Social

SHLMR : Les négociations reprendront lundi


Gilbert Hoareau (Cfdt) et Jean-François Moser, directeur général de la SHLMR
Gilbert Hoareau (Cfdt) et Jean-François Moser, directeur général de la SHLMR
Il n'y aura pas de fin de conflit ce vendredi à la SHLMR (Société d'habitations à loyer modéré de la Réunion). Les négociations ont été interrompues aux alentours de 15h cet après-midi. Elles reprendront lundi à 9h. La direction a proposé aux grévistes une augmentation de 1,20% sur les salaires pour les employés, et de 1,10% pour les cadres, ainsi qu'une prime de 130 euros pour l'ensemble des salariés.

Mais la proposition a été jugée "insuffisante " par les grévistes. "Cela ne nous convient pas. La direction souhaite que nous revoyons nos propositions à la baisse. La négociation n'est pas fermée, nous avons demandé un temps de réflexion", explique Gilbert Hoareau, délégué syndical CFDT et porte-parole de l'intersyndicale FO, CFE-CGC, CFDT.

Pour le moment, les salariés en grève persistent à demander 3,10% d'augmentation pour les employés, 3% pour les agents de maîtrise et 2,90% pour les cadres. En revanche, ils ont revu à la baisse leur revendication concernant la prime, passant de 400 euros à 300 euros. "Cela prouve qu'on est capable de faire des efforts", renchérit Gilbert Hoareau.

Le syndicaliste note par ailleurs que "le climat est moins tendu" qu'en début de semaine et se dit ouvert à "faire une proposition raisonnable" lundi matin à la direction. Autrement dit, à abaisser les revendications salariales des grévistes.

En grève depuis le 10 juin, les salariés de la SHLMR maintiendront donc les piquets de grève lundi matin. "Le but n'est pas de faire durer le conflit", assure Gilbert Hoareau qui espère que "les deux parties arriveront à s'entendre".
Vendredi 14 Juin 2013 - 17:00
Lu 1362 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales