Politique

Roland Robert va porter plainte en diffamation contre Jean-Paul Fois

Le 21 mai, le tribunal correctionnel de Saint-Denis condamnait l'ancienne adjointe Sylviane Rivière à six mois de prison avec sursis et à une amende de 20.000 euros. Le terme du procès marquait le succès de l'ADIP, qui avait accumulé les preuves voilà six ans de cela. Mais la victoire n'est pas complète pour son président, Jean-Paul Fois, qui voit dans ce jugement la mise à l'écart, par l'instruction, de l'implication du maire dans les dérives de son ex-adjointe. Lors d'une conférence de presse du 11 juin 2013, l'ADIP avait dit vouloir "déconstruire le discours de Roland Robert" sur l'affaire Sylviane Rivière. C'est au regard de cette mise au point finale, relayée dans le JIR du 12 juin, que le maire a décidé de fonder sa plainte en diffamation. Il étaye son intention pour Zinfos974 :


Roland Robert va porter plainte en diffamation contre Jean-Paul Fois
Zinfos : Pourquoi la mairie de la Possession ne s'est-elle pas portée partie civile dans le procès Sylviane Rivière ?
Roland Robert :
C'est vrai que M. Fois, il s'interroge..., il s'interroge depuis des années. Finalement, la question qu'il a posée dans son article (ndlr : article publié dans le JIR le 12 juin 2013) aurait pu être posée avant le procès. Le procès a déjà eu lieu. Personnellement, puisque je suis mis en cause dans cet article, je m'inscris en faux pour tout ce qui a été dit. Il y a de la diffamation et on est en train justement de mettre sur pied un procès (une plainte, ndlr) en diffamation contre M. Fois car on ne peut pas dire n'importe quoi parce qu'on a l'habitude de dire n'importe quoi. Et lui c'est bien dans cette optique là qu'il trace sa façon de procéder.

Que répondez-vous à M. Fois quand il évoque le fait que Sylviane Rivière ne pouvait pas être la seule impliquée dans ses déclassements de terrains et le bétonnage de rues bordant ses terrains ?
J'ai été entendu à l'époque à Vérines, donc c'est quelque chose qui a été connu sans doute. Tout ce qu'on avait à dire, on l'a dit à l'époque et on n'avait rien de plus à dire, et si on n'a pas été partie civile c'est parce que je pensais qu'on n'avait pas besoin de l'être. Les choses étaient suffisamment connues et le tribunal s'est prononcé. Maintenant, est-ce que Mme Rivière accepte le jugement ? Je ne crois pas qu'elle ait dit qu'elle allait faire appel (…).

Donc, vous vous en référez à l'ordonnance du juge d'instruction et à tous les éléments qui y sont, notamment ce que vous avez dit aux gendarmes lorsque vous avez été convoqué à Vérines ?
Exactement.

----------
Le courrier des lecteurs consécutif à la conférence de presse de l'ADIP : Affaire Sylviane Rivière : Et Roland Robert dans tout ça ?

Vendredi 21 Juin 2013 - 17:05
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1978 fois




1.Posté par Zbob le 21/06/2013 18:02
Mais c'est qu'ils sont teigneux à cet âge là les vieux apparatchiks!

2.Posté par FOIS le 22/06/2013 00:42
Monsieur le maire,

J'aime bien "ON est en train justement de mettre sur pied un procès en diffamation..."
Que puis-je vous dire encore, Monsieur le maire ?
A bientôt et meilleures salutations.
Jean Paul FOIS

3.Posté par Tonton le 22/06/2013 06:14
Je comprends pourquoi je resens un odeur de cadavre en passant la mairie de la possession sur la 4 voies....

4.Posté par courteaud le 22/06/2013 08:28
Roro y veut toujours dépose plainte, remarque lu utilise toujours l argent public donc lu lé pas inquiet : en 2014 la démocratie parlera.

5.Posté par Jean Paul FOIS le 22/06/2013 11:25
Monsieur Roland Robert,

Votre action publique est essentiellement de la contre communication. Vous êtes toujours dans le même registre : investir les moyens de communication pour mieux contrôler l’information et neutraliser ceux qui voudraient "éclairer" les Possessionnais.
Votre deuxième objectif est de tenter d’empêcher la communication de l’ADIP en instrumentalisant les moyens judiciaires. Nous ne nous laisserons pas impressionnés et nous continuerons à informer les Possessionnais sur le fond des dossiers et sur le vrai sens de votre propagande.
Si l’ADIP a tenu à remettre en scène les propos publics que vous avez exprimés sur Sylviane RIVIERE, c’est parce qu’ils ne correspondent pas à la réalité des faits.

Vous évoquez la diffamation, nous nous parlons d’information.

Jean Paul FOIS

6.Posté par SOLEIL le 22/06/2013 15:46
Ah ce vieux Mr ROBERT, y radote tout comme TAK et VERGES
Des vieux qui sont encore avide de pouvoir. Au sujet de l'affaire Sylviane Rivière, du temps ou elle était élue à la Possession, qui était son chef? Donc les ordres devaient venir d'en Haut. De même pour faire tous ces démarches, elle devait avoir l'aval du Maire
Alors lui aussi devrait être mêlé à cette histoire

7.Posté par MITHRA le 23/06/2013 07:18
Tyen bon larg pa zanpaul !

8.Posté par kada le 23/06/2013 09:48
Depuis plusieurs années, Jean Paul FOIS dit haut et fort ce que tout le monde sait à la Possession. Facile de parler de diffamation : la vérité blesse. Il est dommageable pour tous les réunionnais que les maires échappent d'une façon générale à leurs responsabilités dans les affaires qui impliquent des élus, d'autant qu'ils ne peuvent pas ne pas être au courant de ce qui se passe dans les couloirs des mairies. La facilité avec laquelle les élus manipulent la justice relève de l'état de non droit dans lequel nous nous trouvons tous dans les affaires d'urbanisme, et je sais de quoi je parle. Il serait plus que temps que les réunionnais sanctionnent tous ceux qui s'accrochent au pouvoir et qui manipulent ce pouvoir pour leurs intérêts personnels.M. FOIS a du courage, un courage exemplaire quand on sait dans quel contexte on essaie de faire respecter le droit à La Réunion. La vérité finit toujours par triompher n'en déplaise à tous ceux qui se complaisent dans le mensonge et la poudre aux yeux. Diffamation : une excuse facile pour essayer de justifier l'injustifiable! Quand on commet des erreurs, on peut les reconnaître : cela s'appelle l'honnêteté, un mot que trop d'hommes et de femmes politiques ne connaissent pas à La Réunion.
A la justice, il appartient de faire la lumière sur toutes ces affaires qui gangrènent l'île.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales