Société

Rivière St-Louis: Les parents relancent le mouvement pour obtenir un préau


Rivière St-Louis: Les parents relancent le mouvement pour obtenir un préau
Ce matin, la rentrée des classes a été perturbée à la Rivière Saint-Louis devant les grilles de l'école Adrienne Lenormand. Les parents ont en effet relancé leur mouvement pour obtenir un préau pour les enfants. Ce n'est pas la première fois que les parents se mobilisent puisqu'ils avaient déjà bloqué l'école avant les vacances (lire ici : Rivière St-Louis: Les parents bloquent l'école et réclament un préau pour les enfants).

Selon eux, les enfants sont régulièrement victimes d'insolations. Avant les vacances, ils exigeaient une solution provisoire d'urgence. Apparemment, rien n'a été fait pendant les congés des marmailles. Du coup, les parents sont en colère, d'autant qu'ils espéraient que la situation évolueraient durant les vacances, ne serait-ce qu'à travers une solution temporaire.
Lundi 19 Mars 2012 - 13:56
.
Lu 797 fois




1.Posté par noe2012 le 19/03/2012 14:35
Tout doit être fait pour embellir les écoles ...
Les enfants ont besoin de ce qui se fait de mieux !

Les parents ont raison de se révolter et dire leurs mécontentements ...
Ils sont fatigués des promesses non tenues !

2.Posté par Lorsque par les deux bouts... brûle la chandelle ! le 19/03/2012 18:42
Aux parents d'élèves... soyez patients, 2014 c'est dans pas longtemps ! Vous pourriez alors, le moment venu, reformuler votre demande; d'ici-là, composez avec les moyens à disposition. Tenez, en voilà une idée qu'elle est bonne : un petit parasol "made in china" par exemple, ça ne coûte pas cher et ça dépanne ; d'autant que, depuis un bon moment, il semblerait qu'à la mairie principale, dans la plupart des services, plus rien ne fonctionne normalement ; le téléphone hoquette, le réseau internet est devenu asthmatique... etc. Alors, qu'il y ait ou non un préau dans la cour de récréation de cette école, ça n'est pas une priorité... mais pourquoi devraient-ils s'en inquiéter, puisque, à l'heure actuelle, le maire et sa bande de bras cassés ne peuvent rien y faire car, cet ouvrage, s'il devait être réalisé aujourd’hui, représenterait à lui seul un coût non négligeable ; ce qui, par voie de conséquence, constitue un hors gabarit pour la trésorerie municipale actuelle.
Ne riez pas, car le prix de l'ouvrage une fois réalisée risque fort de dépasser un budget de fonctionnement en état de déconfiture.
Au fait, une petite remarque concernant les cartes électorales arrivant dans nos boites à lettres ces jours-ci ; en effet, ces dernières semblent avoir reçu une cure d'allègement quant à l'épaisseur du support ; on a l'impression qu'elles ont été rageusement rabotées à la varlope; d'où la question :est-ce la commune ou l'état qui, sous couvert d'économies, façon bouts de chandelle, en détient les droits d'exclusivité ?
Ben oui ! Que voulez-vous ? Après une vie intensément menée sans se préoccuper des risques pour la santé de la trésorerie communale; après avoir gaspiller, dépenser de toutes les façons possibles.
Voilà où elle en est, cette pauvre commune ! D'une très mauvaise gérance en découle un frein à la confection d'un simple abris, même provisoire, pour ces pauvres enfants !
Patience donc... et un et deux, et même pas trois et voilà 2014 !

3.Posté par momon le 20/03/2012 22:00
voici un lien pour savoir ce qui se passe.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales