Société

Risque requin : Test de coordination des secours aux Roches Noires


Photo d'archives
Photo d'archives
Dans le cadre de la prévention du risque requin, les services de l’Etat, en coordination avec les services de la commune de Saint-Paul, réaliseront un exercice qui permettra de tester un mode d'intervention spécifique, informe la Préfecture.

Cet exercice se déroulera sur la plage des Roches noires, sur le territoire de la commune de Saint-Paul, lundi 10 décembre 2012 à 10h00. Il mobilisera les moyens de la commune de Saint-Paul (MNS et police municipale), le CROSS, le groupe nautique et l'équipe terrestre du service départemental d'incendie et de secours (SDIS), la société nationale de sauvetage en mer (SNSM), le SAMU et la gendarmerie nationale.

Ce "mode d'intervention spécifique" n'a pas été présenté par la préfecture.
Samedi 8 Décembre 2012 - 08:20
.
Lu 1122 fois




1.Posté par Lionel Tilmont ♝ le 08/12/2012 07:46
Il faudra qu'on m'explique en quoi un test de coordination des secours peut faire parti d'un plan de PRÉVENTION du risque requin.
Si on rentre dans une phase de secours c'est que la prévention des risques a échoué, par contre cela fera une belle attraction sur la mer pour les badauds.
Rappelez moi quant on fera appel à des experts Sud-Africains ou Australiens, il n'y a pas d'experts en France, ceux qu'on nous envoie viennent juste passer leur vacances au soleil en répondant à l'invitation de leurs amis sur place.

2.Posté par Coordonner c'est bien régler les détails ! Et anticiper ! le 08/12/2012 07:49
la mairie de St Paul fait bien les choses,bravo !

Ne pas oublier de regarder aujourd'hui samedi à 13 h 50 "c'est pas sorcier " spéciale requin de la réunion. France 3 (canal 13 sur canal satellite).

3.Posté par Cerveaux en délit de fuite le 08/12/2012 10:40
@1 "rappelez moi quant on fera appel à des experts sud -Africains ,etc...."

http://www.zinfos974.com/Un-specialiste-sud-africain-des-requins-invite-dans-le-cadre-du-programme-CHARC_a50405.html

Le nouvel intellectuel de chez OPR vient de sortir ,

4.Posté par Le sanguinaire Robert le Simple et les autres Fêlégrav ( MadMarx et Fêlurel ) le 08/12/2012 11:19
Et si on testait si dans cette tête de Bosch , il y a l 'ébauche d'une cervelle ?

5.Posté par Réunionnaise attentive le 08/12/2012 11:41
QUAND, LA MAIRIE DE SAINT-PAUL VA-T- ELLE SE DECIDER A INSTALLER DES FILETS DE PROTECTION COMME CEUX QUI PROTEGENT LA "MERDE AQUACOLE"....
.
EN FACE DES ROCHES ET A BOUCAN,... POUR PROTEGER LES BAIGNEURS ????

6.Posté par Il faut sauver willy le 08/12/2012 13:28
c'est très bien que les secours se coordonnent pour éviter que ne se reproduise ce drame de la photo !
le prochain requin qui s'emmèle sur une palette doit survivre !
pour ça , il faut intervenir dans les 5 minutes, autrement c'est trop tard !!!
un requin mort met les co-systèmes en péril et si l'homme veut survivre, il doit d'abord s'offrir en sacrifice au dieu sharky (parole de watson)

7.Posté par Plan "pansement sur jambe de bois" le 08/12/2012 13:31
Bon mieux vaut ça que rien, mais qu'en est-il de la prévention de la gestion du risque requins ? Lionel T a mille fois raisons et les personnes invitées par Biotaupe ne sont PAS des spécialistes de la gestion du risque mais des conservationnistes lobbyistes squalophiles. Arrêtons 5 minutes de prendre les gens pour des endives et ça ira mieux...

8.Posté par KADAFY DUCKDIVE le 08/12/2012 13:31
Pourquoi ne pas pécher les requins avec des morceaux d'écolos antispécistes ?

Après tout, ils se plaignent que les humains sont trop nombreux...Ils pourraient montrer l'exemple : mourir en martyr et passer à la postérité tout en fusionnant avec leur idoles à nageoires ?

9.Posté par Sortons du délire squalophile le 08/12/2012 18:08
Excellent papier qui remet les pendules à l'heure et appel un chat un chat : http://www.lunion.presse.fr/article/requin-de-lecologisme-au-fanatisme

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales