Faits-divers

Risque requin: La Préfecture ne commente pas la décision du Conseil d'Etat


Risque requin: La Préfecture ne commente pas la décision du Conseil d'Etat
Hier, le Conseil d'Etat a rejeté le recours du ministère de l'Intérieur, suite à une décision du tribunal administratif de Saint-Denis demandant à l'Etat de prendre des mesures urgentes pour sécuriser la baignade et les pratiques de surf sur les côtes réunionnaises.

En clair, la Préfecture se voit dans l'obligation de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des baigneurs et autres pratiquants d'activités nautiques. Elle devra informer la population sur les risque encourus à la Réunion, notamment au moyen d'une signalétique claire et uniforme.

Interrogé ce matin en marge d'une conférence de presse, le directeur du cabinet de la Préfecture, Loïc Obled, n'a pas souhaité faire de commentaires sur la décision prise hier par le Conseil d'Etat. "Pour le moment nous sommes dans la prise de connaissance de cette ordonnance (...). Nous n'avons pas de commentaires à faire dans l'immédiat", explique-t-il.

La Préfecture se laisse le temps de la réflexion. Mais une chose est sûre, une communication de la part de ses services devraient avoir lieu d'ici la semaine prochaine.
Mercredi 14 Août 2013 - 14:40
Lu 933 fois




1.Posté par La Préfecture n'a que 15 jours pour s'exécuter le 14/08/2013 14:56
Mais il le faut déjà 10 jours pour lire et comprendre la décision du Conseil d'Etat !

On est mal !

2.Posté par timagnol le 14/08/2013 20:47
...et pour cause: chat échaudé craint l'eau froide car en d'autres temps pas si lointains, un Debré ou un raymond Barre aurait vite fait de convoquer notre cher préfet et de lui payer un aller simple pour le Kamchatka !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales