Actu Ile de La Réunion

SFR révise le concept de ses magasins


SFR révise le concept de ses magasins
"La vision de la gestion client est mise au centre,  c’est le vendeur qui va vers le client". Tel est le nouveau concept "imagine" qui est adopté dans le nouveau magasin SFR, inauguré ce matin à Saint-Benoît. Un concept qui se généralisera à terme dans l'ensemble des magasins.

A chaque zone correspond une activité. La zone relation client, en rouge est au fond du magasin. La zone "table de démo" est le centre névralgique du magasin et comporte un écran interactif intitulé "le libre toucher".

Les clients peuvent dans ce nouveau magasin acheter leur coupon sur place par carte bleue sans devoir faire la queue.

Une zone de développement durable est mise en place dans un soucis de "responsabilité environnementale" pour récupérer les mobiles et piles usagées.

Un "poste selfcare" est mise en place et permet aux clients d'effectuer lui-même un changement d'adresse, ce qui est déjà possible par Internet sur sfr.re.

La zone caisse rapide accueille les personnes à mobilité réduite.

Un nouveau magasin avec le même état d'esprit ouvrira ses portes d'ici deux mois dans la grande surface Carrefour à saint-Denis.
Mercredi 25 Août 2010 - 16:55
Karine Maillot
Lu 3463 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/08/2010 17:18
publicité gratuite pour sfr...? article ou info-merciale?

2.Posté par pierrot 974 le 25/08/2010 19:33
bonjour a vous tous internait se nais pas au top sur les mobile

car on na pas accee sur le font des site voila

se qui zon leur boitr e-mail comme gmail leur conte an banque et plain autre

voila je vous dis a plus toute vau reponse va dans le spam bonne journee

3.Posté par Mescaline le 25/08/2010 23:27
Non, Pierrot assure que ses annonceurs ne gênent en rien sa ligne éditoriale. C'est juste une info super importante. Gro lespri, va...

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/08/2010 01:50
infomerciale. rien d'autre.

5.Posté par la Vigie le 26/08/2010 10:01
Voilà de l'info, mais cela se passe en métropole, pas à la Réunion (pour l'instant) :
SFR se lance dans les rabais aux foyers multi-équipés.
Le forfait familial existe déjà aux Etats-Unis, mais pas en France. Il permet non seulement de fidéliser les clients, mais en plus de les inciter à souscrire d'autres abonnements chez le même opérateur. SFR espère ainsi compenser les baisses de prix engendrées par ses tarifs promotionnels.
Après l'abonnement «quadruple play» (Internet + télévision + téléphone fixe + téléphone mobile), voici le «family play». SFR dévoile aujourd'hui une offre de «multi-équipement» encore inédite en France. Véritable arme de fidélisation, elle consiste à offrir des réductions aux foyers qui souscrivent plusieurs abonnements auprès de l'opérateur. Pour être éligible, il faut au minimum une Neufbox et un «webphone» dans la maison, ou bien deux «webphones». SFR a inventé ce terme pour distinguer les iPhone, Android, Blackberry des téléphones qui permettent de se connecter a minima sur Internet. Plus de la moitié des mobiles vendus aujourd'hui sont des webphones. Ils vont de pair avec des abonnements illimythics qui commencent à 43,90 euros TTC par mois.

Chaque nouvel abonnement souscrit chez SFR donne droit à des réductions qui peuvent aller jusqu'à 20 % de la facture finale. Ces réductions sont cumulables avec les avantages déjà existants, notamment avec les remises de 2 à 8 euros offertes aux personnes qui s'abonnent sans acheter de téléphones (offres «SIM-only»). Sur présentation d'un justificatif de domicile et d'un livret de famille, les gros consommateurs de télécoms vont donc être tentés de placer chez SFR le forfait mobile bloqué du fiston, l'iPad de Madame, la clé 3G de Monsieur... Jusqu'au 15 novembre, la souscription d'un «Multi-Packs» donne droit à 5 euros de réduction «à vie».
Une recette venue des Etats-Unis

Le concept du forfait de famille n'est pas entièrement nouveau, puisqu'il existe déjà aux Etats-Unis, où T-Mobile l'a popularisé. En France, il n'avait jamais été testé essentiellement parce qu'il s'agit d'un tour de force que de faire travailler ensemble le mobile et le fixe dans les systèmes d'information d‘Orange et de SFR. De plus, SFR a constaté qu'une facture unique de 150 ou 200 euros faisait peur, même si elle était plus rentable que quatre abonnements distincts. Il y a donc plusieurs forfaits, plusieurs factures.

Pour SFR, cette offre familiale ou «multi-play» est un moyen de compenser les effets déplorables du quadruple play sur le revenu moyen par utilisateur. En effet, ce n'est qu'un tarif promotionnel. Quand Bouygues Télécom l'a inventé, le groupe n'avait rien à perdre puisqu'il n'avait pas encore de base installée dans le fixe. SFR et Orange ont traîné des pieds pour répliquer cette formule qui crée un effet d'aubaine pour leurs clients existants. SFR a donc fait semblant de faire du quadruple play, avec une remise, une touche de marketing, et finalement une offre à 100 euros réservée aux clients haut de gamme. Orange a été plus agressif la semaine dernière, mais ses mauvaises performances en termes de recrutements depuis un an justifient qu'il fasse feu de tout bois pour fidéliser ses abonnés. «Le quadruple play rapporte zéro revenus supplémentaires, et donne l'impression qu'Orange et SFR sont des copieurs», juge un analyste financier. «Mais avec les forfaits familiaux, SFR peut espérer vendre des abonnements supplémentaires à ses clients.» La logique des opérateurs se rapproche de plus en plus de celle des banquiers : quand il n'y a plus de nouveaux clients à conquérir, on essaie de leur vendre de plus en plus de produits. Ou de viser les jeunes, qui feront les revenus de demain.

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/08/2010 13:52
moi j'veux un one play..accès internet et rien d'autre...pas de téléphone (merci skype), pas de télé par box (y a déjà la TNT), quel opérateur "institutionnel" est capable de l'offrir...?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales