Moto

Royal Enfield Bullet 500 EFI

Jeudi 6 Mai 2010 - 20:48

Il en est de la moto comme des voitures… Quelquefois, il est bon de revenir aux fondamentaux et avec la Royal Enfield, les fondamentaux ils remontent à 1946. C’est à cette date là que ces machines sont fabriquées en Inde. Heureusement si le look n’a guère changé, les progrès techniques sont passés par là et allumage électronique, injection et frein à disque sont passés par là.


Royal Enfield Bullet 500 EFI

Chevaucher une telle monture c’est embrasser d’un seul coup des pans entiers de l’histoire coloniale britannique mais au-delà du côté historique que vaut réellement cette machine ? Côté look, succès garanti, toute droit sortie des années 50 cette moto vous singularise parmi toutes ces machines japonaises calqués sur des mangas de même origine.


Royal Enfield Bullet 500 EFI

Une fois assis, on perçoit très vite que la selle (dotée de ressorts conséquents) serait presque confortable et le freinage à disque calme largement les ardeurs du monocylindre de 28cv. Monocylindre qui rappellera que les sensations à moto ne sont toujours tributaires du nombre de cylindres ou de canassons capables d’affoler les radars de nos braves pandores.


Royal Enfield Bullet 500 EFI

La Bullet joue sur un autre registre : le gromono 4 temps reprend dés les bas régimes et propulse l’engin vers des vitesses largement autorisée avec saines vibrations à la clé. La machine est saine, accepte de prendre de l’angle et tient assez bien la route.


Royal Enfield Bullet 500 EFI

On pourra peut être reprocher une direction un peu légère qui manifeste son indépendance sur route dégradée. La position est typique de ces machines : assis comme sur une chaise, les pieds légèrement en avant, le dos droit et les bras tendus sur un guidon au galbe harmonieux.


Royal Enfield Bullet 500 EFI

Le nez au vent et Lawrence d’Arabie en écran de veille, la Bullet ne demande qu’à aller de l’avant, tranquillement mais sûrement. Les commandes sont faciles à manipuler car modernes et calées sur ce qui existe sur les productions japonaises.


Royal Enfield Bullet 500 EFI

Au final, une machine sympathique et économique avec moins de 4L/100km. Les puristes regretteront que le mono 4 temps ne soit pas plus expressif et un petit changement d’échappement  devrait donner un peu plus de Pep’s au niveau sensations sonores…


Royal Enfield Bullet 500 EFI

Fiche Technique : Royal Enfield Bullet 500cc EFI, 28cv à 5 200 tours, frein à disque à l’avant, allumage électronique, injection, 5 rapports, poids 180kgs, tarif  7 890 euros. Livrable avec side-car !!!

Axel Thiro
Lu 5359 fois



1.Posté par Vu de très loin, le 06/05/2010 22:45

Salut lesmotards,
Ne vous laissez pas entuber, en Bretagne, la mème vaut 5499 Euros.
Pourriez-vous me donner le nom de votre concessionnaire. Il doit se les faire en or!

2.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 07/05/2010 10:08

Une moto de rêve qui donne vraiment envie de passer le permis....Avec le side, c'est carrément le bonheur des enfants... Bine sure 28 ch c'est vraiment juste, une douzaine en plus ne serait pas du luxe, mais bon, juste de quoi ne pas rentrer dans la course...

3.Posté par Tcherno-Bill le 07/05/2010 11:19

UNE BECANE POUR LES VIEUX ...........NOSTALGIQUES DU TEMPS DES COLONIES !
llivrable avec casque colonial et cravache pour être 100% RIDICULES

4.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 13/05/2010 08:20

C'est a l'hôpital avec une jambe en moins que t'es ridicule...

5.Posté par EDOARDO974 le 22/05/2010 08:59

UNE BECANE POUR LES VIEUX
CE SONT DES PAROLES A LA HAUTEUR DE L'INTELLIGENCE DE TECHNO- DEBILE
C'EST EFFECTIVEMENT LE PRIX QUI COINCE!!!!!!!!
A CE PRIX, JE RESTE EN HD.

6.Posté par SUPERKAT le 14/07/2010 09:57

AH LE CHARME NOSTALGIQUE de la charette boeuf...il ne manque plus que le crottin ! A des années lumière d'une certaine CBR, n'est ce pas M. Dupuy ?

7.Posté par papaye le 03/10/2010 13:58

Ouch !! Le prix pique les yeux... Allez, 1000 euros de moins et elle pourrait m'intéresser...

8.Posté par Andrew le 21/04/2011 12:33

Un peu cher, effectivement...
Mais un rêve tout de même ! Esthétique et économique.
J'ai quelques questions sur la fiabilité de la mécanique. Sinon, oui, effectivemnent, en souvenir de ma Norton Commando, de ma Triumph Bonneville, de ma Ducati 750 SS, de la 450 desmo, de la Rennsorpt BMV 500 série 3... et de quelques autres (BSA 500 Rocket 3, 1000 Vincent, 500 Jawa, Benelli Tornado, Aermacchi et autres Sarolea) pourquoi pas ?
Un peu cher...

9.Posté par menand le 27/05/2012 21:51

Je crois qu'il y a une erreur de prix : elle est dans les revues à environ 6450 Euros, j'ai vérifié ce mois de mai 2012.A moins que ce ne soit un modèle spécial, ce qui m'étonnerait
Elle est superbe.Ras le bol de ces motos aseptisées japonaises qui ont un son de chaines quand on les croise, Non?? ou alors aussi un Bmw r 69 s , ça aussi c'est de la moto mais plus onéreuse et difficile à trouver.Bons rêves à tous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Janvier 2014 - 16:54 La galette des motards

Samedi 30 Novembre 2013 - 16:54 FFMC, mise au point et recentrage