Politique

Roland Robert signifie officiellement la mise à l'écart de Jean-Claude Tréport

La nouvelle de la mise à l'écart de Jean-Claude Tréport avait été confirmée le 18 avril dernier mais la rencontre entre Roland Robert et son ancien adjoint aux "Ressources humaines et à l'Habitat social" n'est intervenue qu'aujourd'hui.


Jean-Claude Tréport, à droite sur la photo, et aux côtés de Roland Robert depuis plus de 40 ans
Jean-Claude Tréport, à droite sur la photo, et aux côtés de Roland Robert depuis plus de 40 ans

Le cabinet du maire de La Possession fait savoir que "Roland Robert a reçu ce jour à 8h30 Monsieur Jean-Claude Tréport afin de lui signifier son arrêté, portant abrogation de ses délégations "Ressources humaines et Habitat social".

Le Maire a, par ailleurs, fait part à Monsieur Tréport de ses regrets quant aux propos qu'il a tenu ces derniers jours dans la presse et qui sont de nature à rompre le rapport de confiance nécessaire à la participation au groupe majoritaire signé"
.

Pour rappel, Jean-Claude Tréport, fidèle de la première heure aux côtés de Roland Robert, a semble-t-il payé ses rapports tendus avec le directeur général des services Doris Carassou. Après un coup de force raté contre le DGS, le maire Roland Robert a dû trancher, ce qui a été fait dès le 18 avril dernier (voir l'arrêté portant abrogation des délégations de Jean-Claude Tréport plus bas).

A la place de cette délégation importante, Jean-Claude Tréport aura dorénavant pour mission de "promouvoir la collectivité auprès des partenaires institutionnels", "mobiliser l'expertise des collectivités territoriales au service du développement de la ville" et "organiser une rencontre annuelle avec les partenaires institutionnels". En somme, une mise au placard en règle.

Roland Robert signifie officiellement la mise à l'écart de Jean-Claude Tréport
Mercredi 4 Mai 2011 - 18:11
Ludovic Grondin
Lu 2724 fois




1.Posté par gratelle le 04/05/2011 18:59
Enfin notifié l arrêté et maintenant Zan....il faut réagir, la plaisanterie a assez duré.

2.Posté par PL le 04/05/2011 20:07
Jean Claude a eu son "reste tranquille".L'article ne précise pas s'il a rendu la voiture de fonction et le téléphone. Les rebelles péi, Kermon, Zude, Dupied, Canard mani......seront ils sanctionnés?
La suite au prochain épisode.

3.Posté par ET après le 04/05/2011 20:23
Alors Jean Claude qu'estc ce que tu vas faire.
Nous esperons que tu va deterrer les cadavres.
on compte sur toi, il ne faut pas lacger notre groupe, on était avec toi, et maintenant il faudra réagir.

Nous esperons que tu ne t'es pas fais acheté.

4.Posté par alors la le 04/05/2011 20:43
le cabinet du maire qui signe un communiqué on croit rever des arrivistes avec la belle fille la fille du maire qui font un communiqué contre jean claude alors qu'ils ont négociés avec jean claude la tete de carassou on ne comprend rien dans ce bordel

5.Posté par mi m zot tout le 04/05/2011 21:10
C la meme chose qu'a sate Marie --- des potentats !!! Ne surtout pas gener le destin de leurs enfants et surtout ne pas avoir à contredire ces "maitres"

6.Posté par pocpoc le 04/05/2011 21:49
a post 4, di a nou un pé plus sur le komuniqué, zanklode la rien fait doris la met a li K.O, avek kamarad roro de la Possession.

7.Posté par jolaracaille le 04/05/2011 22:18
Histoire vraie : c'est le fils Tréport qui dit à son père dans la voiture qui roule vers Saint-Denis : "Papa moin la faim"....quelques mètres plus loin le môme réitère sa demande : "Papa moin la faim"....et ce pendant 20 à 30 minutes .....a un moment donné sur la route du littoral, le père excédé devant l'insistance de son rejeton lui dit : " té arrête à ou,ou guinye pas attend', lé marqué su le panneau d'affichage "bouchons à 2 kilomètres....."....................La gouvernance de Roland depuis 40 ans..........!!!!!!!

8.Posté par na voir le 05/05/2011 07:23
Mi demande une minute de silence pour notre regretté adzoint zanclode treporc. Mi demande un transport spécial pour dorisse jusqu'à Domenjod. na voir qui rira le dernier.

9.Posté par fabricant placard le 05/05/2011 08:57
zanclode, comme promis, out placard lé arrivé, un énorme placard ouiiiii. té dorisse lé fort, trop trop fort. la comine la debourse in bon peu larzent pou ton placard. a toué+les 3 cadavres que ti va deterrer, na encor la place pour tes clowns. na meme in place pou roro. mette toutes avec.

10.Posté par fékroircinmétier le 05/05/2011 13:28
Réfléchissons deux secondes dans toute cette histoire on a en fait créé un tsunami mais pour cacher quoi exactement, c'est ce que moi je veux savoir, les informations distillées depuis peu ne servent en fait qu'à cacher une forêt beaucoup plus épaisse à mon sens et dans cette forêt ce que l'on cache c'est Roaland ROBERT dommage qu'il y ait déjà quelqu'un d'autre qui porte le surnom de Mr PROPRE sinon il aurait été de circonstance pour RR en effet, jamais on ne s'attaque à lui directement, il est toujours passé pour le bon pendant que les autres étaient des truands, il dit oui quand les autres disent non, "li lé bon son l'entourag non". ASSEZ, disons ASSEZ à cette mascarade. Il est le décideur, le signataire, le garant, l'officier de police, le Maire et il n'est pas le con qu'on voudrait croire laisser les autres décider à sa place. Il prend les décisions, décide, tranche et coupe, il n'y a pas d'autres coupables. C'EST ROLAND ROBERT LE COUPABLE ET PERSONNE D'AUTRE

11.Posté par gratelle le 05/05/2011 21:45
Roro a toujours été le patron et Doris a toujours été son bras armé depuis des années.
Roro augmente le salaire de Doris en le mutant au Gonseil Général : la promotion est réelle même si il ne sera que DGA et peut être que positionné en misouk sera t'il DGS dans quelques temps du Département, n'oublions pas que roro est le numéro 2 du département.

Zanklode lui est K.O par un arrêté de mise au repos. Pas de promotion au rendez vous sur l arrêté signé par Roro le patron pour zanklode : le temps du limogeage a bien sonné Zanklode


12.Posté par a jolaracaille le 06/05/2011 09:13
Autre histoire vraie: un haut cadre de la mairie voit nout zanclode et un chien portant un beau tatouage. YM dit à zanclode : "le chien est tatoué, Monsieur Treport". Zanclode lui répond: "non lé pas à moin sa". Et l'autre qui continue: "la pas sa mi veut dire, mi dit a ou que le chien est tatoué". Et zanclode de s'emporter: "mi vien de dire a ou que le chien lé pas à moin, espèce de ma..." Non zanclode, le chien lé pas à toué, mais lu lé tatoué. toué la pigé?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales