Faits-divers

Roches noires : Malgré l'interdiction, des surfeurs à l'eau pour "éveiller les consciences"


Roches noires : Malgré l'interdiction, des surfeurs à l'eau pour "éveiller les consciences"
 
Malgré le maintien de l'interdiction de baignade aux Roches Noires annoncé à l'occasion d'une énième table ronde ce matin en mairie de Saint-Paul, des surfeurs se sont jetés à l'eau... Ils étaient présents lors des discussions dans la matinée mais ils ont souhaité montrer leur implication dans la problématique requin... à leur manière.

A 14 heures, des membres de Sea Sherphed et de l'association Frères de la côte ont surfé pendant une heure sur le spot des Trois Roches. Ils étaient huit surfeurs et bodyboarders accompagnés de trois apnéistes, un plongeur et des yeux au bout de la digue du port de plaisance. Leur objectif est clair : "Nous souhaitons éveiller les consciences". Aux dires de Christophe Matéi (Frères de la Côte) et de Stéphane Girard (Sea Shepherd), ils sont "une bonne dizaine à pratiquer tous les matins dès 7h sur ce même plan d'eau". Il faut donc sortir de l'hypocrisie selon eux. L'action de cet après-midi va surtout à l'adresse des free surfeurs estime Christophe Mattéi. "Sur dix surfeurs, vous n'en aurez qu'un qui est inscrit à la ligue, les neuf autres non" lance-t-il à l'autorité municipale.

Malgré toutes ces précautions discursives, cette action n'a toutefois pas été du goût du 13ème adjoint à la mairie de Saint-Paul, Emmanuel Séraphin : "Vous donnez le mauvais exemple, notamment aux enfants qui sont en école de surf", a-t-il rétorqué dès la sortie de leur "baignade"...

L'occasion pour l'élu qui porte le dossier requin depuis plusieurs semaines d'annoncer que, dans un mois, les préparatifs en cours pour une meilleure sécurisation de la zone devraient être effectifs à Roches Noires. Décision qui passera par une mutualisation des moyens à travers des contrats CUI (Contrats Unique d'Insertion). Les personnes recrutées, qui sont en cours de formation, auront pour mission de surveiller la zone en apnée ou encore en stand up paddle pendant les heures de surf qui restent à définir. La plupart de ces CUI sont déjà des connaisseurs du milieu. "Des moniteurs ou d'autres professionnels en difficultés financières" à entendre l'adjoint.

"Ce n'était qu'une action ponctuelle. Nous ne sommes pas pour une reprise du surf alors qu'un danger existe toujours. Mais nous voulons montrer que les possibilités existent si on en a les moyens" réitèrent la Sea Shepherd Foundation et les Frères de la Côte. L'exemple de Trois-Bassins en est sûrement l'exemple le plus abouti, avec un système d'observation sous l'eau d'apnéistes.

Sur l'esplanade des Roches Noires, les protagonistes ont en visuel les observateurs recrutés par la mairie il y a deux mois de cela. "S'il a été possible de recruter des CUI pour quinze observateurs, pourquoi ne pas faire la même chose mais pour des gars qui soient à l'eau" estiment Jean-Louis Vidot et Eric Coutelier (Frères de la Côte) car disent-ils, même en chaise haute, la détection d'un squale reste faible.

Enfin, les policiers municipaux ont constaté la mise à l'eau malgré l'arrêté... Exception a été faite pour ces surfeurs qui ne seront pas pénalisés au regard de l'action symbolique qu'ils ont mené ce jour. "Nous avons fait cela dans un esprit pédagogique et non de provoc', les forces de l'ordre l'ont également compris".

L'arrêté municipal peut et doit être levé selon Frères de la Côte à condition d'offrir aux free surfeurs les moyens d'assurer leur sécurité
L'arrêté municipal peut et doit être levé selon Frères de la Côte à condition d'offrir aux free surfeurs les moyens d'assurer leur sécurité

L'action du jour s'est déroulée dans l'eau. Stéphane Girard (à dr.) de la Sea Shepherd n'oublie pas le cas de l'élimination des déchets de poissons sur le port de plaisance
L'action du jour s'est déroulée dans l'eau. Stéphane Girard (à dr.) de la Sea Shepherd n'oublie pas le cas de l'élimination des déchets de poissons sur le port de plaisance
Mercredi 25 Janvier 2012 - 16:54
Lu 3743 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

55.Posté par zou le 19/07/2012 08:28
La seule chose qu'ils éveillent,c'est l'appétit des requins....Et les pêcheurs qui vont devoir trouver une solution( qui les financera eux??!!) pour évacuer les " déchets" du fruit de leur travail !! Les usines et autres qui polluent la mer avec des déchets 'non-bio", on en parle pas...A ben c'est vrai!! Ils ne dérangent pas les surfeurs eux, suis-je bête....N'empêche, les requins exagèrent!! Qu'est-ce qu'ils foutent dans la mer? ils devraient évoluer et se transformer en surfeur, et ainsi pouvoir continuer à fréquenter la mer ....

54.Posté par sgeg le 28/01/2012 06:41
52 de launay
je suis daccord à cette nuance près sur la deuxième ligne : j'aurais dit "sans la plupart des zoreys ".
j'en connais heureusement quelques uns vraiment tip-top , tous intégrés et créolophones.
je suis certain que ce " jeremy " (post 20) n'est qu'une troll tordue.

53.Posté par Caton2 le 27/01/2012 21:16
49. Des menaces? Je tremble de peur... Créolitude? Qui s'opposerait à zoreilitude? Savez-vous que s'il y a zoreiland, c'est parce il y a la sur-rem, qui attire les zoreils? Pourtant, je suis sûr que vous êtes pour la sur-rem, qui est une prime coloniale. Alors on tolère le colonialisme, quand on peut en profiter?
Juste un petit retour en arrière. La Réunion, juin 1646. Un dodo somnole sous un vacoa. Un bruit le réveille. D'une chaloupe débarquent quelques hommes blancs. Merde, des zoreys dit le dodo, pas moyen d'être tranquille!
Moi je suis pour la dodo-itude.

52.Posté par ndldlp le 27/01/2012 16:00
20.
le créole est une langue.
sans les zoreys, la Réunion ne sera pas pire que ce qu'elle est à ce jour.

51.Posté par ndldlp le 27/01/2012 15:51
11. j'applaudis ces propos.

50.Posté par Freud le 27/01/2012 14:26
Pour régler le problème des opposés et éliminer le conflit,
nous faisons disparaître un des opposés mais le conflit demeure.
Les opposés doivent être réconciliés car sans
la nuit on ne peut connaître le jour.
Des drum lines ,si les scientifiques les veulent,mais ils voudront pas , des jolis panneaux,voila ce qui attend les surfeurs sans ce genre de protection . Les fils purs de l'océan montrent le chemin.

49.Posté par Amaodjee patel le 27/01/2012 13:29
@48: c'est vous qui vous plaignez de l'inactivité des pouvoirs publics pour vos drum lines ,et des "écolos bobos" qui gâchent tout.C'est vous qui répétez la même chose .Vous polluez zinfos 974 de vos certitudes et de vos grands airs qui doivent cacher un petit ....cerveau ,et une grande arrogance Caton 2.Mettez la en veilleuse ou vous finirez comme votre ami flores: épingle par la presse,ridiculise pour ses prises de position colonialiste.Le temps des safaris est fini,merci pour la creolitude qui peut enfin respirer.Ensorte a ou la,alé vivre lostrali don !

48.Posté par Caton2 le 27/01/2012 10:22
47. Les australiens ont dix fois mieux chez eux . Ici le personnel hôtelier ne parle pas anglais, les prestations hôtelières ne sont pas de niveau international, il n'y pas de change à l'aéroport (aucune banque n'est preneur, comme le confirmait récemment Patel). Et puis ici, on se fout des touristes, y compris dans les hôtels "de luxe". Quant aux jérémiades, ils s'en balancent parce qu'ils ne comprennent pas le français.
Mais vous incarnez bien ceux qui se plaignent. Pour eux, c'est toujours de la faute aux autres. Vous faites partie du troupeau des bêlants. Et comme les australiens ne manquent pas de moutons...

47.Posté par Julie le 27/01/2012 06:00
42,ne dites pas de bêtises.Si les touristes internationaux ne viennent pas,c'est que la dernière fois qu'ils étaient la ,personne n'a ose prendre l'initiative d'accepter leurs dollars australiens pour échanger le lendemain a la banque,en l'absence de money changer.Les prix dissuasifs des restaurateurs de l'ouest y sont aussi pour quelque chose.Enfin,ces gens la ont une mentalité de gagnants et ils vont pas venir a la Reunion écouter les gémissements des français toujours contre,contre ceci,contre cela,comme vous a se plaindre continuellement .A mauriçe et aux Seychelles ,les gens composent,vont de l'avant et ne regardent pas en arrierre.

46.Posté par sgeg le 26/01/2012 21:32
45
c'est ce que dit ta femme !

45.Posté par john galt le 26/01/2012 20:57
C'est vrai, sgeg, ce nom lui va comme un gant

44.Posté par Caton2 le 26/01/2012 18:48
41. En p-pleine cri-i-se d'ado-do-lescence Thi-ierry? En révo-olte contre les vi-i-eux crou-ou-outons?
Bé-é-é, c'est pa-pas bien. Tu t'y co-co-nnais en gé-o-o-o- po-politique? Fau-au-dra m'a-ap-prendre...

43.Posté par sgeg le 26/01/2012 18:48
41
vieux crouton aigri....j'aimerais bien voir ta tronche pour voir qui date le plus ! LoL !
pour le reste , je n'interviendrai plus ici sur ce sujet , la concentration de va-de-la-gueule y est trop élevée. vous me faites penser aux rigolos avec leurs 2000 litres d'essence...les rois du pétrole !
après avoir lu leurs posts ici et constaté le ton matamore vendeur de peau d'ours avant de l'avoir tué
qui insultaient carrément ceux qui avaient l'audace de les contrer...je leur avait posté que vu leur niveau de prétention et de suffisance ils ne pourraient que se planter lamentablement.
c'est trè exactement ce qui leur est arrivé...donc 1 et ...zéros.
alors vu que les gros matamores qui cherchent à imposer ici leurs vues sont exactement dans le même ton , arrogance , suffisance , insulte....ils finiront aux oubliettes ou au tribunal...selon...
car les conséquences en jeu sont d'un tout autre niveau que quelques litres de carburant fantôme !

42.Posté par Caton2 le 26/01/2012 18:03
39. Juste un petit bémol sgeg. Dans un pays totalement soviétisé, les autorités ne feraient pas de quartier aux requins, afin que leurs graines de champions de surf puissent s'entrainer librement.
En fait, le préfet balise devant les organisations écolo-terroristes. Et comme en haut lieu, en période électorale, on ne veut pas se mettre à dos les écolos, il a du recevoir comme consigne de temporiser en noyant le (problème) requin.
D'autre part il n'y a pas de tourisme international à La Réunion, juste du tourisme local et du tourisme hexagonal essentiellement de "tour operator". Les hexagonaux fréquentent surtout les piscines et les lagons de leurs hôtels. Les locaux ne réagissent pas tant que ce ne sont que des surfeurs qui sont touchés.
L'enjeu économique n'est pas énorme et les politiques locaux ont vite choisi de ne rien faire qui les engagerait trop, et de laisser la main au préfet.
Ce n'est pas du tout la même situation à Maurice et aux Seychelles, où le tourisme international est la base de l'économie nationale.
C'est cependant un très mauvais calcul car à la longue, la réputation de La Réunion-plages-à -requins, dissuadera les hexagonaux de venir. Quant aux touristes internationaux, je crois qu'on les attendra encore dans dix ans.

41.Posté par Thierry L. le 26/01/2012 17:16
Chaque article requin voit sempiternellement les vieux croutons aigris parler comme des sommités.L'exemple du post 39 qui essaie de faire un parallèle Seychelles-Maurice-Reunion montre le haut niveau d'expertise de la bêtise .Ici : subventions européennes,héritage scientifique du siècle des lumières,conflits d'intérêt ,Unesco,etc. Conseil : cesser de lire sgeg magazine et commencer la geo politique .

40.Posté par Caton2 le 26/01/2012 16:27
37. Quand vous allez au supermarché, vous évitez le rayon poissonnerie?
De l'huile, de l'huile, oui mais de foie d' morue!

39.Posté par sgeg le 26/01/2012 16:19
37
point 1 : tous ceux qui font des remarques sur mon psudos sont de parfaits idiots , c'est un test que j'ai mis au point il y quelques temps et qui affiche des résultats de 100% et en fait les vrais parfaits idiots ne sont pas si nombreux à l'usage...mais pour ce qui te concerne , bravo tu fais partie du podium !
ensuite :tu ne sais pas lire;je n'ai jamais écrit que je souhaitais spécialement la chasse des requins et tes projections sur mes prétendues ambitions meurtrières sont à se pisser dessus de rire tellement le ton que tu emploies pue la prétention et " le melon "...
c'est très exactement ce qu'un paquet de monde de la majorité silencieuse mais qui ne s'expriment pas toujours publiquement pensnt de vous et de votre bazar de moucates !
pour le rest tu peux déblatérer ceux que tu veux , les états comme maurice ou les seychelles ne prennet pas d'aussi savantes précautions , ils dégagent les requins parce que cela est leur intérêt.
alors pourquoi les autorités de la réunion préfet et région, ne le font pas ?
c'est parce que dans ce pays soviétisé , le chantage à la détérioration de l'image par l'utilisation des médias est un risque qui leur fout les jetons , c'est tout.

38.Posté par pas assez le 26/01/2012 16:00
c'est bien ,mais il faut tuer,prélever,drumliner ,tuer ,prélever ,et ces petites mesurettes de surveillance seront bienvenues ,mais c'est pas suffisant .Peut mieux faire les surfeurs !

37.Posté par Des illusions le 26/01/2012 15:28
Mon pauvre sgeg le bien nommé ,post 36 .Vous avez parfaitement resumé la situation avec votre
"je me fous des certitudes arrogantes d'individus qui prétendent connaitre le sujet alors qu'il n'ont jamais eu à régler pareil problème où que ce soi" Nous,on se fout de vos desirs de chasseurs frustré,le comité requin installé par la prefecture le 6 fevrier va faire voler en eclat vos ambitions fantasmatiques meurtrières et ce ne sont pas les ecolos bobos qui y seront pour quelque chose mais les scientifiques ,sur représentés à cette réunion cruciale pour la suite.

Si vous saviez comment ces gens là se foutent de vos delires de prélevement ? Vous allez bien le sentir passer ce comité ;
Buyle doit etre pour vous un ecolo bobo quand il dit que "le problème requin n'existe pas mais qu'il faut changer de mentalités et cesser d'aller en mer comme au supermarché "

Dommage pour vous , mais c'est lui que l'état ecoute pas vos délires colonialistes de vider la mer de ses poissons pour votre petit plaisir .Conseil .le 6 au soir ,achetez de l'huile ,ça passe mieux...

36.Posté par sgeg le 26/01/2012 14:22
33 caton 2 "" Le jour ou un baigneur se fera croquer, la lucidité reviendra. Faut-il en arriver là? """
effectivement on ne parle que des requins et des surfeurs quand ce n'est pas l'inverse...lol !.
les risques encourus par le baigneur local ou touriste lambda ne semble pas préoccupér ces " je maitrise le sujet " auto-proclamés....et le dispositif exact pour boucan et les roches ce sera quoi ?
10 surfeurs à l'eau avec 4 zodiacs , deux jet-skis , cinq plongeurs et une douzaine d'alerte à malibus perchés sur leur chaises hautes jumelles collées auc yeux pour assurer leur " sécurité " alors que pendant ce temps une centaine ou plus de baigneurs pourront échanger urine , micoses et autres gentillesses enfermées dans le micro-périmètre de leur zone protégée par le filet ? génial !
en tout cas depuis le début de cette crise chaque fois que je vais à la plage , je passe par boucan et les roches , il n'y a plus personne ni sur la plage ni aux terrasses autrefois bondées alors qu'il devient parfois compliqué de se garer sur certains endroits du lagon autrefois moins fréquentés comme ermitage ou trou d'eau...une situation totalement absurde !
pour ce qui est des solutions , et je me fous des certitudes arrogantes d'individus qui prétendent connaitre le sujet alors qu'il n'ont jamais eu à régler pareil problème où que ce soit...c'est simple :
il faut autoriser la pêche aux requins non-protégés y compris et par dérogation spéciale dans la zone de la réserve marine puis faire des bilans réguliers de la situation. cela ne dispensera pas de dispositifs
de surveillance accrue en parallèle , mais sur le long-terme , c'est la seule issue.
alors si les adorateurs compulsifs du squale ne peuvent supporter que l'on ose tuer entre 30 et 50 requins par an ici à la réunion , je leur suggère d'aller exercer leur talents de justiciers zécobobo au yémen où les pêcheurs en tuent plus d'un million par an !

35.Posté par JORI le 26/01/2012 12:55
"S'il a été possible de recruter des CUI pour quinze observateurs, pourquoi ne pas faire la même chose mais pour des gars qui soient à l'eau" . C'est vrai il a raison, quelques apnéistes constamment à l'eau, quelques bateaux en surface, des surfeurs d'accompagnement au coté de chaque surfeur, des plongeurs sous marin qui surveillent les apnéistes, un bateau pour ravitailler les bateaux en surface, des plongeurs pour assurer la relève avec ceux qui sont à l'eau, de même que pour les apnéistes. Des pompiers à proximité du lieu de surf pour intervenir soit sur un surfeur, un apnéiste, un plongeur attaqué soit pour un requin blessé ou tué par un plongeur. Un hélico qui supervise tout ce beau monde et en liaison permanente avec les pompiers. En cas d’attaque groupée de requins, pré positionnement en permanence d’une unité des forces spéciales équipée d’un zodiac et de fusils sous marins à répétition, à relever régulièrement pour être au top H24. Je pense qu'avec tout ça, la sécurité de nos surfeurs est assurée au maximum. Pour le cout, on s'en fout un peu, c'est une histoire de politiciens et d'impôts, un autre débat en quelque sorte. Euh ! mais tout ça pour combien de surfeurs et combien de sites (spots comme ils disent) déjà ?.

34.Posté par changer les mentalités et la perception du risque requin le 26/01/2012 12:17
32.Posté par lebian
Je ne suis pas sur qu'un apnéiste ne soit pas autant vulnérable qu'un surfeur...


une video pour affiner tes observations. Tu peux mettre le curseur à la minute 5:00

33.Posté par Caton2 le 26/01/2012 12:06
26. Vous n'avez pas tout lu, ou vous avez oublié.
Je n'ai pas de solution miracle bien entendu. Ce que je déplore c'est le manque d'humilité (bien française) des différentes parties. Chacun défend sa vision, voire son territoire. Et surtout, la polémique à propos de la pratique du surf, pour des raisons de clivages sociaux, déchaine les haines, occupe toute la place du débat, et occulte tous les autres risques.
Et puis on lance des études sans prendre en compte les études existantes (notamment australienne - que j'ai citée) qui ciblent particulièrement les comportement du requin bouledogue, notamment en zone de baignade. On balaie d'un revers de main les moyens de protection employés ailleurs dans le monde, depuis des décennies (drum-lines), On nie le problème requin en mettant l'accent sur un problème comportemental humain, en faisant fi des observations et des statistiques qui démontrent qu'une telle augmentation d'attaques en une année ne peut être expliquée que par des imprudences et/ou un comportement inadapté aux risques marins.
Et comme le préfet n'a pas su fédérer les bonnes volontés et donner une ligne claire, et que les élus (à part Didier Robert), pour plaire à leurs électeurs, comme d'habitude, mettent de l'huile sur le feu, c'est le bordel.
Pour parer au plus pressé, employons ce qui marche le mieux, même si ce n'est pas parfait et que ça peut tuer quelques requins: les drums lines. Rien n'empêche de déployer également d'autres moyens et de continuer les études.
Le jour ou un baigneur se fera croquer, la lucidité reviendra. Faut-il en arriver là?

32.Posté par lebian le 26/01/2012 11:22
31.Posté par Hors sujet le 26/01/2012 08:42

@ Hors sujet: tout à fait d'accord avec toi. Je ne suis pas pour la censure, mais le modérateur du site devrait quand même intervenir quant on dérape à ce point... C'est déplorable de lire certains commentaires et blessant même.

Pour ce qui est des requins, je ne suis pas contre les surfeurs, je ne les associe pas à des hippies fumeurs de joint au coin du feu. Je pense juste que la sécurisation de l'océan relève de la mission impossible. Si on met plus de monde à l'eau (apnéistes notamment), ça augmente la probabilité de rencontre avec un requin, donc d'attaque... Je ne suis pas sur qu'un apnéiste ne soit pas autant vulnérable qu'un surfeur... En fait, les solutions proposées me paraissent fragiles... Et je n'ai pas grand chose à proposer en revanche...

31.Posté par Hors sujet le 26/01/2012 08:42
Les débats idiots et stériles sur les zoreys et les créoles sont hors-sujets. OUi le créole réunionnais est UNE LANGUE REGIONALE, pas un dialecte, ni un patois... Maintenant basta, on parle du sujet et on n'arrête de partir en sucette : on se respecte, 1 . on est tous des immigrés et 2. on respecte les traditions et coutumes de la Terre qui vous accueille, règle universelle. Le racisme, même light ça pue et... imaginez la réaction des métros et autres touristes qui viennent lire ce type de commentaire para-raciste : il se dit qu'il ne viendra pas en vacances chez nous, que les gens se tapent dessus alors qu'en vrai, chacun sait que c'est faux. Derrière un écran, les racistes de tout poil s'en donnent à coeur joie par contre...

30.Posté par Assenjee.m le 26/01/2012 05:02
Quand je vous dis que dans zoreil land, on est au dessus des lois!

29.Posté par Zoreil 16 ans de Réunion le 26/01/2012 06:15
20.Posté par Jérémy le 25/01/2012 22:58


Alors là mon gars tu as tout faut...un vrai discours de colon de merde...ceux qui rabaissent pour mieux tenter de les regarder de haut.

C'est toi qui va rentrer chez toi dans ton pays la Fronze..ici, c'est la Réunion et c'est pas la France...la France c'est à 10 000 km...un morceaux de terre devenue Française mais qui aurait tout à fait pu être anglaise ou hollandaise...

ton discours c'est celui des sales zoreils qui débarquent qui ne respectent pas les créoles et leur langue, qui ne mange pas de carry mais qui profite de l'ile un moment et se barre rentrer dans leur région rempli de con aigris.

Ici on dit bonjour et on sourit...pas chez toi.


Le créole ne sert à rien? pauvre tache..et la culture c'est quoi selon toi?
va raconter ça aux Corses ou aux Bretons....

ça me fait honte d'être Français quand j'entend ce genre de discours facho.

C'est pour ça que je suis bien ici avec les créoles, que j'aime leur langue et leur culture et que je ne supporte plus beaucoup les abrutis dans ton genre.

Rentre chez toi dans ton pays la Zozland


28.Posté par tic tac tic tac le 26/01/2012 06:09
a 20 attention a se ke tu di le creole et une langue,si elle ne l'est pa comme tu di alor votre pa toi francais ne l'est pa non plus, c toi ki ne la compren pa notre langue et on l'apprend pa en 2 jours pour ton info et je veu bien voir kel avencer vou nous faite a par tt nous prendre et de dire ke sa vou appartien.tien pour te faire parler encore un peu va dire o mahorais ke leur langue c pa une langue et kon peu l'aprendre en 2 jour et ken plus kil son francais et kon sen fou de leur langue vu kon ne le parle pa et ke si vou etier pa la il avenceron pa pffffffffffffff tu delire grave mon gar, mai je mai pa tt les zoreil dans le mm sac.tu voi c facile de dire de tel annerie ken on conner rien de notre iles et con croi con et en terre conqui.et pui en sort a ou si ou lé pa conten ou na ca pren consten.

27.Posté par pipoteur le 26/01/2012 05:46
Là je crois que l'on a tiré le gros lot avec Jérémy! Le temps béni des colonies! Ya bon banania.
C'est forcément un troll non? ça n'existe plus des abrutis de ce genre? si?
Ben oui tiens pourquoi tant de langues inutiles? Pourquoi tout le monde ne parle pas comme moi: français!

26.Posté par PHILIPPE CUVE LAID le 26/01/2012 04:57
@21:que proposez vous de mieux ? Prélever ? ouvrir la reserve ? Pendant ce temps là,les ecoles de surf ,et pratiquants occasionnels peuvent abandonne rleurs pratiques ...Peut être aller poiner au chômage et augmenter nos charges et imôts ? Ou bien se reconvertir comme vous à surveiller dans les cyber medias tout ce qui sur la crise requins,ne va pas dans votre sens ? le panoptimse:surveiller /punir,vaste programme ! Je vous ais entendu depuis 1 AN critiquer et vous moquer de toute inititiative ,mais que proposez vous pour sortir de la crise requin ,soyez explicite s'il vous plaît .

25.Posté par pedagogue le 26/01/2012 04:39
@8,non Mr Caton 2,c'est EXACTEMENT L' INVERSE. Cettte demonstration etait pour chiffrer ce qu'il convient de faire pour ceux qui ne sont pas licenciés à la ligue ,à la fédération française de Surf et il faut s'ocpper de les protéger . C'stjustement pour eux ,pour le pratiquant lambda ds roche noire s(pour l'instant ,puis il faudra perénniser l'action aux aigrettes,etc..) que cette démonstration d "surf en sécurité en rendnt la plage aux usagers" a été faite . @18 :vous devriez savoir que depuis sa création, Frères de la côte atoujours lutté contre la mentalité black shorts et loalisme /territorialisme . Eveillr les consciences a été peut être dit par un intéréssé pour dire :"surfer oui ,mas dans ces conditions ,c'est possible .ça s'adresse autant à ceux qui prennen tdes risques inconsidérés qu'àux élus ,qui peuvent voir que c'est pas insurmontable ,et que demain les roches noires peuvet rovrir ,accompagnés de ce DISPOSITIF .... qui e t prévu,rapellons le encore une fois ,pour les non licenciés et les pratiquants "hors establishment",le splus exposés.Eric dargent ,eddy aubert ,mathieu ne surfaient pas au mileu d'un club d surf ,mais seuls ...

24.Posté par lebian le 26/01/2012 00:18
ca dérape pas un peu là :) ?

On parle de requins!! Ce serait sympa d'éviter de polluer le débat avec vos conneries sur les créoles et les zoreys.

Un zoréole...

23.Posté par Caton2 le 25/01/2012 23:59
22. Apporter à La Réunion

22.Posté par Caton2 le 25/01/2012 23:35
20. J'imagine mal ce que vous pouvez apporter La Réunion... En tous cas je préfère le créole à votre affreux patois de français.

21.Posté par Caton2 le 25/01/2012 23:04
18. C'est bien ce que je pense. Une usine à gaz. Il y aura bientôt plus de surveillants, guetteurs, etc., que de surfeurs!
Qui sera pénalement responsable? Ben, pourquoi pas la ligue? C'est elle qui pilote ce "machin".
La ligue doit avoir une assurance. Je parie que les assureurs vont faire la gueule et se venger sur la prime. Il faudra augmenter les cotisations...
Oui c'est vrai que tout ce dispositif ne garantit absolument rien. Les bouledogues ne se montrent pas. Ils nagent sur le fond. Donc les observations de surface ne servent à rien. La visibilité sous marine ne dépasse pas quelque mètres, quand elle n'est pas nulle, dans les zones de surf.
Et surtout Il faut garder à l'esprit les observations faites par des scientifiques australiens, le jour de l'Australia day, en baie de Sydney. Sept requins bouledogues marqués ont été tracés, circulant parmi les baigneurs, sans que personne ne les remarque...
Mais pourquoi bouder son plaisir devant le spectacle offert?
Les bergers des mers sont contents, ils ont trouvé leur place à côté des pirates d'opérette de Mattei.
Le préfet finance et adoube; de pirates les voilà corsaires!
C'est beau comme une tele novela: après la haine, l'amour! J'en pleure d'émotion...

20.Posté par Jérémy le 25/01/2012 22:58
@sirfocolon et aux autres!

Faut atterrir! Et vite!
D'abord le creole c'est pas une langue. Ensuite on est en france: on parle français.
Tu sais que la réunion elle est française?
Alors on a pas besoin d'apprendre le créole pour etre reunionnais! Et puis quoi encore! Et d'ailleurs "apprendre" le créole? N'importe qui peut l'apprendre en deux jours si il veut! Mais a quoi ça peut bien servir? Et quel réunionnais apprend le créole?

La réunion c'est la france, il serait temps que vous l'acceptiez et que vous le compreniez. Si cela vous plait pas , c'est à vous de partir dans un pays qui vous plaira. Mais je vous préviens votre patois tout le monde s'en fichera parce que comme içi cela sert à rien...

Nous on est chez nous comme partout en france. Et on fait plus avancer la réunion que beaucoup de réunionnais qui passe leur temps à critiquer les zoreys.
Sans les zoreys, la réunion serait encore à tous parler créole! Imagine le développement de l'ile avec ça! Alors les critiques anti zorey sa suffit!

19.Posté par sirfocolon le 25/01/2012 22:12
@12

Tu as les mêmes arguments que les colons de français en algérie avant la décolonisation!
Regardez les harkis: ils sont algériens! (bon ok ils parlaient pas la langue, ne connaissait rien en profondeur de la culture du pays où il vivaient....mais pas grave!)
C'est pas parce que les gars sont nés içi ou qu'ils y vivent depuis 30 ans qu'ils sont réunionnais!!! Un anglais de culture qui vit en france , il va dire qu'il est français???
Rien que dans les anciennes colonies actuels dom tom que n'importe qui qui débarque se dit réunionnais! Et même si dit savoir mieux que les réunionnais ce qu'il faut pour la réunion!!
Champion réunionnais..wouah wouah wouah!!!!! Les jeremy flores ou les arnaud lavergne??? tu crois vraiment cette blague?
Non mon gars: champion français vivant à la réunion, mol! c'est tout!
Ok le gars mets un peu de mots créole dans son français ( pour flores hein, lavergne meme pas capable!), ok le gars fait dé troi cari! le gars écoute le maloya!
Et après? C'est ça pour toi etre réunionnais??
La bonne blague! c'est sur que si tu limites à ça la culture réunionnaise: je comprends que en tant que "réunionnais de souche" tu considéres qu'il ya pas de débat zorey/réunionnais...parce que pour toi c'est que dalle être réunionnais!!! Il y a pas de débat: il ya plus que des zorey! l'algerie aux harkis!

C'est à trop faire de surf que t'as pas eu le temps d'apprendre et de respecter un minimum de ta culture? mdr!

18.Posté par sgeg le 25/01/2012 21:53
8 caton 2
ce disposistif ressemble à une usine à gaz et repose sur la mentalité " black-shorts " en vigueur sur pas mal de spots hawaïens ou il est souvent interdit à tous " hawlies " (non-hawaîens , l'équivalent de nos zoreys ) de surfer à quelques exceptions près ( mais la faut être minimum champion du monde et
encore c'est pas automatique ) souvent au nom de la sécurité ( bon c'est vrai que ça surfe tès très gros
sur certains spots ) alors que ce n'est au fond qu'un paravent pour une apropriation localiste du spot.
le côté drôle de la chose c'est qu'à la réunion , ce soient des " hawlies " qui dictent la loi....
plus grave , il faut vraiment se voiler la face ou être ignorant sur le comportement des requins pour croire que pareil dispositif pourra réduire le risque au point de ne plus avoir la moindre attaque !
dans ce cas funeste la question sera la suivante :
vers qui se retourneront les familles des victimes ou les victimes elles-mêmes qui n'auraient été " que "
bléssée . Qui sera pénalement responsable en cas de drame ?

17.Posté par David ASMODEE le 25/01/2012 21:27
Qui est responsable en cas de mangeage de grainosses ?

16.Posté par Amnésies ? le 25/01/2012 21:24
Les squalophiles et autres transfuges auraient tout intérêt à cesser leurs amalgames foireuses autour du FN. C'est la marque ce ceux qui n'ont aucun argument à apporter au débat, sinon les insultes. Certains des amateurs ce cet amalgame honteux ont la mémoire décidément très courte et je ne veux pas icl la leur rafraîchir, ça ferait trop mal.... Le racisme est un fléau et ces amalgames gratuits le favorisent : on banalise l'extrême droite. Traiter de fasciste votre adversaire au seul motif que vous ne disposez pas des ressources intellectuelles pour contrer ses arguments, ça fait pitié.

15.Posté par Un participant de l''atelier blabla du matin le 25/01/2012 21:18
excellente initiative. Par le passé, Christophe Mattéi a dit beaucoup de connerie sur les hypotheses requins mais là il a raison et remonte dans mon estime.

A l'inverse pour le sous prefet et Mr Seraphin c'est exactement le contraire. On pouvait les croire de bonne composition et essayant de faire au mieux, on s'apercoit qu'il n'ont absolument pas l'intention de "changer leur mentalité et leur perception sur le risque requin". Leur stratégie consiste a mettre un systeme de bouclage perrene qui ressemblera aux delires du maire de St loeuf a l'image de ce qu'on a lors de l'episode de l’hélicoptère: pour un signalement ponctuel, tous le territoire de la commune a ete bouclé pendant 4 jours .

Le sous prefet a laissé entendre que lui et la mairie de St paul savaient qu'ils depassaient le cadre legal de la loi et font le choix de bluffer car le seul risque auquel ils s'exposent est le risque tardif d'etre retoqué par le tribunal Administratif. Ca n'empeche pas le sous prefet de dire: en attendant je m'en lave les mains et ca vous coutera 38 euros.

La multiplicité des recours administratifs ne les fera pas reculer tant qu'ils n'auront rien a perdre et tout a gagner

14.Posté par drapeau en berne le 25/01/2012 21:05
Sur le site facebook de sea shepherd: il ya un drapeau de la réunion. Bien!
Mais sur les courriers, sur les tee-shirts, sur toute la com: drapeau? quel drapeau? La réunion? quel réunion?

Quand sea shepherd avait besoin de faire réunionnais pour bien montrer que les surfeurs étaient en majorité des zorey qui s'en fichaient complétement de la réunion , des côtes, de la faune, de l'environnement de la réunion et des réunionnais mais ne désiraient que préserver leur petits plaisir et leur source de revenus financiers....ils mettaient en avant la réunion. (enfin juste le drapeau en meme temps!!)

Maintenant qu'ils sont installés on voit leur vrais visages: tiens ? il est où la le réunionnais dans la bande? Ils font même pas comme les surfeurs! D'habitude les surfeurs , ils mettent toujours un réunionnais devant pour la photo histoire de faire "péi"!!

Sea shepherd meme pas besoin!!

En fait, je le savais depuis le debut: sea shepherd c'est moins blaireau que les surfeurs, ok...mais en fait c'est les mêmes!

13.Posté par métissemélisse le 25/01/2012 20:56
Oté! ben lé vré lès a zot alé sirfé si zot i vé!

Ou donne bann commerçants un carreau provisoire pour aide a zot, banna i rode pou pran pou zot pou toultemps!
parét pou bann sirfèr la! I seye protès a zot bann rokin, zot i vé pa , zot i vé alé sirfé tou d' suite! Moin mi di: lé pokor bien protézé? ben lés a zot alé mém!!!

Toute bann sirfèr i koz an kouyon su nou, su la réunion, lés a zot alé! Nora moin profitéur grande bouche terla la rénion!

12.Posté par tété le 25/01/2012 20:36
je surfais et ne surfe plus;
moins impliquer du coup de fait
j écoute ,observe chaqun à de bons arguments: ce que j arrive pas à comprendre comment.... les critiques ,en particulier envers les surfeurs alors que les auteurs ne sont du tout pas concerné,"ils commence à nous les pomper" que l on interdise carrément le surf!les surfeurs seront de vilain hors la loi, avec l image de bon à rien cheveux blond fumeur de joint ect
de nombreux chts du monde de france sont des produits Péi!et ti marmaille na dan coco

par contre je n ai pas noter cette fois ci l association surfeur=zoreil,
bon nombre sont Réunionnais "de souche" et de coeur; je ne pense pas le débat" zoreil dé hor "n est pas le débat n a pas lieu d être.
Maintenant nous aurons obligation d être licencié ?Mr Matéî avez vous été licencié depuis que vous surfez?je ne suis pas sure, vous pratiquiez votre passion tout de même.je sais que maintenant pour faire du vélo de la rando et autre loisirs je serais dans l obligation d être licencié ou bien de m abstenir

Sea shepherd jusqu à présent je ne connaissais pas vraiment , leur action est louable,mais est ce du fait, cette polémique médiatisée à la Réunion,vous affichez votre logo !
note les free surfers n ont jamais parlé d irradiation de tous les requins de l ile, ils aiment la mer et ce qui y vit et ont conscience que le requin est dans son élément "chez lui" les tontons surfeurs" me disaient qu il y avait des pointes noires,plus à l heure actuelle: le bouledogue est til en cause?
tous s acorde que la pratique comporte des risques, et des règles à respecter pour les minimiser, tard le soir ,eaux troubles, seul...... qu elles soient déjà appliquées voir obligatoires
Mr Robert a été plus réactif,Saint Paul n avait t il pas le moyens pour en faire autant.
une solution en bonne entente va bien être va bien aboutir et malheureusement déconvenir pour certains dure tâche pour les élus.....économiquement je pense qu il faut s en inquiéter.Zoreiland se dégrade ,il ne faudrait pas oublier que nous une région touristique. ce n est pas qu un problème surf ou pas surf; et les hauts ne doivent pas être oublier en tirer des leçons, nous ne sommes pas à labri d' un problème de m^me ordre ,le Maido, pour réagir dans la même bêtise , :"je men fous ,je n y pas les pieds , d cela coute en rapatriement en hélico, fermons les piste forestière et laissons la nature, plus de sentier , de plus tous ces randonneurs ne sont pas licenciés. "voyons un peu plus loin.
pour finir
heureux de voir que des associations PPR, sea shepherd,LRS,les fréres de la mer ....oeuvrent comme quoi l individualisme est réservé aux critiques.

11.Posté par éveilleur de conscience le 25/01/2012 20:35
Eveiller" NOS consciences ? Pour qui se prennent ils? Alors tout le monde est incapable et dans l'erreur sauf eux!
Décidémment, à saint-gilles c'est la foire des lumières!
On a les commerçants qui savent mieux que la mairie "macro" et les autorités "pourries" ce qu'est la loi et l'intérêt de la population et de l'ile. ça pour éveiller leur porte monnaie! Ils savent!
On a les surfeurs qui savent mieux que les autorités ""ripoux" et les scientifiques "vendus" ce qu'il faut faire dans l'interet de la population et de l'île : entendre tuer tous les requins, détruire la réserve naturelle, foutre des barbelés dans la mer. Ca pour éveiller leur terrain de jeu! Ils savent!
On a maintenant les ]usea shépakoi" qui savent mieux que les décideurs réunionnais "incompétents" ce qu'est la mer et la meilleur façon de proteger les reunionnais et l'ile: a savoir les écouter eux qui ont la conscience trop "aware" tu vois. Parce que nous , reunionnais (decideurs, autorités, mairie, scientifique) on a une conscience trop "ilienne" tu vois...faut "s'éveiller " les mecs!

C'est pour ça qu'il y a que des métros super éveillés sur la photo! Ouf les
sea zorro shépakoi" sont arrivés !

10.Posté par yeux ouverts le 25/01/2012 20:24
moi je vous dis malheureusement je ne souhaite pas qu'ils se fassent bouffer parce que ça pourrait donner une intoxication aux requins avec tous les produits qu'ils se mettent dessus et donc ils polluent la mer.
en fait ils répondent bien à l'archétype du surfeur sans cerveaux car en plus en cas de problème faut venir les sauver moi je laisserais les requins les bouffer
lol

9.Posté par jhonny be good le 25/01/2012 19:55
réponse : ils montrent la voie en:
-occupant la colonne d'eau
-assurant une securité complète (zodiac,standup,apnéistes)
-prouvant qu'un bouledogue se voit de sous l'eau,pas du bord
-expliquant ce qu'l faut faire putôt que de laisser le surf au roches abandonné
- montrant que les usagers de la mer peuvent se compléter et mutualiser leurs compétences

sans apeller un masacre de requins comme ce con de pere flores ,bref ils assurent ,voilà qui va redresser l'image de pourri gâtés de surfeurs comparés au FN pour leurs volonté de tuer

8.Posté par Caton2 le 25/01/2012 18:54
C'est bien beau tout ça! Sauf que les "free surfers" sont montrés clairement du doigt par Monsieur Mattei: "Sur dix surfeurs, vous n'en aurez qu'un qui est inscrit à la ligue, les neuf autres non!"
Ah bon? C'est gênant? Il faut maintenant s'inscrire à la ligue pour faire du surf? Ben oui. C'est ce que veut Monsieur Mattei. Et ce que veut Monsieur Mattei ne se discute pas!
Sachez-le surfeurs "libres", désormais il faudra s'inscrire pour faire du surf "sécurisé", parce qu'il sera "encadré".
Le projet pour la sécurisation des spots est porté par la ligue, et financé par l'État et la Région.
La préfecture a validé l’embauche de 12 observateurs en contrats aidés qui seront positionnés dans l’eau aux côtés des surfeurs pendant leur séance. Ils alterneront surveillance sur l’eau, depuis un stand-up paddle, et sous l’eau en apnée, pendant qu’un entraîneur sera hors de l’eau face aux vagues. Coût du dispositif comprenant planches, palmes, masques tubas, shark-shields, bâtons repoussoirs et appareils de radiocommunication: 350 000 euros.
L'État finance à hauteur de 230 000 euros. La Direction Jeunesse et sports finance à hauteur de 100 000 euros et la Région apporte un complément de financement de 25 000 euros.
Voilà pourquoi Monsieur Mattei se sent autorisé à parler haut et fort. Surfeurs libres, rentrez dans le rang!

7.Posté par noe2012 le 25/01/2012 18:36
Très bien !
On ne va pas se laisser embêter par des arrêtés idiots et sans fondements à la quéquette légère ....

6.Posté par L''Ardechoise le 25/01/2012 18:07
A 4 : il est bien connu que les gens de la "Sea Shepherd" sont d'éminents pédagogues!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales