Economie

SIDR: 120 millions d'euros de travaux résolument orientés vers la réhabilitation

La SIDR a invité les TPE/PME de la Réunion à la présentation de ses appels d'offres pour l'année 2014. Enjeu, offrir à toutes les entreprises, petites et grandes, un accès équitable aux marchés de la SIDR. Le bailleur social va investir 120 millions d'euros cette année, dont une grande partie sera consacrée à la réhabilitation de son parc social.


SIDR: 120 millions d'euros de travaux résolument orientés vers la réhabilitation
Une centaine de dirigeants de TPE et PME, en présence des représentants des fédérations patronales, ont fait le déplacement dans un hôtel de Saint-Denis à l'invitation du bailleur social SIDR. Objectif, faire le bilan 2013 de la société mais également présenter les appels d'offres pour l'année 2014, orientatés vers les travaux de réhabilitation.

Son nouveau directeur, Bernard Fontaine, arrivé en début d'année, affiche ses ambitions. "On veut poursuivre les efforts et faire mieux en 2014", explique-t-il. En cinq ans, la part investissement de la SIDR dans le BTP est passée de 50 millions d'euros à 250 millions d'euros. "La SIDR a joué un rôle d'amortisseur de crise", poursuit-il.

Ce matin, les dirigeants d'entreprise du BTP sont venus prendre la température. Si la part de construction de logements sociaux reste la même qu'en 2013, la SIDR a mis l'accent sur la réhabilitation et la maintenance de son parc existant (22.500 logements en gérance). "Il faut un partenariat gagnant-gagnant. La partie construction a été faite au détriment de la maintenance du parc existant (…). La réhabilitation des logements dégradés est insuffisante par rapport aux enjeux", souligne Bernard Fontaine.

"Un marché colossal pour les entreprises locales"

Une grande partie des 120 millions d'euros sera donc consacrée à la partie réhabilitation. Conscient de l'enjeu, la SIDR a pris le parti d'accompagner les entreprises dans cette démarche. Le bailleur social organise la venue, fin avril, de la directrice de l'Ecole de renouvellement urbain (ERU), Chantal Talland, à la Réunion. L'objectif est de taille pour le bailleur, former les cadres de la SIDR mais également les entreprises pour une meilleure appréciation de la réhabilitation des logements sociaux existant au sein de son parc.

Présent autour de la table, Dominique Vienne, président de la CGPME de la Réunion, rappelle l'importance de cette filière. "C'est un marché colossal pour les entreprises locales", lance-t-il. Un marché estimé à 800 millions d'euros sur les 10 prochaines années, selon lui.

Les entreprises réunionnaises vont pouvoir compter cette année sur une soixantaine d'appels d'offres lancés par la SIDR pour un total de 120 millions d'euros. "La SIDR se veut être un acteur du développement local", conclut Bernard Fontaine.

Mardi 8 Avril 2014 - 11:31
Lu 1089 fois




1.Posté par noe le 08/04/2014 16:05
Les maisons construites dans les années 60 seront rénovées pour le mieux-être des locataires !
une bonne idée ... mais attention , il faudra faire du solide ...il me semble qu'il y a eu des problèmes dans un immeuble rénové du Port ...
Des mal façons bizarres !!!

2.Posté par David Asmodee le 08/04/2014 16:36
120 millions !
Combien d'orgues on pourrait acheter avec ça ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales