Economie

SFER/Mises en demeure : La mise au point de Bruno Cohen


SFER/Mises en demeure : La mise au point de Bruno Cohen
Bruno Cohen, le PDG de SFER, a tenu a réagir à notre article sur l'envoi de mises en demeure par la SFER à certains exploitants. Un procédé dénoncé par Patrick Puchalski, le président de l'association Ciprès.

Contacté hier, le PDG n'avait pas répondu à nos sollicitations. Selon Bruno Cohen, ces mises en demeure concernent "29 exploitants sur 1059, qui refusent de signer le contrat de raccordement EDF. Ils ne peuvent donc pas bénéficier du remboursement de leur crédit fournisseur. Nous fournissons à ces 29 exploitants des sociétés gratuites depuis deux ans. Au bout de deux ans, j'ai dit, ça suffit".

La SFER presse donc les exploitants qui ont refusé de signer avec elle le contrat de rachat de leur part des SNC de signer le nouveau contrat EDF qui fixe à 12 centimes d’euro le prix de rachat de l’électricité. La non-signature de ces contrats de rachats d'électricité à 12 cts le kWh entraîne donc l'envoi de mises en demeure.

Les exploitants doivent, selon la société, signer ledit contrat pour ne pas s'exposer à "de lourdes pertes financières", comme le stipulent les lettres de mises en demeure. Des sommes qui peuvent aller dans certains cas jusqu'à près de 100.000 euros.

"Tous les clients qui ne signent pas, je les assignerai au tribunal"

Si les contrats ne sont toujours pas signés au terme des mises en demeure, le PDG de la SFER prévient qu'il n'hésitera pas à faire des assignations en justice à l'encontre de ces exploitants pour rembourser le crédit fournisseur. "Ils me doivent de l'argent", soutient-il.

"Le premier que je vais assigner, c'est Puchalski ! Et tous les clients qui ne signent pas, je les assignerai au tribunal", prévient Bruno Cohen, qui met ainsi la pression sur les exploitants récalcitrants. Le PDG de la SFER soutient par ailleurs que "l'association Cipres compte dans ses rangs 17 exploitants, pas une centaine. Elle ne représente donc pas les exploitants", conclut-il.
Vendredi 2 Août 2013 - 14:40
Lu 1567 fois




1.Posté par Mwa la pa di le 02/08/2013 15:11
Quand on veut faire du fric sur le dos des autres, il faut faire comme ça ?

2.Posté par Roberto le 02/08/2013 15:18
Pour une fois que Cohen ira au tribunal comme plaignant, ça va lui faire tout bizarre...!

3.Posté par polo974 le 02/08/2013 15:27
Pour info, les centrales thermiques sont payées 15cts du kWh...

Mais elles tournent aussi la nuit.

4.Posté par Roberto le 02/08/2013 15:57
Et polluent donc 24/24!
1% du budget EDF consacré aux énergies renouvelables.
Bientôt plus de pétrole, plus d'uranium, un changement climatique terrible pour nos enfants...et on laisse les Cohen et Proglio jouer au monopoly (sans passer par la case prison) et l'internaute lambda se défouler sur les soi disant écolos intégristes qui empêchent la couche d'ozone se perforer un peu plus...
Qu'on en finisse, no futur!

5.Posté par polo974 le 03/08/2013 15:31
La couche d'ozone, c'est les clims qui la crèvent...

Là (les centrales charbon), c'est "juste" des gaz à effet de serre...

6.Posté par Roberto le 03/08/2013 18:34
Tout à fait exact Polo!
Mais à la fin...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales