Economie

Route du littoral: La première pierre posée avant le 20 décembre en grande pompe

La Région a organisé cet après-midi un point sur l'avancement du projet nouvelle route du littoral. Après l'annonce du double rejet du recours, introduit par la société Eiffage sur l'attribution des lots viaduc et digue, par le tribunal administratif de Saint-Denis, la Région ne voit plus d'obstacle judiciaire à l'avancée du projet route du littoral. La pose de la première pierre du chantier devrait avoir lieu avant le 20 décembre, en présence d'un membre du gouvernement.


Route du littoral: La première pierre posée avant le 20 décembre en grande pompe
Après avoir débouté le recours de l'Alliance portant sur la DUP (déclaration d'utilité publique), le tribunal administratif a une nouvelle fois rejeté les recours introduits par le groupement Eiffage, non attributaire des marchés les plus importants de la nouvelle route du littoral. "Le tribunal administratif s'est prononcé le 2 décembre pour le viaduc et le 3 décembre pour la partie digue en rejetant en bloc les préconisations formulées par le groupement Eiffage. C'est un temps fort pour la Région. Le tribunal a confirmé la validité des contrats passés avec les entreprises (Vinci-Bouygues, GTOI… ndlr)", lance le président de Région, Didier Robert.

Ce dernier ne voit plus "d'obstacle judiciaire" contre l'avancée du projet. Pourtant, il existe encore des recours. L'Alliance en a déposé un devant la Cour d'appel administrative de Bordeaux et Eiffage devrait suivre la même logique après le rejet de ses deux recours. "Les appels n'entachent en rien le calendrier du projet car ils ne sont pas suspensifs", tient à rappeler Dominique Fournel, conseiller régional en charge du projet route du littoral.

Consultation publique et carrières

Quid des dernières autorisations administratives ? La consultation publique lancée par l'Etat sur les espèces protégées s'est achevée le 30 novembre dernier. Une décision devrait être rendue à partir de demain. Là aussi, la Région se dit sereine sur l'arrêté qui sera pris par les services de la Préfecture. "Derrière le calendrier il y a des enjeux économiques pour la Réunion et les entreprises. L'objectif est de finaliser le chantier et il n'y a pas de temps à perdre", souligne Didier Robert.

Reste encore le problème des carrières pour le chantier. La nouvelle route du littoral a besoin de 18 millions de tonnes de roches. Actuellement deux sites sont préconisés par le maître d'ouvrage, la carrière des Lataniers et celle de Bellevue. Avant de se lancer dans l'exploitation, les services de la Région doivent obtenir encore la modification du schéma régional des carrières. "Le problème devrait être résolu d'ici la fin de l'année 2014", assure Dominique Fournel. La collectivité se dit dans les temps, d'autant que les chantiers importants doivent débuter à la mi-2014 avec l'échangeur de la Possession et le viaduc de la Grande Chaloupe.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à la Réunion pour la pose de la première pierre ?

Suite logique, la collectivité régionale a annoncé son intention de poser la première de la nouvelle route du littoral avant le 20 décembre - correspondant aux vacances du BTP à la Réunion - en présence d'un membre du gouvernement. La Région voit les choses en grand. "On a lancé les invitations auprès du Premier ministre, du ministre de l'Ecologie, du ministre des Transports, des Outre-mer. Les courriers sont partis ce jour. Nous avons aussi invité le commissaire européen Johannes Hahn", explique Didier Robert.

"Il y aura encore des interrogations, des écueils, des difficultés sur un chantier de cette importance. Mais nous nous sommes tenus à un calendrier, programme et maquette financière depuis 2010. A aucun moment il n'y a eu de défaut dans la mise en oeuvre de ce projet, toujours fait en temps et en heure", conclut le président de Région.
Mardi 3 Décembre 2013 - 17:00
Lu 2159 fois




1.Posté par n o e le 03/12/2013 17:07
Tout est préparé : invités de marque , VIP ... du beau monde et ... Champagne à gogo (une bouteille pour 3 invités) ....
Cette route va se faire !
J'adhère !

2.Posté par cris974 le 03/12/2013 17:25
Les besoins en "roches" Didier ROBERT a la solution puisqu'il gère la route en corniche actuelle : il prend les roches qui sont tombées depuis des années et celles qui tombent encore. Sur les 18 kms il doit y en avoir assez pour l'ABERRATION qu'est la nouvelle route. Le "TANGUE" de "LA PETITE FRANCE" doit se retourner dans sa tombe et j'espère que beaucoup penserons à lui lors de la pose du "premier galet"

3.Posté par La Cour TI KREOL le 03/12/2013 18:15
Rien d'exceptionnel à la création de la nouvelle route du littoral à la place du tramway.
Verges a eu sa route des tamarins.
Robert aura sa route du littoral.
Quel sera la prochaine route crée et avec qui?? Les paris sont ouvert.

4.Posté par Mwa la pa di le 03/12/2013 18:22
La demande d'avis sur l'écologie : du pipeau c'est vraiment nous prendre pour des cons, Merci Didier ROBERT !

5.Posté par Fab le 03/12/2013 18:39
Ah oui ils ne perd pas de temps ce Didier Robert. Quel homme d'action !
En attendant, pour avoir enterré d'un revers de main un projet déjà bien sur les rails, en y laissant quelques millions d'argent public inutilement jeté par la fenêtre, tous les réunionnais ont perdu 4 ans et la possibilité de se déplacer autrement.
Et de ce fait, nous avons également perdu la possibilité de développer la Réunion autrement avec une activité nouvelle qui aurait généré des emplois pérennes.

PS: je ne roule pour personne, ça me parait juste être du bon sens pour le développement de l'ile. En terme d'emploi et d'activité il n'y a pas de comparaison possible entre une route "bis" de 12 km et un transport nouveau sur rail de plusieurs dizaines de kilomètres desservant plusieurs villes. Et au lieu de faire dérailler le Tramtrain comme l'a fait UN homme, il aurait pu modifier le projet et les contrats pour les adapter à sa sauce.
Bon maintenant que c'est fait et qu'on en est là, vivement que l'économie locale reparte un peu. Tant pis pour le vrai développement de notre ile.

6.Posté par Spla maraina le 03/12/2013 18:42
Qu'il nous parle de sa pompe à fric : la coquille vide appelée Spla Maraina !

7.Posté par Dipadutout ! le 03/12/2013 19:12
Moi je suis pour cette route, je ne vois pas pourquoi on serait contre ! On appelait cette route à un moment donné : "la route de la mort réunionnaise" !

Faut être timbré pour ne pas comprendre que ce sera pour la sécurité de nos descendants ! Il n'y a pas que nos petites poches qui comptent !

8.Posté par jemma le 03/12/2013 19:38
Rendez-vous dans quatre à six ans pour un bilan exhaustif de cette réalisation: coût final ? résorption des embouteillages à l'entrée de Saint-Denis et à sa sortie vers la Possession? Combien d'ouvriers réunionnais auront travaillé sur cet ouvrage ? Quels entreprises réunionnaises y auront participé peu ou prou par le biais de la sous-traitance? Combien de temps la Région et donc les réunionnais devront-ils payer? Y aura t'il péage ou pas malgré les dénégations actuelles ? Aura t'on une idée des coûts de l'entretien et de la maintenance d'une telle réalisation ?

9.Posté par un st paulpois le 03/12/2013 20:32
bravo didier
au moin une équipe qui ne ronronne pas.

10.Posté par chikun le 04/12/2013 06:05
La NRL a fière allure.

Le projet de tunnels est enterré Hihi !!! (un tunnel est toujours enterré.)

Le projet coco n'a pas vu le jour (impossible puisqu'un tunnel n'est pas à l'air libre) Hihi !!!

Les cocos voulaient nous confiner dans des tunnels, Didier a choisi de nous laisser voyager au grand air.

Les cocos ne savent que creuser : des tunnels , la dette publique et la tombe de la sinistre MCUR, morte avant d'exister.

Hi Hi !!!

11.Posté par Rezistans à la chronique de la débâcle le 04/12/2013 07:05
La précipitation à la même date à quatre jours près, celle de Paul Vergès à l'époque que celle aujourd'hui de Didier Robert, est pour m'inquiéter en tant que citoyen et contribuable. Si le problème de l'écotaxe tarde à être réglé, c'est autant de temps que la NRL manquera de fonds pour finir sa NRL. Je n'envisage pas le retrait de l'écotaxe, car c'est bien une dizaine de chantiers qui vont s'arrêter faute de sous en Métropole.

Robert a beau signer et commencer les travaux, le contribuable que je suis, sait que les travaux ne seront pas finis en 2017. Faudra t-il rappeler que l'issue des élections en 2015 et en 2017 ne devront ne pas changer de direction ces mégatravaux ? En tant que citoyen, je ne voterai pas pour Didier Robert, sous prétexte de maintenir la NRL. Le candidat que je soutiendrais devra avoir les mêmes prétentions, non pas que je sois pour la NRL, mais on ne s'arrête au milieu du guet et en tant que contribuable, j'ai un peu marre de payer les caprices de chaque nouvel élu.

12.Posté par Antipode le 04/12/2013 07:26
Triste nouvelle, prochainement la pose de la 1ère pierre-mortuaire pour la nature et les accidents à venir ! M'enfin, d'ici la fin de ce monstre en mer le projet a le temps de tomber à l'eau :)

P.S. : la route actuelle n'est pas celle qui fait le plus de mort donc ce pseudo-argument ne tient pas ;)

13.Posté par Dom le 04/12/2013 08:17
Et son salaire mirobolant à la tête de la SPLA MARAINA , il en a fait le point aussi ????


- déficit de 1,4 million d'euros en 2012.



Voilà l'Homme !

14.Posté par pipoteur le 04/12/2013 08:45
@post7: La route du littoral actuelle c'est moins de 20 morts en 50 ans! c'est triste mais des morts sur d'autres routes il y en a beaucoup beaucoup plus! Ce projet est une gabegie qui va condamner la Région réunion pour les 20 prochaines années: plus de lycée, plus de zones d'activités économiques, plus de formation, plus rien pour un joujou inutile qui ne résoudra rien car l'entrée de St Denis n'est même pas décidée et encore moins financée.
Didier Robert c'est la politique de la terre brûlée "après moi le déluge".

15.Posté par kersauson de (P.) le 04/12/2013 13:53
la Route du Littoral Nouvelle, dites « en mer » , cout 1,5 a 2 milliard d’euros, qui détruirA une partie de la barrière de corail, qui reposerA sur des fonds sableux : un vrai « Nouveau Pont de la Rivière St Etienne (cyclone Gamède) »
OR, la Route Littoral actuelle est quasi sécurisée, après pause des filets il ne tombe plus qu’une tonne par an, et derrière les filets ; les basculements ont été réduits par 2. Elle n’a fait QUE (mais c’est trop bien sûr) 50 morts en 50 ans , la Tamarine en est a une moyenne de 4 par an (vitesse oblige (je connais une 4 voies en métropole (Vannes Lorient 40kms) qui fait 10 morts/an malgré des radars fixes et mobiles ))
Cette route est opérationnelle (et a tant couté déjà) : il faut juste la consolider : - en coupant encore le haut des falaises a pic (**) (même si de « grosses huiles » ont des terrains (on expulse bien des pauvres pour la Tamarine ou le Tram))
- en la recouvrant, vers 20 mètres de haut, d’un toit en Super Béton, penché ; les (quelques) roches tomberaient et rouleraient dessus, et tomberaient en mer, ET protègerait des pluies et cyclones (plus de basculement !)
Coût de ce toit : environ 500 million (cimentage etc.. ) qui fera travailler des Réunionnais (ouvriers ET industriels du BTP), sur 4 , 5 ans.
(**) et (*) Couplons cela à un élargissement de 2 mini voies coté mer, par les déblais du haut des falaises (quitte a couper la route Un, 2 mois !! (ce n’est rien)), pour préparer un éventuel TRAM, ou Train (****), et dans un 1er temps des voies Bus propres et Poids Lourds !
Coût total : environ 800 millions : 1,2 milliard d’économies !

Cette route, on peut la désengorger (1/3 minimum) et donc ne plus investir dans une route nouvelle: COMMENT ?

Par la mise en œuvre IMMEDIATE de la route des Goyaviers, des plaines, INDISPENSABLE, qui permettrait aux sudistes du Tampon St Louis St Pierre de rejoindre, sans plus de kilomètres St Denis et surtout les communes à l’Est de St Denis (***) (Ste Marie Ste Clotilde et Ste Suzanne aux activités industrielles et tertiaires fortes), et donc St André.

Par la création d’un passage souterrain au Barachois, INDISPENSABLE, qui permettra à l’Ouest d’éviter l’entrée de St Denis, en accédant aux communes de l’Est de St Denis (***).

Les économies sur cette Route en Mer pourront être utilisées à des projets (faisant travailler les réunionnais), et INDISPENSABLES et OBLIGATOIRES dans le cadre de UE.

Refonte du Réseau Eaux Propres ( des milliers de litres partent dans la nature chaque jour)
Refonte du Réseau Eaux usées (trop tombent encore en mer)
Réseau Electricité (Oui GERRI certes mais ce sera plus long que prévu), pourquoi pas par une centrale nucléaire (en métropole 1 pour environ 1 million d’habitants, donc ici idem), avec possibilité de vendre à Maurice, Madagascar ..
Destruction des ordures et stockages, et Récupération du Méthanole : vous savez qu’une population de 800.000 habitants produit en excréments, de quoi alimenter 280 bus (4 fois plus de bus que les cars jaunes, 15% du futur parc !!)

Voila : des projets simples, nécessaires, qui seront adoptés de suite par les contribuables !
comme de faire des ponts solides (le nouveau de la Riviere St Etienne ainsi, ou encore cette Tamarine qu’il fallait faire depuis longtemps ; et qui n’est pas un projet VERGES ) au-dessus de certains raviers (Ouaki..),
sécuriser ENFIN l’accès a Cilaos, à Salazie, Langevin, cap Laoussé;
ce fameux pont de la rivière des Galets à Cambaie, enfin acté, mais 2 ans d’études.., puis 2 ans de réalisation, pour un projet de 250 mètres, sans expropriation, en pleine ligne droite et plate !!
améliorer les approvisionnements des hauts (ilets entre autres) !

16.Posté par A mon avis le 04/12/2013 17:34
@ post 15 : que du bon sens !
Malheureusement la mégalomanie de certains élus leur perturbe l'entendement ! Et le panurgisme de leurs supporters fait le reste !

17.Posté par UN NAÏF le 04/12/2013 17:50
Didier Robert a "volé" à Vergés son projet de "route sur mer "! Pour l'enrochement de "sa route , il avait pensé ,dit-on araser le Piton des Neiges et le Grand Bénard de quelques centaines de mètres,chacun !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales