Blog de Pierrot

Risque requin : Et pourquoi pas des ULM de surveillance ?

Lundi 30 Juillet 2012 - 16:44

Baleines photographiées d'un ULM (Photo Félix ULM)
Baleines photographiées d'un ULM (Photo Félix ULM)
Au vu de toutes les inepties proférées sur le dossier requins, il est nécessaire de faire le point sur certains faits prouvés et d'autres qui sont des amalgames éhontés.

1) Tout le monde ne peut qu'être favorable à la réserve marine

Pour autant, une fois ce principe posé, rien n'empêche de s'interroger sur l'opportunité qu'il y avait de créer cette réserve sans interruption depuis Boucan jusqu'à l'Etang-Salé, en y incluant les plages existantes. N'aurait-on pu (dû?) faire à l'époque des études scientifiques pour évaluer l'impact de cette création sur les relations entre les requins et les usagers de la mer (baigneurs, surfeurs, plongeurs sous-marins)?

Aujourd'hui, le préfet dit ne pas vouloir prendre de décisions dans l'urgence, préconisant d'attendre les résultats des études qu'il a commandées. C'est au moment de la création de la réserve que ces études auraient dû être faites. Maintenant, il est un peu trop tard. Plusieurs jeunes Réunionnais sont morts...

2) L'éradication massive des requins n'est pas une solution

Le requin est un maillon indispensable dans la chaine alimentaire et le jour où il n'y aura plus de requins, c'est tout l'équilibre de l'écosystème qui s'en trouvera destabilisé, avec probablement des conséquences irréparables pour l'homme.

   - Pour autant, les écologistes ne jouent-ils pas sur les mots, histoire de provoquer l'indignation?

Tout d'abord, il y a requins et requins. Il existe 354 espèces de squales et seules une trentaine d'espèces (soit 10%) sont reconnues comme dangereuses pour l'homme. Selon une étude de Philippe Mespoulhé, "ce sont principalement le requin blanc, le requin tigre, le requin bouledogue, le peau-bleue, et le grand requin marteau". Or, de l'aveu même du préfet Michel Lalande lors d'une réunion le 19 septembre dernier, les requins tigre, bouledogue et mako n'appartiennent pas "aux espèces dangereuses et non protégées". Autrement dit, ces espèces peuvent être pêchées car elles ne sont pas en situation de surpêche. D'ailleurs, et c'est encore le préfet qui parle, le requin bouledogue par exemple peut être pêché, uniquement par des pêcheurs professionnels. Seule restriction : sa chair ne peut être vendue car très polluée.

Dès lors que cette espèce n'est pas protégée et qu'elle est dangereuse pour l'homme, pourquoi ne pourrait-on pas en prélever quelques specimen, ceux qui ont élu demeure à proximité des plages?

Pourquoi peut-on pêcher un thon bonite sans que personne ne s'émeuve et pourquoi pas un requin bouledogue?

Pourquoi peut-on euthanasier un pitbull qui a mordu quelqu'un et pas un requin bouledogue?

Pourquoi faire l'amalgame entre la destruction massive de requins, par dizaines de milliers, dans différentes mers du monde, et le prélèvement de quelques requins dangereux pour l'homme, uniquement à proximité des plages et des spots de surf de la Réunion?

Pourquoi les associations de défense de l'environnement ne montent-elles pas au créneau avec plus de virulence contre ces pays qui cautionnent la pêche massive de requins pour prélever leurs ailerons, une des activités les plus lucratives au monde après la drogue? Parce qu'il est plus facile et moins risqué de faire du cinéma à la Réunion, qui est un département français civilisé, contrairement à certains pays d'Asie ou d'Afrique où l'on tire d'abord et où l'on discute ensuite?

Pourquoi n'a-t'on pas entendu les mêmes associations monter au créneau quand on a appris il y a trois jours que la SAPMER, entreprise appartenant à Jacques de Chateauvieux, s'apprêtait à mettre en service une dizaine de thoniers dans l'océan Indien, alors que tout le monde sait que certaines espèces de thon ont déjà disparu de la plupart des mers du monde et que l'océan Indien est le dernier endroit où l'on en trouve encore en quantité suffisante pour être pêché industriellement?

3) Quelques solutions

Le prélèvement de quelques requins ne peut être qu'une mesure temporaire, le temps de trouver des solutions plus pérennes.

Il convient d'abord d'autoriser à nouveau la pêche sous-marine à proximité des plages et des spots de surf. Les plongeurs ont la particularité de faire peur aux requins et ce ne sont pas les quelques poissons qu'ils pourront pêcher qui seront susceptibles de compromettre l'équilibre global de la réserve marine.

Autre solution, le jet ski comme aux Roches noires. Il s'agit d'un pis-aller. Positionné bas sur l'eau, le pilote n'a qu'une vision à très courte distance et il est à craindre qu'il ne voie le squale trop tard.

D'où notre proposition que l'Etat, avec l'aide des collectivités, achète ou loue un ou des ULM qui patrouilleraient en permanence au dessus des endroits fréquentés par des baigneurs ou des surfeurs.

Un pilote d'ULM racontait hier qu'on voyait parfaitement les requins -comme les baleines d'ailleurs- depuis l'engin. Le pilote pourrait être relié par radio avec les maitres nageurs et leur signaler toute présence de squale.

Ce dispositif aurait un coût, certes. Mais il aurait l'avantage d'être sûr à presque 100%, d'éviter toute pêche massive... et coûterait certainement moins cher que par exemple les 700.000 euros qu'on a déjà dépensé pour faire faire des études par des scientifiques, études dont les résultats sont contestés par les professionnels de la mer.
Pierrot Dupuy
Lu 3050 fois



1.Posté par Bertrand le 30/07/2012 16:54

là les écolos auront gagnés par la pollution des airs et nous un impôt requin

ils n'ont pas de prédateurs faut pas s'étonner du nombres et du risque

2.Posté par Charly le 30/07/2012 16:58

Et si ...
Avant de parler et de gueuler sur les requins de la mer, venez ici au Tampon, j'en connais au moins un et celui là, impossible de le virer!
Aller savoir pourquoi ?

3.Posté par Planete le 30/07/2012 17:30

Et un satellite non?!

4.Posté par bruce le 30/07/2012 17:33

bof

1 - Rien à part les pleureuses ne permet d'etablir un lien entre reserve et attaques

2- proverbe creole: quand guepes l'a pique à ou, ou connait qui ca l'auteur?

3- la prefecture a deja prevu de relayer via le cross les signalements que les pilotes ulm pourraient faire, mais de là a maintenir en vol une flottille d'ULM c'est du delire digne de la corée du nord ou du quatar

5.Posté par bertel le 30/07/2012 17:44

"Et pourquoi pas des ULM de surveillance ?"

Du grand n'importe quoi !!! Payés par qui ?

Et pourquoi pas des satellites de surveillance aussi ?

Bertel de Vacoa

6.Posté par datinic le 30/07/2012 18:37

puhhh ..

j'aimerais bien donner mon point de vu sur cet article ..
sur certaines questions, tout d'abord pourquoi il y a un problème de tuer le requin qui ménace l'homme et pourquoi on s'enerve pas pour des poissons de consommation.. jsutement parce que ça sers à rien de tuer le requin.. Il sera tué uniquement, et c'est justement le point qui me dérange le plus, pour assurer le PLAISIR d'un poingné des gens ... on tue pour le plaisir des autres.. ça c'est malsain.. désolé ...
D'ailleurs la chasse ouverte ne va pas regler le problème mais ça c'est une autre question..

Ce que me dérange encore plus :

En quoi le surf est privilégé .. ?? je pose la question... !! N'importe quel autre sport doit, par intermédiaire d'un ligue ou des associations assurer que des choses se passent bien.. pour n'import quel sport on doit payer ... pas pour le surf .. bien .. mais mainteannt il y a un souci .. pourquoi est ce que on peut pas responsabiliser les soit disant passionés de ce sport ??? en payant une carte surf ... des entrés sur le spot etc.... avec cet argent ils doivent ou peuvent assurer leur activité.. comme dans n'import quel autre sport ... Les écoles doivent payer un contribution (finalement c'est l'eleve qui le paye ) etc...

Si c'est tellement un "art de vivre" .. l'amour pour la nature et quoi d'autre, ils peuvent assurer leur avenir, non ...???

POurquoi c'est au contribuable de payer tous ces conneries ...?? *

Pourquoi pousser la résponsabilité à l'état .?. ??

Ils peuvent bien se payer une planche pour 800 euros mais pas assurer leur spot .. ??
peut-être une idée non .. ???

7.Posté par laluno le 30/07/2012 18:37 (depuis mobile)

M.Dupuis vous raison.Mais tous carnassiers que vous voyez en surface attaquent rarement. Quant ils sont dans les eaux peu profonde ils se tapissent au fond l'eauToutes proies qui se trouvent dans leur cône de vision en surface est hapées violemment


8.Posté par JORI le 30/07/2012 18:39

Je suis sur qu'en tant que très bon journaliste, P.Dupuy sait que si le gros temps est propice à la pratique du surf, il ne l'ait pas pour les aéronefs en tout genre. Devra t on prévoir un équipe d'astreinte en permanence pour le cas où l'ULM se casserait la gueule dans l'eau parmi les requins?. A combien estime P.Dupuy le nombre d'ULM pour surveiller en permanence nos surfeurs car je veux bien croire qu’un ULM ne consomme pas beaucoup mais de là à faire des rotations de 12h00 sans retour à la base, je n'y crois pas trop. Qui dit surveillance permanente, dit maintenance des ULM et opérationnalité de ceux ci. Cela me rappelle la grève récente des pilotes de canadair en métropole qui avaient la moitié de la flotte clouée au sol faute de moyens de maintenance. Eh oui P.Dupuy, si tout était si simple cela se saurait. Concernant les amalgames, je constate que vous aussi en êtes passé maitre, car si l’on pêche la bonite ou autre poissons, il me semble, enfin à vérifier, que c’est pour des raisons alimentaires et non de pratique d’activités de loisirs. Concernant le pitbull, comme tout autre chien non errant et à moins de le dresser pour en faire une arme, il n’est pas censé attaquer les hommes, enfin d’après les dresseurs. Vous pouvez toujours essayer de dresser un bouledogue. Et pour finir, les seuls à monter au créneau avec virulence, manifestations, pression sur l’Etat, sur les élus, utilisant le tristesse des parents pour médiatiser leur cause reste les surfeurs, les pro requins sont à priori plus discrets, ne croyez vous pas ?.

9.Posté par manawa le 30/07/2012 19:04

des ULM ?
et pourquoi pas des drones armés de missiles pour les buter tranquille ces sharks ? lol !

post 4 " Rien à part les pleureuses ne permet d'etablir un lien entre reserve et attaques "
c'est exactement le raisonnement qu'ont tenu et tiennent encore les cigarettiers:
" rien ne permet de prouver un lien direct entre tabac et cancer "
mais burné et pas pleureuse un pet comme t'es , tu dois nager et fumer en même temps !

10.Posté par Drone le 30/07/2012 19:27

Le drone est pas une si mauvaise idée, une société travaille sur un prototype étanche, il peut être équipé d'une caméra thermique, est électrique, donc non polluant. possède un pilotage autonome et automatique avec un retour vidéo en live, peut décoller de la terre comme d'un bateau. Il fonctionne bien et reste en cout moins cher que les hélicos ou ULM. Ce proto est utilisé déjà sur l'ile soeur qui est encore une fois plus en avance que nous .

c'est cette société www.multirotors.re

11.Posté par noe le 30/07/2012 19:33

Le mieux serait un filet en acier inox mais le coût doit être exorbitant ...
Finalement , il n'y a pas eu trop d'attaques par rapport au nombre de requins pêchés pour les ailerons ...
Comment savoir quel requin attaque les gens à la Réunion ...on suppose le bouledogue mais sur St Benoit c'est le requin marteau qui est mis en cause ..
La solution serait de trouver ou d'inventer un dispositif efficace pour se protéger ...un dispositif sérieux pas trop encombrant ... des sortes de radars qui agissent sur plusieurs km , créant une zone de sécurité sur plusieurs km2 ..les baigneurs et autres surfeurs pourront s'y donner à coeur joie et sans danger ...
La pêche préconnisée par le maire de St Leu ne résoudrait rien du tout ..on ve tuer des requins innocents juste pour la caméra ..c'est un effet d'annonce de ti-marmailles juste bon à rendre "ridicule" l'auteur ...encore un goyave-péi pour faire honte la Réunion !
Déjà qu'on nous prend pour 'ti bébé y plèr pas i gagn pas tété" ... aujourd'hui notre sérieux est bien bas , à peine 2/20 ...
Par le ridicule d'un clown , on ne sera jamais pris au sérieux à l'avenir !

« Le bleu de la mer est sans limites. » [Santoka]

12.Posté par fundisantim le 30/07/2012 20:13

Le paramoteur couterait moins cher d'autant que l'idee a deja ete evoquee

13.Posté par bruce le 30/07/2012 20:19

9.Posté par manawa

n'en deplaise aux tetes pipes, rien ne permet d'etablir un lien de cause a effet entre la réserve et les attaques, d'autant que les observations ont montré qu'il n'y avait pas d'augmentation significative de la biomasse.

La theorie du garde manger n'est que pure invention. Fred Buyle a lui aussi infimé l'hypothese de la ferme aquacole, et il semblerait que les balises de l'IRD aussi.

14.Posté par partagez avec les bichiques !!! le 30/07/2012 20:40

Laissons la parole aux socialistes :
Il faut éduquer les requins !!! Les pauvres ont été pervertis par la droite ultra libérale depuis 70 000 ans. Voila le résultat : ils sont devenus carnivores. Apprenons leur à manger de l'herbe et à la partager avec les classes nécessiteuses que sont les bichiques.

15.Posté par Bertrand le 30/07/2012 20:44

le post 4 nous rappelle par sa critique multidirectionnelle aux post 1,2,3 qu'il est en fait comme nous!!!!
les opinions sont comme les trous du c... tout le monde en possède un

16.Posté par La méthode heureuse : ULsM (Ultra Léger sous Marinisé) le 30/07/2012 21:03

Non ! Ni ULM, ni paramoteurs, ni drones, il faut que FELIX le chat se reconvertisse dans les sous-marins ultra légers. D'une pierre deux couilles !!! : on promène des touristes (en les faisant rabattre par le personnel des hôtels qui est rétribué pour ça au pourcentage), et en même temps on se fait payer par la région pour avertir les maitres nageurs lorsqu'un requin croise par là.

17.Posté par DJANGO le 30/07/2012 21:23

mettre des ballons aérostat avec un veilleur dans la nacelle au dessus de chaque spot semble plus facile à réaliser qu un ULM dont le temps de vol est limité et dont le pilote ne peut se consacrer entièrement à la surveillance car il doit en même temps piloter

18.Posté par laluno le 30/07/2012 22:03 (depuis mobile)

Post 15 malheureusement queques uns n''en possèdent point IOI ..ceux qui ont subit une illostomie et colostomie definive...

19.Posté par Poupoune le 30/07/2012 22:58

Je ne suis pas surfeur, mais limiter ces discussions à tant pis pour ces surfeurs ils n'ont qu'à payé sur leurs deniers me semble réducteur car il n'y a plus un seul baigneur sur ces plages et cela me semble quand même dommage.
Au discours, dans les montagnes ou ne parapente, si il y a un accident, ils vivent avec : oui. On ne parle pas d'un surfeur qui se noit mais qui se fait DEVORER dans d'horible souffrancetel que cela n'existe plus depuis longtemps dans notre société. Si un loup ou un ours bouffait des mecs dans une station de ski et que celles ci seraient désertes, il serait aussi tôt tué ( me semble t il).
L'argument de dire que la bonite est alimentaire : oui mais tous les gens qui sont en train de perdre leur métier, ce n'est pas alimentaire! Le discours qui se limite à dire qu:il s'agit d'une minorité de surfeur zoreil! Les gens n'ont pas du bien voire qui surf à la réunion, il y a beaucoup plus de créole ( meme s'ils sont blanc) que de zoreil et les créoles ( car il y en a à saint gilles, il y a des logements sociaux, peut être peu mais il y en a) ont accès à du travail grâce aux baigneurs, surfeurs etc, l'activité économique en deux mots! Faire un autre tourisme à la réunion, oui mais aller dire cela aux gens qui travaillent à St. Gilles, devenez guide de haute montagne ou allez faire serveur à mafate ou cilaos.
L'argument, tout cela sur les deniers publics: vous pensez que les joueurs de foot, de handball etc paient leur terrain et leurs entretien ainsi que les gardiens de club, etc arrêtez de dire n'importe quoi s'il vous plaît!
Moi chez moi il y a des cents pieds, ce n'est pas alimentaire, cela est peut être horrible mais je les écrase avant qu'il ne pique mon bébé sans réfléchir une minute et sans remords. Pourquoi le cent pieds plutôt qu'un requin, Je NE COMPRENDS PAS.
Si on est sur de rien, on est sur qu'il y a plus de shark qu'avant et dans le doute je trouve plutôt logique dans tuer quelques uns et on verra après vu le nombre de cette espèce!
Et arrêter avec vos discours de pseudo écolo et allez aider à tarverser la route aux endormis cela nous fera des vacances et se sera plus utile!!

20.Posté par Tanguy le 30/07/2012 23:06

et pourquoi pas un satellite stationnaire au dessus de la Réunion ????

j'en parlerai au député maire de St Leu

21.Posté par papangue le 31/07/2012 00:25

ouf ... merci pour cet article qui remet les choses en place... enfin un peu de bon sens, et de clarté dans ce sombre océan de mauvaise foi.

C'est peut être parce qu'il n'y a pas eu d'études sérieuse sur l'effet réserve pour les usagers de la mer ... qu'il est urgent d'en nier la culpabilité ... il serait malvenu de dégager des irresponsabilités.

22.Posté par lastic le 31/07/2012 07:40 (depuis mobile)

Une remarque: encore une fois on est prêt à investir dans des solutions pour protéger les surfeurs. Le Réunionnais préfère le sport mécanique et la vitesse qui soit dit en passant fait beaucoup de dégâts sur nos routes. Que fait on pour cela ? Rien !

23.Posté par La chasse au gros... C est ouverte le 31/07/2012 09:33



Le moustique fait 2 millions de morts par an : le paludisme, la dengue, la fièvre jaune et le chikungunya.
Le requin tue 100 (cent)personnes par an.
Même les noix de coco tuent plus que le requin : 150(cent cinquante) personnes par an.
la plupart du temps un Homme qui est agressé a empiété, volontairement ou non, sur le domaine de l'animal. Prendre sa voiture est largement plus dangereux que de se promener dans la nature ou de faire du surf.
Foutez donc la paix aux requins. Les animaux ne tuent jamais volontairement un être humain.
Touchez pas à la mer (Antoine)

24.Posté par SURFEUR du dimanche le 31/07/2012 09:48

Je suis tout les articles de près , et à chaque fois il y a toujours pleins de commentaires contre les surfeurs , je me répète mais ne METTEZ PAS TOUT LE MONDE DANS LE MÊME PANIER ( à crabe !) la plupart n'ont rien demandé a part ne pas être embêté sur leurs spot !non pas par des requins mais par des imbéciles qui s'embrouille dans l'eau , je suis un surfeur libre comme la plupart des créoles !!! et personnellement j'ai toujours su qu'il y avait des requins dans l'eau ! c'est comme si vous me disiez que l'eau sa mouille !!

25.Posté par laluno le 31/07/2012 11:59 (depuis mobile)

Post 24 bravo ceux qu'ils veulent pratiquer. Ce sport sans danger qu'ils retournent en métropole chez les rois des couillons â Bayonne ville preferée des surfeurs d'Europe...

26.Posté par chikun le 31/07/2012 12:18

zont ka surfer entre la future route digue et le littoral.
sa doit pas ête conpliké de poser les vieux filets de la falaise entre les piles du pont . Et ca reviendrai pas chère.
Par la même occasion je verrais bien deux trois toboggans géants du haut de la montagne à la mer.

27.Posté par Politique le 31/07/2012 15:16

Arrêtons de dire "prélever" et parlons de "tuer"!!!!

28.Posté par enfoutant le 02/08/2012 19:08

et un drone ?

29.Posté par La vigie... le 02/08/2012 21:54

PARIS (Reuters) - L'association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) a annoncé jeudi avoir déposé plainte au tribunal de Mende (Lozère) contre José Bové pour avoir prôné de tirer sur les loups.
La plainte vise le député européen et militant altermondialiste pour "incitation à la destruction d'une espèce protégée", précise-t-elle dans un communiqué.
"Pour moi, les choses sont claires: si le loup risque d'attaquer un troupeau, la meilleure façon de faire, c'est de prendre le fusil et de tirer", avait déclaré José Bové le 17 juillet sur Radio Totem.
"Ce qui se passe dans les Alpes est absolument intenable pour les éleveurs et si cette menace risque d'arriver ici dans les Cévennes, ça va être intenable encore. Donc je ne crois pas qu'au nom de la biodiversité on doive accepter", a ajouté l'élu d'Europe Ecologie-les Verts (EELV).

Que pense E.E.L.V de cet article paru ce jour ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >