Politique

Route littoral: P. Vergès demande des solutions d'urgence pour les automobilistes

En attendant la construction de la nouvelle route du Littoral, Pierre Vergès agite le chiffon rouge et demande à ce que des mesures d'urgence soient prises rapidement pour les automobilistes. Question de sécurité pour lui. Il propose une solution alternative, celle de l'aménagement du boulevard Sud à Saint-Denis pour désengorger les flux d'automobilistes qui souhaitent rejoindre le chef-lieu tous les jours. "Une solution pour éviter le moindre embouteillage sous la falaise actuelle", avance Pierre Vergès.


Route littoral: P. Vergès demande des solutions d'urgence pour les automobilistes
Même s'il se dit toujours contre le projet actuel de nouvelle route du Littoral porté par la Région, Pierre Vergès a réuni la presse ce matin, pas en tant qu'homme politique, mais en tant que "simple citoyen" explique-t-il, pour présenter une solution alternative afin de sécuriser l'actuelle route du Littoral. "Le problème du traitement de la route du Littoral a toujours été abordé sans que soient envisagées des solutions transitoires permettant d'atténuer durablement les risques encourus par les usagers de la route", précise Pierre Vergès.

Ce dernier propose l'aménagement de l'actuel boulevard Sud pour permettre une meilleure sécurisation de l'actuel route du Littoral en fluidifiant le trafic journalier sous la falaise. S'il reconnaît les efforts faits en matière de sécurisation, notamment la pose de filets sur la falaise, Pierre Vergès ne peut s'empêcher d'évoquer l'effondrement de la falaise en 2006. "Il y a un risque à tout moment d'effondrement pouvant causer un énorme drame compte tenu du nombre de voitures bloquées dans les embouteillages sur l'actuelle route du Littoral", souligne-t-il.

"Je n'ose imaginer le drame inconcevable (...) s'il faut attendre la livraison de la route du Littoral proposée par Didier Robert"

Par ses propositions, il souhaite résorber les embouteillages actuels, voir les "déplacer" sur un endroit plus sûr où le risque d'effondrement serait nul. L'actuel projet de boulevard Nord, estimé entre 400 et 500 millions d'euros aménagements urbains compris, paraît "compliqué" à mettre en oeuvre. En raison des "restrictions budgétaires" avancées par l'Etat, mais également à cause des contraintes techniques d'une solution en tunnel, explique-t-il. La solution pour lui serait la création de plusieurs ouvrages d'art sur l'actuel boulevard Sud, moins coûtse et plus facile à mettre rapidement en place.

"Par exemple, on pourrait utiliser des ouvrages de franchissement aérien qui surplomberaient les voies du boulevard Sud. On pourrait également élargir le boulevard U2 en empiétant sur les terrains actuels appartenant au ministère de la Défense (RSMA actuel ndlr)", souligne-t-il. Autre idée envisagée par Pierre Vergès, se servir des contres-allées existantes sur le boulevard Sud pour élargir les voies de circulation. "Les mesures (…) pourraient être prises sans attendre afin que les embouteillages soient résorbés d'ici quelques mois et non quelques années (…). Car je n'ose imaginer le drame inconcevable qui pourrait se produire s'il faut attendre la livraison de la route du Littoral proposée par Didier Robert", conclut-il.

Pierre Vergès présentera prochainement ses propositions aux différentes collectivités, Région, Mairie de Saint-Denis et Cinor.
Vendredi 26 Juillet 2013 - 14:24
Lu 1055 fois




1.Posté par LE FILS PAPA le 26/07/2013 14:43
A revoila le fils à papa....
franchement les réunionnais y commencent rouvent zot yeux.

celui-ci demande de l'aide pour les automobiliste, de tout sa vie il n'a jamais fait un crédit pour payer sa voiture.

allé fé comme le autres pcr à la possession qui depensent l'argent public par les fenetres....
arretes parles pou nous.don

2.Posté par A Pierre Vergès le 26/07/2013 15:06
Paul Vergès, aux commandes de la Région aurait très bien pu s'occuper du bd Sud lors de son dernier mandat. Il avait également promis avec Camille Sudre de s'occuper sans tarder de la route du littoral. Pourquoi n'avoir rien fait ?
Mon association et un architecte local préconisons depuis un certain temps aussi de s'occuper du bd Sud car nous sommes hostiles à la route en mer.
Un projet par La Montagne serait bcp plus intéressant. Et comme il déboucherait sur le bd Sud, il serait logique de faire arriver le trafic directement au pont Vinh-San.
Mais impossible de faire arriver la nouvelle route à cet endroit puisque le bd Sud serait incapable de contenir un flot plus important de véhicules dans son actuelle configuration.
Nous vous rejoignons cependant en disant qu'il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs.
Voir notre proposition de tracé pour relier Saint-Denis et La Possession sur notre site web :
www.reagissons-la-reunion.fr

3.Posté par R I P O S T E le 26/07/2013 15:28
Ton papa Paul VERGES lors de son élection à la présidence de la REGION en 1998 " je ferai des travaux pour une nouvelle route en corniche , tu dois te tromper d'époque Pierre VERGES !

4.Posté par polo974 le 26/07/2013 22:30
Fais gaffe, si on continue à dire que la route du littoral est dangereuse, le préfet va y interdire la circulation...

5.Posté par Au fils à sa mémère post 1 le 26/07/2013 23:11 (depuis mobile)
Au post 1, vous ne devez jamais prendre la route du littoral en étant pris dans les embouteillages, sinon vous seriez plus inquiet. Mais vous devez être un fils à sa mémère, proche de Pierre Vergès. Vous affirmez qu''il n''a jamais fait de crédit auto.

6.Posté par RIPOSTE DU VENT le 27/07/2013 01:24
Je ne trouve pas ça si bête que priorité soit donnée sur le boulevard sud aux automobilistes venant de la route du littoral, sans ces feux rouges qui sont utiles pour laisser les voitures traverser le boulevard Sud, mais qui occasionnent les embouteillages sur la route du littoral. Et pourquoi pas des ouvrages de franchissement aérien. Et que la proposition émane du "fils à papa" ou du fils à sa mémère du post 1, on n'en a rien à f....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales