Politique

S.Sinimalé choquée par la "discrimination" imposée aux écoliers st-paulois

"Nous serons vigilants pour que de tels actes ne se reproduisent plus jamais dans nos écoles de Saint-Paul". La conseillère municipale d’opposition, Sandra Sinimalé, n'en revient toujours pas des "couacs" imputables selon elle à la municipalité.


S.Sinimalé choquée par la "discrimination" imposée aux écoliers st-paulois
Son premier angle d'attaque remonte à il y a une semaine à peine. C'est également en tant que maman qu'elle parle. "Je voudrais dénoncer un problème constaté le 19 novembre dans toutes les cantines scolaires de Saint-Paul".

A l’heure du repas, selon Sandra Sinimalé, alors que les enfants étaient en rang devant l’entrée de la cantine, le personnel de la cantine a posé à tous les enfants la question de savoir qui avait sa carte de cantine et qui ne l’avait pas.

"Ceux qui l’avaient ont pu accéder au repas et ceux qui ne l’avaient pas ont été sermonnés pour qu’ils demandent à leurs parents de se mettre en règle avec la cantine scolaire. Ce n’est qu’après que ces enfants ont pu rejoindre leurs petits camarades pour le déjeuner. L’école de la République doit être le lieu où le mot "Egalité" donne la pleine mesure de sa signification. Or ce n’est pas le cas lorsqu’un enfant est stigmatisé, montré du doigt par des adultes par ailleurs employés aux cantines scolaires, mais aussi et surtout par les autres enfants, parce que ses parents n’auraient pas payé la cantine scolaire."

"Avant d’arriver à de telles extrémités, il faut trouver une solution en amont. En aucun cas, un enfant ne doit faire les frais d’une mauvaise organisation de la restauration scolaire. En aucun cas, il ne doit être humilié et discriminé de la sorte devant ses propres camarades. On peut se demander quelles sont les motivations d’une telle manœuvre pour la municipalité ?", demande l'élue qui aura tout loisir de poser cette question aujourd'hui en conseil municipal.

"Les conséquences pour l'enfant sont irrémédiables. La position de la municipalité est quant à elle irresponsable", conclut-t-elle, du moins pour ce chapitre.

Les autres griefs qu'elle évoque concernent la gestion des affaires scolaires, des dossiers qui traîneraient depuis la rentrée: "On peut heureusement remercier le ciel qu’aucun drame ne soit survenu", s'exclame-t-elle.  

Des "travailleurs clandestins"

Dans la droite ligne qui a amené la quasi totalité des maires à boycotter la rentrée scolaire pour défaut de contrats aidés en nombre suffisant, Sandra Sinimalé estime qu'"une solution boiteuse" a été trouvée à savoir des recrutements sans contrat.

"Pendant plus d’un mois, près de 200 agents principalement affectés aux cantines scolaires attendaient donc de signer leur contrat de travail. La municipalité a traité par-dessus la jambe, et avec la plus grande légèreté ce problème : "Confier nos enfants à des agents sans contrat c’était à la fois un problème de sécurité pour les premiers et un problème de responsabilité pour les seconds. Il s’agit d’une hérésie juridique qu’il convient de dénoncer. D’autant plus grave que c’est le fait d’une députée à même de connaître les lois. Pour reprendre les termes d’un syndicat représentatif, tous ces agents qui ont travaillé sans contrat pouvaient être assimilés à des "travailleurs clandestins"".

Le problème des contrats aidés aurait un impact direct sur la sécurité au abords des établissements. "Du fait de cette carence en personnel, la sécurité de nos enfants n’est pas assurée depuis la rentrée. On assiste à des embouteillages et à des risques d’accidents aux heures de rentrée et de sortie des écoles. Le système existant auparavant avait l’avantage de réguler le trafic. Ce mode de fonctionnement était rassurant pour les parents qui pour certains ne pouvaient ni déposer ni reprendre leur(s) enfant(s). En tant qu’élue et mère de famille, je ne pouvais ni rester insensible ni cautionner ces problèmes de fonctionnement dans les écoles". Serait-ce le sursaut d'une opposition si clairsemée à Saint-Paul ?

S.Sinimalé choquée par la "discrimination" imposée aux écoliers st-paulois

S.Sinimalé choquée par la "discrimination" imposée aux écoliers st-paulois
Jeudi 29 Novembre 2012 - 06:51
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3154 fois




1.Posté par Opposition le 29/11/2012 06:09
Il est temps qu'à Saint-Paul, l'opposition commence à dénoncer les disfonctionnements de Bello.
Mme Sinimalé ne lâchait pas, je vous encourage dans votre combat!

2.Posté par bouboul974 le 29/11/2012 08:17
On dirait que Mme Sinimalé découvre la municipalité, elle fille de maire, que les problèmes ne datent que depuis 2008 avant c'était l'extase , sie elle pouvait se renseigner avec son Papa

3.Posté par PAPATANGOCHARLY le 29/11/2012 08:19
"S.Sinimalé choquée"....
------------------------

A t-elle été conduite à l'hôpital? En effet, il faut se méfier des effets du "saisissement"...

4.Posté par web le 29/11/2012 08:24
"Ceux qui l’avaient ont pu accéder au repas et ceux qui ne l’avaient pas ont été sermonnés pour qu’ils demandent à leurs parents de se mettre en règle avec la cantine scolaire" . Quelles sont vos propositions? Devaient t'ils les laisser entrée et fermer les yeux, Vous réagissez par le fait d'être dans l'opposition,? ou votre démarche est sincère ? C'est une bonne idée le travail en amont que proposer vous ? qui sont en amont? En premier les parents. Aller voir chaque parents pour régler cette histoire cela aidera les enfants ainsi que les parents.
Sur le deuxième point si ce que vous dite est vrai je suis d'accord avec vous, tout en sachant que si vous êtes dans la majorité certains points il y aura pas trop de différence.

5.Posté par la buse le 29/11/2012 08:46 (depuis mobile)
Lorsque l'on à rien de concret à dénoncer on sattaque aux brindille d'un système qui fonctionne bien. bello à fait en 5 ans ce que dautre non pas fait en 20 ans...cherchez vous un meilleur conseiller en communication car la vous vous faite honte

6.Posté par xxxxx le 29/11/2012 09:07
FAUT VIRER CES INCOMPETENTS

7.Posté par Nohant le 29/11/2012 09:50
Le pire de la politique politicienne ?

Bon on sait qu'elle prépare sa campagne pour les prochaines municipales mais examinons ses propos sur le fond :

1/ Le contrôle de la carte de cantine :

Déjà dire que ce contrôle a eu lieu dans toutes les cantines des écoles de St-Paul est faux pour la simple et bonne raison qu'il n'a pas eu lieu au moins à l'école élémentaire Eugène Dayot. Pour les autres écoles les parents pourront sans doute dire la réalité.

Sur la carte de cantine, 4 ans que mon enfant en a une, qu'elle me coûte des photos et qu'elle ne sert à rien (c'est bien simple je ne sais même pas où elle est).

2/Travailleurs clandestins

pour être "clandestins" il faudrait que cela soit des travailleurs sans papier en règle pour être sur le territoire de La Réunion. Elle veut sûrement parler de travailleurs non déclarés mais est-ce réellement le cas, imagine-t-on une commune ne pas déclarer ses employés aux différents organismes sociaux, retraite etc ? Et plus fort encore ne pas les payer et leur fournir une fiche de paye ? Ils n'étaient donc probablement pas non plus non déclarés et par ailleurs un contrat de travail écrit n'est pas la règle systématique tout dépend du type d'emploi (CDD etc) http://vosdroits.service-public.fr/F15635.xhtml.

Sur les personnes assurant les entrées sorties des écoles maternelles et scolaires : y-a-t-il des enfants de cette âge là qui s'y rendent ou en sortent sans être accompagnés d'un adulte ? Par ailleurs pas noté plus ou moins d'embouteillage en leur absence (plutôt moins à dire au pif). Et sans même discuter de l'intérêt ou pas c'est quoi sa proposition pour financer les dits emplois ? Augmenter les impôts ? Diminuer son indemnité d'élue ? Ah non juste dire "je ne pouvais ni rester insensible ni cautionner ces problèmes de fonctionnement dans les écoles"

pitoyable

8.Posté par carlot le 29/11/2012 11:30
un tas de bla bla comme d habitude , je suis née a la reunion ,parti en metropole en service militaire pendant 15 ans ,sa fai 3 ans suis de retour et attend toujours avoir un toit !!! vous parler de competence ???la politique est pouri des deux cotès ...et pour les cantiniere ,peut etre qu elles pensent que la nouriture des enfants d ecole sors de leur cuisine perso ??

9.Posté par Eva le 29/11/2012 12:15
Pluzun avec Sandra Sinimalé. Ça fait 10 ans que les enfants sont inscrits à la cantine et jamais on n'a jamais demandé de carte, et la, tout à coup, sans prévenir certains enfants sont sanctionnés à cause de leurs parents! C'est juste inadmissible!

10.Posté par polo974 le 29/11/2012 12:50
oh, ben zut alors, il faudrait payer la cantine...

11.Posté par Choupette le 29/11/2012 13:10
""Ceux qui l’avaient ont pu accéder au repas et ceux qui ne l’avaient pas ont été sermonnés ... "

" ... le mot "Egalité" ..."

Ben oui, certains parents préfèrent économiser sur les pétards pour payer la cantine à leurs enfants.

C'est dans l'ordre des priorités.

" ... carence en personnel, la sécurité de nos enfants ..." peut très bien être assurée de façon bénévole par des parents qui n'ont rien à fiche de leurs journées.

12.Posté par Bigdil le 29/11/2012 14:24
Mme sinimalé si vous voulez vraiment faire de la politique, attaquez-vous aux vrais problèmes de votre commune, Mais si ce n'est qu'une histoire pour faire parler de vous ne perdez pas votre temps à venir grossir le rang des incapables, qui gèrent la collectivité à coup de lance pierre ou par procuration. Oui, je sais " pas capable est mort sans essayé".

13.Posté par monique le 29/11/2012 15:20
comment ne peut on pas être sensible à ce qui s'est passé; ceux là n'ont peut être pas d'enfants qui vont à l'école à St Paul mais nos enfants en étaient témoins et je déplore que tout est resté sous silence
il est vrai que si madame la maire était dans l'opposition; elle aurait déjà manifesté crié sur tous les toits pour dénoncer cette affaire et cela n'aurait étonné personne...

attendons que d'autres affaires municipales sortent et nous verrons si tout à st paul est géré comme les st paulois souhaiteraient...

14.Posté par une maman inquiète le 29/11/2012 15:54
@5.la buse ou la taupe ?

Comment pouvez-vous dire de telles sottises ? Ouvrez les yeux et interrogez celles qui sont sur le terrain et non planquées dans des bureaux !!!

15.Posté par Non le 29/11/2012 16:41
Pas questions de nourrir les enfants qui ne payent pas ! aux parents de prendre leurs responsabilités ! Bien Md BELLO !!

16.Posté par papastpaulois le 29/11/2012 16:56
en réponse à "Non"; comment pouvez vous dire de telles choses; les enfants sont innocents; les parents s'écroulent sous les factures et ne peuvent plus subvenir aux besoins de leur famille.

en attendant les élues de cette majorité sont entrain de s'engraisser et se foutent carrément de nous

ex "affaire du PLU" à st paul

Bel, Sérap et compagnie se remplissent les poches....alors laissons nos enfants

17.Posté par alé di partou le 29/11/2012 17:09
Bravo mme Sandra SINIMALE. Nou lé ek ou.Merci pense l'avenir nout 'zenfants.
Heureusement,vous êtes vigilante sur ces points là:il n'y a pas que des problèmes comme le PLU dans la commune mais aussi tous ces problèmes quotidiens qui touchent au respect et au bien-être de nos enfants dans les écoles.

18.Posté par Babouk de la ravine le 29/11/2012 17:53
Supprimez vos abonnements chez SFR ou Orange, arrêtez de vous ballader avec des téléphones qui valent plus de deux années de cantine et payez la bouffe de vos enfants comme le font tous les honnêtes gens. Quelle honte ! Non seulement vous êtes assistés mais en plus vous n'acceptez même pas d'être contrôlés.

19.Posté par claude le 29/11/2012 18:07
ben le seul qui a été à la hauteur en la matière et n'ayant pas fait de discrimination c'était cyrille hamilcaro malgré tout ! hein : 15 € par enfant et par année scolaire ! tous les enfants ont été traités pareils et ça chapeau ; toutes les autres communes devraient en faire autant et là fini la discrimination ! ou alors faire payer les plus riches (comme hollande le fait si bien actuellement) et appliquer un minimum requis pour les familles modestes, pourquoi pas ? les édiles se goinfrent ( ) de plus en plus de fric et gaspillent trop...

20.Posté par JORI le 29/11/2012 18:08
L'égalité commence à ce que tous les parents soient à jour de paiement pour que leurs enfants aient accès à la cantine que cela déplaise à miss Sinimalé ou pas. Et qu'auraient du faire les parents qui ne sont pas à jour de paiement pour quelque raison que ce soit, venir chercher leur bambins?. En ont ils seulement le temps, les moyens?. Dans notre cas, personne ne les a empêché de manger, mais la remontrance était nécessaire, même s'ils ne sont pas responsables de l'attitude de leurs parents. Mais ne dit on pas commençons par éduquer les enfants pour avoir des adultes responsables?. Miss Sinimalé est déjà en campagne et rien ne justifiait cet affolement de sa part. Il serait temps que notre miss Sinimalé sache que de nos jours rien n'est gratuit et qu'il est normal que ceux qui ne paient pas soient dans un premier temps avertis avant sanction.

21.Posté par miritousèl le 29/11/2012 19:32
Entièrement d'accord avec Babouk de la ravine....

22.Posté par kossassa le 29/11/2012 20:32
Kossassa? Sandra Sinimalé signale un dysfonctionnement grave dans un service géré par la municipalité et tout le monde crie ! Déjà humilier un enfant à la cantine n'est pas très professionnel et encore moins humain!Mais laissser ces gosses sans surveillance à la sortie des écoles relève de l'irresponsabilité la plus totale. J'ai vu des pagailles monstres et des enfants qui traversaient en courant sans regarder aux abords de l'école de Bellemène pour ne citer que celle-là.On attend un drame pour se défausser sur quelqu'un?

23.Posté par yann le 29/11/2012 21:03
elle se dit choquer c'est normal les élections arrive. Pourquoi et se préoccupe de sa alors qu'elle ne siége jamais au Conseille Municipale de saint-paul. Heureusement que le ridicule ne tue pas Sandra.

24.Posté par ti maléré le 29/11/2012 22:26
Sandra nou veut pour maire!!!
mme Bello lété bien un temps.mais i ooccupe pas sa commune.
I laisse faire band'Gamarus,Seraphin ek son DGS ki n'a jamais point solution à aucun problème.
Band'zincapables là i pensent 2014 :en attendant i cumulent mandats.
Jamais un élu ou un cadre i déplace dans zécoles pour voir si tout i fonctionne.
Sandra na raison tire sonnette d'alarme

25.Posté par Nohant le 29/11/2012 22:41
@kossassa

1/ Vous avez des preuves que cela soit arrivé ? Et cela dans toutes les écoles de Saint-Paul ? Déjà dans celle de mon enfant il apparaît que non…
2/ Au cas où vous ne seriez pas au courant il est de la responsabilité des parents de récupérer ou de faire récupérer leurs enfants à la sortie des classes mais sinon c'est quoi votre solution pour financer les postes manquants ? Vous faites un don ? Vous voulez une augmentation des impôts ? Une baisse de budget sur un autre poste ? Non parce que dans un monde idéal il y aurait suffisamment de personnels, d'équipements etc mais dans la vraie vie…

26.Posté par kossassa le 30/11/2012 04:37
@Nohant

Pas moin lé élu,pas moins lé en place.
A zot de trouv'un solution viable et correcte.
I faut aêt prend'band' parents st-paulois pour couyons.
Pendant ce temps,cabri i mange salades

27.Posté par un électeur Saint-Paulois qui croit au père Noël ... le 30/11/2012 06:15
Que tous les élu-e-s cumulards de la commune de Saint-Paul qui perçoivent de multiples indemnités mensuelles dans les commissions où ils siègent pour faire de la figuration.... déclarent verser ces indemnités pour payer la cantine des enfants les plus démunis;

Ce serait faire preuve de responsabilité et de civisme à défaut de charité chrétienne envers leurs administrés les plus pauvres avant ces fêtes de Noël !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales