Société

Rivière St-Etienne : Le centre d'enfouissement prolongé jusqu'en 2016, et après ?


Rivière St-Etienne : Le centre d'enfouissement prolongé jusqu'en 2016, et après ?
62 % des déchets des Réunionnais sont stockés au centre d'enfouissement de la Rivière Saint-Etienne. Du Port à Saint-Joseph, toutes les ordures des poubelles vertes terminent ici. C'est la Civis qui exploite, depuis 1987, ce site d'une trentaine d'hectares situé sur la commune de Saint-Pierre.

Actuellement, les déchets ménagers et industriels provenant des territoires Ouest et Sud de la Réunion sont enfouis dans un casier, dont la durée de vie est estimée a encore un an (juin 2013). Il faut donc rapidement trouver une solution d'ici là. Pour résoudre ce casse-tête, la Civis va investir 10 millions d'euros afin d'augmenter la capacité de stockage du site. Le nouveau casier, dont le financement a été voté vendredi dernier en conseil communautaire, devrait être terminé d'ici octobre 2013. Il permettra de poursuivre l’enfouissement des déchets des 16 communes jusqu’en décembre 2016.

Des discussions à la rentrée

Chaque année, près de 250.000 tonnes de déchets ménagers sont stockés sur ce site. Les pitons d'ordures sont visibles à des kilomètres. Pour l'heure, aucune solution alternative ne semble faire consensus entre l'ensemble des responsables politiques en charge des questions environnementales. Du coup, d'année en année, la fermeture de ce centre d'enfouissement ne cesse d'être reportée. L'ensemble des acteurs, communautés d’agglomérations, Département, Région et l’Etat doivent se réunir au mois de septembre pour en débattre.

Selon Max Benard, le Président de la commission Environnement à la Civis, il est peu probable qu'une solution soit opérationnelle d'ici 2016, même si un accord devait être trouvé rapidement. L'élu reconnaît que la solution de l'incinérateur "peut faire peur", surtout si l'on finit par incinérer tout et n'importe quoi sans prendre soin de valoriser un maximum de déchets. Bref, la décharge du Sud à encore de beaux jours devant elle...
Mercredi 11 Juillet 2012 - 17:32
Lilian Cornu
Lu 1480 fois




1.Posté par noe le 11/07/2012 18:56
Il faut brûler les saletés , ça fait de l'engrais naturel ...
L'enfouissement est une idioties pour des pseudo'écolos du dimanche qui ont de belles idées ...souvent inutiles !

2.Posté par noé -1 le 11/07/2012 21:29
on va couler tous ces dechets dans du beton pour construire la digue du littoral

3.Posté par Décharges = collines artificielles= pistes de ski! le 12/07/2012 06:05
16 communes viennent déverser leurs déchets à cet endroit , donc à part les 6 agglomérations appartenant à la CIVIS (et surtout St Louis qui supporte les odeurs et les fumées d'incendies), elles se foutent bien du problème car ce n'est pas chez elles que le problème se pose!
ça fait 20 ans que les intéressés ( les élus) refusent de se décider pour une solution viable.
L'enfouissement ( même l'enfouissement des déchets ultimes récupérés après tri sélectif) a montré ss limites...
Les nappes phréatiques sont polluées en dessous malgré les précautions, des incendies se déclarent régulièrement.
Les incinérateurs sont moches et la fumée qui en sort nous rappèlerait les fumées d'usine d'autrefois, salissantes et nauséabondes( mais aujourd'hui ,avec les filtres les progrès sont énormes , il suffit de regarder l'usine du Gol) mais au moins avec les technologies modernes ( pour peu que les entreprises qui construisent respectent vraiment le cahier des charges) on maîtriserait mieux et la chaleur récupérée pourait être utilisée ( cmme ça se fait depuis 50 ans en métropole)
Le temps presse .

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 09:00 Les Avirons: Le noël magique des micro-crèches

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales