Société

Rythmes scolaires et activités périscolaires à St-Denis: "Je reconnais la difficulté de son application"

Réforme des rythmes scolaires et activités périscolaires : "je reconnais la difficulté de son application"


Rythmes scolaires et activités périscolaires à St-Denis: "Je reconnais la difficulté de son application"
Les activités périscolaires des écoles de Saint-Denis ont été présentées à la presse ce mardi en présence du maire, Gilbert Annette et des acteurs pédagogiques de cette nouvelle réforme des rythmes scolaires.

C'est à l’École des Lilas à Sainte-Clotilde que le maire a visité trois classes. Les élèves y apprenaient l'Anglais, pratiquaient du sport et s'initiaient aux arts plastiques. Après avoir énuméré les bienfaits de la réforme, Gilbert Annette a malgré tout reconnu les difficultés qu'elle engendrent: "Plus qu'une réforme, c'est un chamboulement profond et je reconnais la difficulté de son application". Plus de moyens et plus de temps auraient facilité la tâche selon lui.

Jean-François Salles, inspecteur de l'académie, explique l'importance des activités périscolaires: "Un des objectifs, dont on ne parle pas assez, et de se rappeler que la vie d'un enfant se fait en trois temps, le scolaire, le périscolaire et à la maison. Il ne faut pas s'arrêter aux heures de rentrée et de sortie des classes".

Quant à la problématique des taux d'absence observés dans les classes le samedi matin, Jean-François Salles explique: "C'est une problématique sur laquelle nous devons nous pencher mais il faut que les parents comprennent que c'est obligatoire et que ce sont des cours aussi importants que les autres".

195 activités périscolaires

Les écoles proposent deux types d'animations périscolaires, l'une située à la fin des cours à 15h15 et d'autre à la pause méridienne.

Après 15h15, neuf groupes d'activités de temps périscolaires (ATP) différents sont proposées: 4 groupes d'Anglais, 4 activités multisport, origami, nature, sciences et vie et création manuelle et une activité multisports. 195 activités avec 195 animateurs sont dispensés tous les jours dans 44 écoles à Saint-Denis, soit 2.985 enfants.

Rythmes scolaires et activités périscolaires à St-Denis: "Je reconnais la difficulté de son application"
Huit groupes d'animations récréatives et éducatives (ARE) permettent également aux enfants de "se détendre" durant la pause de midi avec un module échec, des séances de yoga et de sport. Il s'agit de 216 animations pour 3.042 enfants.

"Tout cela est bon pour les enfants, mais pas commode pour les parents et les enseignants, avoue néanmoins le maire, il y a nécessité d'améliorer cette réforme".

Mercredi 10 Septembre 2014 - 07:23
SH
Lu 1301 fois




1.Posté par noe le 10/09/2014 11:20
Les municipalités qui ont opté bêtement , sans réfléchir à la fatigue des enfants pour l'ouverture de leurs écoles le samedi matin , n'ont pensé qu'à leur confort personnel (on fait comme lontan , quand moin té zeun , navé class le samedi ... on voit qu'ils ne se sont pas mis en 2014 ...)!
Ces maires rétrogrades doivent penser que les enfants du Primaire n'ont que 3 à 11 ans... ils ont besoin de 2 jours de repos et surtout souvent c'est l'occasion de rencontrer leur papa séparé de maman et qui habite loin ... Samedi et dimanche , ces enfants peuvent voir leur papa sans trop se fatiguer ...
Copie à revoir !

Par contre quelques "gilets jaunes fluo" essaient de faire remettre l'école à 4 jours ...en demandant la suppression du décret sur les rythmes ... c'est un autre problème !

2.Posté par Candide le 10/09/2014 14:12
Noé, il faut arrêter d'écrire des bêtises. Le choix du samedi matin dérange beaucoup plus de personnes dans les mairies et parmi les enseignants que le mercredi matin. C'est justement dans l'intérêt de l'enfant qu'il faut maintenir une coupure le mercredi.
A Saint Pierre, les enfants ont école le mercredi matin et tout le monde est en week end le vendredi midi : n'est ce pas ce choix qui est confortable pour tous les adultes qui tournent autour de l'école ?

3.Posté par Marie le 10/09/2014 15:40
Le samedi matin dérange aussi, pour exemple mon fils (comme beaucoup d'élève sur Saint Denis) va à l'école du lundi au samedi, et oui je le dépose aussi le mercredi parce que je travaille le mercredi... quand est-ce que l'enfant se repose ?

4.Posté par max hilaire le 10/09/2014 16:00
Post 2 : Noe, c'est les bêtises du cambré.

5.Posté par mère le 10/09/2014 19:06
L'école le samedi et les chronobiologistes ! c'est tout simplement que Mr le maire n'a pas d'enfant scolarisé et il a maintes nounous pour les petits enfants. Donc pas concerné par la garde du mercredi. Mais les parents qui travaillent et qui n'ont les revenus de Mr le Maire ?? l'enfant se lève 6 jours au lieu de 5 et ne peut plus profiter d'un vrai week end. Belle initiative .

6.Posté par ndldlp le 10/09/2014 20:48
jean françois,
tu en penses quoi des mairies qui mettent en place un jour sur deux, les fameuses activités périscolaires au titre de TAP..ou NAP..?

bref, un beau foutage de gueule.
quand est ce que les fonctionnaires useront de leur droit de retrait pour dénoncer les conneries ministérielles??!!

7.Posté par @ mère le 10/09/2014 22:02
Vu que vous êtes mère d'un enfant qui va à l'école, vous devez déjà avoir plus de vingt ans.
Vous avez donc été à l'école (obligatoire jusqu'à 16 ans) le samedi matin ?
Cela ne vous a pas empêché d'avoir un travail et d'être maman, même sans "vrai" week end, non ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 09:00 Les Avirons: Le noël magique des micro-crèches

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales