Social

SDIS : Le SAFPTR appelle à la grève “pour l'application du droit européen”

La Fédération autonome des sapeurs pompiers professionnels administratifs techniques et spécialisés, a lancé un mot d'ordre de grève nationale. La troisième force syndicale de France veut l'application du décret 2001-1382 du 31 décembre 2001 : toute heure travaillée doit être payée.


Le FAPTR en métropole et le SAFPTR à La Réunion, dénoncent le principe d'équivalence appliqué en France : “une garde de 24 heures est décomptée sur 17h44, soit 15 années non rémunérées, non décomptées”, selon le communiqué de la FAPTR du 18 janvier.

“Le mouvement de demain, est une grève nationale. Le préavis a été déposé par notre fédération auprès du ministère. Nous revendiquons devant la Cour européenne, l'application du décret concernant le temps de travail qui dit heure travaillée, heure payée. C'est ce que dit l'Europe”, indique Michel Mani, président de la section de la SAFPTR du SDIS de La Réunion.

En effet, “la directive européenne sur le temps de travail du 23 novembre 2003 comme la jurisprudence de la Cour de justice des Communautés européennes, ne reconnaissent pas de différence entre temps de travail et temps de garde”.

Ce que ne comprend, Michel Mani, et ce même après le passage du président de la République, Nicolas Sarkozy, c'est la difficulté de leurs responsables, à parvenir à une maturité de gestion. “Nous demandons à Mme la présidente de prendre les devants, puisque nous sommes des grandes personnes”.

“Aussi, nous voulons dire au chef de l'État, nous avons un Service départemental d'incendie et secours qui fonctionne avec 1.200 agents dont 300 sont pénalisés et ne sont pas payés heure pour heure, quand ils travaillent 24 heures, ils sont payés 17 heures 44. C'est inadmissible que le droit européen ne soit pas appliqué dans un département d'outre-mer”.

Les pompiers du SDIS de La Réunion qui suivront ce mouvement national se retrouveront demain matin au centre de Saint-Denis.
Mardi 26 Janvier 2010 - 17:10
Jismy Ramoudou
Lu 3153 fois




1.Posté par jubilation le 26/01/2010 17:02
LES POMPIERS DES EUROPEENS CONVAINCUS !

2.Posté par ti colon le 26/01/2010 17:20
Nassima vérifie à ses dépends le vieux dicton créole qui dit "Quand le chien lé maigre le puce y monte dessus"


3.Posté par Brutus le 26/01/2010 17:24
Pompiers : je refuse que ma femme fasse grève !

4.Posté par ?? le 26/01/2010 17:37
mais pour bien comprendre, les heures travaillées sont payées sa OK mais les heures de présence a gratter le luc sont elles payées parce que si OUI >>> REMBOURSER !!! REMBOURSER !!!!

5.Posté par jacky le 26/01/2010 17:37
Monsieur MANY allez expliquer maintenat a vos aderents qu'il faut rendre les accomptes percus Sa sa va etre la vraie verité Beaucoup vont se réveiller et vont vous découvrir maintenatnt

6.Posté par le fils de Rode le 26/01/2010 18:01
Cour administrative de marseille 2004 :...." Elle (la commune) soutient qu'en l'absence de dispositions légales et réglementaires définissant les modalités d'adaptation de la durée légale de travail au service des sapeurs-pompiers, dont le statut dérogatoire a été reconnu par l'article 117 de la loi du 26 janvier 1984 relative à la fonction publique territoriale, le conseil municipal était en droit de fixer, par voie de délibération, la durée hebdomadaire de travail des sapeurs-pompiers professionnels relevant de la commune ; que le moyen tiré de l'inconventionnalité de la délibération fixant cette durée hebdomadaire de travail, est présenté pour la première fois en appel et donc irrecevable ; qu'il est, au surplus, inopérant dès lors que u[la directive communautaire invoquée comporte, dans son article 17, des dérogations qui concernent les sapeurs-pompiers ;]u qu'il appartient, en outre, à l'Etat et non aux collectivités locales d'assurer la transposition de ladite directive ; que la délibération générale du 27 mars 1987 n'a pu abroger la délibération spéciale du 1er octobre 1981 ; que, les règles statutaires applicables aux sapeurs-pompiers ne pouvant être utilement comparées à celles concernant les agents communaux chargés de tâches administratives, le moyen tiré de la violation du principe d'égalité n'est pas fondé ; qu'en l'espèce, les heures effectuées par les sapeurs-pompiers étant celles qu'ils doivent accomplir au regard de leurs obligations réglementaires de travail, l'octroi d'indemnités horaires pour travaux supplémentaires, qui seraient d'ailleurs illégales, ne peut qu'être exclu ; "
E- blabla et blabla, les sapeurs et leur syndicat avait bien sûr perdu leur procés comme mr MANI vient de le perdre au Conseil d'Etat.
Qui c'est qui va demander aux collégues de rembourser ??? Ce sera encore la faute à la Présidente ... ? Mon Colonel, qui vient de partir en promotion, merci encore de vos conseils avisés auprés de la patronne... Rembourser devient inévitable... car sachez qu'avant que la décision ne tombe, le SDIS a déjà payé -à tort- grand nombre de pompiers. bon aucun commentaire par rapport à l'ARAST.

7.Posté par Michel le 26/01/2010 18:53
Bravo a commentaire 6

En effet ce syndicat a déja reçu une gifle en 2OO2 sur le texte du 31 décembre 2001. M. Mani quand vous avez engager la procédure sur les heures supplementaires c'était uniquement pour qu'on vote pour toi aux élections professionnels, sachant c'était perdu d'avance. Les provisions que le sdis a du verser aux demandants est lié uniquement à l'incompétence du Directeur qui a voulu faire tomber la Présidente en restant muet sur la requete du tribunal. Aussi, il est regrettable que ta considération pour nous se limite à l'argent.

8.Posté par Marcel B. le 26/01/2010 21:01
Bravo pour le commentaire 6; Il ne faut pas exagérer: toute heure travaillée doit être payée, oui mais pas pour dormir.
M. Mani, oui il faudra payer les pompiers qui font les entrainements, les travaux de caserne, l'entretien du matériel lors de leurs 12 heures de nuit... en d'autres termes tous les travaux nécessaires pour que les pompiers et les casernes soient prêtes à répondre aux appels de secours de la population devront se faire le jour et la nuit.

Quand on sait que même la journée beaucoup ne font rien sauf jouer au football en caserne ou des gueuletons dans les sofas, permettez aux citoyens contribuables de dire, stop, assez gaver les gratte sluc. Mille excuses pour les personnels qui travaillent mais y en marre des revendications de certains abuseurs.

9.Posté par Anonyme le 26/01/2010 22:54 (depuis mobile)
A tous ceux qui pensent que les pompiers grattent leurs fesses pendant 24 heures prenez leur place et nous viendrons dormir dans vos lits...

10.Posté par groker le 26/01/2010 22:56
Mani, peux-tu nous rappeler quelles sont les conditions pour être nommé adjudant ? le jour où tu ne bénéficieras plus d'une décharge totale de service pour activité syndicale (attention, Mani, les électeurs - même copains - changent vite aux élections professionnelles...) auras-tu les compétences validées pour assurer les responsabilités de ton grade ?
J'espère que tu as remercié, comme il se doit, ton directeur pour avoir proposé ta nomination, la présidente pour avoir signé l'arrêté, et le préfet pour n'avoir pas bloqué...
A+, ce n'est pas fini...

11.Posté par Eric le 27/01/2010 08:36
Bravo post 6
Mani peux tu expliquer aux citoyens qui paient ses impots, pourquoi aucun chef de centre ne resiste à ton comportement au CSP de Saint-Denis? Il est quand meme scandaleux de voir que tous les chefs qui passent par cette caserne ne demandent que partir au plus qu'ils sont arrivé. Tous ils expriment leur ras le bol de ne pas avoir d'autorité sur les hommes. Combien de caisse de champagne et d'autres boissons se trouvent dans ton appartement /bureau? Que fait la Direction. Tes propres hommes qui boivent avec toi, ne finissent pas de dénoncer cette situation mais malheureusement ils ne peuvent que faire anonymement par peur de représailles. C'est connu tu reflechis avec ta grande gueule, tes poingts et non avec ta tête. Objectivement, je dirai que tu n'est qu'un manipulateur. Que diront tes hommes quand tu auras le grade de Major. Tu diras toujours que les officiers sont tous des pourris...? Au prochain prefet et Directeur du SDIS de l'ordre. Heureusement pas tous les pompiers qui sont comme vous. La majorite des pompiers sont des travailleurs, d'ailleurs on les entends pas, car ils preferent faire leur travaillent et leur formation pour progresser dans leur carrière. Ils savent aussi par rapport à d'autres fonctionnaires qu'ils ne sont pas les plus mal lotis. Je souhaite que les pompiers qui veulent faire avancer le SDIS et respectera le nouveau chef de centre se desolidarise de vos magouilles!!!!! Nos pompiers dans la majorité meritent plus de considération. Mani tu veux faire travailler les pompiers 35H comme n'importe quelle fonctionnaire mais alors ou est le facteur du risque dont ils sont payés?
pompier reflechissez ne vous laisser pas berner. Stop !!!!

12.Posté par bounani le 27/01/2010 08:46
Mani il faut continué le combat méme si les autres syndicats les jaloux zot aussi la gagne l'avancement comme redactrice sans passe l'examen,mais oublie pas aussi veille le bande nomination en particulier mr pignolet que mr dindar les entrain essayer de faire nommé nous connait bien que ces le cousin d'un certain faustin que la fini fé le chien avec demoune ,et les autres syndicats pense aussi a fait avance un peu tous les agents qui on reussi aux differents concours de la fonction publique aux lieu fait avancezot dalon ou zot méme fé comme nous passe concours ARET BEQUE

13.Posté par bernard le 27/01/2010 15:40
lé bien bo tire sur mani, mais quelle syndicat y bouge pour les pompiers de la base!
moin mi connait moin: PERSONNE;
pour une fois qui bataille pou fé gagne un pompier de base son du, tout le monde y tire sur MANI.
li lé peut etre pas le meilleur, mais au moin li essaye fé change les choses.
au lieu que les autres syndicats y veille le mou, bouge a zot un peut aussi. lé bien bo tout les 3/4 mois envoye un fax dans toute les casernes pour dire que zot y ça va faire la grève, après il faut assumer jusqu'au bout et pas annulé a chaque fois!

et pour répondre a certaines personnes qui aiment critique le métier de pompier, vient fait nout travaille, comme ça nous va dors nout caze passé les 17h44 de que nous les payés!

facile de critiqué quand on est dans l'immobolisme totale et qu'on apporte aucune solution au problème!

lache pas Michel, ce n'est pas pour rien que le syndicat que ou dirige, l'est numéro 1

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales