives jointes aux paiements dans la comptabilité de la SR21 sont des notes de restaurants, situés en métropole mais également à la Réunion, produites le plus souvent sans aucune précision, ni sur les circonstances du repas ni sur les participants invités, et datées parfois d'un week-end. Il en est de même des notes d'hôtels, de taxis, de locations de véhicules, pour lesquels les motifs des déplacements demeurent peu lisibles ajoute la CRC. La mention "missions diverses" ou "diverses rencontres" étant apposée sur le "programme de mission" signé exclusivement par le PDG lui-même et ne faisant l'objet d'aucune information du conseil d'administration. De plus, il a pu être constaté que des notes de restaurant avaient été prises en charge par la SR21, alors que les convives se limitaient à du personnel de la direction générale de la société, ou encore le président directeur général, le directeur général adjoint et une célébrité réunionnaise. Dans ce cas, poursuit la Chambre régionale des comptes, "il semble difficile de considérer qu'il s'agisse de frais de représentation engagés dans le cadre d'activités visant à promouvoir l'image de la société (...)".

Plus loin, un ordinateur portable et divers accessoires ont été achetés en septembre 2008 par Pierre Vergès avec la carte du compte bancaire de la SR21 pour un montant de 2.136 euros. "Ces dépenses ne s'apparentent bien évidemment ni à des frais de déplacements, ni à des frais de représentation, et constituent des exemples non exhaustifs de ce que le président semble pouvoir acheter en dehors de toute vérification quant à la nature des dépenses réalisées". Ce à quoi Pierre Vergès répond que "le directeur général puis le président directeur général ont des missions dans le cadre de leurs fonctions, qu'elles soient d'ordre technique ou d'ordre général".

Les précédents articles :
Les voyages de l'équipe de la SR21 en violation des principes des marchés publics
Les loyers annuels de la SR21
Les méthodes de recrutement de la SR21

SR21 : Frais kilométriques disproportionnés, ordinateur à 2.000 euros, cave à vin...
Mercredi 15 Juin 2011 - 17:12
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 4076 fois




1.Posté par noe974 le 15/06/2011 17:24
Pas honte et dire que certain lutte contre la pauvreté ... Minable ce Pierre Vergès ...
Voleur , menteur devant l'Eternel ! Tu iras en enfer !

2.Posté par jo le 15/06/2011 17:35
"le rapport d'observations de la Chambre régionale des comptes (CRC) sur la société d'économie mixte locale SR21. Ce rapport qui, faut-il le rappeler, n'a pas encore était rendu public par Christian Roux, le président de la CRC de la Réunion et Mayotte, tout simplement parce que ce document doit être soumis à la connaissance des élus et personnels de la Région et du conseil d'administration de la SR21 dans leur prochaine délibération. "

De QUI se fout-on ? Que l'on m'explique pourquoi le Président de cette CRC ne peut pas porter plainte contre les responsables de cette gabegie !!!

Si la CRC ne peut rien faire, alors c'est que la CRC ne sert à rien ! Toutes ces révélations qui donnent envie de vomir aux contribuables ne servent à rien si les autorités ( contrôle de la légalité entre autres ) se taisent.

3.Posté par ti fiy la le 15/06/2011 18:06
c'est clair, il s'est fait plaisir. Il était et est toujours au pouvoir rien que pour ça. S'il n'y a pas de sanctions en dehors des publications de ces articles, j'espère pouvoir compter sur la sanction des urnes !!! il faudra les ressortir ces articles au moment des prochaines campagnes... nous savons tous que lui et ses semblables continueront à promettre d'en faire profiter au maximum d'électeurs et on ne peut condamner leurs votes s'ils sont dans le besoin... mais c'est précisément contre cela qu'il faut se battre ! ce sera difficile mais il faut ouvrir les yeux des électeurs sur le fait que ce sont toujours les mêmes qui profitent et qu'une fois qu'ils seront élus, eux les nécessiteux resteront à terre. Au mieux certains bénéficieront d'un contrat aidé de courte durée (parce qu'il faut multiplier...). Mesurer leurs petits salaires de petits contrats aidés au regard de toutes ces largesses... Trouvons les mots pour convaincre le plus grand nombre concernant les perspectives en terme d'emplois durables que peuvent offrir un projet de développement cohérent. Soyons nombreux à accompagner les candidats de conviction qui oeuvreront dans ce sens et qui seront prêts à se battre pour qu'enfin les critères d'éligibilité des candidats soient revus afin d'assainir notre gouvernance

4.Posté par la case de l'oncle tom le 15/06/2011 18:18
pfffff ! tant d'agitation pour ces petits joueurs....quelques milliers d'euros par an , la belle affaire !
prenez sarko , quand il claque du blé , il fait pas dans le petit , 350 000 euros pour aller saluer fiston...
à la réunion on est encore trop compléxés ou quoi ? nou lé pa pli nou lé pa moin téééééé !

5.Posté par AVATAR le 15/06/2011 18:24
ils sont tous au conseil general on fera un bilan en 2014 et on retrouvera les memes sourtout ceux qui sont au cabinet et etaient a la sr21 ceux sont des abeilles qui butine notre argent, mais que fais la mouche bleu? A quand une plainte?

6.Posté par mancity974 le 15/06/2011 18:34
marcher truquer du centre commercial du port avec une cavale apres il s'est fait passer pour un martyr
une casserole de plus pour le ptit Pierre Verges c'est pas leur argent il a vue tellement de camarade
( PCR - Sivom - commune ) se servir avec l'argent du contribuable le cochon de payeur comme toujours et a la prochaine élection il sera le 1er a nous dire qu'il va nous aider (travail -habitat - route ...) m il va aider son porte-feuille pas le notre comme sont pere la fait pendant bien longtemps a jouer avec la misere de la Réunion

7.Posté par Will le 15/06/2011 19:07
Et alors???, Nora toujours la queue dans les bureau de vote pour les élections municipale prochainement, le Port sa mèm mèm.....Je suis prêt a parier que "Mr SR21" sera le prochain Papa des Portois lobotomisés!!!!

8.Posté par ptit crick le 15/06/2011 19:13
après tout ses révélation qu attend MME DINDAR pour la suspendre du CG que fait tout ses élus
met il en cause les controles de la chambre
et si c était le ptit citoyent on auraitcrié a tord et en travers
peut on laisser encore se gens d individu nous depouillé
j espère que cette affaire ne restera pas là

9.Posté par L'INSOUMIS le 15/06/2011 20:09
Et des cretins continuent à voter pour les verges, franchement j'cromprend pas....
Voter est un devoir parait il... Mais voter blanc n'empeche pas les corrompus de revenir au pouvoir...

Au fait avez vous remarquez à quel point un animateur télé (CB) cite souvent le "pol" dans son jeu débile et anti culture...

.

10.Posté par Expedit GERBITH le 15/06/2011 20:27
donc il faut attendre que le rapport soit rendu public avant de deposer plainte????

11.Posté par Expedit GERBITH le 15/06/2011 20:31
attendons que le rapport sois rendu public pour la suite à donner à cette affaire.....

12.Posté par n974 le 15/06/2011 20:46
la CRC ne peut pas porter plainte elle fait des observations comme l'indique son rapport. Par contre, vous, Monsieur en tant que contribuable, si vous l'êtes, vous pouvez porter plainte. Parce que c'est de l'argent public alors un peu de courage, faites-le!

13.Posté par pas politiques le 15/06/2011 21:26
Si la Région (Didier Robert) ne porte pas plainte là! on en tirera les conséquences

Tous arrosés! croyez vous que c'est fini? A Robert de le prouver!

14.Posté par TiPayet le 15/06/2011 23:25
Monsieur Pierre Verges aura toujours réponse a tout comme sa toujours été le cas. Vu les actes commis lors de sa présidence à la SR21 nous sommes en droit de nous poser la question, que peut-il bien faire au palais de la source, 4e Vice président en charge du transport. Que va t'il nous concocter encore.

Monsieur Le Président de Région, nous réunionnaises et réunionnais espère bien évidemment que ces actes ne resteront pas sans conséquence pour lui. Nous comprenons votre position pour le trans eco express , qui dépend aussi du Conseil Général, mais votre place à la pyramide dépend bien de nous. Cet homme nous doit des explications et vous êtes la seule personne qui puisse lui tirer les vers du nez... C'est de notre argent dont il s'agit... Nous sommes en droit d'avoir des explications claires et précises...

15.Posté par Anti cons et connes le 15/06/2011 23:58
Il sera encore élu puis réélu, et encore réélu ... parce que des cons vont l'élire, le réélire, et encore le réélire.
Après Verge I : Verge II, Verge III. On ne serait pas surpris qu'un Verge IV fasse son apparition un de ces jours ...
Bien-sûr leurs équivalents sont dans les autres partis.
Qui est con ? Ceux qui en profitent ou ceux qui permettent ce genre de choses ?

16.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 16/06/2011 00:18
2 et 12. La CRC peut tout à fait lancer des procédures... Que ce soit en son nom propre sur les volets financiers ou en transmettant le dossier au procureur sur un éventuel volet pénal. Elle ne peut en revanche se substituer à la majorité régionale actuelle pour un volet dédommagement. Si elle ne fait à l'heure actuelle que des observations, c'est tout simplement parce qu'elle est à une certaine étape de sa procédure, celle d'enquête. Une fois cette partie là close, elle pourra (ou non) sanctionner.

17.Posté par ti dalon le 16/06/2011 03:39
Bienvenue à Elf Réunion. La carte bancaire à la discrétion de Pierre VERGÈS pour ses dépenses n'est pas sans rappeler celle mise à la disposition de l'épouse du PDG de Elf pour faire ses courses!
Ah si, il existe une différence. Elf réalisait un chiffre d'affaire et avait une activité...

18.Posté par nicolas de launay de la perriere le 16/06/2011 06:52
à quand une motion anti ti pier' dans les collectivités où il siège?
comment les élus dignes de ce nom, il y en a quelques uns encore, acceptent ils de siéger en assemblée plénière avec ce rigolo et son vieux père ?


19.Posté par alexandra le 16/06/2011 07:05
C'est bien de la faute de la Préfecture pour avoir légalisé les mauvais comptes ....
Que l'Etat fasse son travail et chasse ses ripoux

20.Posté par béa le 16/06/2011 07:55
Vot' encor' pou la band' a vergés.... après vien pleurer ....
Paul Verges va peut être enfin comprendre pour quoi il a été viré de la région a cause des sa clique ....

21.Posté par Marie Pierre PAYET le 16/06/2011 08:38
Ce n'est plus de l'information, puisque nous avons tous déjà lu l'intégralité du rapport de la CRC ainsi que... les réponses de PV. Par conséquent, on s'en fout! Aujourd'hui, notre préoccupation, c'est l'avenir de nos enfants qui passent le bac depuis ce matin.
Par contre, Zinfos devrait nous alimenter en informations sur le CADEAU de la Région présidée par Didier ROBERT à Abdul CADJEE. Près de 15 M d'euros pour une parcelle de terrain dan trou bébéte, pourquoi faire? Nous sommes loin des 1 200 euros de l'ordinateur de PV...
Ah c'est vrai, il vaut mieux "piquer" gros que petit. C'est pardonnable...

22.Posté par zorro974 le 16/06/2011 12:26
c'est l'occasion pour exporter ce savoir faire labellisé 974 , en plus il y a un port et des clients africains qui cherchent içi une porte dérobée de l'EUROPE !!!!!!!!!!!!

23.Posté par Choupette le 16/06/2011 14:34
"... des repas fournit gratuitement par ...". FourniS.

Il faut GELER TOUS LES AVOIRS DE CE TYPE.

9.Posté par L'INSOUMIS

"Au fait avez vous remarquez à quel point un animateur télé (CB) cite souvent le "pol" dans son jeu débile et anti culture..."

Quoi de plus normal ? Il vise un poste de gendre ...


24.Posté par Nicolas SAINT-BLANCARD le 17/06/2011 10:18
APRES VIENT DONNE A NOUS DES LECONS DE MORALE, MI COMPREND POURKOI LI TE VEUT ETRE VICE PRESIDENT DU DEPARTEMENT KOME Y GAGNE PU PREND AU CONSEIL REGIONAL, BEN LI VA ESSAYE FINI LE DEPARTEMENT.

KESTION: EST-CE KE LI LA RENDE L'ORDINATEUR LI LA ACHETER AVEC L'ARGENT DES CONTRIBUABLES?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales