Société

Risque requin: La préfecture appelle à la prudence

A l'approche des vacances scolaires, la préfecture de La Réunion lance un appel à la prudence et tient à rappeler la réglementation applicable pour la baignade et certaines activités nautiques. Depuis le début du mois d'avril 8 requins ont été prélevés dans le cadre du projet Cap Requins 2.


Risque requin: La préfecture appelle à la prudence
De nombreux signalements et captures de requins ont été enregistrés récemment sur le littoral de La Réunion. Cette situation démontre la persistance de la présence de requins potentiellement dangereux aux abords des zones d'activités nautiques, l'approche de la saison hivernale constituant une période particulièrement sensible ainsi que cela a pu être mis en évidence par l'étude scientifique CHARC portant sur le comportement des requins côtiers de La Réunion.

Ainsi, à l'approche des vacances scolaires, le préfet de La Réunion recommande la plus grande vigilance aux usagers de la mer et plus particulièrement aux pratiquants des activités les plus exposées au risque requin, qui font l’objet d’une réglementation spécifique.

Rappel de la réglementation en vigueur

L’arrêté préfectoral du 12 février 2016, portant réglementation temporaire de la baignade et de certaines activités nautiques restreint, dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et, en dehors du lagon, dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal, les activités les plus exposées au risque requin, à savoir :

- la baignade, y compris lorsqu’elle s’effectue à l’aide d’un équipement de type palmes, masque et tuba ;

- les activités nautiques utilisant la force motrice des vagues (surf, bodyboard, bodysurf, longboard, paddleboard).Les filets de baignade de la plage de l'Etang-Salé ainsi que la récente installation de filets sur les plages de Boucan-Canot et des Roches Noires (commune de Saint-Paul) au sein de zones d'expérimentation opérationnelle (ZONEX) ouvrent de nouveaux espaces de pratique surveillée  hors lagon. 

Il est rappelé que la pratique de la baignade et des activités nautiques au sein de ces zones aménagées n'est possible que dans les conditions et aux créneaux horaires portés à la connaissance des usagers par les services municipaux sur site. 

La disponibilité des filets, qui ne peut être assurée de façon permanente en raison des conditions météorologiques de l'hiver austral (houle), conditionne notamment l'ouverture effective de ces ZONEX. En dehors des conditions et créneaux horaires précisés par les services municipaux, la pratique des activités nautiques est dangereuse, et formellement interdite. 

Les autres activités nautiques, notamment la plongée et la pêche sous-marine, demeurent possibles dans le cadre de la réglementation, aux risques et périls de leurs usagers.

Rappel des dispositifs de prévention et de surveillance en vigueur

D’une manière générale, la signalisation utilisée pour la baignade sur les plages surveillées est la suivante :

- un drapeau rouge vif signifiant : " interdiction de se baigner " ;
- un drapeau jaune orange signifiant " baignade dangereuse mais surveillée " ;
- un drapeau vert signifiant " baignade surveillée et absence de danger particulier ".

Sur certaines plages, ce dispositif est complété par une signalétique spécifique relative au risque requins :

- la flamme rouge représentant un requin indique que la présence d’un requin est signalée ou observée ;

- la flamme orange représentant un requin indique que les conditions météorologiques sont propices à la présence de requins.Il est rappelé que l'absence de mise en place de la signalétique signifie que la pratique des activités nautiques concernées par la réglementation préfectorale et communale est interdite. 

Conseils de sécurité et de prudence

Le préfet invite l’ensemble des usagers de la mer à respecter les conseils de prudence suivants :

Avant de se mettre à l’eau

- vérifier la couleur du drapeau hissé et consulter les panneaux d’informations ;

- recueillir les informations utiles relatives aux mesures d’interdiction auprès des services compétents, les municipalités ou le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion ;

- se renseigner auprès des maîtres nageurs sauveteurs du poste de surveillance de la plage sur les dangers éventuels : courants, conditions météorologiques (forte houle, orage, intempéries), qualité de l’eau (eaux troubles, pollution) ;

- ne jamais se mettre à l’eau dans une zone interdite ou signalée dangereuse.Une fois à l’eau

- ne pas relâcher sa vigilance : le risque «zéro» n’existe pas, y compris lorsque l’on pratique une activité nautique dans un espace aménagé et surveillé.

- ne pas se baigner en cas de blessure ;

- privilégier la pratique collective des activités nautiques, sous l’encadrement et la responsabilité des professionnels de la mer ;

- en cas de pêche sous marine, ne pas conserver ses prises sur soi : les déposer le plus rapidement possible sur sa bouée ou dans son bateau.Il est demandé de rapporter toute observation de requin auprès d’un poste de surveillance ou du CROSS Réunion : 02 62 43 43 43

Toutes les informations relatives aux démarches de réduction du risque requin à La Réunion, dans l’ensemble des domaines, sont disponibles sur le site Internet dédié : www.info-requin.re
Mardi 3 Mai 2016 - 18:00
Lu 1609 fois




1.Posté par couillonisse le 03/05/2016 19:06
Entendez vous l'écho ???

2.Posté par Altruisme et empathie le 03/05/2016 19:13
Mettre son temps à profit pour sauver les innombrables chiens/chats et autres torturés et enfermés à l'étroit ou/et attachés court . Un Enfer cette ile . Bien classée niveau records en la matière .

3.Posté par George le 03/05/2016 21:18
40 000 € pour descendre et remonter les filets payer par les contribuables de st Paul ... Pas cher merci flores

4.Posté par Nono le 04/05/2016 03:40
Merci au préfet de rappeler les règles de base. Beaucoup d'observations en ce début d'hiver austral, c'est le moment de pêcher !!!

5.Posté par lesseps le 04/05/2016 09:53
ah çà y est l'écho est arrivé !! toujours aussi vide :)

6.Posté par Pamphlétaire le 04/05/2016 14:43
FREEDOM+ ferait fuir le requin....

Shark Shield : un nouveau modèle adapté au Surf
Le Shark Shield nouveau est arrivé : ce modèle de bouclier anti-requin adapté à une planche de surf s’appelle le FREEDOM+ Surf. Il reprend le même principe que le Shark Shield original mais est beaucoup plus pratique pour la pratique du surf.

Le Shark Shield Freedom + a été développé en collaboration avec la marque Ocean & Earth et le double champion du monde de surf Tom Carroll. Le module d’alimentation amovible est logé sous le pad antidérapant arrière, et l’amélioration majeure est le remplacement de la grande antenne de plus de 2 mètres de long qui traînait dans l’eau par un autocollant collé sur le dessous de la planche. Les deux électrodes adhésives émettent un champ électro-magnétique en 3 dimensions quand elles sont immergées dans l’eau, ce qui est censé protéger l’utilisateur.

L’onde électrique générée est perçue par les récepteurs sensoriels du requin (ampoules de Lorenzini au niveau de son museau) et repoussent le requin en provoquant des spasmes musculaires. Ces récepteurs permettent aux requins de repérer des proies en ressentant l’activité électrique générée par leurs contractions musculaires. Mais le champ généré par le Shark Shield est trop intense et agressif pour le requin qui ne peut que s’éloigner de la planche émettrice pour y échapper.

Ce modèle est plus léger que les premiers Shark Shield (230 grammes) et avec quasiment zéro résistance dans l’eau grâce au remplacement de l’antenne par un sticker (épaisseur 600 microns seulement). Le FREEDOM+ Surf permet d’avoir une planche de surf maniable offrant une protection contre les requins.

L’efficacité du Shark Shield a été démontrée par des études universitaires indépendantes qui montrent que dans 9 cas sur 10 le dispositif est efficace pour repousser le requin. Ce qui veut quand même dire que dans 1 cas sur 10, cela ne suffira pas…

L’assurance tous risques contre les requins n’existe pas mais en associant des dispositifs de protection individuelle avec des moyens de prévention collective comme les filets de protection, les vigies requins ou les moyens de surveillance aérienne, on peut diminuer les risques d’attaques de requins.

Pour le prix de 599 dollars (526 euros), le Shark Shield est en vente en ligne : https://sharkshield.com/shop/freedom-surf/

7.Posté par couillonisse le 04/05/2016 18:44
@6: à quoi cela servirait-il alors même que nos surfeurs pei ne surfent que dans des zones sécurisées ??? Ahahah

8.Posté par li le 04/05/2016 20:00
Freedom +, un anti requin ?
Vu les chansons diffusées ça ne m etonne pas.
Hi hi

9.Posté par li le 04/05/2016 20:08
Mr lo préfé
Écrivez recommandez tant que vous voulez
Tant qu il n y aura pas de sanctions jugements
Les surfaits feront comme bon leur semble

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales