Politique

Risques environnementaux: Jean-Claude Lacouture défend son action

Le maire de l'Etang-Salé avait été sommé par l'opposition LPA fin 2014* d'apporter des précisions sur quatre sujets sensibles touchant à l'environnement et à la santé des citoyens. C'est désormais chose faite depuis hier et la réponse apportée par Jean-Claude Lacouture lors du conseil municipal. Voici le communiqué du maire :


La qualité des eaux du littoral étang-saléen

Le drame qui a affecté notre Commune au cours du weekend de la Saint-Valentin a été l’occasion d’une pitoyable tentative de récupération politique. Comme j’ai eu l’occasion de le dire, la polémique électorale est souvent stérile, elle est parfois malheureusement indécente.

Ainsi, la qualité des eaux de baignade polluée par les rejets en mer de notre station d’épuration serait-elle responsable de ce drame d’après vos déclarations Monsieur Sitalapresad.

Pourtant, vous ne pouvez ignorer, en votre qualité de Conseiller Municipal, que notre station ne rejette aucune goutte d’eau en mer. La presse s’est fait très largement écho du combat que j’ai mené, contre certaines Administrations d’Etat, pour refuser tout rejet en mer.

Vous ne pouvez pas nier non plus, compte tenu de votre engagement auprès de mon collègue Maire de la Commune voisine de Saint-Leu, que j’ai eu raison de me battre pour éviter la même gabegie que celle de la station d’épuration de Bois de Nèfles Saint- Leu qui n’a jamais pu être mise en service en raison des ruptures répétées de son émissaire.

Vous ne pouvez pas ignorer non plus, sauf à ne jamais lire la presse (et si c’est le cas, je tiens à votre disposition quelques extraits) les casses répétées qui affectent le réseau d’eaux usées de Saint-Leu, et en particulier la conduite de refoulement qui fait transiter les eaux usées de la nouvelle station non fonctionnelle vers l’ancienne du Cimetière.

Et pourtant, je vais vous rassurer. Les eaux de baignade de l’Etang-Salé, comme d’ailleurs toutes les plages de l’Île, sont analysées tous les 15 jours par l’ARS. Elles sont jugées d’excellentes qualités. Je tiens à votre disposition l’ensemble des analyses qui y ont été faites et souhaiterais que vous me communiquiez les vôtres, celles qui vous ont permis de conclure que la mauvaise qualité de l’eau serait responsable de cette énième attaque.
Mais cette polémique est sordide, et je ne vais pas m’y attarder plus longtemps et me contenter de répondre à votre question : 1 - La station d’épuration de l’Etang-Salé ne rejette rien en mer, 2 - Les eaux de baignade sont d’excellentes qualités. (...)

Les perspectives pour la "lagune et les canaux"

Comme vous le savez, la Commune a entrepris en novembre 2014, à l’approche et dans la perspective de la saison cyclonique, des travaux d’entretien du bassin de réception des eaux pluviales de l’Etang-Salé les Bains.

Comme tout ouvrage hydraulique, cet impluvium nécessite un entretien régulier à la fréquence de :
- Tous les 3 ans pour les travaux de faucardisation destinés à ré-oxygéner le bassin et éviter l’eutrophisation du milieu,
- Tous les 10 ans pour les travaux de curage destinés à restituer à l’ouvrage sa pleine capacité de stockage.

Cet entretien est indispensable non seulement pour prévenir les inondations, mais également pour protéger le lagon contre les déversements de matériaux terrigènes et de végétaux, conformément à la vocation initiale de l’ouvrage.

Mais au-delà de ces aspects de prévention des risques et de protection environnementale du lagon par le maintien en bon état de fonctionnement d’un ouvrage qui a été aménagé dans ce but, mon attention avait été attirée par de nombreux riverains et par le vétérinaire du village sur la prolifération de rats et le risque de leptospirose encouru par la population environnante.

En particulier, le Docteur Frappat m’avait alerté sur une surmortalité de chiens du village décimés par la leptospirose après un contact avec l’eau du bassin.

J’ai donc, et je l’assume pleinement, engagé sans plus attendre les travaux d’entretien de ce bassin d’eaux pluviales tant pour des raisons de sécurité que de salubrité et de santé publique, conformément à la responsabilité qui m’est dévolue par le Code Général des Collectivités Territoriales. (...)

Comme vous le savez également, la DEAL a transmis au Parquet un PV de constatation d’infraction basé sur le caractère naturel du site.
Je réserve à Monsieur le Procureur de la République les éléments de fait et de droit qui justifient mon intervention sur cet ouvrage.
En tout état de cause, je puis vous assurer que je préfère de loin répondre de mes actes pour des travaux engagés pour la protection des populations, que de devoir répondre de mon inaction face à un danger avéré et à une responsabilité indiscutable.

La situation sanitaire sur la zone des Sables

L’Etang-Salé est une commune qui bénéficie d’un véritable dynamisme économique. La mise à disposition de foncier aux investisseurs par l’aménagement de Zones d’Activités, la réalisation d’ateliers relais, la construction d’une pépinière d’entreprises sont autant d’actions qui ont été entreprises par ma municipalité afin de soutenir l’activité économique, d’accompagner l’installation et le développement des Entreprises, de permettre la création d’emplois dans un Département sinistré par le chômage.

Comme dans toute chose, la médaille a son revers. L’industrie peut engendrer des nuisances, notamment environnementales qu’il nous appartient, nous pouvoirs publics, de contrôler, de surveiller et de réglementer. C’est ce que nous faisons !

La Zone des Sables, il est vrai a souffert pendant de nombreuses années de nuisances olfactives auxquelles nous nous sommes attachés à apporter une réponse. Ces nuisances émanaient principalement de deux industriels : Crête d’Or et SICA AUCRE auxquels on peut rajouter la station d’épuration de Saint-Louis.

Pour ce qui concerne Crête d’Or, l’ancien abattoir était devenu obsolète et sous dimensionné. Les eaux usées issues de cette usine étaient stockés dans une bâche de stockage avant d’être évacuées sur l’ancienne station d’épuration de la Ville, la nuit, lorsque celle-ci avait les capacités d’absorber et de traiter ces effluents industriels.

Nous avons dû nous battre, quelquefois de manière assez véhémente, avec cet industriel pour qu’il améliore sa station de pré-traitement. Nous lui avons appliqué de lourdes pénalités financières pour le motiver à consentir les investissements nécessaires. Il l’a fait, et déjà depuis trois ans, une très nette amélioration a été constatée.

Nous l’avons de plus accompagné dans la réalisation d’une nouvelle usine ultra moderne en aménageant une nouvelle zone d’activités pour l’accueillir et maintenir cette activité et les emplois qui vont avec sur notre territoire. La nouvelle usine est désormais opérationnelle et elle dispose de sa propre station d’épuration.

Nous avons également comme je le disais tout à l’heure investi dans une toute nouvelle station d’épuration ultra performante pour pousser encore plus le traitement des eaux usées tant industrielles que domestiques. Cette nouvelle station permettra par ailleurs de signer de nouvelles conventions de déversement avec d’autres industriels de la zone pour le traitement de leurs effluents : la Boulangerie Yong, Yami, SICA Aucre notamment.

Concernant ce dernier qui représentait également une nuisance pour le secteur, nous sommes intervenus auprès de l’Etat qui gère les ICPE (Installations Classées Pour la Protection de l’Environnement) pour renforcer les obligations de cet industriel dans le cadre de son arrêté d’exploitation.

Nous avons obtenus des avancées significatives que vous pouvez constater par vous-même, les nuisances olfactives ayant depuis disparues.
Les travaux qui ont été engagés ces deux dernières années, à la demande de la Commune par le complexe SICA Aucre et SICA des Sables, ont représenté un investissement pour cet industriel de l’ordre de 1 700 000 €.

Ils ont consisté pour la réduction des nuisances olfactives en :
- Confinement des gaz émis par les bassins de la station de traitement des eaux usées, dans les ateliers et par les équipements du process : 277 000 €,
odorant : 900 000 €.
- Augmentation de la capacité de traitement des buées : 65 000 €, - Augmentation de la capacité et des performances de traitement des gaz
Dans le cadre du suivi et du contrôle des émissions atmosphériques qui relèvent de la compétence de l’Etat et qui sont effectués par un organisme indépendant agréé, ce sont 460 000 € de plus qui y ont été consacrés avec notamment la mise en place de deux analyseurs en continu des émissions atmosphériques.

Comme vous pouvez le constater, ma municipalité est bienveillante envers les entreprises qui créent de l’activité, de la richesse et de l’emploi.
Elle n’en est pas moins exigeante envers les industriels sur les aspects sanitaires et environnementaux. (...)

L'amiante sur l'ex-champ de foire de l'Etang-Salé les Bains

La Commune est propriétaire de la parcelle référencée sous la section AN et le N°178 d’une superficie d’environ 5 000 m2, à l’arrière de l’ex Caro Beach. Ce reliquat qui nous reste après que mon prédécesseur ait « vendu » le foncier pour l’installation d’un hôtel, sans d’ailleurs que la Commune ne soit jusqu’ici intégralement payée (mais ceci est une autre histoire), est destiné à terme, à participer à la restructuration et à la valorisation de notre arrière plage en y délocalisant le stationnement.

Compte tenu de la vocation de ce site, et de la nécessité de l’exonder, nous y avons amené des déblais inertes. Il aura suffi qu’un indélicat y dépose un soir de nuit noire quelques morceaux de dalles de sol sur lesquels restaient des résidus de colle susceptibles de contenir de l’amiante, et qu’opportunément, ce fait soit dénoncé, par on ne sait qui, dès le lendemain, pour que l’Etang-Salé soit désignée comme LA décharge de déchets amiantés de l’île.

Qu’à cela ne tienne, le problème, puisqu’il a été créé par un anonyme, sera réglé par la collectivité. Un bureau de contrôle agréé, SOCOTEC a été mandaté afin de réaliser sur cette parcelle des sondages et des analyses de sol. Sur les 253 sondages qui y ont été réalisés seuls 5 ont permis de révéler un dépôt superficiel de quelques dalles de sol dont la colle est susceptible de contenir de l’amiante.

On peut considérer dès lors que le dénonciateur était bien informé, faisant de lui une sentinelle de l’environnement bien avisée.
Néanmoins, cette seule suspicion nécessite la mise en œuvre d’une procédure lourde pour la remise en état du site.

La Ville a désignée l’entreprise CFBC pour l’assister dans cette opération. Ce prestataire a obtenu une certification de son processus et du mode opératoire de retrait, de transport et de traitement des produits extraits. Suite à la procédure de mise en concurrence qui a été lancée, la société VALGO a été retenue récemment.

Les travaux qui devraient débuter dans le courant de ce mois pour s’achever au plus tard début mai consisteront en :
- L’élaboration d’un plan de retrait - L’installation de chantier et de la base de vie
- L’installation des zones de décontamination avec la création de SAS au niveau des 5 trous concernés
- L’enlèvement des éléments susceptibles d’être contaminés vers des sites appropriés
- Le contrôle de l’air et des sols,
- La remise en état du terrain et enfin, un contrôle de l’air ambiant par le maître d’ouvrage.
Le coût de cette opération est de l’ordre de 75000 €, et la dépense correspondante sera supportée par la Ville.

*L'opposition LPA interroge le maire sur la sécurité sanitaire et la santé des Étang­-Saléens
Vendredi 6 Mars 2015 - 11:19
Lu 1690 fois




1.Posté par constats...D''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''ECHEC!!!! le 06/03/2015 11:36
en résumé c'est encore les contribuables qui vont se farcir la facture dû a l'anarchie voulue sur cette commune.

2.Posté par ALEXANDRA le 06/03/2015 11:49
LE CARO BEACH: vous avez accepté et donné votre aval ! et le payement ? A vous de vous en occuper !!! Facile de dire c'est mon prédécesseur, on connait votre histoire.....pas beau !!!

3.Posté par noe le 06/03/2015 11:57
Tout est dit !*
Il faut maintenant se la fermer pour de bon ...OK ?

4.Posté par total des totaux... le 06/03/2015 12:16
a l'etang-salé chaque jour sa peine , on commence a en faire les frais!.

5.Posté par CATASTROPHE financiére!!. le 06/03/2015 12:23
ce maire est un arrogant il veut tout faire a sa tête .!. maintenant il faut payer pour ses conneries, pour sa gestion calamiteuse, c'est la population qui subit, et doit payer la facture pour ses délires!!!.

6.Posté par LA VERITE le 06/03/2015 12:54
Tiens comme par hasard Mr le Maire de L'etang Salé sort de ses gonds qui prends de l'âge , heureusement que l'opposition est la pour dénoncer .
Enfin le renouvellement de la classe politique sur L'étang -Salé

7.Posté par Sita ou habite ou le 06/03/2015 16:46 (depuis mobile)
Ôté mister sita on voit ke tu connais mal la commune et c pour ça ke ton score a l''étang salé lé faible ...té inscrit é vote o zaviron é thabite à la plaine des palmistes ...pour jeune politicien ki fé la politique autrement ou fé fort...

8.Posté par KLD le 06/03/2015 17:13
pas de drums lines ....réfléchissez !

9.Posté par KLD le 06/03/2015 21:42
en tout cas , très fort le mini- vaisseau de mer antirequin ............. ah oui , très fort !!!! la réunion , l'ile intense !!!!!!

10.Posté par MAMYOCLINE le 06/03/2015 23:11
Au Conseil Municipal d 'hier , Jules César oh pardon Mr le Maire s 'est fait plaisir :
Il n 'aime pas avoir tort , ça le rend arrogant .
Qu'on (l'opposition ) pointe du doigt certains problèmes cités plus haut , il n 'aime pas du tout !
La bienveillance , il ne connaît pas non plus !
Il aime que tout le monde soit comme ses conseillers Municipaux : dociles , voire muselés !
Il a pointé l'absence de l'opposition SITA : Oui monsieur , ils sont sur le terrain pour créer un
monde plus humain , avec moins de clientélisme à l'Etang-Salé , pendant que vous( et c 'est l'avantage
qu'ont tous les maires en place ) assis derrière votre bureau , vous appâtiez les surfeurs "électeurs" avec "le" SHARK !
L'Ordre du Jour des conseils municipaux devrait être mis sur le site de la Mairie au moins une huitaine de jours avant le conseil afin que les administrés qui le souhaitent puissent réagir .
Plusieurs points ont été abordés tels que :
-les vacances d'enfants et d 'accompagnateurs payés par la commune SANS avoir recours à la continuité territoriale ...
L'an dernier , il a amputé 100 000 euros du budget des personnes âgées au profit de l'organisateur d'un voyage organisé d'enfants : pour régler un problème de transports lors d 'une grêve de transports dans Paris ...N 'est-ce pas à l'organisateur de prévoir ? et non aux contribuables que nous sommes !
Mais ce n 'est pas le pire qu'il ait fait !
Et il veut des félicitations pour sa gestion?
Nous ne sommes pas que les vaches à lait de l'état mais aussi celles de la commune !!
Non NOE (N°3) Il faudra vous habituer à nous entendre !
Ce n 'est pas la loi du plus fort qui gagne , c 'est la foi du plus faible !

11.Posté par ALEXANDRA le 07/03/2015 08:48
OUI, il est arrogant, menteur, manipulateur, ne tient pas ses promesses, (...)

12.Posté par compteur a zero!! le 07/03/2015 10:01
bientôt on saura si les citoyens continueront de cautionner ce genre d’élu qui n'a plus leur place au seing de nos collectivités..???

13.Posté par LE VILLAGE... le 07/03/2015 15:56
la longueur de cet article sur les problèmes environnementaux en dit long sur cette commune...on apprend tous les jours.!!

14.Posté par constat... le 08/03/2015 13:30
en vieillissant ce maire est de plus en plus menteur...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales