Société

Risque requins : Bello écrit à Ayrault, propose des solutions et suspend les vigies

Dans une lettre adressée à Jean-Marc Ayrault, Huguette Bello propose de nouvelles pistes pour la gestion du risque requins. Elle demande notamment d'informer les touristes par le biais des compagnies aériennes et de poser des drumlines à "titre expérimental" à Boucan Canot et aux Roches noires. Des mesures qui selon la députée-maire de Saint-Paul, pourraient réduire le risque requin. Elle explique également au Premier ministre que dans l'attente d'une décision du CO4R, les vigies requins sont suspendues.


Risque requins : Bello écrit à Ayrault, propose des solutions et suspend les vigies
Dans un courrier adressé hier à Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, la député-maire de Saint-Paul fait part de ses recommandations quant à la gestion du risque requin.

Elle explique que dans ce cadre, "la commune de Saint-Paul a pris plusieurs initiatives dans le domaine de la signalétique (mâts, flammes, panneaux), des filets, des matériels de sauvetage, de l’équipement des sauveteurs et observateurs de requins, le matériel de surveillance ou encore les bornes d’appel d’urgence".  Pour l'anée 2011, ces équipement ont coûté environ "200.000 euros", selon Huguette Bello.

En 2012, la commune de Saint-Paul "a fait l'acquisition de nouveaux moyens nautiques pour un montant de près de 100.000 euros", souligne l'édile, auxquels s'ajoutent 50.000 euros de "filets spéciaux destinés à protéger les zones de baignade".

Un peu plus loin dans sa lettre, la député-maire estime également que les études CHARC "doivent déboucher sur des préconisations précises en termes de sécurisation".

Et Huguette Bello propose "de nouvelles pistes" au Premier ministre. Premièrement, que les touristes bénéficient d'informations de la part des compagnies aériennes : "Pour une meilleure prise de conscience des visiteurs se rendant à la Réunion, il nous semble nécessaire que les compagnies aériennes diffusent des informations sur les conditions de pratiques des activités nautiques à leur arrivée dans l'île".

Deuxièmement, au sujet des vigies marines. "De l'avis unanime, ce dispositif de surveillance a fait ses preuves et a permis de relancer la filière mais aussi les activités économiques de la station balnéaire", indique Huguette Bello. Des vigies marines dont le dispositif devrait être complété selon elle par "la pose de palangres de surfaces ou drum-lines ".

Mais à ce sujet, "les discussions en cours lors des réunion du Comité Opérationnel de Réduction du Risque Requin (CO4R) n'ont toujours pas abouti sur cette question", souligne-t-elle.  Des drum-lines qui pourraient être mises en place "à titre expérimental", sur les sites de Boucan Canot et des Roches noires. C'est en tous cas le souhait de la députée-maire de Saint-Paul. 

Elle explique aussi suspendre les vigies dans l'attente d'une décision du CO4R. "Dans l'attente d'une décision du C04R et en commun accord avec l'association Prévention Risque Requin à la Réunion (PRR), la commune de Saint-Paul a donc décidé de suspendre l'action de sécurisation des activités nautiques qu'elle assure avec les vigies sous-marines", conclut Huguette Bello.

Risque requins : Bello écrit à Ayrault, propose des solutions et suspend les vigies

Risque requins : Bello écrit à Ayrault, propose des solutions et suspend les vigies

Risque requins : Bello écrit à Ayrault, propose des solutions et suspend les vigies
Samedi 11 Mai 2013 - 18:04
Lu 5215 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 11/05/2013 18:09
C'est sure qu'on ne s'attendait pas à ce qu'elle fasse une lettre au 1er Ministre pour lui demander de faire appliquer la Parité votée, dans les JAFs... La ou 90% de Pères se font massacrer de GENRE.

Chacun connait l'importance de l'argent braguette 1er budget de l'Ile dans "l'OUTREAU Mère"
surtout Huguette.... Par contre, en ponctionner une partie pour financer les filets ne devrait pas poser de conscience morale a personne...... et surtout pas a Huguette...

2.Posté par Boa Bill le 11/05/2013 18:13
PIRE que l'autre de Saint-Leu ! Encore une élue qui exploite un fait-divers pour se faire mousser ! PITOYABLE que tout cela !

Bertel de Vacoa

3.Posté par condor le 11/05/2013 18:30
et vous croyez que le 1er ministre va lire sa lettre en entier!
c'est un 15 em conseiller de permanence qui fera une réponse polie
je vois bien les hotesses de l'air donner une brochure pour prévenir leurs clients, et pourquoi pas passer le film les dents de la mer dans les avions.
les communistes parlent "d'usagers de la mer" les gens normaux de baigneurs, et chiffrer les dépenses que la ville a engagé , vu les budgets c'est rien comparé aux stations balnéaires australiennes ou américaines,
pauvre huguette , avant d'écrire pour rien concertez-vous les élus de stations balnéaires

4.Posté par Observateur attentif et apolitique . le 11/05/2013 18:53
C'EST CURIEUX ET DÉSESPÉRANT DE CONSTATER A QUEL POINT L'AVEUGLEMENT PARTISAN rend certaines personnes imperméables à une vision objective des décisions ou propositions quand celles-c- émanent de leurs adversaires politiques

5.Posté par surfer en eau sale, à la tombée de la nuit et demain avec des steack à la ceinture le 11/05/2013 18:56
lamentable de ceder à la pression de quelques excités sur des bases irrationnelles alors qu'il y a une crise chez les surfeurs tete brulée. L'abattage systematique et gratuit de quelques animaux pour calmer des abruti. En australie aussi les drumlines ont soulevé un tollé de réprobation:


Shark capture causes biting debate

6.Posté par Les surfeurs représentent 0,2 % de la population le 11/05/2013 20:48
Les choses ont changé , les spots autrefois "sûrs" en terme de sécurité sont devenus dangereux certes!!!!
Mais Combien coûte au contribuable la sécurisation des spots ( en marquage , analyse , prélevement , études , caméras etc...etc...) pour quelques surfeurs égoistes qui représentent entre 0,2 % et 0,3 % de la population et qui n 'ont qu 'à aller faire autre chose !!
(calcul sur un nombre très optimiste de 2000 à 3000 pratiquants )
Un peu de décence vis-à-vis de la situation économique actuelle !
Donc OUI à la sécurisation de plages pour les baigneurs mais NON à la sécurisation des SPOTS , cela est INDECENT dans le contexte de crise actuel !!

7.Posté par observatrice le 11/05/2013 21:22
Mieux vaut tard que jamais après toutes ces attaques depuis plus de 2 ans, fallait bien qu'elle fasse semblant de réagir pour ne pas avoir l'air ridicule par rapport à la prise de position de celui qui lui fait attraper des boutons, son collègue de Saint-Leu Thierry Robert qui se sait soutenu par une majorité de la population et qui a mis la barre très haut en prévision de la réunion lundi à la Préfecture !!!

8.Posté par Vive st Paul le 11/05/2013 21:32 (depuis mobile)
Bravo à madame le maire ,enfin de bonne paroles dans cette crise requin, bravo!

9.Posté par Anonyme974 le 11/05/2013 22:20
Les surfeurs n'ont qu'a respecté les règles de sécurité ! Si il ne le font pas, il faudrait sévir davantage, en les verbalisant d'une lourde amande ( comme sa l'Etat gagnerais quelque chose au lieux de déboursé l'argent des contribuables pour faire des expériences sur les animaux ). Une campagne de prévention est aussi la bienvenu, tant via les médias mais aussi de la part des compagnies aériennes, des panneaux d'informations sur le risque requin installé aux abords des plages.
Concernant les vigies requins et les drumlines, ils sont à exclure de même que les prélèvements sur les requins ! Tout ce matériels de sécurisation coute très chère comme ont peux le voir dans l'article. Dans ce contexte, l'animale n'est pas responsable mais l'homme oui ! Nous devons faire face aux aléas de la nature et le sauvegardé aux lieux d'assassiné ces pauvres bêtes qui n'ont rien demandé.

10.Posté par breizhatoll le 11/05/2013 23:13
enfin après tout ce temps enfin une mesure qui devrait boosté les recherches sur la cigatuera. c'est un bon début : comme quoi il n'y que les idiots qui ne changent pas d'avis, Mme BELLO prouve là , même si cela aura été bien long, qu'elle ne fait pas partie des imbéciles qui ne sentent pas que la plaisanterie qui a couter la vie a quatre hommes a assez duré.
Oui a une réserve marine régulée. Mais ce n'est qu'un début de la résolution du probleme :
1) financement du traitement des déchets des pêcheurs ou création du glaciere de surgélation pour les abats sur le port de st gilles (rejet en mer au lieu du port)
2)rétablissement des activités humaines sur la zone balnéaire
3) renégociation du mode de gestion de la réserve faisant trop la part belle aux associations financés par celle ci
4) réorientation des financements d'études vers des bureaux d'études objectifs (pas d'IRD ECOMAR ARVAM ARDA et autres pompeurs de subventions)
5 ) mise en place des mêmes mesures de régulation de population de requins bouledogues que dans les autre pays comme l'australie et l'Afrique du sud. (Drum lines généralisées sur le littoral avec marquages des requins et rejet suffisamment éloigné des plages de la réunion.

à 6)

magnifique matraquage de vos idées auquel j'avais pourtant répondu. ca c'est du débat ! vous répétez jusqu'à ce que cela soit vrai ? si les surfeurs ne représentent que 0.2 % sachez que les touristes représentent eux une bonne part des devises importées a la réunion et ce en dehors des subventions de l'Europe qui sont également colossales au vue de la petite taille de l'ile et devinez ce que représente la réunion par rapport a la france ou par rapport a l'Europe ? respectivement 1.2 % et 0.1 %!
voyez vous l'idée en France et en europe était au départ que la solidarité aide les moins nombreux. je vois que dans ce dossier cette notion vous dépasse.

11.Posté par Le sanguinaire Robert le Simple et les autres Fêlégrav ( MadMarx et Fêlurel ) le 11/05/2013 23:24
Post 1 - 80/100 des juges aux affaires familiales sont des femmes ...et on voit le résultat de l'ANDROPHOBIE ...mais ce qu'ils appellent la parité , ou l'égalité .

12.Posté par ticoq le 12/05/2013 11:19
@5 Vous dites n'importe quoi, en Australie, les drum-lines sont un fait depuis longtemps, et elles ne sont pas prêtes d'êtres supprimées. Les politiques australiens en sont même rendus à prendre en considérations la possibilité de pêcher les GRANDS BLANCS s'approchant trop des côtes touristiques de façon ciblée. Je précise que le grand blanc pélagique est protégé contrairement aux bouledogues côtiers qui pullulent un peu partout. STOP à la désinformation.
@6 Faire appel à la vindicte populaire en stigmatisant des hypothétiques 0,2% de privilégiés qui prendraient tout l'argent de la communauté c'est vraiment ridicule. La sécurisation des activités nautiques concerne TOUT le MONDE sur cette île, pas que les surfeurs. Continuer à croire aujourd'hui que surfeurs et baigneurs ne sont pas autant concernés est faire preuve d'un grand manque de discernement. Lorsque le dernier surfeur aura sorti définitivement le pied de l'eau, on fera quoi? On ferme pour toujours les plages ouvertes sur l'océan? Plus de baignade à la Réunion? À part dans nos pauvres lagons en souffrance? Super, bravo, bonne idée.

13.Posté par Jako le 12/05/2013 14:01
Alerte Requin dans la mairie…

14.Posté par informer les reunionnais des risques avalanche dans les avions? le 12/05/2013 16:46
Les reunionnais qui pratiquent la montagne en zone tropicale ne connaissent rien à la neige et aux avalanches. Pourtant ils ne sont pas mongolien pour autant et savent qu'il y a des risque et des consignes à respecter si demain ils vont dans les Alpes ou les Pyrénées.

Est ce que les elus demago vont demander qu'on diffuse des messages de peur dans les avions? faut arreter de prendre les gens pur des cons parce que Nativel fait son cirque habituel.

15.Posté par breizhatoll le 12/05/2013 17:44
sauf qu'en montagne on dynamite les plaques de neige de facon préventive pour éviter les avalanches et cela de dérange pas les écolos. pour ce qui est des consignes de sécurité la montagne est endeuillé tout les ans par des accidents du a la méconaissance de touristes. deux ans plus tard toujours les memes arguments fallacieux pour ne rien faire . va falloir revoir vos arguments !

16.Posté par Beaucoup trop de battage pour 0,2 % de la population le 12/05/2013 18:17
Les choses ont changé , les spots autrefois "sûrs" en terme de sécurité sont devenus dangereux certes!!!!
Mais Combien coûte au contribuable la sécurisation des spots ( en marquage , analyse , prélevement , études , caméras etc...etc...) pour quelques surfeurs égoistes qui représentent entre 0,2 % et 0,3 % de la population et qui n 'ont qu 'à aller faire autre chose !!
(calcul sur un nombre très optimiste de 2500 membres de PRR , car là dedans une grande majorité ne surfe pas )
Il y a un manque de décence vis-à-vis de la situation économique actuelle .
Et pour ceux qui veulent faire croire que les touristes viennent à la RUN pour les loisirs nautiques Vous confondez volontairement surf et activités nautiques en général !
La plongée , la voile , le jet ski , la pirogue et même le kite-surf ne sont pas mis en cause par cette problèmatique .
Je ne dis pas que le tourisme se porte bien , je dis que si il y a baisse c'est principalement à cause du contexte économique qui est difficile pour tout le monde (un simple coup d'œil aux sujets abordés sur zinfos : grève au Port , grève à ste Suzanne et ....les surfeurs...cherchez l 'erreur ;-) )
Dans ces conditions , il est inadmissible que l'argent de 99,8 % des Réunionnais puisse servir à sécuriser les spots de surf pour les 0,2 % .Vous êtes des enfants gatés égoïstes .

Sur le site de l'INSEE :
"Au premier semestre 2012, 210 800 touristes ont visité La Réunion, soit 5 % de plus qu’au 1er semestre 2011. Ce sont surtout les touristes affinitaires (famille, amis) et les touristes d’affaires qui contribuent à cette hausse.

Le tourisme affinitaire progresse de 10 % et atteint, avec 110 000 personnes, son meilleur niveau depuis la création de l’enquête. Les touristes d’agrément, venus dans le but premier de visiter l’île, sont, avec 75 600 visiteurs en léger recul (- 2 %) par rapport au 1er semestre 2011 qui avait été marqué par leur forte progression. Le tourisme d’affaires progresse de 7 % et retrouve, avec près de 21 000 personnes, son niveau de 2010

Les touristes qui ne viennent ni par affinité , ni par raisons professionnelle veulent visiter l 'ile , découvrir la culture créole , les hauts , le volcan ....Tout le monde sait cela les plus belles plages se trouvant à Maurice , ça fait longtemps qu 'on n 'insiste pas sur ce point ici à la RUN
Donc OUI à la sécurisation de plages pour les baigneurs mais NON à la sécurisation des SPOTS , cela est INDECENT dans le contexte de crise actuel !!

17.Posté par Nohant le 12/05/2013 20:00
Stop à la désinformation

@ticoq ah bon La Réunion n'a pas de plage pour les baigneurs protégées naturellement par un lagon ? Il n'y a jamais eu d'attaque de nageurs ou de plongeurs !

Les seuls en danger sont les surfeurs inconscients qui ne respectent pas les règles de sécurité et méconnaissent l'océan.

Toutes les attaques mortelles ont lieu à cause du non respect des règles élémentaires de sécurité

18.Posté par ticoq le 12/05/2013 22:01
Super, le lagon, bonne idée. Parfait. On n'oubliera pas qu'il est déjà en sale état, et que la présence de baigneurs en grands nombre ne peut que lui faire du bien au lagon. Cela dit on est plus à ça près, quand on a fait une croix sur la baignade en mer au prétexte que les bouledogues sont plus légitimes que les requins de récifs et que l'humain et le pécheur pour réguler les populations de carangues et autres prédateurs, on peut facilement se targuer de prendre soin de notre lagon à coup de piétinage intensif, crème de bronzage et autres coups de pagaies intempestifs. No problemo.
"Toutes les attaques mortelles ont lieu à cause du non respect des règles élémentaires de sécurité "
Quand les règles de sécurité sont changées tous les 6 mois... Vive l'ardoise magique.
Quelques drum lines, ça va pas grever le budget de l'état... C'est le moins cher. Ça profitera à tout le monde, même aux kite surfers que vous croyez être à l'abri. (attention hors du lagon!)

19.Posté par Nohant le 13/05/2013 12:39
Les baigneurs sont déjà dans le lagon so…

ah bon les règles de sécurité changent tous les 6 mois ? Lesquelles ? Soyez précis qu'on comprenne pourquoi vous n'arrivez pas à suivre.

Les victimes ont à chaque fois enfreint une ou plusieurs règles de sécurité :
Ne pas surfer quand l'eau est trouble et/ou sent mauvais
Ne pas surfer en fin de journée
Ne pas pas surfer isolé

ah c'est sûr c'est tentant on arrive sur la plage avec sa planche et l'envie doit être grande de passer outre, mais ça s'appelle la responsabilité ou le bon sens. Sinon on assume

Vous êtes conscient qu'un sport en pleine nature implique d'être dépendant des conditions de celle-ci ? Sinon faut allez faire du surf sur des spots artificiels où vous pourrez pratiquer 24h/24 7j/7.

Le point crucial serait surtout de renforcer l'information des touristes dès l'aéroport et sur les spots de surf avec amende à la clé pour les contrevenants histoire que La Réunion ne fasse plus la une de part l'inconscience de quelques uns.

Il est parfaitement légitime d'étudier si réellement il y a une augmentation de requins et si oui pourquoi et comment éventuellement y remédier si tel est le cas MAIS pas en exploitant chaque mort de surfeur et en niant toute responsabilité individuelle dans la prise de risque mortelle !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales