Société

Robert Moy débarqué de la direction de Réunion Première ?


Robert Moy débarqué de la direction de Réunion Première ?
Après une sortie médiatique "fracassante" la semaine dernière dans un entretien accordé à nos confrères du Jir, le directeur de Réunion Première, Robert Moy, aurait été débarqué de la direction de la station réunionnaise, au profit de son adjoint Gérard Hoareau qui assurerait l'interim selon certaines sources.

Déjà annoncé sur le départ par des rumeurs circulant depuis quelques semaines, le directeur de la station de la Réunion, arrivé en poste le 1er avril 2011 en remplacement de Benoit Saudeau, n'a pas mâché ses mots sur la gestion des stations régionales de France Télévisions en Outre-mer, la qualifiant "d'hyper administration".

A la seule lecture de l'entretien, l'avenir de Robert Moy à la tête de Réunion Première était compté. Dénonçant des amputations de budget ayant eu des effets sur l'audience du premier semestre 2012, un budget de production amoindri de 250.000 euros (sur 1 million), une machine lourde et complexe… Robert Moy n'a pas hésité à dire tout haut ce que beaucoup de personnes pensent tout bas du groupe Outremer Première, anciennement RFO, depuis des années.

Pour Robert Moy, la chaine n'avait pas "d'âme" et passait plus de temps à "gérer des problèmes administratifs que le contenu des programmes", n'hésitant pas à annoncer "l'arrêt de mort des chaines de l'outre-mer" s'il n'était pas rapidement procédé à un remaniement en profondeur du "bateau amiral" Outremer Première.

On laisse imaginer la réaction des instances parisiennes à la seule lecture de l'interview, d'autant que Robert Moy était attendu le jour de la sortie de l'entretien à Paris pour une réunion avec l'ensemble des directeurs de chaines du groupe Outremer Première. On peut se poser la question sur le timing parfait de la parution de l'entretien. Est-ce un coup de communication parfaitement maitrisé ? Et pourquoi ? Seul l'intéressé pourrait y répondre...

Dans les couloirs, il se dit que son adjoint de direction, Gérard Hoareau, aurait déjà pris, depuis lundi, la suite en "intérim", le temps pour la direction du groupe de trouver un nouveau directeur pour la station. Au siège de la Technopole, une seule réponse nous est livrée : "Robert Moy est parti en congé". Des vacances qui tombent plutôt bien…
Mardi 3 Juillet 2012 - 15:56
Lu 2851 fois




1.Posté par rsl le 03/07/2012 22:45
très peu de directeur ont eu le courage de mister MOY sur l'existence même de rfo( j'arrive pas à dire reunion 1ere et encore moins à l'écrire)
Je salue son franc parler et je souhaite que ses congés soient des plus agréable!
Je ne veux qu'une chose que la création de france3reunion soit effective et la disparition pure et simple de rfo

2.Posté par Caton2 le 03/07/2012 22:56
Gérard Hoarau était déjà le directeur de fait de la station. Comme on dit, il y en avait un pour faire chier l’autre. Ce n’est qu’un épisode ultra périphérique de la lutte de pouvoir au sein de la direction générale de RFO à Paris.
Gérard Hoarau conservera t-il le pouvoir? Cela dépendra du bon vouloir des socialos. Mais le dernier carré des antillais fait de la résistance. Pour mémoire, Hoarau était l’adjoint de Patel à une époque où la station pouvait encore être qualifiée de « régionale ». Ensuite elle est devenue « parisiano-antillaise ».
(à suivre)

3.Posté par ZembroKaf le 04/07/2012 08:57
RFO est et sera une station tenu par les antillais de paris...les réunionnais n'ont aucun pouvoir à Paris..."les gora, elyas, sophie...." sont là bas juste "pou bouch' lo zié reyonné " !!!

4.Posté par rsl le 04/07/2012 09:04
les + fautifs dans l'histoire de rfo ,ce sont les télespectateurs eux même.Ce sont eux qui font la télé et non les fonctionnaires à PARIS.20000 personnes devant le siège de st-clotide pour demander des programmes que l'on veut .......................c'est la seule solution.Malheureusement le choix de 10 chaines et plus à sonner le glas de la fin de rfomoribonde.

5.Posté par Pff 1 le 04/07/2012 19:41
D'accord avec rsl ! Ok pour France 3 Réunion , et Francebleue aussi pour la radio , assez des incapables d'RFo

6.Posté par Caton2 le 04/07/2012 20:42
On ne voit pas pourquoi il y a une chaîne de télévision nationale spécialement dédiée à l’outremer, gérée de manière centralisée alors qu'elle comprend des territoires très éloignés les uns des autres géographiquement et culturellement.
Les régions ultramarines devraient effectivement avoir chacune une station régionale, dans le cadre de France 3, comme toutes les régions de France.
Les stations de « Outre-mer première » n’ont aucune autonomie, sauf sur le flux. Ce n’est pas le cas des stations régionales de France 3, qui contribuent largement à alimenter l’antenne nationale en programmes nationaux, tout en assurant le flux régional. C’est ce que nous attendons avec impatience à la Réunion.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales