ZinfosBlog

SAJ : "mo fou pas mal avec zot!"


SAJ : "mo fou pas mal avec zot!"
Lors du 15ème anniversaire de l'autonomie de Rodrigues. Notre grand Sir Aneerood Jugnauth, éternel manitou n'est venu avec aucun cadeau dans les bras encore moins la promesse de soulager les problèmes d'eau. Il a déjà du mal à respecter sa promesse électorale de fournir l'eau 24/24 aux mauriciens.

La CWA Central Water Authority équivalent de Veolia à la Réunion a des fuites dans tous les sens du terme. Un pays encore à l'ère africaine où les coupures font partie du quotidien tout comme devoir remplir certains foyers et les réservoirs d'eau par camion citerne. Entre les salaires mirobolants et les tuyaux percés, à se demander si ça vaut encore le coup de mettre des milliards dans des travaux qui n'en finissent plus.

Pour preuve, le Bagatelle Dam, dont les travaux ont été complétés en décembre dernier, est déjà rempli. Il stocke 15 millions de m3 d’eau et devrait fournir les régions qui souffrent depuis toujours du manque d’eau. Cependant, bien que stockée, l’eau du barrage n’est toujours pas opérationnelle alors que la période de sécheresse se rapproche. La principale raison est que sa station de traitement est toujours en phase de construction ! Du génie ! C'est ce qui s'appelle avoir une vision. 

Le coût du barrage avait déjà doublé, passant de Rs 3,3 milliards à Rs 6,2 milliards après que des travaux additionnels relatifs à la nature du sol ont dû être entrepris.
Ajoutons l’achat d’une douzaine de stations de traitement mobiles (Mobile Treatment Plants) à raison de 150 000€ l'unité. 

Qu'on se le dise le ministre mentor et papi gâteux n’a pas de leçon à recevoir de qui que ce soit. Et encore moins du leader du Mouvement rodriguais (MR) qui est venue lui chatouiller les narines. Il est déjà suffisamment irrité de devoir accomplir certaines obligations face à l'ingratitude de son peuple. Dès que l'occasion se présente il éclabousse tout le monde et à la louche avec son " cozé couillon " gras à ceux qui ont supposé qu'il pouvait s'intéresser à distance des problèmes d’eau des rodriguais. 

Jugnauth père : «Mo finn vine ici pou fourni dilo mwa? Taler mo bizin vine baigne zot aussi »

Les réparties de papi sont en train de devenir des phrases cultes dans le paysage local. Il est devenu sa propre caricature. Inimitable, inégalable, intraitable. 

Concernant les "taties" de l'école qui ont entamé une grève de la faim afin de revendiquer une hausse de salaire de plus de 38€ par mois. Papi a fait cette déclaration alors qu’il quittait le Bureau du Premier ministre où se tenait la réunion du comité parlementaire du gouvernement à la veille de la reprise des travaux à l’Assemblée nationale. 

A la question de savoir pourquoi son fiston le petit Pravind n’a pas rencontré les grévistes de la faim, Sir Anerood Jugnauth a lancé : "Abé ki pou joindre zot ? Si zot décide pou al suicide, nou bizin al joindre zot ?". "Mo fou pa mal ek zot".

V'lan en plein poire. Pour la bienveillance et l'empathie faudra repasser. 

Souvenez-vous, celui qui a usé d’un subterfuge pour installer son fils, celui qui face à la destruction de la BAI pour cause de vengeance politique avait dit "kan bato coulé, mo napa kouyon, mo sauve mo la vie". Il avait retiré son argent de la Bramer Bank avant que ses services ne décident de sa fermeture.

On peut lui reprocher beaucoup de choses mais pas sa constance à protéger ses intérêts et biens personnels au détriment de l'intérêt commun. Une activité à laquelle s'adonnent les politiciens arrivés au pouvoir et qui s'y accrochent comme des lézards à une branche. 


Suivez le ZinfosBlog de la Mauricienne.
Jeudi 26 Octobre 2017 - 10:42
La Mauricienne
Lu 682 fois




1.Posté par PATRICK CEVENNES le 28/10/2017 13:30

fukcd473
Si à la Réunion nous avons de clients, à Maurice ils en ont de sacrés. Mdr !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter