Faits-divers

Routes bleues : Opération de contrôle à l'entrée de Saint-Denis

Pour la dernière opération "Routes Bleues" de l'année, ce week-end pas moins de 500 policiers et gendarmes sont mobilisés sur l'ensemble du réseau routier de notre île. Ce matin, sur Saint-Denis, deux points de contrôle ont été mis en place à l'entrée du chef lieu, au croisement de la RD41, route de la Montagne, et de la RN1, mais aussi à l'entrée de Saint-Denis sur le pont de Vinh-San.


"C'est la troisième de l'année, juste avant le mois festif de décembre. Pour cette année il faut que l'on sensibilise les gens pour que leur comportement au volant soit un comportement de sécurité", explique Serge Bideau, sous-préfet de Saint-Benoit.

En compagnie du procureur Richard Bometon, Serge Bideau est venu en visite sur le point de contrôle de la sortie du route de littoral. Le bilan de cette matinée de contrôle, entre 6 et 8 heures est plutôt positif, il n'y a eu aucun contrôle positif d'alcoolémie, seulement des "défauts de justification d'assurance, de permis de conduire. En tout il y a eu quatre immobilisations de véhicules", explique le brigadier chef Martin de la CDI de Saint-Denis, "la campagne d'information qui précède les routes bleues a fonctionné".

Opération "Routes bleues"

L'opération "Routes bleues" vise particulièrement les conducteurs de deux-roues, premiers exposés sur nos routes et qui représentent 55% des victimes des accidents de la route à la Réunion. En tout ce sont dix motocyclistes et dix cyclomotoristes qui sont morts durant l'année 2010.

Sur les 10 premiers mois de l'année, ce sont 685 accidents corporels qui ont été enregistrés (+17% par rapport à 2009), 809 blessés (+8% par rapport à 2009), 36 morts (-10% par rapport à 2009) et 216 blessés toujours hospitalisés (-25% par rapport à 2009). Sur les 36 personnes tuées sur nos routes entre janvier et octobre 2010, 42% d'entre elles étaient liées à une alcoolémie.

Même si cette opération "routes bleues" est la dernière de l'année, Serge Bideau prévient "une vigilance accrue et une recrudescence des contrôles aura lieu tout le mois de décembre".
Dimanche 5 Décembre 2010 - 08:41
Julien Delarue
Lu 1490 fois




1.Posté par zipé le 05/12/2010 10:20
le conducteur de 2 roues le plus cinglé de l'année, c'est celui qui , sur antenne réunion, dans le reportage sur les routes bleues, poursuivait (avec une caméra embarquée) un dangereux motard radarisé a 150 km/h. joli gymkhana a pas loin de 200 km/h entre les voitures sur la 4 voies. c' est exactement le genre d' ânerie qu 'il ne faut pas faire a moto! mais quand on a une moto bleue et un pétard a la ceinture, on sait conduire, ça doit être ça... moralité: si vous voulez faire les cons a moto sur la route en toute légalité, devenez motard de la gendarmerie.

2.Posté par vroom le 05/12/2010 11:45
Excellent Zipé

3.Posté par Tanbi le 05/12/2010 12:03
En même temps quand on vend une machine qui fait 200 chevaux...qui peut rouler à 50 avec un monstre pareil ?

4.Posté par JP le 05/12/2010 12:17
J’ai moi aussi trouvé ce reportage particulièrement stupide. Mais chacun sait que le respect de la loi c’est pour les autres !!! D’ailleurs, vous avez remarqué que lorsque les contrôles se font avec une interception au bout, les motards se mettent toujours en retrait pour avoir à « bomber » pour rattraper le contrevenant, alors qu’en se plaçant quelques mètres après le point de contrôle la vitesse serait bien moindre ainsi que le risque qu’ils font prendre aux autres usagers. Le fait que ces motards reçoivent une solide formation en pilotage ne les dispense pas d’un minimum de précautions et je ne parle même pas de leurs tenues ridicules qui n’offrent aucune protection en cas de chute (même Dieu peut se casser la figure). Ce que je trouve regrettable dans la politique actuelle c’est qu’on fait semblant de mettre l’accent sur les infractions les plus graves (vitesses excessives, non respect des distances de sécurité,…) et on en profite pour racketter les usagers en mettant parfois en place des limitations impossibles à respecter ou en sanctionnant un usager parce qu’il a dépassé de 10 km/h la vitesse autorisée. Pendant ce temps on ne s’occupe pas des spécialistes des queues de poisson, de ceux qui vous collent comme des sangsues ou des poids lourds qui crachent leur gasoil alors qu’un bouchon anti-rejet suffirait. Et je ne parle même pas des camions de cannes (ou tracteurs) qui lâchent impunément leurs marchandises sur la route au risque de tuer un motard.

5.Posté par noe974 le 05/12/2010 13:35
"La Mort a des rigueurs à nulle autre pareille , on a beau la prier , la cruelle qu'elle est , se bouche les oreilles , et nous laisse crier " , c'est ce qui arrive à ceux et celles qui ne sont pas assez prudents sur nos routes : la Mort !

Donc : Prudence !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales