Faits-divers

SOS Animaux 974 fait fermer des groupes internet d'échanges d'animaux


Des chiens abandonnés attendent des familles dans les refuges et fourrières de l'île.
Des chiens abandonnés attendent des familles dans les refuges et fourrières de l'île.
C'est une victoire provisoire mais saluée comme une avancée par les membres de SOS Animaux 974. Huit groupes postant régulièrement des petites annonces de vente et d'échanges d'animaux (chats, oiseaux mais surtout des chiens) ont été définitivement bloqués par les administrateurs du célèbre réseau social Facebook. Un chien échangé contre un GSM ou une console de jeu, le tout sans carnet de suivi ni de vaccination : voici le type d'annonces devant lesquelles les bénévoles tombent régulièrement. Il fallait agir.

"Nous avons signalé aux modérateurs de Facebook le caractère irrégulier au regard de la loi des annonces qui se trouvaient sur ces pages", explique Jean-Pierre Laffitte, président de SOS Animaux Réunion. Ce dernier salue par la même occasion l'entraide exceptionnelle entre toutes les associations de la place qui se consacrent à la cause animale. "Tout le monde y est allé de son clic de signalement, ce qui a eu pour effet d'appuyer notre demande auprès des administrateurs de Facebook", fait-il remarquer.

Outre l'aspect immoral sur lequel il ne souhaite pas s'étendre puisque la loi française considère toujours l'animal comme un bien meuble, c'est bien sur les conditions de la vente ou de l'échange qu'il fourbit ses armes. Expérience du terrain aidant.

"La loi oblige, dès lors qu'un chien change de propriétaire, qu'il soit identifié, par puce électronique maintenant, mais aussi qu'il soit à jour de ses vaccinations". Manifestement, les annonces publiées ne respectaient pas l'une et/ou l'autre de ces préalables, déplore-t-il. Plus inquiétant pour la santé des chiots, leur vaccination ne peut intervenir avant leur 8 semaines de vie. Certaines annonces entrevues s'affranchissaient largement de cette prérogative.

"Il y a aussi les ventes répétées", signale-t-il. Jean-Pierre Laffitte rappelle qu'au-delà d'une portée par an dont le propriétaire en tire bénéfice, il doit s'inscrire au titre d'éleveur canin. "C'est un véritable marché", expose sans se résigner pour autant le président de cette association reconnue pour ses sauvetages de chiens, chats en danger, maltraités ou malades.

Plus de 60 annonces sauvages

Au total, sur les 8 groupes Facebook d'échanges d'animaux, plus de 60 annonces sauvages ont été soigneusement repérées. 11 utilisateurs particulièrement actifs ont été bannis. Mais la démarche de SOS Animaux ne s'arrête pas en si bon chemin. "Même si nous imaginons bien que le procureur de la République a d'autres priorités que la protection animale, on va lui fournir les recueils de conversation en notre possession. Au moins, nous lui mâcherons le travail", ironise Jean-Pierre Laffitte.

L'appel à la vigilance dépasse l'Internet. "Nous avons pu constater que des personnes qui venaient soi-disant adopter des chiens de race remis sur pied par nos bénévoles, s'en s'ont servi pour les revendre au prix fort. Les exemples de ces chiens husky viennent comme un rappel à l'ordre. "Identifié, vacciné, stérilisé : le chien sort de chez nous contre un forfait compris entre 100 et 150 euros, en guise de participation minimale contre les soins apportés. Nous nous rendons compte que des personnes mal intentionnées profitent de ce prix très bas pour adopter des chiens de race qu'ils revendent beaucoup plus cher au prix du marché". Là aussi l'association appelle à la vigilance, tant dans ses rangs que chez les autres associations.

Une page se ferme, une autre s'ouvre en quelques clics, la lutte sans fin est engagée. Ici, une page que SOS Animaux a pu signaler aux modérateurs du célèbre réseau social.
Une page se ferme, une autre s'ouvre en quelques clics, la lutte sans fin est engagée. Ici, une page que SOS Animaux a pu signaler aux modérateurs du célèbre réseau social.
Vendredi 28 Juin 2013 - 06:00
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 4445 fois




1.Posté par les requins sont nos amis, il faut les aimer aussi le 28/06/2013 06:59
tres encourageant de savoir que c'est la pression du nombre de clics qui a fait fermer cette page.

2.Posté par pere plexe le 28/06/2013 08:14
une victoire ??????????
MDR
comment si on aime les animaux peut on empecher d'autres d'échanger de vendre acheter des animaux ??
cest parce qu'ils veulent que la transaction DONC LE FRIC passe ds leur poche.

3.Posté par Thierry le 28/06/2013 11:23
Quand on voit sur internet toutes les souffrances que l'homme inflige aux animaux (le sujet ici ne traite pas des humains, ce qui n'est pas mieux). Les conséquences des rodéos qui cassent les chevaux, les boeufs, les bébés chevaux, les veaux ... Quand on connait les sponsors, ces grandes marques de soda, etc ... A quand une pareil démarche pour interdire la sponsorisation de ces crimes "spectacles" ... On comprend mieux le lobbying qui fait bloquer des démarches comme celle-là ... mais la conscience humaine se réveille ... C'est un bon point ... au nom de l'image commerciale ... avec internet ... l'image prend un coup d'une dimension inégalable ... négative ou bonne ...

4.Posté par Jean-Pierre LAFFITTE le 28/06/2013 11:41
Cher Monsieur "pere plexe".

Sachez que chaque animal que les associations prennent en charge leur coûte les frais vétérinaires pour les soins, la vaccination, l'identification et la stérilisation. La participation aux frais que les adoptants nous versent ne parvient pas à couvrir la moitié des frais engagés. Le déficit n'est que très partiellement couvert par les dons que nous recevons de gens bien différents de vous. Alors sachez, Monsieur qui assennez des vérités branlantes, que rien ne rentre dans les poches de qui que ce soit. Au contraire, il en sort !

De plus, si vous preniez la peine de lire, vous apprendriez que nous ne luttons pas contre les transactions directes de particulier à particulier, quand ces derniers respectent la loi et identifient et vaccinent les animaux concernés.

Vos propos sont insultants et diffamatoires. Mais comme vous avez pris soin de vous cacher derrière un pseudonyme pour montrer votre courage, vous pouvez être rassuré. Nous ne vous attaquerons pas en diffamation. Nos bénévoles ont trop à faire sur le terrain pour perdre du temps avec des procédures à l'encontre des gens comme vous.

5.Posté par Jean-Pierre LAFFITTE le 28/06/2013 11:55
En lisant le commentaire de ce monsieur "pere plexe", j'ai failli oublier ce pourquoi je voulais réagir...

Je voulais, au départ, dire ici que même si c'est avec nous que la rédaction de Zinfos974 a pris contact, il faut rendre à chacun le mérite qui lui revient :
Cette action a été menée grâce à la participation d'un grand nombre d'internautes qui n'étaient pas tous des membres de SOS Animaux.
Certains membres d'autres associations ou tout simplement sympathisants de la protection animale agissant individuellement ont constitué la "force vive" de cette action.

Et dans l'univers de la protection animale, chacun peut se réjouir aujourd'hui d'observer que c'est notre union qui a fait notre force.

Je ne serai jamais assez reconnaissant à toutes celles et ceux qui ont spontanément fait l'effort de s'indigner contre ces gens qui confondent les animaux et la marchandise.

6.Posté par sarah le 28/06/2013 12:29
mr laffite a tout dit

7.Posté par phiphine le 28/06/2013 12:30
à " pere plexe" justement quand on aime les animaux on évite ce genre de transactions!
un animal a des sentiments , on échange des objets mais on échange pas des animaux
car la différence entre un objet et un animal c'est que derriére l'animal il y a un coeur qui bat, c'est un être vivant, et puis avant de faire des " échanges " il faudrait s'occuper de tout ces animaux abandonnés ou remis en vente ainsi que contrôler les naissances, les asso ont un but primordial car ils permettent de remettre l'animal sur pied et lui redonner un peu de vie avant de retrouver des adoptants et il est donc normal de participer à ces frais, en bref on ne paye pas l'animal mais on participe aux frais vétérinaire, car qui dit que le nouveau propriétaire du chien l’emmènera chez le vétérinaire faire un check up?! là au moin les choses sont faite et justement quand on, aime les animaux on participe aux soins apportés et quand on aime les animaux on ne va pas sur ce genre de groupe d'échange aprés tout il y a tellement d'animaux délaissés abandonnés.. je parle pas que des chiens;.. et puis le fait de payer est aussi un peu comme un engagement de la part du proprio pour avoir lu certain témoignage il y en a qui ré abandonnent l'animal ou qui le vendent et c'est juste dégueulasse ! alors oui payer quelque euros de frais sa ne peux pas faire de mal aux gens et surtout cela leur permettra de voir qu'un animal n'est pas un objet!
mr Laffitte, bravo pour votre travail!

8.Posté par Wiiski le 02/07/2013 00:49 (depuis mobile)
Bravo Mr Jean-Pierre LAFFITTE !! Il faut continué a se battre contre ces humain qui échange des animaux contre des objet continuons a nous battre pour ce genre de chose. Si tout les humains pensait comme tout ceux qui son pour cette cause

9.Posté par chien danger le 02/07/2013 01:54
Nous sommes des millions de personnes à considérer inacceptable le massacre de chiens et de chats aussi bien pour la consommation humaine

Un partage =1 signature à la pétition =1chien sauvé
1 share=1 sign=1 dog in life

http://www.voicelessfriends.org/#

10.Posté par Lucie le 11/07/2013 21:28
certaines personnes n'ont aucun respect pour les animaux

11.Posté par Bertil le 01/11/2014 14:13
Il ne faut pas faire de certains cas une généralité. la plupart des cas sur ces groupe sont des ventes pure d'animaux ou encore des échanges comme tout éleveurs le font a la réunion! Le fait de donner ou vendre un animal n'est pas un problème en soit! La SPA propose des animaux a 90 euros (avec tatouage et vaccination je le conçoit)! Un particulier RMiste peut bénéficier d'aide permettant de vacciner tatouer et même stériliser(uniquement pour les femelles) des animaux a moindre couts! L'amour que l'on porte a un animal n'est liées aux prix qu'on y consacre! J'ai récemment été en contact avec un de ses groupes, et en moins d'une semaine il a réussi placer plus de chaton qu'un organisme comme la SPA l'aurai fait.... Il suffit juste de s'assurer de l'environnement dans lequel évoluera l'animal. Vous défenseur de la cause animal, vous qui lutter la reconnaissance de l'animal comme être vivant et non comme objet, comment voulez vous restez crédible aux yeux de certains en privilégiant la mise a mort de certains animaux(comme les chatons ou chiots car leur maitre ne peuvent plus s'en occuper) alors qu'il pourrais trouver une famille, de l'amour et un foyer.... priver un animal de famille sous prétexte que la paperasse n'est pas faite dans l'ordre! Je condamne fortement ceux qui échanges leurs animaux contres des objets ou qui les jettes car il ne peuvent plus s'en occuper....mais on doit tout de même vous reconnaître une part de responsabilité a vous qui plaidez la cause animal et qui malheureusement privé ses animaux de foyer!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales