Economie

SFER : Pour les exploitants, des doutes subsistent


SFER : Pour les exploitants, des doutes subsistent
SFER, le groupe de photovoltaïque, a convoqué ce matin ses 1.059 clients à une assemblée générale afin de tenter de les rassurer. Et pour cause, le groupe est visé par plusieurs plaintes de ses investisseurs et de ses exploitants. Un rendez-vous important pour Bruno Cohen dont l'entreprise est dans la tourmente depuis la parution de plusieurs articles, depuis cinq mois, mettant en cause les agissements de la société.

Une assemblée générale à huis clos... et à laquelle la presse n'a pas pu assister. Cette séance a démarré par un évènement prévisible, la tentative de Patrick Pulchaski, président de l'association Cipres (collectif des indépendants producteurs réunionnais d'énergie solaire) et principal opposant de Bruno Cohen, de participer à l'assemblée générale. Tentative avortée, puisqu'il s'est fait refouler par les vigiles, et selon lui traiter de "menteur" par le PDG Bruno Cohen en personne.

Patrick Puchalski, en a profité pour tenter de convaincre des exploitants centrale de rejoindre son combat. Son association regroupe à ce jour une cinquantaine d'adhérents. Et selon lui, on est à l'aune "d'un grand scandale financier" causé par SFER, qui pourrait ruiner les exploitants qui ont été convaincus par cette société.

"Arnaqués dans tous les sens"

Quant aux autres exploitants venus écouter les arguments de Bruno Cohen, les sentiments sont mitigés... "Que du bla-bla" pour les uns, "son discours m'a rassuré" pour les autres... Bruno Cohen n'a en tous cas pas fait l'unanimité. Et il n'est pas difficile de tomber sur un exploitant mécontent.

Pour Jean Ayrault, un des 1.059 exploitants, le constat est simple : "On a été arnaqués dans tous les sens ! Il parle beaucoup, il fait le procès des autres mais pas de lui !", explique-t-il. Sa centrale photovoltaïque n'est toujours pas branchée et la crainte de ce retraité est grande : "Il va bien falloir que quelqu'un paye le coût de cette installation de 87.000 euros". Au cas où les choses toureneraient au vinaigre, il a peur que la justice "saisisse notre maison. C'est surtout pour mes gamins que j'ai peur".

Un autre exploitant était arrivé "avec beaucoup de ressentiments... J'avais l'impression d'être dupé. Je ressors un peu plus confiant mais j'ai encore des doutes. Le cabinet Diane n'aurait pas rempli sa mission, d'après SFER. Nous sommes en régime SNC et nous devons côtiser. Nos biens personnels sont engagés. Il y a une grosse menace qui pèse en cas de faillite. Mais on nous a dit qu'un accord avec le RSI avait été conclu", souligne-t-il... Ce qui n'est en fait pas encore le cas...

Les exploitants sont donc repartis un peu fébriles après trois longues heures de réunion...
Samedi 29 Septembre 2012 - 19:16
Lu 2269 fois




1.Posté par noe le 29/09/2012 19:45
Question de gros sous !
L'avenir dira si des gens ont été trompés sur ces affaires photovoltaïques ....
Le soleil n'a pas encore brillé pour beaucoup ...pas de branchements avec EDF ....on paie tj les traites ...
Le tout solaire n'est pas pour demain ...

2.Posté par Soleil de nuit le 30/09/2012 07:33
Le photovoltaïque c'est bien, mais le petit exploitant n'y gagne rien.Les seuls à y gagner sont le vendeur et EDF.Malgré tout les calculs savants pour vous dire, ce que vous allez gagner , les commerciaux photovoltaïque omettent souvent de vous dire ce que vous allez perdre ou du moins ne pas gagner.Alors avant de signer réfléchissez à 100 fois.Et je parle en connaissance de cause, je suis petit exploitant depuis quelques années et je perds plus que je ne gagne.

3.Posté par Le bon à tout le 30/09/2012 07:43
Ecopipe 2 grosse arnaque à la défiscalisation ...........................

4.Posté par Sfer job le 30/09/2012 07:44
Il y a deux ans j'ai bossé ( 1 mois ) pour cette boite en tant que commercial j'ai tout de suite senti l'arnaque et je n'ai signé aucun contrat suite à mes serieux doutes j'en a.i fait part autour de moi avec mes collegues qui eux aussi avaient de serieux doutes mais qui avaient besoin de vivre comme on dit.
J'ai preferé quitter cet entreprise d'ailleurs je n'été pas trés apprécié car je posais trop de question a leur gout. Le patron est un marchand de tapis et un grand parleur. Cet affaire c'est sur va encore faire du bruit et en plus donner une mauvaise image auprés des conseiller en gestion du patrimoine qui vont déconseiller d'investir dans notre économie, la réunion sort grand perdante dans cet histoire a cause de ce boss qui n'en a rien a foutre a part ses comptes qui doivent deja compter plusieurs millions d'euros en moins de 3 ans.

5.Posté par cottet le 05/10/2012 11:42
en 2011 j'ai travaillé pour SFER ca sent l arnaque a plein nez en fin de compte nous sommes 70 commerciaux a n'avoir pas été payé on a pourtant rentré 6000 contact sur le salon, 1800 ventes d'apres le directeurs commerciale, COHEN n'a pas finaliser une seule vente malgrés des mises en demeure, c'est imcomprehensible et maintenant il se pose en victime

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales