Politique

SPLA Maraïna: L'Alliance demande la saisie de la Chambre régionale des comptes

La société publique d'aménagement local (SPLA), Maraïna, continue de faire débat à la Région. Avant même l'étude du budget primitif 2013 de la collectivité régionale, l'Alliance a vivement critiqué Didier Robert, président de la Région et président de la SPLA, mettant en cause sa rémunération et le résultat déficitaire de l'exercice 2011. L'Alliance demande à ce que la Chambre régionale des comptes soit saisie sur ce dossier. La demande sera examinée en commission par la Région.


SPLA Maraïna: L'Alliance demande la saisie de la Chambre régionale des comptes
Les conseillers régionaux sont réunis ce matin en assemblée plénière pour l'étude du budget primitif 2013 de la Région Réunion. Mais avant même d'aborder ce sujet, l'opposition a tenu à en évoquer un autre...

"Le bilan de l'activité de la SPLA en 2011 est de zéro euro de chiffre d'affaires pour un résultat déficitaire de 448.709 euros", lance le conseiller régional de l'Alliance, Camille Sudre. Le groupe d'opposition a décidé de déposer une motion "d'urgence" sur la situation relative à la SPLA Maraïna. "Un tel bilan conduit légitimement à s'interroger sur la gouvernance actuelle de la SPLA et sur l'efficacité de son personnel", ajoute-t-il.

Didier Robert, PDG de la SPLA depuis novembre 2010, est désigné comme coupable par l'Alliance. "Le management de la SPLA relève de la responsabilité de son président", précise Camille Sudre. Pour l'Alliance, des dispositions doivent être "prises" pour garantir la "bonne gestion des fonds publics".

C'est dans cette optique que l'Alliance a décidé de demander à ce que la Chambre régionale des comptes (CRC) soit saisie dans ce dossier. "On souhaite avoir son avis sur le fonctionnement de la SPLA ainsi que sur la légalité de versement d'une rémunération au PDG de la SPLA Maraïana durant toute l'année 2011 alors que la société n'a produit aucune activité", explique le conseiller régional. En attendant, l'Alliance a demandé à Didier Robert de "renoncer" à toute rémunération le temps que la CRC se prononce.

"Lorsqu'un PDG se paie grassement sans recettes c'est passible du tribunal"

De son côté, Jean-Louis Lagourgue, vice-président du Conseil régional, a ravivé quelques souvenirs à l'ancienne majorité régionale. "C'est dommage que vous n'ayez pas été aussi prolixe lors de la gestion de la SR21 à votre époque", lance Jean-Louis Lagourgue à Camille Sudre. Ce qui provoquera l'ire des élus de l'Alliance. "Il n'y a pas de débat. C'est dommage. La population réunionnaise doit savoir ce que l'on fait avec l'argent public", regrette Béatrice Leperlier, conseillère régionale de l'Alliance.

L'Alliance demande à ce que cette motion soit examinée en urgence pour plusieurs raisons. "On veut redorer le blason politique. Dans le privé, un PDG ne serait pas payé dans cette situation. En plus vous avez comblé le déficit avec une subvention régionale. Pour moi il y a un problème de légalité. Lorsqu'un PDG se paie grassement sans recettes c'est passible du tribunal", lâche Camille Sudre qui demande que la motion soit examinée en urgence.

Une urgence qui ne sera pas retenue, la majorité a voté contre et le groupe socialiste s'est abstenu. La motion sera examinée ultérieurement en commission par la Région.
Vendredi 14 Décembre 2012 - 11:04
Lu 2300 fois




1.Posté par Boa Bill le 14/12/2012 10:47
Les repus qui se sont gavés s'attaquent aux nouveaux qui veulent se gaver !

Tout cela sent très mauvais et nous coûtera de plus en plus cher : cumul des mandats, cumul des indemnités, cumul de l'argent facile payé par la faute de ceux qui ne votent pas !

Bertel de Vacoa

2.Posté par Mwa la pa di le 14/12/2012 11:02
les anciens soutiens de la SR21 crient au voleur..... Ils nous prennent pour des cons, Les voleurs s'entretuent....

3.Posté par Les socialistes se sont abstenus ! le 14/12/2012 11:23
Les socialistes complices des magouilles et détournements de la droite. La preuve est faite.

4.Posté par Franck le 14/12/2012 12:09 (depuis mobile)
Parceque jean Louis casse noisette peut nous dire ce que fait la SR21 qui existe encore, qu'il préside, (...), en ce moment? Mis à part changer de nom et devenir l'annexe, on ne voit pas bien...

5.Posté par Zbob le 14/12/2012 12:20
Maintenant que Ti Pierre ne peut plus toucher son salaire d'incompétent à la tête de la SR21 , il attaque par l'intermédiaires des requins goulus de l'alliance!
Miex vaut en rire?

6.Posté par Sans Blague le 14/12/2012 13:32
Nous sommes en plein JEU DE CHAISES A POGNON....

Règles:

Les candidats doivent démarcher autour des chaises/mandats pendant que la musique électorale est diffusée et être assis sur une chaise/mandat quand la musique électorale est arrêtée. Sinon celui qui ne trouve pas de siège est éliminé et quitte le jeu pour occuper une chaise/mandat dans l'opposition

But du jeu:

Le but du jeu consiste donc à trouver un siège/mandat au détriment des autres participants.

Matériel:

Des supermégaphones montés sur véhicule, des nervis, une caisse noire, des sandwichs municipaux pour l'équipe qui assure le déroulement du vote

Mise en place:

Si les participants sont nombreux, il est préférable de les répartir en plusieurs groupes politiques.

Déroulement:

Le jeu se joue en deux séquences successives. Dès que la musique électorale est lancée , les candidats doivent haranguer la population en tenant des discours le plus menteur possible. Dès que la musique électorale s'arrête, le candidat attendent les résultats et généralement celui qui a tenu les plus gros mensonge et promesses infaisables (par exemple construction d'une route sur la mer entre la Reunion et la France) est déclaré élu et celui qui n'a pas de chaise/mandat est éliminé

Récompense

Le mandat est bien rémunéré (au principal s'ajoute les frais annexes: présidences de société d'économie mixte -ça porte bien son nom-, etc., plus la voiture de fonction, un chauffeur, secrétaires, le téléphone illimité forfait "mi arrête pas kozé", des billets d'avion hors place populace, la protection fonctionnelle en cas de mise en cause, etc ....)

7.Posté par La conscience le 14/12/2012 13:51
De toute façon entre les ex-repus et les futurs gourmants rien ne vont changer et nous réunionnais nous payons, payons et payons encores ces gaspillages à la limite du détournement de deniers publics.
Comme je dis soivent à répetition, la CRC doit avoir un pouvoir sévère de sanction et il faudra également créer une loie pour les mauvais gestionnaires :
- Inilligibilité à vie (pour tous types de mandat ;
- Obligation de remboussement ;
- fin du cumul des mandats et considérer une commission comme un mandat ;
- Et à hauteur du montant gaspillé dans les règles, prison ferme ;
La Brigade Financière doit également travailler en amont avec la CRC afin de faire tomber les Bandits en col blanc.
Mais comme les 2 grands partis en France depuis l'ENA, Sciance Po etc..... se mettent dans un camp pour diriger la France de demain, alors les règles ils les font pour eux. Si Le Fromage d'Hollande a des C..........s, Alors si le changement c'est maintenant, il faut agir et très vite. Bonnes entendeurs saluts, les Orphé, Bareigne, Lebreton, Fruteau et autres...... Vous en avez des C.............s, alors mettez- les sur la table "NA WOIR".

8.Posté par Boa Bill le 15/12/2012 17:38
La solution à tous ces dérapages d'élus avec moins de 50% des français est d'imposer le vote obligatoire.

Bertel de Vacoa

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales