Social

SIB: Les deux salariés interrompent leur grève de la faim


SIB: Les deux salariés interrompent leur grève de la faim
Les négociations du plan d'accompagnement reprennent ce lundi à la société industrielle de bourbon. Les dirigeants de la SIB, Yves Raynal (président de la SIB) et François Cassin (DRH) ont eu droit à un accueil chahuté. Des pneus brûlés ont été disposés devant la clôture de l'usine.

Vendredi dernier, le délégué du personnel, Jocelyn Rivière, avait clairement mis en cause le directeur des ressources humaines, l'accusant de vouloir faire échouer les maigres avancées obtenues. Le syndicaliste en était même venu à demander son départ de la table des négociations.

Alors que la piste d'un éventuel repreneur du site est pour l'instant mise de côté, Jocelyn Rivière dit vouloir s'attacher désormais à "sortir dignement" de ce conflit. Aujourd'hui, il sera donc résolument question de reclassement et de condition de départ pour les 33 salariés.

Aujourd'hui, le délégué du personnel est de retour à la table des négociations après avoir interrompu sa grève de la faim ce week-end. Jean-Jacques Ferrère en a fait de même samedi après son hospitalisation vendredi après-midi. "Les collègues nous ont conseillé d'arrêter en pensant à notre santé", explique ce dernier. "J'ai une tension basse, des douleurs au dos, un taux de sucre bas. Ce matin, j'ai encore fait des examens". Le salarié de la SIB a obtenu trois jours de repos.  
Lundi 24 Février 2014 - 10:16
Lu 587 fois




1.Posté par noe le 24/02/2014 12:17
C'est bien !
Vous n'allez pas vous faire massacrer pour si peu !

2.Posté par Frigidaire le 24/02/2014 13:01
Pourquoi avoir commencé une grève de la faim si c'est pour cela ?
enfin de la sagesse, SIB fermera, la seule chose combien touchera chaque salarié à la sortie.
Montebourg et Hollande où êtes vous ? Annette que fais tu ? Chaque électeur verra en son âme en mars s'il faut voter PS.

3.Posté par ti garçon vilain, mais pas couillon le 24/02/2014 14:38
le délégué du personnel est de retour à la table (des négociations) après avoir interrompu sa grève de la faim ce week-end................. lol ces journalistes avec leurs "jeux de maux"

4.Posté par Le seul candidat de droite dans le chef-lieu est Joseph Grondin le 24/02/2014 14:44
Galvauder ainsi le symbole de la grève de la fin montre bien le peu de respect que les syndicalistes ont d'eux-mêmes et de leur "mission".
Il est temps de réduire le pouvoir de nuisance des destructeurs d'entreprises.

5.Posté par Gelanna une réunionnaise le 24/02/2014 21:04
En métropole, on trouve des mangues du Pérou, en ce moment au mois de févier, de l'ail d'amérique du sud, des piments oiseaux de madagascar, des papayes, avocats d'afrique, ananas de costa rica, mais rien de notre ile sur les etalages ni dans les supermarchés, rien.Je sais, car j'en achète ce que je viens de nommer chaque semaine, des pitayas d'indonésie, des letchis de Madagascar, du brèdes de toutes sortes des pays asia.
Dans les boutiques chinoises on ne trouve pas grand chose de la Réunion, les classiques massalé, safran, piments confits, les bouchons congelés vendu en sachet de 50 à 49 euros , les samoussas, les nems, les boites d'haricots rouges et gros pois assaisonnés(mais qui mangent çà, gros grains pas moi)
le rhum, les punchs de deux marques connues.Je ne vais quand meme pas manger bouchons, samoussas chaque semaine quand meme, il y a une limite à toutes.Le piment ici en métropole, çà fait mal à beaucoup de gens de notre ile, et il faut apprendre à manger sans.
Et beaucoup de réunionnais, réunionnaises ont des problèmes de Tyroide ici en métropole, il y en a qui en parle, d'autres cachent leur problèmes.
Madagascar arrive à vendre jusqu'ici en métropole, nous, nous avons des gros letchis succulents, qui n'atterrissent pas sur les étalages en métropole au prix de Madagascar, peut etre on est trop gourmand question prix, et autres.Quand on voit un produit 974 sur un étalage, le prix est costaud, comme l'ananas victoria, j'ai acheté une fois, meme cher, je n'ai pas aimé le gros noeud au milieu tout dur affreux.
Je me dis avant c'était le 'temps lontan" c'est normal il ny avait rien de 974, mais en 2014 quand meme, il y a de l'eau qui a coulé sous les ponts et toujours pas grand chose.
j'oublie il y a les sociétés de colis qu'on doit commander, je ne pratique pas cette méthode pour me nourrir.

6.Posté par Kaloupillé le 25/02/2014 21:28
Poste N° 5 c'est une Vérité de savoir que les produits Réunionnais ne sont rarement sur les étales de CARREFOUR ou chez LECLERC .... et pourtant c'est quand même les Ananas Victoria de la Réunion qu'on trouve en fin d' Année et ses Letchis à un prix qui ne sont pas abordable et après on vous dis ça viens de loin ça coute chers c'est du PI.....PO ..... car Carrefour et Leclerc qui sont installés à L' île de la Réunion c'est vraiment une HONTE de faire ça avec la Marge de Bénéfice qu'ils prennent et leur démagogie sont insupportable, et puis c'est la faute de ces Dirigeants à la Réunion ils aiment faire la Politique juste pour le plaisir de faire du BUSINESS ailleurs au lieu de mettre en valeur L' île et pourtant c'est un Paradis mais c'est une plaque tournante pour L' AFRIQUE , L' ASIE c'est tout , ces ELUS qui sont comme des MANCHOTS au bord de L' Océan et c'est toujours les mêmes qui recommencent de Père en Fils ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales