Politique

Risque requin: George Pau-Langevin annonce une intensification de la pêche et un effort financier


A l'occasion d'une conférence de presse donnée en sous-préfecture de Saint-Paul, la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, a annoncé que le Plan requin, auquel l’Etat consacre actuellement 650.000 euros par an, va être porté à 1 million d'euros par an jusqu'en 2020.

Dans les actions financées, la ministre a rappelé que des dispositifs de protection sont sur le point d’aboutir. L’Etat continuera d’accompagner les initiatives de protection des baigneurs et des surfeurs par la "barrière physique" que constitueront les filets géants prévus pour septembre aux Roches noires et à Boucan canot. "L’objectif est de développer ces barrières. C’est un point sur lequel tout le monde est d’accord", s’en est-elle réjouie.
 
Au-delà de l'aide apportée pour l'installation de ces filets, la ministre a garanti que ses services réfléchissaient à l'accompagnement, dans le temps cette fois, de l’entretien de ces filets qui demandera lui aussi beaucoup de moyens financiers à la commune de Saint-Paul. "Nous savons très bien que les communes n’ont pas des moyens illimités", a-t-elle admis, mais "les collectivités et l’Etat ne sont pas restés inertes comme on a pu le dire de façon pas très juste", a-t-elle marqué son désaccord vis-à-vis des critiques d’immobilisme depuis quatre ans.

Plus d’effort de pêche dans les zones déjà autorisées

Par ailleurs, George Pau-Langevin a tenu à préciser qu'il n'y a pas de remise en cause de l’existence de la Réserve marine. "La réserve naturelle marine est un atout touristique pour la Réunion », au même titre que ses montagnes", a-t-elle commenté. "On ne va ni éradiquer le requin ni remettre en cause la Réserve marine car on sait que l’un des atouts de la Réunion c’est sa biodiversité". Un point de vue d’autant plus assumé que "rien ne démontre de manière claire l’existence d’un lien entre attaque et réserve marine".

En clair, l’Etat, par la voix de la ministre des Outremer, décide d'amplifier la pêche aux requins, y compris dans les périmètres déjà autorisés à la pêche dans la réserve. 80% de la RNM sont ouverts, depuis la création de la réserve, à la pêche aux requins. Et 50% de son périmètre le sont pour la pêche sous-marine. "On ne touchera pas aux 5% de sanctuaire de la Réserve", a toutefois jugé utile de préciser le préfet, Dominique Sorain. Cet effort de pêche, qui est donc l’une des annonces importantes de sa venue, butte toujours sur les débouchés économiques potentiels de leur chair dont la commercialisation demeure interdite. Sans nouvel élément contradictoire venant de l'organisme indépendant "l'Anses", l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, le préfet rappelle qu'il ne lèvera pas cette interdiction. "Concernant la commercialisation, on a besoin d'améliorer nos connaissances et avoir des points de chute pour la consommation des pêches. Pour l'instant, l'autorité indépendante l'Anses nous l'interdit", signale le préfet.
 
Plus 50% d'effort de pêche

Cette intensification de l’effort de pêche se fera uniquement par des pêcheurs professionnels. Leur modalité d’action sera précisée ultérieurement avec les centres de décision locaux. En tout une vingtaine d’appareillages type drumline doit être déployée en face des zones d’activités baignade/nautique de la côte ouest. Et "deux ou trois" dans les zones renforcées de la Réserve. Le préfet a indiqué que les lieux d’implantation privilégieraient les "zones opérationnelles" déjà délimitées dans son arrêté de février dernier.
 
Cet effort de pêche sera porté à plus 50% du nombre de sorties en mer, ce qui devrait accroître sensiblement le nombre de prises, sachant qu'elles sont aujourd'hui de l'ordre de 80 par année. "On ne pourra pas vider l'océan, on s'attache à réduire le risque", a tenu à préciser la ministre.
 
"La science est toujours utile"
 
Intimement lié au devenir de la Réserve marine, la question de la poursuite de la connaissance du milieu marin et des espèces menaçantes pour l’homme - le tigre et le bouledogue - George Pau Langevin a renouvelé l’intérêt que constitue l’apport scientifique dans la compréhension des attaques. "Il faut intensifier les études scientifiques pour savoir comment fonctionnent ces animaux. Qu’est-ce qui a changé dans l’environnement de la Réunion. Est-ce que c’est lié au développement de la population et ses conséquences, le rejet des eaux usées, les ravines dans lesquelles on entrepose des choses qui ne devraient pas y être, on sait aussi que les requins de récif ont disparu…", a-t-elle listé à la volée. "La science est toujours utile même s'il n'y a pas de résultats à court terme".
 
Un sommet impliquant plusieurs ministères

Sur le volet touristique de la crise, un comité interministériel sur le tourisme dans les Outre-Mer sera organisé à Paris au mois de juin, a enfin annoncé George Pau-Langevin.

Vendredi 24 Avril 2015 - 12:29
Ludovic Grondin sur place
Lu 5271 fois




1.Posté par noe le 24/04/2015 14:05
Les tueries de requins reviennent très cher pour la collectivité , surtout que les pseudos-pêcheurs légaux semblent ne pas pouvoir appâter ces poissons avec de bons appâts !
Ils préfèrent qu'on loue leur bateau le plus souvent même s'ils rentrent bredouilles après chaque sortie !

Je propose qu'on ne les paie que quand ils viennent avec des requins pêchés et frais !
Si ces pêcheurs rentrent bredouille , on ne leur paie pas !

A croire que les appâts avec têtes de thon , sont fades et n'attirent plus les requins .... utiliser des "chiens-appâts" comme jadis , serait illégal et méchant .... ça va faire gerber les protecteurs des animaux à juste raison ... peut-être qu'avec des tazers ????

2.Posté par titi97400 le 24/04/2015 14:07
Enfin une bonne nouvelle.
Petite pensée a toux nos écolos bobo...

3.Posté par paille en queue le 24/04/2015 14:33 (depuis mobile)
Bravo...super kel avancé pr notre île! En tt cas certains on eu se qu''il veule...bientôt on videra l''océan ! Vrmt navrant!

4.Posté par CCsty le 24/04/2015 14:53
Gouvernement assassin, irresponsable et démago!
Que va changer le prélèvement de 160 requins?!

5.Posté par un sommet en juin le 24/04/2015 15:21
un sommet en juin:::::: lol

mais on crève la bouche ouverte, dans les hauts encore plus et on nous dis que l'on va se réunir en juin pour prendre des décisions en octobre et peut être payer en 2018

pays de merde.

a tous les investisseurs évitez d'inventeurs à la Réunion, vous allez bouffer votre slip

6.Posté par Titi or not Titi le 24/04/2015 15:44
N'a un Loup Derrière Tout Ca !!
La Accepte Trop Vite !!
(Trop Vite dans L'administration , ca veut dire dans 1 ans )


Nawar !!
Le Préfet est Un Spécialiste du Loup !!

7.Posté par claude gindrey le 24/04/2015 16:25
La premiére mesure proposée par la Ministre est intérêssante car d'autres solutions existent que de tuer les requins : des jetsurfs peuvent compléter l'arsenal des vigies requins en contribuant à la sécurité de tous , de façon efficace et ludique. Si Elio avait été entouré d'un adulte pilotant un jetsurf , il serait probablement encore avec nous, les bulles et le bruit induit les écartent très probablement ... L'achat de quatre jetsurfs ( au bioethanol ) de sécurite par nos mairies des villes cotières concernées est donc une priorité , ils sont plus efficients que les gros jetskis dans les vagues , et en attendant les surfeurs pourraient aussi cotiser pour en avoir rapidement un ou deux ... Et c'est plus sioux que de cotiser pour tenter ici une vaine et probablement inutile extermination des requins (voire dangereuse car pouvant induire un faux sentiment de sécurité : beaucoup de jeunes surfeurs se rassuraient en disant que les pecheurs avaient fait l'essentiel du boulot ...) https://www.youtube.com/watch?v=6-19J6Y_SC0

8.Posté par david Vincent le 24/04/2015 16:45
Pas de surprise de la part de ces incapables de socialauds ... un suppositoire de plus pour les travailleurs surackettés .

9.Posté par République le 24/04/2015 17:10
La terre n'est pas un Éden ; les espèces, végétales et animales, mais aussi l'homme dans les temps préhistoriques, ont un devoir premier: se battre non seulement pour protéger leur territoire, mais aussi pour l'agrandir selon les besoins ; rien n'est figé: si le territoire ne se développe pas, c'est la disparition. Certains végétaux sont même capables de sécréter des substances chimiques pour éloigner d'autres espèces; et d'autres sont capables de vivre en symbiose; la construction de l'homo sapiens s'est vraisemblablement faite dans une progression de l'homme primitif vers d'autres territoires (Afrique vers l'Asie, puis retour vers l'Europe après un passage par l'Inde). Malheureusement, il n'a pas toujours bien retenu que dans son intérêt est dans le respect de l'autre humain. Dans l'eau la compétition est plus que sérieuse. Les pays et les océans appartiennent à toutes les espèces - le territoire du requin peut, d'une certaine façon, être celui de l'homme, qui sait aussi que la conservation de l'ensemble sans passer par des cataclysmes passe par la recherche d'un certain équilibre entre tous les acteurs du monde vivant. Les Réunionnais doivent protéger leur territoire en prélevant régulièrement des espèces de requins dangereux pour ses habitants et leur bien-être. La nature finit toujours par réquilibrer le tout. Et l'intelligence est partout: ces requins dangereux, suite à ces prélèvements, comprendront assez vite qu'il leur importe de déplacer leur territoire, et la partie évacuée sera assez vite réoccupée par d'autres variétés de la même espèce, mais moins dangereuses. C'est la vie!

10.Posté par grogland le 24/04/2015 17:22
a chouette encore une petite indemnité,a ce prix il leur donne quoi a bouffer comme appat?ah non pardon c'est la région qui se sucre en passant,alors encore une attaque pour recevoir encor du blé,y sont trop fort a la reun.....

11.Posté par jiss le 24/04/2015 17:37
ils ne peuvent pas s'autofinancer les surfeurs!!!
Ben non eux aussi veulent être des assistés, y a pas de raison

12.Posté par Hugh le 24/04/2015 18:23
Drôle non ?
http://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/797295476.htm?ca=26_s

13.Posté par KLD le 24/04/2015 18:28
discours intéressant et judicieux à mon sens . En rappelant , l'importance de l'analyse scientifique face à l'hystérie de certains . Peche et réserve marine.

14.Posté par Dpayet le 24/04/2015 19:17
Comme toujours, les "ecolo-bobos" sont raillés.
Alors que ce sont les seuls à vouloir préserver le planète, à vivre en paix avec la Nature.

Triste monde, les humains sont des parasites.

15.Posté par Marx le 24/04/2015 20:00
Le probleme c'est justement que l'etre humain impacte deja fortement son environnement: les projets de sanctuarisation comme les parcs marins nationnaux ne sont pas a la hauteur des enjeux car dans la majorité des cas -comme a la Reunion- le milieu est deja sur une mauvaise pente, interdire d'y toucher c'est s' assurer que le laisser se desequilibrer et décliner inexorablement.

Il faut au contraire reconnaître l'impact humain et tendre a corriger son effet. La logique de l'association "les jardiniers du lagoon" semble dans cette philosophie.

Abbatre des animaux en voies de disparition pour faire du Surf, c'est discutable. N'offir réellement aucune zone surveillée adaptés a la pratique est tout autant criminel...

Mais tant que les journaux reprendront sans discernement des affirmations comme "le bouledog est le moineau des mers" ou " c'est arrivé dans une zone interdite, en dehors des zones surveillées", les mensonges et approximations ne ferront qu'ajouter de l'huile et de l'émotion sur un debat qui necessiterait sagesse et dicernement...

16.Posté par jemma le 24/04/2015 20:11
La Réunion se comporte réellement en "enfant gâté" ! Là, on s'agite énormément pour, finalement, un accident dû à "l'aventure " de l'homme sur un territoire qui n'est pas le sien! Certes, il faut assurer, à minima, la sécurité de l'homme mais en aucun cas le préserver de tous les risques qu'il cherche à braver! Ce serait une gageure !!! La disparition des dinosaures a t'elle empêcher l'espèce humaine de perdurer? Il y a tant d'autres défis à relever sur cette île: réduction des inégalités, développement véritable, formation des jeunes, aménagement du territoire tenant compte de l'avènement, bientôt, du million d'habitants etc etc ... Passons à autres choses ...

17.Posté par Riri le 24/04/2015 20:34
Aujourd'hui la victoire des ados surfeurs, demain à nouveau les pleurs de parents ... On vous aura prévenu, le massacre de requins est un leurre !

18.Posté par yo le 24/04/2015 20:40 (depuis mobile)
Pout toutes Ti colon kom mwin t croit que zot t sa gagne trappe requin po fait massaler b rêve pas trop!encor un foit cette néna n''aura le droit pêcher ns va manger requin mai saura pa nous va trapper et na payer même!rempli la poche gros zozos mêm

19.Posté par Tata Zaza le 24/04/2015 21:23
Un mort par ci ? Un p'tit billet.
Un drame par là ? Un p'tit billet.
On peut décidément résoudre tous les soucis du monde avec un ' effort financier ' ...

20.Posté par grogland le 24/04/2015 21:47
non juste a la reun

21.Posté par 974 le 24/04/2015 22:22
tant qui paye pas zot zot i ose pas fais rien alors,lé bien triste le monde nous vive dedans seulement na que l'argent i interresse a zot?????

22.Posté par le taz le 24/04/2015 22:29
mais sérieux, ces gens sont-ils réalistes ?
responsables, non, quand on voit l'imbécile à l'élysée et ses gaffes depuis 3 ans...

bon, admétons... on pèche plusse de requins.
ça veut dire combien ? 10, 100, 1000 ?
et après, qu'est-ce qui prouve que le danger est écarté ?

il en suffit d'un...
UN SEUL.
qui rode par là et hop le baigneur dans le coin se fera dévorer.

désolé mais le risque requin sera TOUJOURS présent.
massacre de requins ou pas.
et moi, je n'y mettrai plus un doigt de pied tant que je n'aurai pas la certitude d'être en sécurité.
et qui va prouver cette certitude ???

on est vraiment au royaume de BISOUNOURS naïfs a qui on raconte des conneries, que nos impôts vont payer....

rigolez pas, comme disait coluche, c'est avec votre pognon...
toujours avec notre pognon

23.Posté par kaiinoa888 le 24/04/2015 23:48
@22 c’est avec mon pognon? A ok! Alors comme cela tes enfants( si t’en as) peuvent eux bénéficier de mon pognon pour qu’ils puissent jouer au foot sur du synthetique, parce que le gazon gratte😀, nager dans des piscines chauffée de peur qu’ils prennent froid, bénéficier de gymnases dernier cris (mur escalade, salle de danse, sport de combat tout cela entretenu avec mon pognon et mon gamin qui te demande rien pour juste aller surfer vaut moins que le tiens?

quand i dit a ou " tortue y woi pas son queue" mi comprend mieux aster😃

24.Posté par La blague! le 24/04/2015 23:52
A post 9: "La nature finit toujours par rééquilibrer le tout", Avec une baguette magique? Pi paf, tout c'est arrangé? Et la mer est une poubelle sans doute? Non, justement ! C'est une croyance ça, liée à celle du consommateur invincible, rien à voir avec la "République" puisque c'est ce dont vous vous revendiquez. L’irréversibilité ça existe, et plus ça va aller, si on ne change pas cette mentalité, plus on va en payer le prix... Là où 90% des stocks des poissons peuvent disparaitre, c'est pas le père noël qui va sauver les dix pourcents restant ! D'ailleurs, si on se projette, votre "rééquilibrage automatique", dans six milliards d'années au mieux c'est fini, envolé, comme la terre... Et on aura intérêt à s'être adapté d'ici là, si l'humanité a la chance d'exister suffisamment longtemps pour assister à la chose, ce qui n'est pas gagné avec votre projet!

25.Posté par Pingouin le 25/04/2015 00:38
Apparemment La Réunion n'a qu'un seul problème. Une seule "crise". On va nous envier!

26.Posté par John le 25/04/2015 05:57 (depuis mobile)
J'adore faire du ski hors piste, le risque d'avalanche y est très élevé... Je veux que l''Etat trouve une solution pour faire fondre toute la neige pour que je puisse m''adonner à mon petit loisir en toute sécurité...
Signé : Homme dégénéré

27.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 25/04/2015 09:06
Oui post 26 , et moi je demande le placement de matelas au sol si mon pepin se met en torche!!!!!!Jusqu'ou irons dans la bétise ??

28.Posté par République le 25/04/2015 10:05
@ post 24 : L'homme, là où il vit, de tout temps, se doit au minimum de protéger son espace par rapport aux autres espèces ; cela n'a rien à voir avec la religion (respectable dans toutes ses formes). Oui, la nature rééquilibre... au mieux, et il faut intelligemment l'aider, en pensant quand même au principe applicable dans l'espace du globe terrestre : « rien ne se perd, rien ne se crée, tout n'est que transformation de la matière ». Cela ne veut pas dire qu'il y aura un retour à une nature du temps de l'homme des cavernes. Et l'on ne peut pas extrapoler le résultat à très long terme. C'est Le problème de l'homme. Mais un autre problème, qui est à sa portée, c'est la surpopulation sur beaucoup de territoires.

29.Posté par Gloseur sensE le 25/04/2015 20:24
Bonjour, vous êtes sur Mayotte La Dernière !

C'est au terme d'une visite d'un jour à Mayotte, et avant de s'envoler pour Paris, que la ministre des Outre-mers vient d'annoncer en direct sur notre chaîne Mayotte La Dernière, un vaste plan gouvernemental de lutte contre le racisme et la xénophobie à Mayotte, ainsi qu'une intensification de la pêche aux requins d'extrême droite importés de métropole et d'Europe.

D'emblée, la ministre a précisé que ces nouvelles mesures s'inscrivent dans le contrat Etat-Département de Mayotte pour la période 2015−2050. Puis, que les dotations annuelles de l’État seraient au minimum de 10 millions d'euros, avec un audit des résultats tous les 5 ans, qui serait réalisé par un bureau indépendant situé hors de Mayotte.

La ministre a aussi annoncé la création à Mayotte d'un nouveau service Vigi-requins composé de plus de 100 agents de l'Etat, ainsi qu'un numéro vert 0 800 976 976 ouvert 24 heures/7 jours qui serait mis en place prochainement.

Ensuite, la ministre a soulignée l'importance qu'elle porte sur le fait que grâce à ce nouveau dispositif de l'Etat, seraient pêchés par des professionnels, non seulement des requins bouledogues et tigres, mais en priorité des requins corrupteurs, anti-environnementaux, racistes, xénophobes, antisémites, antichrétiens, islamophobes, d'extrême droite, etc.

En somme, toutes les espèces de requins gravement nuisibles au développement sain de Mayotte et à sa société multiculturelle Indianocéanique.

Enfin, la ministre à précisé qu'à Mayotte aussi, par mesure sanitaire, toute espèce de requin reste interdite à la consommation humaine, a foriori, les requins d'extrême droite responsables de l'intoxication de plusieurs millions de français et d'européens.

Notre journal est terminé. Merci de votre fidélité, et à bientôt sur Mayotte La Dernière !
(Annonce humoristique de Gloseur sensE, le 25/04/2015)

30.Posté par chavez le 26/04/2015 01:20
2.Posté par titi97400***jusqu au prochain qui se fera bouffer !! et cela arrivera a nouveau mais alors la les gars va falloir demander l assistance du Charles de Gaulle !! pmdr

31.Posté par chavez le 26/04/2015 01:25
7.Posté par claude gindrey ***pourquoi les communes acheteraient des jets ski c est pas les elus qui vont surfer c est une bande de nazes degenerés , et qui se feront encore bouffer , car il suffira d un seul requin passé a travers les mailles !!! on va pas vitrifier l ile pour une bande de c..............

32.Posté par chavez le 26/04/2015 01:28
2.Posté par titi97400 ****
Enfin une bonne nouvelle.
Petite pensée a toux nos écolos bobo..!!!! et oui l avenir te prouvera qu ils ont raison !!!! si toi tu te fais pas bouffer ce sera un autre ou...plusieurs , là sera la preuve de votre connerie !!!

33.Posté par noe le 26/04/2015 09:42
Carri de requin pour 5 personnes de qualité :
-2 kg sans la peau
-300g d'oignon en rondelles, 100g d'ail écrasé avec gingembre piment
-4 tomates bien mûres

Couper la viande en cubes et la laver dans une eau vinaigrée (pour tirer le cru) , la roussir dans de l'huile chaude , ajouter oignon , ail , thym , du citron en rondelles ou mangue josé en morceau , tomate ...piment bouc ...en sus!
On laisse cuire le tout mais pas trop pour garder la chair bien ferme en morceaux... on peu y mettre un peu de massalé-mété...
Dégustation bien sûre dans feuille figue chauffée après rinçage du gosier avec un rhum orangine .... un vin blanc ou rosé pour mieux apprécier le plat ...ne pas oublier le riz ou du pain ...
A la fin un cigare et cognac pour la digestion !

Bon appétit !
ça vaut le caviar ... et les guêpes frites !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales