Santé

Run-Emerge fait avancer la recherche sur les maladies infectieuses


Run-Emerge fait avancer la recherche sur les maladies infectieuses
 
Cette semaine se sont tenues les 1ères journées scientifiques sur les maladies infectieuses dans le Sud-Ouest de l'océan Indien organisée par Run-Emerge. Une structure récente, puisque créée il y a 11 mois et financée par l'Union Européenne. Run-Emerge permet de mieux connaitre et appréhender les maladies infectieuses dans la zone océan Indien en mettant en commun plusieurs structures de recherches pour améliorer la compétitivité en matière scientifique.

"Cette manifestation s'inscrit dans le cadre d'un programme dit de "capacity building" pilotée par la l'Université de la Réunion. La fédération (ndlr : Run-Emerge) a eu pour objectif de rapprocher trois spécialités qui versent dans la connaissance de l'éco-système, c'est à dire les plantes, les animaux et les humains, et forment un tout", explique Pr. Koussay Dellagi, directeur du CRVOI et coordinateur du projet Run-Emerge.

Run-Emerge cherche à promouvoir une meilleure "synergie fonctionnelle" entre les différents acteurs de la recherche scientifique pour la région Sud-Ouest de l'océan Indien. "L'objectif numéro un est de faire travailler ensemble des spécialistes sur des programmes communs", souligne le professeur. Les programmes de recherches portent principalement sur le chikungunya, la leptospirose, mais aussi sur les bactéries et virus touchant les plantes. "C'est un rapprochement entre toutes les compétences scientifiques pour définir une stratégie de lutte contre les virus et autres bactéries. Nous comprenons ainsi mieux les pathologies pour les traiter et les valoriser", explique de son côté le Pr. Philippe Gasque de l'Université de la Réunion.

Une équipe plus compétitive au niveau international

Pour atteindre ses objectifs, Run-Emerge met en oeuvre plusieurs actions comme le renforcement des équipements scientifiques, avec le recrutement de huit jeunes chercheurs, l'organisation de plusieurs séminaires et conférences internationales sur les maladies infectieuses, ou encore la diffusion des résultats de recherche auprès du grand public et des porteurs d'intérêts. "Le projet Run-Emerge a pour but de produire plus et ensemble pour avoir une équipe plus compétitive au niveau international. L'objectif est de produire des résultats dans la région océan Indien", ajoute le Pr. Koussay Dellagi.

A terme, il est espéré que ce projet favorisera une meilleure insertion dans l’espace européen de la recherche grâce à la consolidation de partenariats de longue durée avec des équipes de recherche européennes et des groupes de recherche des pays de la région de l'océan Indien. Ce partenariat élargi est une condition à l’émergence d’un pôle d’excellence régional dans le domaine des maladies infectieuses.

"A la Réunion, les laboratoires sont extraordinaires pour travailler dans la zone. Run-Emerge va énormément apporter pour les îles voisines et c'est un aspect non négligeables pour l'avenir de la science", conclut le Pr. Steven Goodman de l'Université de Chicago, président de l'association Vahatra, basée à Madagascar, et spécialiste de la biodiversité reconnu mondialement.
Vendredi 25 Novembre 2011 - 12:43
Lu 1070 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales